Accueil Spiritualité Quand la fureur devient le calme

Quand la fureur devient le calme

8

Quand la fureur devient le calme 18121711085724502116040406

Bonjour à tous,

Je n’ai pas besoin de m’étendre davantage sur ce que sont intrinsèquement le calme et la fureur puisque vous aussi, dans vos vies et autour de vous, vous avez pu observer ces deux extrêmes.

Certaines personnes, notamment en spiritualité, prônent le calme comme étant un but ultime à atteindre, un état devant être permanent pour celui qui a cheminé avec succès.

Ce n’est pas là mon propre but mais je vais bien me garder de vous dire ce que vous-mêmes devriez penser.

Pour ma part il n’y a pas d’objectif particulier sur ma voie spirituelle alors que j’en ai dans d’autres domaines. Certains semblant bien plus réalistes que d’autres d’ailleurs. 

Mais ce sont les moins réalistes que je préfère. Qui dit que je ne trouverai pas le moyen de faire un road trip en amoureux en Australie un jour ?

Il faut rester optimiste dans la vie.

Sinon version réaliste, il y a des recettes dans le petit magazine gratuit spécial noël qui me semblent tout à fait simples à adapter version sans gluten…

Par exemple, je n’ai jamais réalisé de biscuits au gingembre, vous le croyez ? Je sais, c’est dingue. Un objectif réaliste que je vais me faire une joie d’atteindre !

Revenons au sujet. Ainsi que vous le savez, que nous l’avons rappelé, le calme s’entretient. Mais en réalité, la fureur aussi. On peut même l’installer.

Et une fois qu’elle est installée, elle prend une autre forme, elle devient le calme. Elle ne s’exprime plus par la force mais par espèce une de férocité dangereuse et la plupart du temps très retenue. Elle n’explose pas.

Ce n’est pas de la méchanceté, c’est le sentiment que ce que l’on pense nous être dû nous revient. Et c’est tout.

Cela amène à se fixer de nouveaux objectifs, pour lesquels on ne recule devant absolument rien. On trace une ligne droite et on y va. Peu importe les obstacles, on passe.

Est-ce que vous comprenez ? C’est le sentiment que l’on est capable de fixer ce qui est juste et cela nous convient. Peu importe le reste. Et on va tout droit, adaptant juste le rythme à l’occasion, c’est tout. On ne dévie pas.

Il est extrêmement difficile de sortir de cet état qui ne laisse passer que peu de compassion et encore, quand elle n’amènerait pas à dévier.

Quand on « aime » c’est parce qu’on trouve un intérêt. Il n’y a pas de passion amoureuse ici, le désir demeure et peut être fort. Mais rien n’entrave jamais la raison.

Et toute votre intelligence va dans un seul sens.

Si ce genre de personne est dans votre entourage, mettez de la distance si vous le pouvez. Vous ne changerez pas cette personne. Elle en est arrivée là parce qu’elle le voulait, elle en sortira si elle le souhaite.

Et non, disons-le franchement, la seule force de votre amour ne suffira pas. Parce qu’il ne la touchera pas.

On n’est pas chez Disney, dans la vraie vie, vous allez vous casser les dents.

Alors que faire lorsqu’il s’agit d’un de vos enfants par exemple ? C’est l’un des deux pires cas de figure, celui-là et l’amoureux.

Avec l’amoureux, vous pouvez partir. Je n’ai pas dit facilement et le cœur léger mais vous pouvez partir. 

Si c’est un enfant, il faut faire la part des choses. Vous l’avez mis au monde, vous n’êtes pas pour autant responsable de la totalité des choix qu’il fera dans sa vie. Il ou elle a sa part aussi.

Comme vous-mêmes avez fait vos propres choix également.

Réellement, quand la fureur devient le nouveau calme, le nouvel état normal chez un tiers, il vaut mieux prendre vos distances. Si cette personne ne s’éloigne pas d’elle-même. 

Si c’est en vous que cette transformation se fait, rappelez-vous que la véritable force c’est parfois de lâcher et d’accepter ce qui est.

Ce qui est juste ce n’est pas ce que l’on voudrait. C’est forcément ce qui est car tout est affaire d’équilibre en soi et autour de soi. Pour tout le monde.

Belle journée à tous ;)

  • Après plusieurs mois

    Bonjour à tous, « Donc tu as déjà virtuellement établi ton budget pour Dubaï ?&…
  • Prochaines vacances…

    Bonjour à tous, « Tu vas mieux ce matin, même si tu as encore mal à la gorge.&n…
  • Le choix du regard

    Bonjour à tous, « Alors ton amie t’aide à perdre un peu de poids finaleme…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. crystallia

    28 décembre, 2018 à 18:25

    Lol !!!!

    Bise ;)

  2. Emilie

    28 décembre, 2018 à 14:38

    Coucou Sylvie,
    La force et le courage sans se fâcher alors ! inutile de commencer l’année en se faisant violence …
    Ici on a la tête dans le brouillard en plus des nuages, des gants et de l’écharpe – si bien que le bain de mer du 1er janvier semble particulièrement doux.

  3. crystallia

    28 décembre, 2018 à 11:54

    Bonjour,

    Il faut que je trouve le courage cette année, la force et le courage !

    C’est que le matin il fait frais en ce moment. Du coup l’eau…

    Je sais, je vais y aller un après-midi. Dans un endroit où ça tape bien l’après-midi.

    Ce sera plus facile que le matin à la plage toute proche de chez moi où je sais déjà que l’eau sera fraiche !!!

