Accueil Spiritualité Une occasion d’apprendre le bonheur

Une occasion d’apprendre le bonheur

5

Une occasion d'apprendre le bonheur 18100902234924319815932692

Bonjour à tous,

Sélène, j’ai décidé de teindre mes cheveux en rose.

« Vraiment ? »

Oui !

« Quand as-tu décidé cela ? »

A l’instant ! Regarde il y a l’Ange qui sourit ! Il sourit justement donc il m’approuve !

« Tu ne crains pas d’abîmer tes cheveux déjà décolorés ? »

Non !

« Peut-être que toute à l’heure tu les voudras bleus. »

J’ai rechangé d’avis, je vais les garder comme ça.

« Si tu veux, ce sont tes cheveux. »

C’est l’Ange qui sourit qui a fait ça ! Il a ajouté quelque chose à mes énergies environnantes ! Et maintenant il s’éloigne…

« Ce n’est jamais anodin quand vous souhaitez modifier votre apparence extérieure. Tu as peur, ma douce enfant ? »

De quoi aurais-je peur ?

« Je te pose juste la question. »

Non, je vais très bien.

« Tu ne comprends pas trop tes derniers rêves. »

Non pas trop, c’est vrai…

Ils sont vastes. Ils se déroulent dans de grands espaces-temps. 

Tu peux m’expliquer le dernier ?

« Il est normal d’avoir peur de la nouveauté. »

Mais quelle nouveauté ? Rien de tel à l’horizon…

Et pourquoi aurais-je peur ?

« Ce qu’il faut te dire c’est que chaque étape de la vie est une occasion d’apprendre le bonheur. Sous une forme différente.

Cela permet de se rappeler que la nouveauté est simplement une porte d’entrée.

Une part de toi sens certaines énergies. Et cette part de toi essaye de transmettre l’information contenue dans ces énergies à ton esprit conscient.

Qui pour l’heure n’en veut pas.

La peur de la nouveauté peut se comprendre. Toutefois, laisse venir à toi cette information. Tu sais qu’elle passera de toute façon.

C’est la raison pour laquelle tu fais ces rêves où tu vis de véritables aventures dont tu ne te souviens pas au réveil. Tu fuis littéralement.  

Alors, qu’est-ce qui pourrait bien te faire peur ? »

C’est simple, tout ce qui serait bouleversant.

« Souviens-toi, chaque nouvelle étape de la vie est une occasion d’apprendre le bonheur. »

Merci à toi Sélène.

Belle journée à tous ;)  

  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Inflammation

    Bonjour à tous, « Ta blessure spontanée est en train de guérir aussi, tu vois, …
  • Pas comme chez Disney

    Bonjour à tous, « Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiria…
Charger d'autres articles liés
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Liqueur au chocolat

    Bonjour à tous, « Tous ces calendriers de l’avent beauté, tu les voudrais…
  • Fleur bleue

    Bonjour à tous, « Tu as trouvé le film sympa mais tu n’as pas été transpo…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Liqueur au chocolat

    Bonjour à tous, « Tous ces calendriers de l’avent beauté, tu les voudrais…
  • Fleur bleue

    Bonjour à tous, « Tu as trouvé le film sympa mais tu n’as pas été transpo…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. Emilie

    15 octobre, 2018 à 21:30

    Hello Sylvie,
    Tu vois c’est parfois un peu difficile d’accueillir un changement, même s’il vous va bien. Les cheveux en sont cependant un bel exemple : chasser le naturel et il revient au galot – autant suivre le mouvement.

  2. crystallia

    15 octobre, 2018 à 11:10

    Bonjour,

    Finalement je ne me suis plus si convaincue que les cheveux roses m’iraient tellement bien.

    Je vais rester sur leur couleur actuelle, que j’adore.

    Et tâcher de regarder droit devant moi. Les occasions d’apprendre le bonheur se trouvent sur notre route.

    Emilie, ma tante n’avait pas eu envie d’assumer je me souviens. Pourtant, je la trouvais très belle comme elle était.

    Les gens sont beaux parce qu’ils sont ce qu’ils sont.

    Merci à toutes.

