Accueil Spiritualité Ni hasard ni chance

Ni hasard ni chance

9

Ni hasard ni chance 18100902235624319815932696

Bonjour à tous,

« Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ? », me demande Gabriel.

Oui. En fait quand on se connait mieux on discerne mieux ce qui nous plait et à partir de là on peut voir ce qui nous conviendrait.

« C’est la raison pour laquelle vos domaines moins faciles sont vos domaines d’exploration et d’apprentissage. Longtemps vous ne comprenez pas, vous vous dites que vous n’avez pas de chance et vous préférez vous focalisez sur vos domaines faciles.

Autant que vous pouvez. Or un de tes domaines faciles est le domaine sentimental et justement, tu es célibataire. Impossible de te focaliser là-dessus car un autre de tes domaines faciles est le domaine spirituel.

Les deux pouvant se combiner, chaque fois qu’un pourquoi te venait, une réponse nette et sans ambiguïté t’était adressée. Tu ne rêves pas de l’homme idéal, tu sais que chacun peut rencontrer sa personne idéale.

Il était peut-être plus facile pour toi de regarder dans la direction des défis, même si tu ne le vois pas ainsi.

Vous voudriez tous pouvoir rester sur vos domaines faciles, vous concentrez et concentrer vos forces dessus. C’est un leurre.

Les domaines moins faciles sont des défis à relever. Des défis à votre portée.

Quand c’est la parentalité qui est votre domaine facile, vous avez envie de tout faire pour vos enfants parce que vous savez quelque part ce que vous pouvez leur apporter et de quelle façon vous pouvez les aider à devenir les hommes et les femmes puissants et épanouis qu’ils méritent d’être.

Vous voyez parfois tard ici que le challenge était de chercher un moyen harmonieux d’amener l’amant en vous à s’épanouir. Et c’est un terme au sens spirituel plus large qu’il n’y parait.

Il arrive aussi que le challenge se trouve ici dans la vie professionnelle qui s’avère bien décevante à côté des joies qu’apportent la vie de famille.

Or, pouvez-vous ignorer vos challenges ? Ce n’est pas si simple.

Les enfants grandissent et de nouvelles aspirations en eux apparaissent qui se heurtent à votre bienveillance naturelle.

Soudain ils savent mieux que vous et le pire c’est qu’ils ont partiellement raison même s’ils vous semblent encore jeunes.

Petit à petit se dévoile un miroir devant vous, qui vous montre une image qui ne vous plait pas. Cette personne qui semble porter des poids et de lourds paquets que vous ne soupçonniez pas, c’est donc vous ?

Oui car lorsque vous restez focalisés sur vos domaines faciles, vous négligez vos véritables enjeux et accumulez un certain retard dans la réalisation de vous-mêmes.

En réalité, finis ma phrase… »

En réalité c’est en cherchant à creuser les domaines moins faciles que l’on peut se réaliser pleinement. 

« Exactement. Alors, quelle plaie le domaine professionnel, n’est-ce pas ? »

Je te jure !

« Une reconversion, c’est loin d’être simple. »

Comme tu dis.

« C’est drôle comme quand finalement vous réalisez que vous avez certaines compétences qui pourraient s’ajouter à d’autres compétences et à ce que vous aimez. C’est drôle de voir comme il serait facile de tout combiner.

C’est drôle n’est-ce pas quand soudain, ce qui paraissait le monstre à 10 têtes pourrait devenir quelque chose de facile, non ? »

C’est drôle en effet.

« Un hasard, de la chance ? »

Je dirais, la récolte. C’est comme si certaines choses étaient mûres pour la cueillette.

« Jolie image. »

Merci Gabriel.

