Accueil Spiritualité Le travail, évidemment

Le travail, évidemment

8

Le travail, évidemment 18090207245924101015874495

Bonjour à tous,

« Tu te souviens de cette copine étudiante qui était obsédée par son nez ? », me demande Elédahiel.

Oui.

« Elle ne voyait que son trop gros nez, selon elle. »

Elle n’avait pas un gros nez. Elle avait un nez qui se remarquait d’autant mieux qu’elle n’avait presque pas de menton. C’était surtout ça.

Cela ne l’empêchait pas d’être belle.

C’est marrant qu’elle ait focalisé à ce point sur son nez.

« Alors que le vrai problème, s’il y en avait un, était son menton. »

Voilà. 

« Parfois vous regardez à droite alors que c’est à gauche que se trouve le véritable souci. Les inséparables se sont rapprochés de toi. »

C’est ce que je constate. Mais il y a un ours aussi…

« Ah oui, un ours noir. Et tu as n’as plus de visions ? »

Si, mais différentes. Comme feutrées. C’est mieux je dirais.

« Moins choquant pour toi. »

Voilà ! Les énergies sont plus douces. Et du coup les images passent mieux…

Il a un drôle de regard.

« L’ours ? »

Oui. J’ai oublié quelque chose ? C’est comme ce rêve avec les chaussures roses de la nuit dernière…

On dirait qu’il faut que je revienne sur mes pas.

« Il y a les inséparables aussi. »

Les inséparables sont des totems. Donc a priori ils vont rester un moment ! Pourquoi ils restent si près ?

L’ours me regarde bizarrement Elédahiel.

« Ah oui ? »

Oui ! On dirait que j’ai oublié quelque chose quelque part…

« Eh bien c’est possible, tu oublies bien souvent ton chapeau par exemple. »

C’est très drôle. 

« Par moment il est inutile de prendre les choses trop au sérieux, enfant de la Lumière. Si tu ne vois pas dans le noir, demande un éclairage. »

Effectivement. Mais alors on me renvoie aux inséparables…

Je suis sure que j’ai oublié quelque chose ! Quelque part derrière moi. Ne me dis pas qu’il me faut aller le chercher. Je ne sais même pas de quoi il s’agit !

« Et donc, que faisais-tu au moment de ton éveil ? Tu étais étudiante, c’est ça ? Une jeune étudiante. Que faisaient tes copines ? Tu t’en souviens ?

Le début de l’émancipation et des premiers engagements divers. »

Je sens que je n’ai pas envie de te suivre…

« Tu veux aller de l’avant, parfois pour cela il faut vous poser et prendre le temps de vous laisser rattraper par le passé et ce qui aurait pu être.

Avant d’envisager ce qui sera. »

Concrètement ?

« Il faut tenir ses engagements. D’où les inséparables. »

Dès le départ j’ai su que ce n’était pas que le totem des amoureux…

Cela aurait été trop évident.

Mais comment gérer les engagements dont on ne se souvient pas ?

« Tu as la réponse, tu es une blogueuse. Confirmée. »

Lol, oui ça au moins je sais. On fait ce qui nous inspire, c’est cela le chemin, l’inspiration.  

« Cette fois, ce n’est pas dur. »

Je vois poindre une vocation. Je ne sais trop quoi en penser.

« Laisse-la s’exprimer. Vois ce qu’elle t’inspire. »

Je voudrais tellement être aussi à l’aise en dessin qu’avec la photo. Pourquoi j’ai envie de dessiner et de peindre ? Ca devrait passer, non ?

« Essaye. »

Déjà fait, je ne suis pas très douée.

« Qu’est-ce qui rend remplace le talent ? »

Le travail. Évidemment.

« Que peut donner le travail combiné à l’inspiration ? »

Ni Ombre ni Lumière. Par exemple.

« Travaille. Et c’est valable quel que soit la reliance. »

Merci à toi. 

Bonne journée à tous ;)   

  • Le bout du tunnel

    Bonjour à tous, « On voit le bout du tunnel ? », me demande Sammiria…
  • Avec des mots

    Bonjour à tous, « Donc, tu as mal à la gorge ? », me demande Astarot…
  • Et le travail lui-même ?

