Accueil Spiritualité Alors sois contente

Alors sois contente

18

Alors sois contente 18090904235524319815884649

Bonjour à tous,

« Tu es contente de tes nouvelles boucles d’oreilles ? », me demande Gabriel.

Je les adore ! Des clous en or tout simples. Que nombre de lectrices doivent avoir aussi depuis longtemps lol.

« Nous remarquons que tu aimes vraiment bien ce que tu appelles des bijoux pratiques. »

J’aime bien les petites pièces faciles à porter. C’est pratique des petits clous et c’est joli aussi. Il fallait que j’en achète une paire. J’ai attendu d’être fauchée pour le faire. Mais ça, ça ne change pas…

« Quand tu es fauchée tu achètes des petites pièces. Quand tu as de l’argent tu achètes des pièces plus remarquables. Pas forcément en taille mais plus remarquables.

Comme ce bracelet qui selon toi était UN joli bracelet. »

D’accord, il est en or blanc et diamants. Mais tu sais que je n’ai pas les moyens de mettre 10 K € dans un bijou. Les gens sont bizarres…

« Certains n’ont pas les moyens de mettre 500 € dans un bijou. Combien a coûté ton bracelet ? »

Ce n’est pas de ma faute si tout le monde ne peut pas s’offrir tout ce qu’il voudrait. Moi non plus, soi dit en passant. Sinon au lieu du modèle que j’ai choisi ce jour-là, j’aurai pris le premier que la vendeuse m’avait montré, à 3K €.

« Tu ne l’aurais pas acheté. »

Tu crois ?

« Tu aurais pris le collier si tu avais disposé de 3K € à ce moment-là. »

Il était pas à 4K €, le collier ?

« Si. »

Lol !!!

« Si tu n’avais pas acheté la bague ce mois-là, aurais-tu acheté le collier ? »

Ce n’est pas ce que j’appelle une petite pièce facile.

« Certes, mais l’aurais-tu acheté ? »

Peut-être, il me plaisait.

« Il est toujours en vitrine. »

Oui, merci à toi.

« Tu auras bientôt le 14ème mois. »

Mais avec quoi je paye les cadeaux de noël ensuite ? En plus, je ne gagne pas 4K € par mois. J’aimerais bien.

Non sérieusement, il faut payer les voyages et les cadeaux. Le 14ème mois, il est déjà hypothéqué, comme disent les collègues !

« Tu sais déjà où tu iras l’année prochaine ? »

Non, mais justement j’attends de voir combien j’ai devant moi. Et en fonction je verrai ce que je fais. Je ne me casse pas la tête, je l’avais expliqué.

« Et avec le 15ème mois tu profites des vacances. »

Ce n’est pas un 15ème mois c’est les heures sup. Ce n’est pas pareil !

Du coup je ne sais pas combien j’aurai. On verra. 

« Le collier est toujours en vitrine en tout cas. »

Ce genre de pièces ne part pas vite, c’est ce que j’ai pu observer.

Alors que la petite bague en diamants de la dernière fois…

« Il est trop facile d’acheter et porter ce type de bague. Tu sais ce que j’entends par là. A ce prix, il est très simple de la payer en 4 fois. »

Effectivement, j’ai remarqué que beaucoup de clientes repèrent les mêmes pièces que moi…

« Alors que la bague à 8K € est toujours là. »

Je ne sais pas qui va l’acheter mais ce ne sera pas moi. Si j’ai 8K € je prends un billet pour l’Australie où je reste 1 mois.

« Ou tu vas à Dubaï faire du shopping. »

Tu plaisantes ? Si j’y vais avec autant d’argent je fais un carnage. Comment je fais ensuite pour payer 5 valises en soute ?

« Tu pourras te payer un bel hôtel. »

Ah, alors je ne vais pas à Dubaï, je vais à Singapour et je loue une chambre toute proche de la fameuse piscine de cet hôtel qui a une piscine à débordement sur le toit.

« Juste pour la piscine. »

Oui. 

« Tu n’es pas aussi délurée et tu le sais. Si tu avais 8K € tu en mettrais la moitié de côté. Et tu achèterai un bijou mais pas le collier. Tu garderai de quoi faire un voyage. Qu’as-tu décidé pour le bracelet ? La rivière. « 

Moi je n’ai pas d’argent qui tombe du ciel. Tout ce que j’ai je l’ai gagné alors c’est vrai, je ne suis pas totalement délurée.

« Il y a comme une barrière psychologique dans ta tête. Un montant que tu ne veux pas atteindre que ce soit pour un bijou ou un voyage mais pas pour de bonnes raisons. »

Ah bon…

« Qu’est-ce que tes proches penseraient en te voyant avec ce fameux collier au cou ? »

Personne n’approuverait, sauf peut-être ma mère.

