Accueil Energies Immense jardin

Immense jardin

11

Immense jardin dans Energies 18121302040824502116035147

Bonjour à tous,

Donc c’est mon jardin ça ?

« Oui. », me répond Gabriel.

On dirait un immense parc !

« C’est un immense parc. Totalement baigné de lumière naturelle avec une somptueuse végétation, des fleurs, des arbres, des arbustes et tu ne les vois pas encore mais il y a également des légumes et des arbres fruitiers. Au fond, il y a également une forêt parcouru par un cours d’eau fraiche. »

Ce n’est pas un jardin.

« C’est le tien. »

Il y a une église…

« Ce n’est pas une église, personne ne viendra y prêcher. Ce n’est pas un temple non plus. Toi tu allais à l’église étant enfant. Dans ta culture la spiritualité est liée aux religions. C’est pour cette raison que tu vois un bâtiment qui ressemble à l’image que tu te fais d’un bâtiment représentant ta propre spiritualité. »

Il est grand…

« Oui, il est grand. »

Il y a plein d’animaux.

« Non, tu vois des lapins, ce sont juste tes amis. Ils ne résident pas dans le jardin. Ils restent près de toi, comme nous. Tu peux croiser des guides dans ton jardin, c’est normal. »

Je comprends. C’est quoi le jardin intérieur ? 

« Le reflet de vos réalisations extérieures au travers le regard de votre âme. »

Ah….

Parfois pourtant on ne dirait pas qu’il s’agit de cela. 

« Le jardin onirique a un autre sens. Il est fréquent que vous voyiez plutôt celui-là. Il vous renseigne sur vos réalisations sociales au travers le prisme de ce qui vous correspond. »

Eh bien, autant au départ j’avais une maison bien moche et bien pourrie, autant j’aime beaucoup le jardin !

« Ta maison reflétait le fait que tu avais besoin de découvrir et accepter qui tu es. »

J’avais bien compris…

Mais, il y a de gros nuages gris tout au-dehors, là-bas…

On dirait qu’ils s’arrêtent juste à l’orée du jardin. C’est quoi ces nuages ?

« Et finalement, il y a des personnes avec qui tu parles de ton blog, autour de toi ? »

Non…

Je vois. 

« Quelle est l’approche spirituelle des personnes que tu côtoies le plus ? »

Ils craignent Dieu quand ils sont croyants. Sinon ils craignent Dieu aussi mais ne pratiquent pas. Peu se disent athées. Très peu.

« Heureusement que le jardin est grand. »

Oui, c’est ce que je me dis aussi. Par contre, si je comprends les nuages je ne comprends pas l’aspect menaçant.

« Si tu le comprends. C’est pour cette raison que tu te garderas bien de dire à tes collègues que tu es médium. Tu sais ce qu’ils pensent, tu sais comment ils réagiront. 

Tu as déjà vu ces films où de jeunes gens épris de liberté sont condamnés à demeurer dans le carcan d’une communauté conservatrice ? » 

Footloose, par exemple ? Je connais ces films, oui.

« Il arrive qu’il ne soit pas possible de simplement partir. Car partir pour fuir qui ? Et pour aller vers quoi ?

Il arrive que vous deviez être celui qui osera s’affirmer là où il est. D’une manière ou d’une autre.

Mais d’une manière qui ne vous détruira pas. C’est le plus important et le plus difficile.

Vous avez beaucoup de mal à comprendre que vous n’avez pas à faire évoluer les mentalités des autres. Vous avez du mal à comprendre que vous devez simplement être vous-mêmes.

Si les autres doivent changer de regard sur vous, cela arrivera parce qu’ils y seront prêts. Et c’est tout. Il n’y a pas à convaincre.

Toutefois, nous savons que tu l’as compris. Le calme qui permet de dépasser la peur.

Là où tu te trouves, tu étais vraiment seule. Et tu as pu remarquer que tu ne tombes jamais sur le genre de collègues avec qui tu peux avoir de grandes affinités. Un exemple parmi d’autres que je sais que tu comprends.

D’autres arrivent quelque part et tombe tout de suite sur un allié. 

Mais ces autres connaissent aussi de bien plus grandes déceptions que toi à l’occasion. Et plus souvent.

Ce n’est pas parce que l’on ne s’expose pas que l’on a peur. C’est parfois parce que vous êtes sûrs de vous-mêmes que vous n’avez plus besoin de vous montrer.

La force spirituelle. Le calme qui permet de dépasser la peur et les limites. 

A présent tu contemples le jardin, ton jardin et tu te demandes comment il peut prendre la forme de cet immense parc.  

