Accueil Spiritualité Les choix que nous faisons

Les choix que nous faisons

14

Les choix que nous faisons 18100902235424319815932695

Bonjour à tous,

« Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la route sure et sans surprise. Celle qui vous conduira là où vous pensez vouloir aller.

Et il y a l’autre route, celle de tous les dangers. Celle qui peut vous conduire loin de tout ce que vous voulez mais qui au final vous aura apporté tout ce que vous vouliez.

La première route parait difficile par moments mais vous voyez le cap à tenir.

Sur l’autre route, il y a des virages un peu partout. Mal éclairés. Qui font souvent peu envie. Et il y a des tas et des tas de murs qui se dressent devant vous lorsque vous vous dites que vous n’avez pas envie de prendre ces virages mal éclairés. »

A quel moment choisit-on telle ou telle route Haniel ?

« Tu ne le sais pas ? »

Non.

« Quand tu as besoin de respirer, tu as deux options. Ou tu choisis de prendre une bouffée d’air, ou tu étouffes ton mal-être. »

J’ai compris, c’est ça un choix ? Lol !! 

« Le véritable choix est une décision qui vous fait l’effet du phare dans la nuit.

Tu connais le phare dans la nuit. La paix dans le désert. Quand tu sais que rien ne va mais que tu sais pourquoi rien ne va et donc au final, tout est juste parfait. »

Je connais oui.

« Prenons un exemple, cette femme courageuse épouse d’un mari qui ne ratait pas une occasion de la rabaisser, de se montrer cruel mais qui ne travaillait pas et n’avait pas d’argent à elle. Qu’a-t-elle fait ? A l’inverse d’une autre femme que tu connais aussi. »

Elle l’a quittée, s’est retrouvée à vivre dans une chambre de bonne avec très peu d’argent et elle a trimé pour se trouver une meilleure situation. Elle ne voulait pas rester avec lui malgré le fait qu’elle savait qu’elle allait vivre des moments difficiles sur le plan matériel.

« Comprends-tu ce choix ? »

Complètement.

« Aurais-tu fait le même ? »

J’ose espérer. J’ose espérer qu’en pareille circonstance je n’aurais pas choisi l’étouffement. Mais je vais le dire franchement, j’ose espérer aussi que je n’aurais pas ce choix à faire.

« C’est le choix de la confiance au-delà de la peur. 

La peur de l’inconnu peut se comprendre. Toutefois, quoiqu’il puisse t’arriver, si tu sais qui tu es et que tu restes humble, tu sauras toujours rebondir. »

Je comprends, c’est plein de sagesse…

« Qu’est-ce que l’inconnu, si ce n’est une promesse finalement, la promesse d’un chemin à découvrir, à aimer, de nouveaux paysages à admirer.

Ne se trompe que celui qui ne croit pas en lui-même.

Car celui qui croit en lui-même sait admettre qu’il a fait un pas de trop bien avant d’en avoir fait dix. 

Qu’est-ce que l’optimisme ? La certitude que tout ce qui se présente sur votre chemin peut vous apporter ce dont vous avez besoin d’une manière ou d’une autre.

Tout peut être matériau pour construire finalement la maison idéale. »

Merci Haniel.

Bonne journée à tous ;)   

Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. passeuse

    19 octobre, 2018 à 19:03

    Merci Sylvie

    Aujourd’hui le courage est revenu avec LA fOI EN LA VIE.
    Pendant 2 jours ma tête et mes émotions ont pris le dessus.
    Mais aujourd’hui, ça va.
    Je vais , je me bats.
    BIses

  2. crystallia

    19 octobre, 2018 à 18:38

    Courage Passeuse, monte un dossier et fais les démarches nécessaires pour pouvoir te faire aider dans cette affaire.

    Bise ;)

  3. passeuse

    19 octobre, 2018 à 15:16

    Je te remercie Emilie de ton soutien
    bises

  4. Emilie

    19 octobre, 2018 à 11:49

    Bonjour Passeuse,
    Ma soeur qui vit en pleine campagne a ce genre de problèmes de voisinage du fait de la toute puissance d’un propriétaire …
    Si le chien de ton voisin s’est introduit sur ta propriété et que son maître ne le maîtrisait pas, on peut considérer qu’il le laissait vagabonder (on ne doit pas laisser son chien vagabonder). Les poules t’appartiennent et elles font partie de ta propriété au delà du fait qu’il s’agit d’un animal sensible et vulnérable. En l’occurrence ce chien s’est comporté comme un renard et tu étais dans ton droit en défendant tes poules de ce chien. Un chien de chasse n’est pas sensé toucher au gibier et il doit obéir à son maître. Ce monsieur sous entend que son chien vaut mieux que tes poules ! c’est son point de vue mais si tu étais une éleveuse de canards et qu’il s’agissait de ton gagne pain, tu n’hésiterais pas à porter plainte contre le maître de ce chien. C’est la responsabilité du maître et sa faute. Ne te laisse pas intimider par la mauvaise fois et porte plainte à ton tour pour remettre le maître à sa place. C’est malheureux d’en arriver là mais à priori tu as l’air de dire qu’il n’existe pas de bonnes relations déjà entre vous et cet incident ne risque pas d’arranger la situation. Pour se faire respecter, il ne faut pas être une poule mouillée (je ne sais pas d’où on sort cette expression!).
    Honnêtement, cela m’étonnerait que cela aille bien loin et la gendarmerie va probablement conseiller de faire jouer les assurances et de clôturer.

Consulter aussi

Vivre aussi

Bonjour à tous, « Alors le plus grand souhait de ta mère serait de revoir sa mè…