Accueil Spiritualité La garde-robe minimaliste ou capsule wardrobe

La garde-robe minimaliste ou capsule wardrobe

3

La garde-robe minimaliste ou capsule wardrobe 18091702281724319815896533

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons parler de l’intérêt et des désavantages de la garde-robe minimaliste aussi dite capsule.

Je le dis franchement, non, je ne suis pas convertie à ce style de vie. Car c’est un style de vie.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe de la garde-robe minimaliste est simple. A chaque saison vous choisissez un nombre limité de pièces qui se marieront bien (élégamment même si possible) les unes avec les autres.

L’idée est qu’avec ce nombre limité de pièces vous puissiez créer toute une variété de tenues. Il ne s’agit donc pas de porter un t-shirt blanc et un short en jeans tout l’été par exemple.

Je partage avec vous mon sentiment sur ce mode de vie, pourquoi pas ? Pas pour moi, pas aujourd’hui. Mais je comprends l’idée.

Il s’agit de consommer autrement et de revoir ses priorités. Souvent d’ailleurs, les personnes qui passent de « accroc du shopping » à adepte du minimalisme ne revoient pas que leur garde-robe. Elles font plus attention à la totalité de leurs achats, pas dans le seul but de faire des économies par exemple mais aussi pour mener une vie plus consciente.

Pour se donner la possibilité également d’accorder du temps et de l’argent à des choses différentes.

Alors pourquoi pas pour moi ? Eh bien, cela fait 4 mois que je n’ai pas acheté de vêtement. J’ai acheté en tout et pour tout une paire de sandales, deux ceintures et un tote-bag.

Je suis la première étonnée. Le shopping était une grosse part de ma vie, je n’exagère pas. Pour moi m’offrir un moment de shopping c’était m’offrir un moment de détente, un moment agréable.

J’aime toujours flâner dans les centres commerciaux mais cela n’a plus le même sens.

Si je sais que je n’ai besoin de rien de particulier, j’y vais moins facilement aujourd’hui. Pareil pour les boutiques où je sais où trouver ce qui pourrait me plaire.

Je suis allée faire les magasins durant ces 4 mois. Mais je me suis focalisée sur d’autres achats et pas en nombre. Un parfum, une nouvelle crème pour le visage franchement hors de prix, un bracelet et des boucles d’oreilles en or simples et donc moins chers que la crème.

Je ne vais pas dire que je n’ai rien repéré que j’aurais pu acheter sans réfléchir. Mais ce n’est pas arrivé. Et pour ceux qui se demandent quel est le secret qui permet de déployer une si puissante volonté, le voici : ce sont mes guides qui chaque fois me disaient, tu sais que tu n’en as pas besoin.

Devant la crème (DES MOIS que j’en cherchais une), le parfum (je ne me retrouvais plus dans aucun des miens), les ceintures (si vous aviez pu voir les deux que j’ai usé jusqu’à la corde avant ces achats), les sandales (je peine toujours à en trouver), le tote-bag (c’était l’achat fais-toi plaisir), je n’ai jamais entendu cette petite phrase.

Par contre l’idée de ne plus acheter de vêtement pendant un mois au départ puis deux était bien mon idée. Ils m’ont encouragée à poursuivre. Parce que quand je ne fais pas de shopping, vu que je déteste porter souvent les mêmes choses, je vide mon armoire pour porter tout ce que j’ai.

Et je me suis rendue compte que j’avais de quoi faire. D’où, tu sais que tu n’en as pas besoin.   

Alors de quoi avais-je besoin ? Eh bien de ce que j’ai effectivement acheté mais pour des raisons autres que mes raisons habituelles.

L’envie de faire du shopping pour faire du shopping comme on irait manger une glace est passée. Définitivement, je ne sais pas. Pour l’instant elle est passée.

Je préfère aller au restaurant. Par exemple.

Donc revenons au sujet du jour, pourquoi pas pour moi ? Parce que je n’aime pas porter sans cesse les mêmes vêtements. Je préfère en avoir beaucoup pour pouvoir créer beaucoup de tenues. Et donc passer pas mal de temps sans faire de shopping.

Car je me dis que je pourrais profiter des soldes le mois prochain pour racheter quelques pièces avant de déserter de nouveau les magasins d’habillement pendant quelques mois.

C’est une idée qui me plait.

Je sais comment créer des tenues mentalement, je sais accessoiriser. Sur le papier, je n’aurais aucune difficulté à vivre avec 4 pantalons, 2 jupes, 3 robes et 6 t-shirts et 4 chemises. Plus 3 paires de chaussures, deux sacs, deux ceintures et un pochette. Et tout cela pendant un trimestre (une saison dans une zone tempérée donc car ici il y en a seulement deux).

Je dis bien sur le papier.    

Dans les faits, je me sentirais limitée. Et coincée par ce challenge. Je n’y trouverais pas la clé qui me permettrait d’ouvrir la porte vers les nouveaux horizons spirituels qui amènent à voir la vie autrement.

Je préfère donc conserver mon armoire actuelle. Car si vous êtes intéressés par la garde-robe minimaliste sachez que l’idée est de démarrer avec un grand tri de nos vêtements.

On donne, vend ou jette tout ce qui n’est pas suffisamment versatile.

Or je ne supporte pas le neutre. Je veux dire, tout neutre tous les jours.

Cela suppose de mon point de vue de revoir en fait beaucoup de choses ce fameux tri.

Et à ce jour, il ne m’apparait pas nécessaire.