Un parc lumineux et verdoyant, plein de joie et de sérénité. Une trouée salvatrice au milieu de l’univers menaçant. 

Il te faut un nouveau foyer. »

Je sais, je l’ai compris. J’ai fait plusieurs rêves, je me vois à l’hôtel…

Mais je vais te dire une chose, j’ai l’impression qu’on me dit, il est temps de grimper l’Everest et moi je constate que je suis en tongs. Tu comprends ?

Il ne s’agit pas juste de déménager hein ?

« Non. Tu l’as compris aussi. »

Et donc je tente l’Everest en tongs ?

« Et donc tu fais confiance à la vie. Tu as des tongs aux pieds maintenant. Tu trouveras chaussures mieux adaptés. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)

  • Rappel, confiance dans la vie !

    Bonjour à tous, « Ce n’est pas la même chose de faire les comptes avec lo…
  • Route 66

    Bonjour à tous, Cette semaine on parcourt la mythique Route 66. En réalité il n’est …
  • Amour-pardon

    Bonjour à tous, « Confiance dans la vie et foi que chaque rencontre est une occ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Reconnaître les panneaux

    Bonjour à vous, Nous avons aujourd’hui installé la porte coulissante qui sépare désormais …
  • Jour J !

    Bonjour à vous, L’heure des vacances a sonné ! C’est le jour du départ ! Je n’ai pas mis l…
  • Introvertie

    Bonjour à vous, Avec Chouchou nous avons eu l’heureuse surprise de découvrir que la somme …
Charger d'autres écrits dans Energies

11 Commentaires

  1. crystallia

    21 décembre, 2018 à 1:16

    Coucou !

    Le chêne est un superbe symbole spirituel. Qu’il y en ait un dans ton jardin est le signe que tu es accompagnée.

    Qu’il soit redevenu gland signifie que d’une manière ou d’une autre, tu vas te voir offrir une nouvelle chance de retrouver ta voie spirituelle et par-delà une voie matérielle qui te conviendra.

    En fait c’est une façon de te dire que dans tes difficultés actuelles, tu as été entendue et tu es accompagnée.

    Eve, je suis contente que tu aies pu trouver.

    Bise ;)

  2. Eve

    20 décembre, 2018 à 22:52

    Sylvie,

    Je retire ma demande. En faisant une recherche sur ton blog avec les mots-clés « ancrage spirituel matériel », je trouve plusieurs articles sur le sujet.
    Merci à toi,
    Bise

  3. Eve

    20 décembre, 2018 à 22:43

    Bonjour Sylvie,

    Je te remercie pour les éclaircissements. « nouveau point d’ancrage matériel-spirituel »: bizarrement, je ne suis pas surprise de la signification et en même temps, je ne comprends pas trop ce que cela signifie. Accepterais-tu de développer ce sujet?
    Bise

  4. Cel

    20 décembre, 2018 à 22:03

    Coucou Sylvie,

    Merci du partage ! Ça a l’air sympa, ton grand parc, surtout s’il est ensoleillé et qu’il fait doux, c’est cool pour se prélasser au soleil ^^. Tu y as installé des transats ?

    Moi j’ai eu du mal à sortir dans mon jardin car il y faisait froid. Qu’à cela ne tienne, je me suis équipée de moufles, bonnet, doudoune et boots. Mais quelle savane ! L’herbe a poussé plus haut que moi, aussi, impossible d’en voir les limites… J’y ai quand même fait quelques découvertes, des mûres bien juteuses, une source d’eau. Plus surprenant, un grand chêne qui, quand je l’ai enlacé dans mes bras a rétréci, rajeunit jusqu’à redevenir un gland dans ma main. Alors ça, c’est bien la première fois que je vois ça… Ça veut dire quoi ? Que j’ai rétrogradé en arrière ?? lol.

    Bises

  5. crystallia

    20 décembre, 2018 à 1:13

    Coucou,

    C’est moi qui vous remercie pour vos partages.

    Squatter de maison en maison signifie que l’on est en quête d’un nouveau point d’ancrage matériel-spirituel.

