Accueil Spiritualité L’hôtel onirique

L’hôtel onirique

19

L'hôtel onirique 18121711091424502116040414

Bonjour à tous,

J’ai rêvé que je n’avais plus de foyer, Sammael.

« Tu en trouveras un autre. »

Pourquoi est-ce que je rêve que je n’ai plus de foyer ?

« C’est ton cœur qui n’en a pas actuellement. »

Il ne peut pas habiter au même endroit que moi ?

« Il est prêt à ce que tu t’installes autre part. »

Il est prêt avant quoi que ce soit d’autre soit prêt ! Je me retrouve à rêver que je voyage d’hôtel en hôtel…

« Aucune difficulté d’interprétation ici, n’est-ce pas ? »

Comme tu dis. Je n’ai plus de foyer.

Mais comment est-ce que je me retrouve toujours à la rue à un moment donné ?

Il y a un moyen de noter tout ce que l’on voudrait éviter dans sa prochaine vie ? 

Je suis encore à la rue, tu le crois ?

« Tu es à l’hôtel. Tu cherches juste un nouveau foyer. »

Oui alors justement, je n’ai pas vu de panneau indicateur. Comment je fais pour le trouver, ce nouveau foyer ?

« Et ce dernier hôtel, il était agréable ? »

Ils le sont toujours. Objectivement et heureusement, je n’en suis pas à me dire qu’il faut que je trouve quelqu’un absolument.

Dans ma tête il n’y a pas d’urgence en fait. Mais quand je vois tous ces rêves où en plus je visite des tours (encore un symbole pas trop compliqué) et où je peine à trouver une place qui me convient dans le car (les moyens de transport nous renseignent sur la manière dont nous avançons dans la vie)  pour atterrir dans des hôtels où les chambres ne me conviennent jamais, je me dis qu’une part de moi m’invite à vivre de nouvelles choses…

« C’est une bonne interprétation. »

N’est-ce pas ? J’avoue que ce n’était pas de la haute voltige d’interpréter de tels symboles. Toutefois, un foyer ce n’est pas une simple et jolie histoire.

« Non, ton rêve t’invite plutôt à choisir la voie de la passion amoureuse. »

Oui, c’est ce que j’ai compris quand j’ai réalisé que je cherchais avant tout une chambre qui me convienne.

« Et qu’un message alors que tu quittais ton rêve t’a indiqué distinctement que cette chambre ne se trouvait pas dans un hôtel. »

Je n’ai jamais eu l’hôtel où on peut changer de chambre en trouvant chaque fois chambre plus accueillante. Ou agréable.

« Ne demande pas cette vie-là. »

Pourquoi ?

« Là non seulement il n’y a pas de foyer mais en outre tu sais que tu ne le trouveras pas. Ce genre de rêve est une invitation à vivre dans le présent car vous n’êtes pas capable de faire autrement. Il y a une instabilité affective qui explique un domaine sentimental qui demeurera difficile au-delà de cette seule vie. »

C’est vrai que l’hôtel onirique est un lieu de passage et doit indiquer une transition.

« Tout à fait. Vous n’êtes pas censé y vivre. Ou alors il faut bien examiner les éléments du ou des rêves.

Les tiens t’annoncent que le célibat ne te convient plus. »

J’avais bien compris…

« C’est une chose que le célibat ne te convienne plus. Ce qui te dérange c’est cette histoire de foyer. »

Complètement.

« Effectivement, la construction du foyer principal est une étape particulière de la vie amoureuse. En général, une étape souhaitée. Il n’est pas nécessaire qu’elle vous soit proposée. Les circonstances de votre vie font que vous avez en main les outils dont vous aurez besoin pour vous lancer dans cette construction.

Dans ta propre vie, tu te promènes plutôt avec légèreté d’une plage à l’autre on va dire. Tu avais bien remarqué que tu n’étais pas du tout encouragée à déménager. Par exemple. De là à faire un lien…

Tu n’arrives plus à lire de roman d’amour qui décrivent toutes ces histoires qui ne te ressemblent pas.

Il est rare pour vous autres qu’un jour un passage s’ouvre et qu’apparaisse un chemin dégagé, clair sur le plan sentimental.

Ce genre d’histoire où les bonnes personnes se rencontrent au bon moment de leur vie et que soudain tout s’enchaine sans trop de mal sont vus comme des histoires de conte de fée.

Tu cherches un panneau indicateur ? Je ne le vois pas non plus dans ton paysage.

