Accueil Spiritualité Sentir le soleil

Sentir le soleil

5

Sentir le soleil  18101408140224319815942887

Bonjour à tous,

Finalement le guépard m’a aidé quand même. Et beaucoup de choses me paraissent plus claires aujourd’hui. 

« Il suffit pour peindre un mur de donner des coups de peinture l’un après l’autre. C’est tout. », me rappelle Sahiel.

Exactement, c’est tout. 

« Donc tu vas peindre ton mur tranquillement ? »

Oui.

« C’est agréable d’avoir un tel projet en tête, tout de même. Non ? »

Si. Parce que je me retrouve dedans.

« En faisant quelques recherches tu as vu que certains cherchent l’idée qui va leur permettre de dire adieu à leur patron tout en gagnant mieux leur vie. Cela n’était pas ta démarche. Que penses-tu de ta propre démarche ? »

Je veux continuer d’avoir envie. J’ai compris il y a un moment qu’il faut se donner les moyens d’aimer sa vie. Et pour moi quand un problème apparait dans un domaine donné c’est dans ce domaine qu’il faut chercher une solution.

Mon but premier c’était d’évoluer vers un autre poste. Puisque je recevais comme message que faire la même chose ailleurs ne me satisferait pas.

Seulement la politique de l’entreprise a changé juste quand moi j’ai été prête à aller voir mon boss, il vaut mieux en rire.

Ce n’est pas grave. Du coup, je me suis demandée ce qui m’intéresserait et au hasard d’une discussion avec une collègue, une idée m’est venue en tête.

Et la chose comique c’est qu’en réalité, c’est elle qui m’a confié chercher l’idée de génie, pour elle-même !

Une idée m’est venue en tête qui me correspond, je me dis pourquoi pas ?

Ce que je pense de tout cela, je sens sincèrement que c’est un chemin qui se dessine. D’autant plus que ce matin, je lisais ce mail que j’ai reçu et soudain j’ai eu ce flash, je me suis dit c’est ça. C’est la bonne activité pour moi.

Je sais que c’est le guépard qui m’a envoyé ce flash. Et j’étais plus zen aussi ce matin au réveil vis-à-vis de tout cela…

« Tant de personnes cherchent ou attendent l’idée de génie… »

Je ne dis pas que c’est ce que j’ai trouvé. J’ai eu une idée que je suis capable d’exploiter, de développer. Je ne vais pas m’avancer plus.

Je verrai ce que je réalise finalement.

« Tu n’es pas encore persuadée que l’idée du siècle va te rendre riche. »

C’est un autre résultat que je vise.

« Qu’est-ce que tu vises ? »

Je veux faire quelque chose que j’aime et qui a du sens pour moi tout en gagnant ma vie.

« Cela t’oblige à t’aventurer hors de ton jardin. »

Je l’ai déjà fait et en fait on ne meurt pas ! On peut sortir de son jardin et rester en vie quand même ! 

Alors même s’il est sympa mon petit jardin confortable, je me dis que si je veux pouvoir l’agrandir, il va falloir aller défricher un autre terrain !

« Un terrain lointain ? »

Accessible à pieds selon moi, donc faisable.

« La vérité c’est qu’il faut du courage pour réussir sa vie. Ce qui vous apparait longtemps comme une injustice. Ce qui t’est apparu comme une injustice.

Effectivement, c’est bien le matin. Toute une longue journée s’annonce. Tu as le choix, tu peux en faire une belle journée. Ou alors la laisser se dérouler. »

Après le désert sans horizon, laisse-moi te dire que je vais au moins essayer d’en faire une belle journée ! La nuit a été suffisamment froide, je veux sentir le soleil !

Tu sais que c’est ma sensation naturelle préférée ? Le soleil sur la peau. 

« Ce n’est pas la pluie ? »

Ah non alors !

« Peut-être qu’un jour tu pourras créer des emplois. »

On verra ! Je vais m’atteler à en créer un déjà.

« Avec qui tu peux discuter de ce type de projet dans ton entourage ? »

Pour l’instant je n’en ai pas parlé. Quand je serai plus avancée je le ferai. Autour de moi on va sûrement me dire tu as raison, c’est bien. Mais…

Je comprends le mais et j’ai conscience de beaucoup de choses. Je ne vais pas quitter mon travail actuel. 