« Et tes collègues ? »

Je suis déjà l’irresponsable Crésus qui reste chez papa et maman au lieu d’investir intelligemment en prenant mon indépendance.

Ce n’est pas sérieux d’avoir un salaire et de ne pas s’en servir pour vivre comme tout le monde.

« Trouver un compagnon, faire un enfant, acheter un bien immobilier… »

Ce genre de choses !

« Et si tu dois juste te faire plaisir, au présent ? »

J’achète le bracelet, pas le collier. Il ira tellement bien avec ma bague ! Avec toutes mes bagues !

« Justement, tu toucheras bientôt le 14ème mois. »

Lol !!!!

« Lève l’hypothèque. Tu achèteras tes cadeaux de noël différemment. C’est faisable. Et tu verras bien pour le voyage. Comme cela tu auras le temps de songer à la Corée du Sud. Nous savons ce que tu as pensé devant ce reportage.

Un voyage en juin, un peu hors saison. Pourquoi pas ? Il y a peut-être possibilité pour toi de programmer un cours de sabre. Dans un temple. Cette expérience te plairait, n’est-ce pas ? »

Ah oui, j’aimerais bien effectivement…

« Ce n’est pas un drame de ne pas avoir envie de vivre comme tout le monde ou de ne pas avoir envie des mêmes expériences et choses que tout le monde.

C’est vrai qu’il y a moins de rencontres sur une route comme la tienne. Mais elles restent intéressantes. »

Tout à fait.

« Donc tu veux le bracelet ? »

Il est cher quand même…

« Et surtout, il a l’air cher. »

Lol !!!!! Touché !

« Quand tu es triste, qui d’autre est triste ? »

Personne. Mais quand je suis contente, peu le sont avec moi !

« Alors, choisis d’être contente. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • L’envie de se dépasser

    Bonjour à vous, J’attends toujours les résultats de ce concours auquel j’ai pa…
  • Une croisière, oui mais…

    Bonjour à vous,  On m’a demandé récemment comment organiser une croisière.  Vous sav…
  • Depuis Londres

    Bonjour à vous,  Aujourd’hui c’est depuis Londres que j’écris, assise su…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

18 Commentaires

  1. Carène

    23 septembre, 2018 à 5:02

    Coucou !
    Ben voilà qu’avec vos idées bijoux vous me relancer sur mon désir d’un bijou fait des 3 ors !! D’une parure que dis-je !!! ;)
    Je vais aussi me mettre ça comme carotte dans ma nouvelle vie, tiens !
    Je suis sûre que nos attirances respectives en la matière soient directement corrélées à nos chemins respectifs.
    Anna, ce que tu dis pour les autres est clairement d’actualité pour moi. J’y ai été confrontée dans le choix de mon véhicule ici. L’univers m’a offert une superbe occaz qui associe puissance, confort et luxe. Et bien figure toi qu’une des raisons qui auraient pu me faire renoncer était la perception que les gens avaient de moi au premier abord dans cette voiture. La peur qu’on me colle une étiquette de snob sans me connaitre. Bon ça m’a traversé l’esprit qq minutes mais je n’ai pas résisté longtemps. De toutes façons, je n’avais que 12h pour réfléchir. Il ne m’a pas fallu plus. C’était trop tard ! Elle m’avait séduite !! Je la voulais !!! :D
    Bises

  2. crystallia

    22 septembre, 2018 à 17:17

    Oui, j’ai aussi été faire un tour sur le site…

    Mais il y en a plein d’autres vraiment magnifiques.

    Tu as de quoi te faire plaisir.

    Bise ;)

  3. Anna

    22 septembre, 2018 à 13:02

    Coucou

    Damned ! Elle ne se vend plus ! Je viens de vérifier sur leur site. Elle n’était pas pour nous ?!
    Bouhouhou ! Ok ok faut pas pleurer si c’est pas pour nous c’est bien pour nous :) )

    Il y a maintenant la Je Le veux mais plus la Je Te veux…ils ont viré féministe et ça coûte plus cher en plus…loll et elle est nettement moins belle. Donc…

    Bon je vais faire un autre choix…et ne vais peut-être pas attendre un an pour me décider ! :)

    Beau soleil !

    Bise !

  4. crystallia

    22 septembre, 2018 à 11:22

    Coucou,

    Anna, tu vas t’offrir la Je te veux ? Je l’adore elle est trop belle !

    L’enfer c’est soi-même parce le paradis c’est au-delà de nos propres barrières.

    Et donc au milieu des autres. Parce qu’en fait, ce ne sont jamais eux qui nous gênent.

    Merci à vous tous.