Il n’y en a pas on dirait. Seulement si tu le voyais tu t’enfuirais dans la direction opposée.

Sylvie qui ne cherchait pas de foyer en réalité. 

Peu de tes lecteurs vont réellement comprendre. Cela fait deux fois que le chemin s’ouvre devant toi et que tu ne peux pas fuir. C’est ainsi dans la Lumière. On vous dit, c’est là. Et il n’y a jamais d’alternative.

Pas de choix. C’est là, c’est tout.

C’est pour cette raison qu’il n’y avait pas de panneau la première fois et qu’il n’y en aura pas cette fois non plus.

Et quand ce sera le moment d’avoir un enfant, tu verras que tu sauras qu’effectivement c’est la seule direction possible.

C’est toujours comme ça.

Deux fois que tu sembles prise au dépourvu. Décidément.

Tant pis, c’est là. C’est tout. » 

Je n’ai pas d’outil dans les mains.

« Oui, tu n’en as jamais au départ. Tu les trouveras. Il faut creuser des fondations, ériger des murs, un toit, meubler, apporter une vraie chaleur…

Le foyer ne se construit pas en un jour. »

Oui mais tu as dit que les autres ils avaient déjà les outils, eux !

« Le plus souvent vous les avez trouvés avant et arrive le moment où vous êtes prêts à construire. Toi tu ne les as pas en effet.

Tu as le terrain ? »

Je suis toujours à l’hôtel…

« L’absence de choix si caractéristique de la Lumière. Tu le trouveras. Il doit se trouver sur la route claire et dégagée.

Tu n’as pas encore compris que tu marches déjà dessus n’est-ce pas ?

Ce n’est pas grave, tu n’avais pas non plus compris que tu étais entrée dans le désert.

Cette fois la perspective est quand même plus agréable, non ? »

Donc il y a un terrain.

« Oui. »

Les outils sont dessus alors ?

« Non. Tu les trouveras. »

Je demande à la biche d’éclairer un peu la route ?

« Non, tu ne vas pas faire ça. »

C’est juste pour regarder, je ne vois rien !

« Et la joie de la découverte ? Laisse venir. »

Ce sont les rêves qui sont incomplets !

« Tiens donc, tu ne cherchais même pas de foyer. Attends. »

Lol, merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)       

 

  • Mon dernier rêve

    Bonjour à tous, « Bien dormi, ma belle enfant ?, » me demande Ariel.…
  • Certains changements

    Bonjour à tous, « Alors, certaines chose se précisent ? Tu es contente ? &…
  • La personne qu’il faut

    Bonjour à tous, « Tu as fait un joli rêve ? », me demande Elédahiel.…
Charger d'autres articles liés
  • Jusque dans mes rêves…

    Bonjour à tous, Elédahiel on dirait que j’ai du mal à rester sous le montant de dépe…
  • Route 66

    Bonjour à tous, Cette semaine on parcourt la mythique Route 66. En réalité il n’est …
  • Une nouvelle fois

    Sous le ciel mauve, Il apparaît, chassant le voile immense et redonnant goût, A la vie, à …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Jusque dans mes rêves…

    Bonjour à tous, Elédahiel on dirait que j’ai du mal à rester sous le montant de dépe…
  • Route 66

    Bonjour à tous, Cette semaine on parcourt la mythique Route 66. En réalité il n’est …
  • Les déceptions

    Bonjour à tous, « Tu es contrariée parce que ton ordinateur a un souci. &r…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

19 Commentaires

  1. Anna

    23 janvier, 2019 à 22:24

    Coucou

    J’ai opté pour le bouquet de fleurs. Des fleurs des champs. Genre. Car voilà bien longtemps que je n’avais dessinée et toujours aussi peu de talent lol mais bien inspirée et contente de moi.
    Je voulais te l’envoyer en photo mais pas possible de mettre une pièce jointe ici et je ne veux pas abuser de ton mail.
    Reçois-le en pensées dans cet espace immatériel en guise d’energies énergisantes vers toi ;)

    Bise !

    Répondre

  2. Anna

    23 janvier, 2019 à 16:37

    Merci Sylvie :)

    Bise !

    Répondre

  3. crystallia

    22 janvier, 2019 à 23:24

    Oui, tu pourrais te replonger dans ton rêve et en modifier la fin, si c’est ce que tu souhaites.

    Parfois, le simple fait de réaliser qu’il y a des regrets même au niveau d’un rêve suffit à débloquer l’ouverture d’une porte.