    Bonjour à tous, « Alors et le travail, ça va ? », me demande Elémiah…
Charger d'autres articles liés
  • Certains clients…

    Bonjour à tous, « Quelle chaleur, n’est-ce pas ? », me dit Elé…
  • Devenir

    Bonjour à tous, Pourquoi tu ne veux pas que j’accepte les lunettes de soleil ? &laqu…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Certains clients…

    Bonjour à tous, « Quelle chaleur, n’est-ce pas ? », me dit Elé…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
  • Laisse la porte ouverte

    Bonjour à tous, « Ca va ? », me demande Elédahiel. Oui, c’est …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. crystallia

    13 septembre, 2018 à 12:46

    Merci beaucoup à vous deux.

    La tempête devrait largement épargnée la Martinique. Restera la pluie…

    Mais je suis optimiste, les oiseaux chantent, il pleut très doucement. Je crois que ça ira !

    Bise ;)

  2. alexandre

    13 septembre, 2018 à 12:42

    Bonjour Sylvie,
    Dessine et photographie avec ton âme ,en un mot laisse la s exprimer: elle ne se trompera pas. Bises

  3. passeuse

    13 septembre, 2018 à 12:37

    Bonjour Sylvie

    Juste Bon Courage.
    Pour la tempête qui va arriver.
    je pense aussi aux autre îles.
    Que tout ce passe bien , pour toi et ta famille.
    Les images de la tempête de l’année dernière sont encore là , alors pour vous.
    J’ai mis une bougie .
    bonne journée

  4. crystallia

    13 septembre, 2018 à 11:14

    Bonjour,

    Bon vous m’avez bien motivée là, je vais me donner les moyens aussi !

    Merci à vous.

    Bise ;)

  5. Emilie

    13 septembre, 2018 à 8:43

    Bonjour Sylvie,
    A force de peindre de manière sauvage et de me voir progresser trop lentement (d’autant plus que l’insatisfaction n’incite pas à persévérer), je me suis décidée à m’inscrire à un cours d’art plastique.
    Le premier cours était évidemment rébarbatif : une page blanche, un crayon de papier et une potiche à dessiner. Par contre j’ai apprécié la pédagogie du prof qui nous a expliqué comment se servir de notre oeil pour dessiner au lieu de copier.
    Le résultat final était fort différent du premier essai. « Il va falloir travailler  » est exactement ce que j’ai pensé mais toute discipline demande des efforts qui sont accomplis pour l’amour de l’art. J’ai bien aimé les conseils de ce prof :
    - ne chercher pas à faire « beau » – éduquer votre oeil – travailler la fluidité du trait.
    J’ai admis que j’avais besoin d’être guidée et d’apprendre à dépasser mes limites.
    Honnêtement, j’aurais pu m’inscrire à ce cours bien avant. J’ai réalisé qu’en me refusant cette opportunité sous prétexte que je pouvais bien m’en passer, j’avais fixé moi même ces limites et qu’avec du travail et les bons outils, je ne pouvais que progresser.
    Ce n’est pas comme si j’ignorais le processus mais à force de travailler pour les autres, travailler pour soi même ne semble plus si important et on oublie comment on a fait.
    Il y a aussi ce passage où tout semble vain, même si on connaît les techniques pour atteindre ses objectifs car ces derniers se sont tout simplement évanouis à force de regarder ailleurs.
    C’est un petit détail, un grain de sable parfois assez lourd à soulever dans certains domaines – Si je ne suis pas satisfaite du résultat de mon travail rapidement, j’ai tendance à lâcher l’affaire ou ne plus m’investir autant alors que c’est justement le travail qui va apporter des fruits et le jugement que nous portons sur nous même qui nous freine.
    C’est curieux, j’ai l’impression de connaître cette photo ! J’ai peint un ours debout (il n’est pas blanc lol) et je ne suis pas trop satisfaire du résultat à part les yeux … je devrais recommencer et travailler mais dans ce cas je préfère rester fidèle à mes traits.