Belle journée à tous ;)  

  • Créer de nouveaux chemins

    Bonjour à tous, « Cette connaissance t’a fait part des difficultés et des…
  • Tout est possible

    Bonjour à tous, « Tout semble possible ce matin ? », me demande Eve.…
  • Paradis merveilleux

    Bonjour à tous, Cette semaine, je vous emmène en promenade dans le désert immense. En l&rs…
Charger d'autres articles liés
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. Anna

    19 octobre, 2018 à 22:33

    Coucou

    Créer un accès de toutes pièces ? ça me parle ! me tarde de lire ta création qui inspirera peut-être la mienne bien que nous ne travaillons pas le pain sur la même planche :)

    @Lucie
    Touchée ! :) Merci <3

    Répondre

  2. Amandine

    19 octobre, 2018 à 18:52

    Bonsoir,
    Sylvie merci et bon week-end :)

    Répondre

  3. crystallia

    19 octobre, 2018 à 18:37

    Bonjour,

    Le premier challenge je pense c’est accepter ce que la vie place sur notre route.

    Après, on apprend de nos réactions et les portes s’ouvrent petit à petit.

    Du moins, certaines s’ouvrent seules et pour d’autres, on trouve d’abord des clés.

    C’est toujours déroutant de trouver d’abord une clé.

    Et puis il y a ces cas de figure plus rares, je développerai ailleurs, où on doit créer un accès de toute pièce.

    C’est là que l’on se sent désemparé. C’est là que toutes les leçons que la vie nous a apprises trouvent à s’appliquer.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Emilie

    19 octobre, 2018 à 12:34

    Bonjour Sylvie,
    Je rejoins un peu le commentaire d’Amandine car je ne vois pas bien ce qui serait plus facile ou plus difficile. Je vois ce que j’aime en terme d’environnement qui me permet de mieux m’épanouir après je m’adapte et c’est un peu ce qui me nuit : l’adaptabilité. Pour contrer l’excès de souplesse, je m’emploie à travailler la solidité, la rectitude parce que l’équilibre ne tient pas autrement. C’est juste un travail à faire pour remettre certaines choses dans le bon ordre et ne pas compter sur la souplesse qui permet de tout faire passer là où ça pourrait coincer. En fait, ce sont les relations humaines qui peuvent me sembler le plus difficile même si je ne suis pas une sauvage.

    Répondre

  5. Lucie

    19 octobre, 2018 à 8:03

    Coucou à toutes,

    @ Passeuse, ce n’est pas le moment de couler.
    Crois moi, j’ai eu des moments de désespoir, je dis bien désespoir, mais je me suis toujours relevée. Et toi tu as eu des moments très difficiles et ta FOI t’a toujours aidée.
    Ce qui est douloureux c’est qu’on s’attaque à un animal qui ne sait pas se défendre. Écoute les conseils de Sylvie, et va au fond de toi chercher la ressource pour rester debout.
    Il y a toujours un petit rayon de soleil pour éclairer une journée difficile!

    @Anna, je prends toujours plaisir à lire tes messages. celui d’aujourd’hui est dans la continuité de ma remise en question.

    Plein de soleil dans le ciel et surtout dans le cœur, bises à partager entre vous.

    Répondre

  6. passeuse

    19 octobre, 2018 à 7:43

    Bonjour Sylvie

    Super parlant pour moi, ce post!
    C’est en cherchant à creuser les domaines moins faciles que l’on peut se réaliser »
    Oui, et ça en vaut bien la peine_ tellement c’est agréable et jouissif et _ je ne trouve pas de mot assez fort_ l’après.
    Le terrain difficile devient facile et tout à coup , les choses s’allègent.
    L’atmosphère est douce, le sol est stable et non plus mouvant et pleins d’embûches.
    LE sol est stable est doux comme du sable ou du coton, le soleil brille fort et on a soudain des ailes pour voler où on veut et faire ce que l’on désire.
    Tout est aplani et facile.
    Belle journée à tout le monde.