    Bise ;)

  5. Cel

    22 septembre, 2018 à 11:21

    Coucou,
    Ça m’arrive aussi de me sentir jugée sur ma façon de vivre, et de choisir de trouver ma voie plutôt que de chercher l’autonomie à tout prix, en restant chez mes parents.
    j’aimerais vraiment voir une photo de ce bracelet à ton poignet avec ton diamant solitaire à ta main. Ça doit être trop joli !
    Bises

  6. passeuse

    22 septembre, 2018 à 10:02

    Bonjour Sylvie
    Bonjour tout le monde

    Je crois que quand on a un certain décalage – comme nous tous qui avons choisi , disons une voie différente_ malheureusement ou heureusement-ça permet de faire la part des choses_ il y aura toujours des gens qui ne nous comprendront pas et donc , nous critiquerons.
    Pour ma part, cette attitude me permet de garder les pieds sur terre tout en ayant l’esprit sur mon nuage rose.
    je vois vraiment comment est la personne mais qu’est ce que j’y peux , si elle ne peux me comprendre- en raison de la différence de notre façon de vivre.
    Donc, je la laisse suivre son chemin et continue le mien.Tranquillement _sans animosité_ que la paix _ pour nous 2
    Par ce que comme le dit Gabriel  » choisis d’être contente ».
    Bises à tous

  7. Anna

    22 septembre, 2018 à 9:59

    Bonjour Sylvie

    Je vais m’offrir une bague en diamant noir de Mauboussin sans tarder ! Dans un an max j’ai aussi ma maison à décorer sans 13eme mois et d’heures sup payées ! Ça va le faire ! Je me rend compte que je tergiversais trop sur : est-ce raisonnable ?

    C’est dommage de craindre d’être jugée de nos actes (soi-même compris) avant même que d’en être contente et se priver. Et puis, c’est tout un chemin de confiance en soi que de n’être pas atteinte par les jugements des autres (qui auront toujours à redire oui) une fois qu’on a fait des folies avec notre corps avec notre argent avec…nos énergies ! :) )
    Il y a aussi à faire de même sur le regard et les jugements qu’on porte sur les petites et grandes folies des autres qui les rendent contents. On y gagne aussi à mieux vivre les nôtres. Je ne prône pas le non jugement c’est impossible. Mais, Être contente non Pour mais Avec l’autre c’est bien meilleur que de le critiquer et penser sa vie à sa place.

    Choisir d’ Être contente plutôt que triste ça coule de Source ! Bon choix ! Et ce n’est pas inutile de nous le rappeler…c’est triste je trouve d’avoir ce besoin de se le rappeler.

    Pourquoi être heureux simplement ne va pas de Soi ? A cause des autres ? L’enfer c’est les autres disait-il. Ça fait longtemps que je sais que c’est un prétexte pourtant on ne manque jamais de se servir de cet alibi hein ?
    Être avec l’autre, les autres c’est le travail d’une vie avec ce paradoxe qu’il(s) nous rend(ent) la tâche d’être soi très difficile. Mais, passionnante !

    Belle et légère journée à toi Sylvie.

    Bise !

  8. Heleneveil

    22 septembre, 2018 à 8:58

    Bonjour à tous,
    En te lisant Crystalia je reconnais certaines piques que je reçois parfois parce qu’on ne comprend pas mon mode de vie (mais j’en reçois de moins en moins car ils ont compris que ça glissait de plus en plus) mais aussi ça met un éclairage sur certaines attitudes de proches que je ne comprenais pas du tout. Effectivement je trouvais qu’il ne semblait pas vouloir construire sa vie et je m’inquiétais pour son avenir, maintenant qu’il est parti prématurément (pour nous qui l’aimons) je réalise… Je t’en remercie.
    @Carene, je suis contente de te lire et ce d’autant plus que c’est un de mes contes préférés, j’essaie de le garder à l’esprit pour rester vrai car de toutes façons le regard des autres sur nos attitudes est toujours biaisé.
    Je vous souhaite un bon week-end

  9. Carène

    22 septembre, 2018 à 5:29

    Coucou,

    La fin de cet échange me rappelle un dialogue intérieur que j’ai eu en 2013.
    Il faisait suite à une discussion avec ma belle sœur lorsque j’avais pris un appartement pour la 2eme fois en 2 ans pour prendre de la distance avec mon mari. Autant je m’étais déjà affranchie du regard de gens dont je n’avais rien à faire, autant je ne m’attendais pas à recevoir de sa part des propos lourds de jugement sur mon choix. Franchement, j’ai eu extrêmement mal. Et puis j’ai remis les choses à leur place en me disant qu’elle n’était certainement pas présente pour moi tous ces matins où je me levais dans mon foyer, complètement mal. Et encore ! Quand je trouvais la force de me lever… parce que j’étais arrivée à un tel stade de mal être que je n’avais plus aucun désir de vivre.