  6. Djayanna

    13 septembre, 2018 à 8:18

    Coucou Sylvie

    Cette photo… Sublime et romantique à souhait!!
    Dessin, peinture… Je me retrouve trop dans ce que tu dis. J’ai toujours aimé ça mais je ne m’en suis réellement souvenu il y a seulement un an ou deux. Surtout grace à mon fils en faite. Quand il a commencé à dessiner et peindre. Je sortais tout plein de trucs. Feuilles, ciseaux, colle, peinture, gomettes, crayons et on se posait tout les deux. Cette sensation que ça amène en moi… Waouw
    C’est la dedans que je trouve ma liberté la plus totale. Pas de codes, pas de règles, pas de limites à mon expression. Quel plaisir… Dans la danse aussi je retrouve cette sensation.
    Alors je peins et je dessine, je dessine, je dessine. Avant je me disais: tu n’as pas fait les beaux arts tu n’a pas de vrai technique et peu de connaissaisses. Maintenant je me dis » mais on s’en fou ma belle, tu aimes tellement ça, tu as juste besoin de croire en toi et de t’entrainer, t’entrainer, t’entrainer! Le talent c’est un truc relatif!!
    Samedi dernier je me rends à un forum de diverses asso sportive pour inscrite mon ptit loup.
    Et je me retrouve inscrite moi! A un cours de dessin peinture!!!! Chacun vient avec son matériel et ses envies, chacun créé ce qu’il souhaite, un professionnel nous accompagne et nous conseille au fur et à mesure tout au long de l’année. J’aime beaucoup le concept. Et en plus ça rentre dans mon budget. Je suis ravie!
    Quand c’est comme ça, moi je m’incline et je dis MERCI!! Et je me dis… Continue de croire en toi ma belle!
    Je te souhaite de t’éclater et de créer de superbes oeuvres Sylvie.
    Ce blog en est déjà une bien belle, et je t’en souhaite plein plein d’autre!

    Bonne journée à tous
    Bisous

  7. crystallia

    13 septembre, 2018 à 2:58

    Bonsoir Anna,

    C’est une photo fortuite, je ne connais pas ces personnes mais j’ai saisi l’opportunité de faire une photo différente.

    J’ai des enfants qui courent sur des rochers aussi mais je crois que je ne les ai jamais publiés…

    Bref. Moi demain je ne travaille pas, on est en alerte rouge pour fortes pluies en raison du passage de la tempête Isaac. Toutefois, la Martinique devrait être épargnée par les vents. C’est la Guadeloupe et la Dominique qui seront les plus concernées. D’ailleurs la Guadeloupe est en alerte rouge cyclone.

    Aujourd’hui j’ai été faire mes courses du mercredi, comme chaque semaine ou presque, plus d’eau (les packs habituels et populaires apparemment), plus de sardines lol…

    Mes guides m’ont dit que ça irait. Parce qu’au début j’avais peur, on annonçait un ouragan pour la Martinique.

    Ce sera peut-être l’occasion pour moi d’aller prendre des photos de la mer, après la houle.

    Je verrai bien.

    J’aime bien explorer ma créativité autour de la photo par exemple.

    Bise ;)

  8. Anna

    13 septembre, 2018 à 0:49

    Bonjour Sylvie

    Je dors plus ! :D

    Je me disais cet après-midi justement qu’il me faudrait avoir moins besoin de dormir compte tenu de tout ce que j’ai envie de lire écrire inspirer par et pour mon travail.
    Et en ce moment avec des collègues on réfléchit autour de la creativité et l’Art. Je me disais qu’on s’inhibe beaucoup avec cette question d’avoir du talent et la croyance que ne vaut pour créativité ce qui serait de l’art et pour création que ce qui serait palpable une preuve concrète. A mon sens la création se tient ailleurs que dans des objets et elle demande du travail oui. On est à l’époque de l’immediatete du matériel sinon rien de la réussite avant la réalisation de soi. Et surtout du moindre effort et de la disparition de la valeur travail.
    Allez au boulot ! Lol

    Euuuhhh…dodo pour moi :)
    A
    A demain pour les commentaires endiablés.

    Bise !

    PS : Anna chronique la photo ! ;)
    Contente d’apprendre, toujours au centre du labyrinthe qu’ à inséparables correspond (surtout aussi seulement ? ) engagement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le plafond spirituel

  Bonjour à tous, On va parler de magie et notamment des différents usages que l’on …