    Lucie, je suis super contente pour toi_ de ce que tu dis.
    Et je ferai bien de regarder du bon côté aussi_ je le sais parfaitement mais je me sens si faible et sans force.
    C’est ça le véritable problème, j’ai du mal à garder la tête hors de l’eau par ce que je n’ai plus de force_ presque plus_ pour lever la tête.
    Mais je vais encore tâcher ou laisser faire et juste faire confiance et m’abandonner.
    Je ne suis pas habituée à cet exercice mais peut_être est ce le bon moment.
    Pardonner_ moi de m’abandonner ici mais , en ce moment , vous êtes ma bouée d sauvetage.
    BIses à tout le monde

    Répondre

  7. Anna

    19 octobre, 2018 à 7:21

    Bonjour Sylvie

    Ouiii vive les défis de nos vies ! Franchement une vie facile dans tous les domaines c’est sans doute bien mais ça peut devenir franchement monotone. Je me dis ça quand je trouve que c’est pas facile bouhhouhou lollll

    Quand on traduit difficile par challenge ça devient excitant et donc plus facile et moins déprimant que de le penser en terme de malchance :)
    Certaines choses sont mûres pour la récolte oui c’est très joli comme expression…ça reste que c’est un temps de transition. Perso dans mon domaine « pas facile » je le trouve parfois un peu long le temps de veille de la cueillette. Mais c’est sûr que c’est meilleur d’en être là que d’avoir profité et se détourner complètement et se reposer seulement sur les domaines faciles.
    Quand, il s’agit de nos enfants devenus grands d’autant plus. A moins de vouloir être un des défis de leur vie lollll
    On peut avant de cueillir et savourer le fruit admirer le travail qu’on a fait dans le verger ! Être fière de soi.
    Quand il s’agit de la vie sentimentale et spirituelle qui sont faciles je comprends mieux en te lisant pourquoi c’est un risque pour les autres domaines car tous sont essentiels à nos vies de s’y reposer et je mesure leur interdépendance avec les moins faciles. Une activité professionnelle en collaboration, association… pourrait bien être un projet conciliateur de domaines pour toi. Est-ce toujours dans ton idée de monter quelque chose avec ta collègue ?
    Je reviens pour ma part d’une formation géniale qui va me faciliter bien des choses je crois. Je ne vois pas trop comment encore sur le domaine sentimentale mais je pense que ça va jouer.

    Belle et heureuse journée à toi.

    Bise !

    Répondre

  8. Amandine

    19 octobre, 2018 à 6:25

    Coucou Sylvie,
    Merci pour cet article.. J’essaye de comprendre le facil et le moins chez moi. Perso je trouve que tout n’est est pas trop facil Ou alors par cycle. Mais ça me fait penser à la numerologie et je me’demande si on Peut s’aider des chiffres dit manquant en numerologie. Si en fin de compte, ils peuvent représenter les domaines intéressants à explorer ? Quoi que si tu me réponds oui je serais embêtée car un de ces chiffres est aussi celui de mon chemin de vie.

    Répondre

  9. Lucie

    19 octobre, 2018 à 4:55

    Bonjour,

    Depuis quelques temps j’ai des difficultés d’acceptation face à la situation de ma fille, j’ai essayé, j’ai avancé et reculé.

    Hier le message d’une jeune amie chère à mon cœur et pleine de « bons sens », un message reçu cette nuit et ton post de ce matin ont finalisé ma remise en question. Votre Grande Sagesse m’a permis de remettre mes pendules à l’heure

    En réalité je perds mon temps à me triturer le cerveau et qui n’amène aucune solution, et je perds mon temps, et je piétine!
    J’ai tant d’autres enjeux à vivre pour me permettre d’évoluer et le temps passe, la vie est courte et peut basculer à tout moment.

    Merci à TOI Sylvie et à mon Amie Marie. Belle journée, bises

    Belle et bonne journée, bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Les déceptions

Bonjour à tous, « Tu es contrariée parce que ton ordinateur a un souci. &r…