Bonne journée à tous ;)            

  • Transformation intérieure

    Bonjour à tous, « Tu peux creuser la question de la transformation intérieure ?…
  • Sandales dorées

    Bonjour à tous, « Quel périple dans ce magasin de chaussures. », me …
  • Que des leurres

    Bonjour à tous, Cette semaine on s’éloigne de la mer et on se promène dans la nature…
Charger d'autres articles liés
  • Une occasion d’apprendre le bonheur

    Bonjour à tous, Sélène, j’ai décidé de teindre mes cheveux en rose. « Vra…
  • Un de ces matins

    Bonjour à tous, J’aime les matins où tout semble simple, clair et accessible. Ces ma…
  • Une mer un peu agitée

    Bonjour à tous, « Que faire quand tu rencontres quelqu’un et que cette pe…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une occasion d’apprendre le bonheur

    Bonjour à tous, Sélène, j’ai décidé de teindre mes cheveux en rose. « Vra…
  • Un portrait de moi

    Bonjour à tous, « Cette vision t’a touchée. », me dit Elédahie…
  • La maison du parc

    Bonjour à tous, Alors vous me chassez du ciel ? « Non. Nous t’aimerons to…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. crystallia

    25 septembre, 2018 à 18:37

    Coucou,

    J’ai tellement entendu parler de ce sujet sur les blogs mode que je me suis demandée si cela me plairait.

    Je sais que non aujourd’hui.

    Toutefois je comprends ce que cela peut apporter à certains.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. jaoni

    25 septembre, 2018 à 10:57

    Coucou,
    Alors pour moi c’est simple, même quand je n’avais pas assez pour faire du shopping, je n’ai jamais eu une garde-robe minimaliste et ce n’est pas maintenant que ça va commencer.
    Tout déjà parce que j’ai une petite soeur qui adore prendre mes vêtements, ensuite pour les chaussures avec ma mère elles peuvent me faire un coup d’état. J’aime changer de style et ça traduit mon esprit qui pétille, quand je tombe dans des tenues neutres c’est qu’à l’intérieur ce n’est pas tellement la joie.
    Mes guides ne me parlent de mes vêtements que lorsque j’achète pour compenser une frustration et maintenant avec le changement de saison, je sais que je vais faire du renouvellement et préparer une grande valise pour le premier tri qui a été fait dans ma tête.
    Tant mieux pour ceux qui arrivent à faire minimaliste mais moi j’adore les multiples facettes de moi que me renvoie ma garde-robe.
    belle journée

    Dernière publication sur Carnet de route : La peur du temps qui passe

  3. passeuse

    25 septembre, 2018 à 9:44

    Bonjour Sylvie

    Très enthousiasment ce message!

    Je comprends ton point de vue et ce concept de « minimaliste aussi »

    Avant mon éveil, je n’achetais que par utilité- par ce que très usé ou cassé.En remplacement de.
    Mais toujours quelque chose que je trouvais beau.
    Depuis mon éveil, tu m’a fais prendre conscience du  » fais toi plaisir et je le fais _vraiment.
    Mais acheté ou consommé juste pour acheter ou consommer , franchement, je ne sais pas ce que sait.
    J’ai loin d’avoir ta garde robe mais j’ai effectivement assez pour tenir pendant quelques mois.
    Ce que je fais , à chaque changement de saison, je trie tout les vêtements de la famille- mon fils grandit tellement vite que c’est vite trop petit.
    Quand à moi, de faire le tri me permet de voir ce que j’ai encore envie de porter ou pas.
    Et déliminer aussi ce qui est usé .
    Pareil pour mon mari.
    Et je fais pareil pour tout- grand nettoyage et ri au moins une fois par an.
    En fait, je crois qu’au fil de nos avancements en spiritualité,on voit les choses autrement d’où ce que l’on avait besoin à un moment, ne l’ai plus à un autre moment.
    D’où ce besoin de nettoyer et faire le tri à la maison par ce que l’on a pu faire le ménage dans sa tête et son coeur.
    Pour laisser de la place dans sa vie pour de nouvelles choses, expériences……

    Je connais des femmes- copines de ma maman_ qui toute leur vie ont étaient et sont encore accros au shopping ( acheter pour acheter) est là, je sais que c’est pour combler _ un besoin ou des manques souvent.

    Comme une copine qui _ avec son mari_ont rénové depuis 4 ans leur maison _ mais qui après l’avoir fait , ce sont aperçus que finalement , ils n’étaient pas plus heureux passés les moments d’euphorie de tout avoir refait.
    ILs ne sont pas allés chercher où ils fallait!

    Pour notre part, nous faisons des achats en fonction de nos envies et également de l’utilité, de notre porte_monnaie aussi.
    Par ex.,à chaque changement de saison, je ne résiste pas à acheter quelques pièces nouvelles ,pour mon plaisir.
    J’ai justement repéré un petit chemisier….
    Et je peux facilement attendre ( mettre l’argent de côté ) pour acheter quelque chose de plus chère, si ça me tape dans l’oeil.
    Je ne laisserai pas tomber, je me débrouillerai pour l’avoir.
    Mon regard sur la mode et les vêtements ont beaucoup évolué depuis mon éveil.
    C’est une courbe qui n’a cessé de grandir petit à petit.
    En même temps que je me découvrais, mon regard sur les vêtements à changé, en mieux également.
    Maintenant, je suis contente car je sens que j’ai trouvé un équilibre là aussi.
    Grâce à toi _ merci.
    Ce qui me fait penser à mon ahurissement , au début de mon éveil quand tes guides te parlaient de mode.
    Je n’aurai jamais penser que ce pouvait être le cas.
    Mais , aujourd’hui, c’est logique car tout est lié est même dans la mode, il y a de la spiritualité.
    Dans la façon de voir les choses.
    Merci et belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le manque

  Bonjour à tous, Je ne me sens pas bien tout à coup. Je viens de dire à Sophie le contrai…