Accueil Spiritualité Le bon moment pour soi

Le bon moment pour soi

4

Le bon moment pour soi 18100902235724319815932697

Bonjour à tous,

Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides.

« Oui ? »

Lol, c’est quoi ces énergies ? J’adore !

« Elles te font du bien ? »

Oui !

« Tant mieux. C’était le but. Je te laisse à présent. »

Tu me laisses ?

« Oui, avec Astaroth. Il va répondre à tes questions. Je te laisse les énergies. »

Je veux bien, merci à toi !

« Alors, qu’est-ce qui ne va pas ? »

Astaroth, ce n’est pas que ça ne va pas…

« Comme tu as l’habitude de voir des entreprises en procédure collective, tu as peur de créer la tienne. »

C’est ça. Exactement ça. 

« Tu as du temps devant toi encore. Tu n’en es qu’aux prémisses. Mais est-ce que cette perspective te plait au moins ? »

Elle est comme la bouffée d’air rafraichissante ! C’est marrant j’ai l’impression d’entendre un grand, enfin ! Un enfin soulagé en plus !

Pourquoi ce n’était pas le cas quand je songeais à m’inscrire à ce concours du ministère de la justice ? Le poste avait l’air intéressant.

Cette idée ne m’a pas amenée dans les mêmes énergies…     

« Tu as vu et vois encore nombre de clients laisser beaucoup dans les ruines de leur entreprise. »

Comme tu dis !

« Et penses-tu que tu auras besoin d’un prêt ? »

Pas pour ce que j’envisage. Je n’ai pas de stock à constituer par exemple. Je vois des frais évidemment mais je pense pouvoir les gérer. 

« Et tu n’envisages pas de quitter ton travail bien sûr ? »

Tu plaisantes ? Ce sera dans un troisième temps je dirais ! Si troisième temps il y a !

« Ce n’est pas, j’en ai assez d’avoir un patron, je monte ma boite ! »

Ah non, ce n’est pas ça du tout. C’est tiens mais cette idée me plait et répondrait à cette problématique dont on m’a souvent fait part. Pourrais-je la développer ?

« Donc tu penses pouvoir répondre à un besoin ? »

Je pense que oui, il faut encore creuser !

« Creuser, creuser. »

Oui !!!

« Tu es tentée mais tu as peur. »

Oui.

« Heureusement, rien d’anormal. Si tu avais trop d’assurance, nous t’aurions aidé à ouvrir les yeux.

Les entretiens d’embauche sont plus faciles finalement ? »

C’est ce que je suis en train de réaliser.

« Penses-tu pouvoir embaucher du monde à terme ? »

Si j’en arrive à cela, tant mieux.

« Est-ce que tu te vois dans cette position ? »

Si je creuse c’est parce que je suis intéressée. Si je crée une entreprise qui fonctionne et grossit, je serais ravie de pouvoir embaucher.

C’est compliqué de passer d’un métier à un autre si on envisage de changer de domaine. Tu as entendu ce que mon chef m’a dit, tu as entendu ce que la DRH m’a expliqué aussi. 

Si je ne prends pas les choses en main, je sais ce qui m’attend.

Je cherchais une idée de reconversion, envisageant même la possibilité d’une formation supplémentaire. Je suis seule, je n’ai pas d’enfant, c’est maintenant !

C’est le meilleur moment pour moi. Je sens l’envie et la capacité de réaliser des choses, autant le faire quand ma situation personnelle est encore simple à gérer.

Dans tous les cas, cela me permettra de développer de nouvelles compétences. C’est positif. 

Si cette idée m’est venue alors que justement rien n’est compliqué dans ma vie mais que tant de choses convergent pour moi, c’est que c’est le moment.

Par contre la formation de la CCI sur la création d’entreprise est toujours prise d’assaut, c’est ennuyeux !

« Il est normal que vous souhaitiez être accompagnés. D’autres pensent comme toi. Ils veulent se lancer mais dans la prudence. »

C’est la seule bonne façon, je dirais !

« Donc, tu reconnais la croisée des chemins ? Tu reconnais que c’est le bon moment ? »

Je reconnais oui. Je vois que pour moi, c’est le bon moment pour envisager cette aventure. Je flippe quand même.

« Cela ne t’empêche pas de développer ton projet. On peut déjà parler de projet ? »

Oui on peut. C’est ce chemin qui ramène la paix en moi. C’est quand même drôle !

« Pourquoi pas ? Plusieurs éléments convergent, tu l’as dit. Si c’est le bon moment, les portes s’ouvriront en grand.

C’est toujours ainsi, non ? »

Quand c’est une question de moment, oui.

« Continue de creuser. Balise bien ton projet. Tu travailles, tu n’es pas dans l’urgence. Fais ce qu’il y a à faire. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)    

  • Si la volonté flanche

    Bonjour à vous, Aujourd’hui on a eu une très longue journée. On a commencé le carrelage du…
  • Panne d’électricité

    Bonjour à vous,  Certains disent que la coupure d’eau est pire que la panne d’…
  • Un seul outil efficace

    Bonjour à vous,  Aujourd’hui avec Chouchou nous sommes allées acheter le carrelage d…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    20 octobre, 2018 à 11:46

    Coucou,

    Merci à vous !

    Bise ;)

  2. passeuse

    20 octobre, 2018 à 9:07

    Bonjour Sylvie

    Idem que Flo. et Anna

    Ce sont des énergies super.
    Moi, je n’ai pas d’entreprise, mais j’ai senti ces énergies là en mettant mon projet en place.
    J’espère que tu iras au bout de ton idée et qu’elle t’apportera entière satisfaction.
    Belle journée à toi

  3. Flo

    20 octobre, 2018 à 7:47

    Bonjour Sylvie,
    Alors tu te sens toute légère et joyeuse, mais aussi un peu effarée ? Cela va surement être une période intéressante pour toi !
    La formation à la CCI tu peux la contourner. Si tu as un Centre d’information du droit des femmes, tu peux avoir là plein d’information sur la création d’entreprise, rencontrer des femmes entrepreneures, et être accompagnée.
    Personnellement je n’ai pas concrétisé pour l’instant, mais je vois bien que toute cette période m’a transformée professionnellement. Ceci dit je ne lâche pas pour autant.
    Bises et bon week-end

  4. Anna

    20 octobre, 2018 à 7:19

    Bonjour Sylvie

    Je confirme : c’est cool comme énergies :) C’est tout doux léger apaisant de les sentir en te lisant.
    Contente avec toi. C’est toujours agréable d’être traversée par de telles énergies. Merci du partage.

    Même tes craintes sont saines. Des simples balises pour avancer avec prudence. Compte tenu de la façon dont tu prépares ton sac de plage y aura pas de souci d’organisation et de gestion lollll. Tu tiens l’idée le reste va suivre. A moins que tu en changes.
    Je t’espère dans sa matérialisation et te lire souvent dans ces énergies stimulées et accrues par un travail à ta pointure.

    Belle journée soleil à toi !

    Bise !

Consulter aussi

Mais vert

Bonjour à tous, « Tu sais ce qui serait drôle ? », me demande Ammiri…