    Bise ;)

  4. Emilie

    28 décembre, 2018 à 11:45

    Bonjour Sylvie,
    Je n’ai pas compris grand chose, un peu comme si tu parlais une langue inconnue et puis je me suis rappelé d’une petite phrase que l’on m’avait répété à propos d’une personne « moi quand je n’ai pas plus que les autres, je n’en ai pas assez! »
    Pris dans l’absolu, ce genre d’attitude implique que rien ne peut effectivement faire obstacle à la raison et ses motivations.
    Je n’y comprends toujours pas grand’chose à moins qu’une carence quelque part provoque des réactions en chaîne qui enferment quelqu’un dans ce mode de fonctionnement… Il n’y a que la personne elle-même qui puisse opérer un changement et en général on ne change pas d’identité comme de chemise.
    Sinon prête pour le bain du nouvel an ?

  5. crystallia

    28 décembre, 2018 à 10:48

    Belle journée à toi aussi, Anna.

    Bise ;)

  6. Anna

    28 décembre, 2018 à 9:28

    Bonjour Sylvie

    Magnifique portrait de l’homme dont je te parlais dernièrement. Sans ironie je précise. Je le vois maintenant grâce à cet article.
    Je mets enfin un mot sur son calme dont je supposais bien qu’il n’en était pas. Cependant, j’y mettais de la peur contenue au lieu de la fureur. Je pense maintenant qu’il s’agit bien de fureur élevée et maîtrisé de mains de maître et mon rêve Dysney s’evanouie complètement pfffffff…. lollll. J’espère :/
    Je mesure combien dans cette fureur seule la raison le guide et pourquoi il ne peut être touché par l’amour qui peut même devenir à ses yeux un obstacle et décupler sa fureur. C’est particulier le calme de la fureur et difficile de s’en détourner car il laisse pantois.
    Je ne vais pas non plus me mettre à chercher à comprendre pourquoi ce calme de la fureur s’installe chez quelqu’un. Ça ne changera rien non plus ni pour lui ni pour moi.

    Difficile de ne pas interpréter des comportements avec nos propres filtres. Difficile aussi de bien vouloir reconsidérer ses choix amoureux. C’est pourtant là que répondre au « pourquoi ? » devient intéressant. Ce genre d’article (mais lesquels ne le sont pas pour l’un ou l’autre d’entre nous ?) permet de lever ces filtres déformants la réalité… si on y prêt.
    Pour celui-là j’étais « appoint ». Je travaille à purger les oripeaux 2018 pour un véritable renouveau 2019 Merci à toi ;)
    C’est important de l’entendre maintenant car les effets de miroir de toute relation pourraient amener à transformer le chagrin en fureur (comme dans tout deuil il y a au moins de la colère) et la fureur en calme. Compte tenu de tous les chagrins essuyés ça n’a jamais été mon option mais c’est toujours un risque à ne pas négliger. Revenir à ce qui est. Retrouver le calme de l’équilibre où on accepte ce qui est puisque c’est ce qui est juste, pour soi. Cool ! :)
    Je vais aller installer tout ça avec une balade en bord de mer méditerranée avec ma fille aînée.

    Avec un enfant j’aurais beaucoup plus de mal à l’accepter et tourner les talons. Certed, lien et amour n’oblige pas à entretenir la relation surtout si comme tu dis on s’y cassé les dents. Ce serait vraiment plus dur pour moi avec un enfant. J’espère qu’aucun d’eux n’optera pour ce choix. Pour eux je me demande ce qui peut conduire à tailler comme un orfèvre la pierre de la fureur en calme olympien ? Plutôt que trouver l’équilibre.
    J’imagine qu’une grande souffrance, une frustration impossible à surmonter peut en être la cause mais pas seulement et c’est sans doute encore un filtre Dysney que de le penser. Ne victimiser personne pas même moi !
    Peut-on éviter qu’un enfant opte pour cette route ?
    J’espère avoir appris aux miens d’autres possibilités. Mais, peut-être ne sommes nous pas tant que cela responsable de ce que font nos enfants….que cela nous paraisse bien ou mal.
    Il y aura peut être à accepter que leur Destin ne nous appartient pas, qu’on y est pour rien même si ça nous apprend quelque chose de nous, pour réussir à s’éloigner.
    Ce que tout parent doit réaliser, lâcher et accepter à un moment.

    Je te souhaite une belle journée.

    Bise !

  7. crystallia

    28 décembre, 2018 à 1:45

    Bonjour,

    Tu veilleras à maintenir cette personne loin de toi.

    Bise ;)

  8. alexandre

    28 décembre, 2018 à 0:38

    Bonsoir Sylvie,
    C est marrant ton article décrit parfaitement le caractère de ma grand mère maternelle et de la personne qui a lance une attaque contre moi. A croire que j attire ce genre de personnes. Je pense que tu as raison quand tu conseilles la fuite face a ce type de personne. J ajouterais que bien souvent, elles attirent le malheur et la désolation autour d’elles… Alors tu imagines le chaos qu’elles peuvent générer quand elles connaissent la magie. Je connais bien la fureur et je l ai éprouve très récemment. J ai horreur qu’on s attaque a mes bêtes;car je ne crois pas que cette ombre noire (qui pouvait être un esprit selon mes renseignements pris sur internet) soit due au hasard. Du coup, je me suis protégé et ai renvoyé la politesse a la personne concernée. J ai horreur de ce type de méthode mais je me suis jure a la mort de mon chat lucifer (due a un travail occulte) de protéger mes chattes qu’elles qu’en soient le prix.. Je pense faire ce qui est juste. Bises

Consulter aussi

Mon voeu d’anniversaire

Bonjour à tous, J’ai eu beau faire les magasins aujourd’hui, je n’ai rie…