    Bise ;)

  6. Eve

    20 décembre, 2018 à 0:38

    Coucou Sylvie,

    Cela me plairait beaucoup de me balader dans ton parc. Il semble à la fois exotique, lumineux, chaleureux et multicolore et pleins d’autres choses encore…
    J’ai aussi vu un parc en rêve. Il y avait aussi une maison bizarre (avec des petites pièces, des escaliers, des étages) d’où je me suis enfuie pour me retrouver dans un parc. Et dans le parc, il y avait un lac et des baleines ou des orques!! Tes échanges ces derniers temps me ramènent à ces rêves qui me donnent l’impression de ne pas avoir de maison et de squatter dans différentes maisons.
    Mais j’aime beaucoup ton parc.
    Bises

  7. Fleur

    19 décembre, 2018 à 21:11

    Bonsoir Sylvie,

    Je te remercie pour ce joli article.
    En le découvrant ce matin, j’avais l’impression de « déjà lu ».

    Bises

    https://youtu.be/ss556QwZ2N4

    Paroles
    J’ai bien compris qu’ici aussi tout se joue à peu de choses
    Que je compose une vie de rêve au rythme de ma prose
    Qu’importe les tendances et les paillettes de leur costume
    J’écrirai mes passions et mes souffrances jusqu’à l’arthrose
    Et si pour ça aussi je devais prendre une paire de gants
    Je boxerais ces mots jusqu’à ce qu’ils plient sous le poids de ma plume
    Pour toutes ces nuits passées au coin d’une feuille au clair de lune
    Porté par mes amis Pierrot, soutenu comme une enclume
    Et si la vie veut faire de moi un petit Prince perdu
    Dans le dessein de l’homme, aux allures d’un enfant
    Qu’on égare dans les prés, sans savoir dessiner
    Jamais je n’oublie d’où je viens, jamais je n’oublie qui je suis
    J’ai passé l’âge depuis longtemps de jouer avec le feu
    Le « Je » m’importe peu quand le « Nous » nous va si bien
    Qu’allons-nous faire ensemble, je penses que l’enjeu vaut la chandelle
    Et que dans l’incendie de la vie, je ne suis qu’une étincelle
    Portant mon petit fardeau apportant l’eau à mon moulin
    Espérant que vos émissaires apprécieront ces lettres
    Teintées de l’amertume d’un petit terrien au quotidien
    J’ai plus 20 ans depuis longtemps, crois-en mon baromètre
    Et si la vie veut faire de moi un petit Prince perdu
    Dans le dessein de l’homme, aux allures d’un enfant
    Qu’on égare dans les prés, sans savoir dessiner
    Jamais je n’oublie d’où je viens, jamais je n’oublie qui je suis
    Mais qui construit ces murs, cette forteresse entre nous deux
    J’ai peur que le hasard n’aie rien à voir dans ce petit jeu
    La gloire, la réussite je te les laisse si tu les veux
    Elles ne représentent rien qu’une illusion d’une vie meilleure
    Je construirai ma route en attendant mon soleil bleu
    Certaines valeurs ne brillent jamais dans les yeux d’un aveugle
    Si l’artifice s’approche de trop je lui mettrai le feu
    Qu’importe les conséquences, depuis tout petit j’en ai fait le vœu
    Et si la vie veut faire de moi un petit Prince perdu
    Dans le dessein de l’homme, aux allures d’un enfant
    Qu’on égare dans les prés, sans savoir dessiner
    Jamais je n’oublie d’où je viens, jamais je n’oublie qui je suis

  8. alexandre

    19 décembre, 2018 à 14:23

    Bonjour Sylvie,
    Ton article m a apporte beaucoup de réponses et je t en remercie. Cet aspect de la force spirituelle, a savoir ne pas s exposer du fait de son assurance,je l ai connu. Mon maitre incarnait parfaitement le calme de la puissance spirituelle. A mon niveau, je commence seulement a comprendre cet aspect la a travers un symbole bien connu, le sceau de Salomon. Le plus étonnant c est que lorsque je le trace, il me fait penser a l équerre et au compas des francs maçons. J ai lu dernièrement un livre confirmant cette intuition que ce symbole maçonnique était une partie du sceau de Salomon. J ai également appris qu’il représentait l achèvement et l harmonie spirituels. Le fait que ce symbole se présente dans ma vie veut sans doute dire quelque chose. J aurais certainement la réponse bientôt . Le mieux est de toujours faire confiance a la vie bises

  9. crystallia

    19 décembre, 2018 à 11:09

    Bonjour,

    Merci Anna.

    Bise ;)

  10. Anna

    19 décembre, 2018 à 8:58

    Bonjour Sylvie

    Voilà donc précisément ce de quoi nous parle notre jardin intérieur….merci.
    Tu finiras bien par trouver chaussures à ton pieds ;)
    Belle et heureuse journée.

    Bise !

Consulter aussi

Tirer sur la corde

Bonjour à tous, « Ma douce Sylvie, nous allons t’épargner un sermon inuti…