    Elle m’a fait le coup plusieurs fois… Ne rien dire et puis paf ! une petite phrase assassine ni vue ni connue qui montre qu’elle n’en pense pas moins.
    Je crois que ce qui m’a fait le plus mal de sa part est ce livre qu’elle m’a offert un Noel et dont le titre est lourd de sous-entendus : Les gens heureux ne s’inquiètent pas de savoir si c’est vrai, ils se racontent de belles histoires. Est-ce moi qui ai mal interprété ? Ca t’aurait fait plaisir toi ?
    Inutile de préciser que je n’ai jamais pu ouvrir ce livre, n’est ce pas !? ;)

    Forcément, j’ai pris un peu de distance le jour où elle a manifesté l’idée qu’elle ne comprenait pas après quoi je courais.
    Il était désormais clair que nous n’étions pas sur la même longueur d’onde et que je ne pouvais pas attendre d’elle d’élever son regard au delà du filtre de sa propre vie.

    Je l’ai vue en aout dernier, quelques temps avant mon départ. J’ai fait l’effort d’aller chez elle pour que mon fils voit ses cousins. Et là encore elle me pose ses doutes sur le choix de partir. Depuis, je nourris du ressentiment vis à vis d’elle. Parce que franchement, dans tous les déboires que nous avons rencontrés avec notre fils, elle a eu l’occasion de me proposer son aide tout en faisant en sorte de tenir à l’écart mon fils des activités qu’elle mettait en place avec d’autres dans le cadre de l’instruction en famille. Je ne lui en ai pas voulu directement. Je comprenais pourquoi (il y avait des éléments concrets qui le justifiaient). Mais la voir poser un regard critique sur la solution que nous avions trouvée, je n’ai clairement pas accepté… Et là, ben j’peux plus la voir même en peinture pour le moment. lol
    Mais je sais que je dois m’affranchir de cette colère pour toutes les raisons que tu as évoquées lorsque tu as parlé dernièrement de ton propre cas.
    J’imagine que ça viendra en son temps.
    Peut etre devrais je lui écrire une lettre pour m’en libérer (sans forcément l’envoyer). Je verrai.

    Bref ! Tout ça pour dire que les gens ne voient chez nous que ce qu’ils sont et pour certains regarder la paille chez l’autre permet d’éviter de regarder la poutre chez eux…

    Le conte que j’aime particulièrement sur le sujet est celui ci :

    Le père, l’enfant et l’âne.
    Un enfant demande à son père :
    - Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?
    Alors le père demande à son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.
    Et les gens du village de dire :
    - Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d’aller à pied !
    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.
    Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l’âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors :
    - Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
    Le jour suivant ils s’installent tous les deux sur l’âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant :
    - Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !
    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
    Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l’âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :
    - Voilà qu’ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C’est le monde à l’envers !
    - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.
    Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
    - Tu me demandais l’autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu’un pour y trouver à redire.
    Fais ce que tu aimes et tu seras heureux !

    C’est bien ce que j’ai fait en partant !

    Bises et belle journée !!!

  10. alexandre

    22 septembre, 2018 à 1:39

    Bonsoir Sylvie,
    Je dirais aussi la même chose quand je suis triste,personne n est triste pour moi a part mes chattes.et quand je suis content peu de personnes le sont pour moi. J ai constate que beaucoup de gens même plus aises matériellement que moi me jalousaient. Parfois en raison de mes connaissances magiques et de mes pouvoirs. Certes, ils ne sont pas passes par la ou je suis passé. La sagesse dans l ombre ne s acquiert pas sans douleur. Une personne dans mon entourage m envoie sciemment des ondes négatives; comme elle fait des neuvaines,je la soupçonné de faire des neuvaines a la vierge noire dans un sens négatif. J ai vu sur le net que les gitans font appel a la vierge noire a des fins d envoutement. C est tout dire: du coup, j’ai renvoyé les mauvaises ondes a l envoyeur selon la loi du karma (ce que tu envoie te sera rendu trois fois) bref pas le temps de s ennuyercen ce moment. Suis très content de pouvoir reparler a mon amie Frédérique . Je dirais que sa démarche de reprendre contact avec moi m a étonné J espère la voir bientôt. Facebook et messenger sont cool mais voir la personne c est mieux .Je ne lui mets pas la pression, je la laisserai décider du moment ou elle voudra me voir. Je croise les doigts bises

Consulter aussi

Des ballons gonflables pour les enfants

Bonjour à tous, « Comment te sens-tu ? », me demande Ariel. Très bie…