Quand je serai plus avancée j’en parlerai. 

« Il y a des personnes autour de toi qui t’encouragent à être toi-même ? »

Ma mère. Les autres, même si avec bienveillance pour la plupart, m’encouragent à trouver un mec et à prendre un logement. Lol.

Il faut faire ce qui est normal. C’est assez compliqué de ne pas suivre le schéma. Beaucoup de gens ne me comprennent pas et de toute manière n’essaient pas.

Ce n’est pas grave, je peux aller sans encouragement.

« Nous le savons. Aucun de tes proches ne t’a jamais encouragée à explorer ta spiritualité ou ta médiumnité. Sauf ta mère, depuis quelques années. Même si elle ne sait pas que tu continues d’écrire.

Peut-être que dans cette aventure-là tu seras davantage encouragée. »

Peut-être. J’espère quand même. On verra quand ce sera le moment d’en parler.

« Quand ta cousine a monté son affaire, sa mère l’a encouragée et aidée. »

Elle était au chômage, ne trouvait rien d’intéressant…

C’est bien qu’elle ait pu créer son entreprise.

« Elle a pu travailler avec son mari, ils se soutenaient. »

Je n’ai pas de mari ! Et je connais pas mal de personnes qui aimeraient aussi changer de vie sans savoir comment s’y prendre. Il y a beaucoup de gens qui ne vont pas m’encourager. Mais j’espère que ma famille le fera !

« Ce qu’il y a de bien c’est que ton projet te ressemble. C’est pourquoi il ne t’effraie pas. C’est autre chose qui t’a effrayée.

C’est agréable de pouvoir échanger avec quelqu’un de confiance qui peut te soutenir. C’est vrai qu’il y a beaucoup de gens autour de toi qui aimeraient aussi trouver « l’idée ».

Toi tu ne la cherchais pas. Elle s’est invitée, tu l’as laissée entrer.

Quand c’est le moment, tout concourt à la réalisation.

Ce serait bien s’il y avait quelqu’un qui pouvait t’encourager. Cette fois.

D’autres viennent à toi pour être encouragés, soutenus.

Qui sait, la situation va peut-être évoluer. On ne sait pas ce qui peut arriver.

En attendant, évite d’évoquer ton projet avec des collègues ou même à ceux qui considèrent que l’essentiel c’est ce que vous avez déjà. Ce serait inutile. »

Merci Sahiel.

Et cette semaine on se promène aux Trois Ilets.

Belle journée à tous ;)     

  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
  • Le soleil bienveillant

    Bonjour à vous, Il pleut en ce beau mardi mais vous le savez, le véritable soleil brille d…
  • Panne d’électricité

    Bonjour à vous,  Certains disent que la coupure d’eau est pire que la panne d’…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    23 octobre, 2018 à 1:18

    Coucou,

    Merci à toi !

    Je ne fréquente pas trop la plage de cette semaine car j’aime les endroits moins fréquentés.

    Mais de temps en temps…

    Bise ;)

  2. Anna

    22 octobre, 2018 à 21:35

    Bonjour Sylvie

    Je m’aperçois que selon le tel avec lequel je rédige mon com il est enregistré ou pas…comme celui que j’ai fait ce matin et 2 ou 3 autres dans la semaine dernière que je ne vois pas. Je ne sais pas ce qui cloche. Déjà que je peux plus mettre des petites étoiles avec ce nouveau tel si en plus je peux plus participer à notre grande Classe à ciel ouvert je vais le rapporter au magasin ! !!! Bon bon…passons.
    Un pas après l’autre c’est ce qui m’a plu…Que ça ouvre des horizons je ne l’avais pas vu comme ça…Tu me le dégages encore une fois ;)
    J’ai adoré les verts des paysages des 15 jours derniers. La balade de cette semaine s’annonce pas mal. J’adore les bleus et blancs :)
    Merci Sylvie pour ces belles images pleine de beaux paysages ça embellie le quotidien.

    Belle soirée à toi.

    Bise !