    Bise ;)

  3. Emilie

    15 octobre, 2018 à 10:06

    Bonjour Sylvie,
    Le bonheur est pluriel et le tient n’a jamais eu de plafond ! Ah je connais bien cette histoire de cheveux qui changent quand on ne veut pas recevoir un message. Je suis persuadé qu’une teinture rose n’arrangerait pas l’état de tes cheveux mais tu peux toujours essayer les fausses tresses (quoique je préfère ne pas savoir avec quoi on fait tenir les extensions).
    J’ai eu du mal avec mes cheveux car ils ont vraiment changé et ne ressemblent plus à ceux que j’avais avant. Tout le monde croit que c’est le travail du coiffeur alors que c’est naturel. J’ai eu du mal au départ car même si je ne suis plus toute jeune, avoir les cheveux blanc comme neige c’est spécial. J »ai décidé d’assumer car avant qu’ils ne deviennent blancs et brillants, j’avais rêvé qu’ils étaient devenus rouge et coiffés en brosse (cela m’avait vraiment déplu)
    Il paraît que c’est ce qui arrive si on suit la politique de l’autruche et que l’on préfère se cacher la tête dans le sable.
    Pas de soucis, on finit toujours par la sortir pour respirer!

  4. passeuse

    15 octobre, 2018 à 9:02

    Bonjour Sylvie

    Apprendre le bonheur, quelle merveilleuse façon de vivre!
    Encore une fois ,tout est question de pensées.
    En se focalisant sur la bonne façon de penser , à savoir que toute expérience et bonne pour nous.
    Elle nous permet de grandir, d’apprendre et également de guérir de souffrances passés.
    On peut élargir sa vision de la vie en toute sécurité, en choisissant de dépasser ses peurs et ses problèmes personnels.
    En ayant conscience que c’est notre façon de penser limitative qui nous bloque .
    Le » problème »est rarement le véritable problème.
    Je ne peux pas faire ci ou ça , par ce que
    je ne peux pas faire ci ou ça par ce que j’ai appris quand j’étais enfant que …..
    Je ne peux pas faire ça, par ce que mon maître ou maîtresse d’école m’ont dit et répété que j’étais trop nu (nulle) pour y arriver…
    Ou encore, mes amis , quand j’étais enfant ne voulaient pas jouer avec moi, par ce qu’ils me trouvaient trop lents (es), du coup, je me suis sentie inférieur(e), toute ma vie
    Ou bien, ma soeur ou mon frère aîné(e) m’ont toujours considéré comme un bb ( tu n’es qu’un bb, tu ne peux pas faire cela)
    Et bien d’autres exemples:l’influence de la tv, des sites internet…..
    Je pense que nous sommes tous ici pour dépasser nos limites de départ , quelles qu’elles soient.
    Nous sommes tous des personnes magnifiques qui sommes aimées .
    Aimons nous et ayons confiance en nous.
    Voila, je voulais un peu parler de ma philosophie de vie que je passe doucement envers mes patients .
    Car la majeure partie des mal a die découlent des pensées limitatives.
    Merci Sylvie et Sélène de m’en donner l’occasion.
    bises et belle journée ‘ »ici première journée d’automne, il ne fait pas froid mais il pleut »
    bises à toi Sylvie

  5. Amandine

    15 octobre, 2018 à 6:37

    Bonjour Sylvie,
    Apprendre Le bonheur sous une forme différente.. C’est joliment dit :)
    Séléne est la déesse de la pleine lune alors ?. Je crois que mon astre dominant est la lune aussi et j’ai appris en faisant des recherches du coup qui a un nom différent de déesse pour chaque phase de lune.
    La première fois que je suis tombée amoureuse, un soir j’ai regardé la pleine lune et comme eledaniel peut le faire pour toi c’est comme si je l’avais entendu me dire ça ne va pas durer il n’est pas pour toi. J’etais persuadée que c’était elle qui m’avait Parle. Autant non mais c’etait mon impression du coup. Ensuite, j’etais persécutée par la chanson hijo de la Luna de mécano lol.
    Le plus important, Profite bien de toute tes belles nouvelles énergies !!! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Soulève la poussière

Sur la terre désolée, je contemple les ruines, en souriant. Pieds nus, le ventre vide, j&r…