  3. crystallia

    22 octobre, 2018 à 11:02

    Coucou,

    Oui, ce qui compte c’est de croire en soi.

    Après, je pense qu’en faisant un pas puis un autre, on élargit son horizon.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  4. jaoni

    22 octobre, 2018 à 8:32

    Bonjour Sylvie,
    Bah voyons! Pour moi c’est évident qu’il ne faut pas parler des prémices de ses projets à des personnes dont le discours ferait ressortir leur peur et leurs insécurités, énergétiquement ça peut avoir un impact sur nous et plus simplement c’est de cette manière qu’on fini par mettre des personnes hors des confidences.
    Un pas après un autre, tant que tu te reconnais dans ce que tu veux faire et tant que ce n’est pas un échappatoire moi je t’encourage
    Il y a des fois où il vaudrait mieux être seule pour accomplir des choses dans sa vie même si humainement on veut ressentir les encouragements des proches
    Quoiqu’il en soit continue de prendre du plaisir en étant qui tu es.
    Belle journée

    Dernière publication sur Le prisme de la Spiritualité : Heureuse année

  5. passeuse

    22 octobre, 2018 à 8:02

    Bon jour Sylvie

    Tant de phrases font écho en moi en ce post.
    « il faut se donner les moyens d’aimer sa vie »
    « un chemin qui se dessine »
    « une idée que je suis capable d’exploiter, de développer »
     » faire quelque chose que j’adore et qui a du sens pour moi, tout en gagnant ma vie.
    « hors de son jardin »
    Je pense que l’on a devant soi, tous les ingrédients, dans notre vie déjà pour en faire un projet.
    Le plus difficile , c’est selon moi, de les reconnaître et de voir ceux qui vont pouvoir aller ensemble,pour faire un tout.
    Comme pour faire un gâteau,une recette…..
    Maintenant , en ce qui concerne le fait d’être encouragé, j’ai fait comme toi, j’ai avancé mes pions pas à pas doucement.
    Et j’ai également attendu d’avoir bien posé mes jalons avant d’en parler à ma famille.
    Mon mari était plutôt sceptique , tout en reconnaissant mes capacités.
    Ma fille est très heureuse pour moi et m’a dit « maman, fonce »(19 ans)
    Et mon fils a était un peu en colère » maman, tu ne seras plus là, pour t’occuper de moi »(14 ans).
    Après discution, il avait peur de « perdre sa maman »
    Quand à mes parents,j’y suis allée sur la pointe des pieds_ ce croyant pas du tout à la spiritualité et tout ce qui va autour.
    Depuis au moins 3 ans, j’avance avec eux en pas de fourmis.
    Ma maman, plus ouverte a su accueillir, un mot, par ci, un mot par là, un phrase.
    Bref, en 3 ans, une brèche s’est ouverte en elle et j’ai su , avec amour et bienveillance l’amené doucement à ce qu’il m’arrivé.
    Aujourd’hui, elle est fière de moi et heureuse pour moi, pour nous.
    Quand à mon papa, jusqu’ il y a peu, il était comment dire, dans un refus total pur et dur.
    Il ne voulait même pas en entendre parler.
    Et aujourd’hui, il m’approuve complètement jusquà me dire avant hier » ma fille , je suis fier de toi et de ce que tu accomplies »
    Je pense que pour mon papa les choses se sont mises en place petit à petit_ sans aucune intervention de notre part , juste en baignant ds cette nouvelle énergie d’amour et il me voit vivre aussi.
    Nous habitons à 4 km les uns des autres et mon papa vient jardiner tous les jours dans une terre qui lui appartient derrière chez nous.
    Il était important pour moi que ma famille soit au courant de ce qui se passer pour moi_ se passe.
    CE n’est pas leur acceptation que je recherche, puisque j’ai construit mon projet seule , mais c’est juste que nous sommes très proches et c’est de les associer à ce que je suis , à notre bonheur.
    J’espère que toi aussi, tu sera encouragée Sylvie, par ce que ça fait du bien et que c’est bien agréable.
    Belle journée – ta photo ressemble à une carte postale
    i

Consulter aussi

Apprécier l’instant

Bonjour à tous, « La vue du Caribbean Princess t’a donné envie de reparti…