    Tu pourrais aussi dessiner un joli bouquet de fleurs.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Anna

    22 janvier, 2019 à 21:23

    @Lara

    Pas de souci ! Je ne m’en rappelle plus et en tout cas pas d’avoir été contrariée ;)
    Je n’ai moi jamais tenté de visualiser ma maison intérieur. Par contre, je rêve de maison régulièrement. Cette nuit justement de celle de ma mère occupée par de nouveaux locataires à qui je demandais de récupérer quelques affaires. J’en ressortait sans rien puis regrettais de n’avoir plus pensé à prendre ses albums photos. Mais je n’ai pas fait demi-tour. Suis repartie avec mes regrets.
    Devrai-je refaire ce rêve et en changer la fin ?
    Ce doit être chouette de voir un château. Tu me donnes envie d’essayer mais je dois dire que je crains ce que je pourrais voir….

    Sylvie
    Je n’ai pas oublié ce message répétait ici : avancer pas à pas à mon rythme et trouver mes réponses à ma façon dont vous lire fait partie.
    J’aime aussi la phrase d’Émilie. Est-ce que je devrais inventer une autre fin à mon rêve ? Repartir vers l’avenir sans regret d’avoir laissé des choses inaccomplies dans le passé ? Des choses qui somme toutes ne sont pas mes souvenirs ni ma maison…

    Bise !

    Répondre

  5. crystallia

    22 janvier, 2019 à 1:43

    C’est une belle image le château intérieur. Cela renvoie au sacré en soi.

    Tu sais, ce qui compte c’est de trouver ses réponses pas à pas.

    Bise ;)

    Répondre

  6. Bluebird

    21 janvier, 2019 à 20:25

    Bonsoir Sylvie,
    Bonsoir Anna,

    Voila plusieurs mois que j’ai écris à tord dans un commentaire à Anna que la « maison intérieure » pouvait aussi se voir en rêves. Tu as bien corrigé ça en expliquant que la maison onirique qui apparait en rêve et la maison intérieure qu’on peut « voir » en visualisation ( si je comprends bien ?) ne portent pas les mêmes messages.
    Mais je ne trouve plus dans quel post tu expliquais cela.
    Je profite que le sujet revienne ici…je suis désolée Anna pour la fausse piste !

    La seule expérience que j’ai , c’est celle des messages en rêves….A chaque fois que des souvenirs précis en lien avec un lieu, des pièces, une maison me reviennent au réveil, je pense à tes enseignements.

    Ah si, je me souviens de visions très fortes lors d’un voyage intérieur guidé, où j’ai pu visiter les pièces de mon « chateau intérieur ». Mais ce n’est probablement pas la même chose encore…

    Snif. Pas d’autres perceptions. Je ne sais pas si je suis à l’hôtel ou chez moi ?

    (Quoique….Quelque chose me dit que si j’étais bien installée chez moi, ce serait plus facile avec ma guidance. J’ai l’impression d’être dans une vie de « réparation »/ »guérison » de blessures anciennes,en lien avec la spiritualité ( qui n’est pas mon domaine facile !!!). Je crois que je ne réparerais pas tout en une fois, comme tu as pu le faire toi avec ta salle de bain.)

    Bon. Ben… Je continue à vous lire avec passion et curiosité, me demandant à quoi ça ressemble cette vision de maison intérieure !!

    Bises
    ;)
    Lara

    Répondre

  7. Flo

    7 janvier, 2019 à 15:29

    Coucou,
    Je suis très touchée… Je vais écrire ce que tu viens de dire dans mon petit carnet d’inspiration, pour le relire « comme par hasard » de temps en temps.
    Bise & Merci

    Répondre

  8. crystallia

    7 janvier, 2019 à 11:00

    Bonjour,

    Un foyer dans la nature, cela signifie que tu ressens un appel spirituel bien plus fort et profond que tu ne penses seulement tu ne sais pas par où commencer.

    C’est pour cette raison que tu es à l’hôtel depuis des années.

    C’est le foyer de l’Être que tu cherches. Il est auprès de la Source ou du nom que tu veux, c’est à petits pas que l’on s’en rapproche.

    Emilie, j’adore ta dernière phrase, je vais la noter quelque part.

    Kat, non, je ne peux pas l’expliquer !

    Bise ;)

    Répondre

  9. kat

    6 janvier, 2019 à 22:50

    hello chere sylvie, cela fait plusieurs fois que nous avons des reves qui se ressemblent etrangement, quasiment à la meme periode (bon à la fois, je ne pense pas que nous soyions les seules, mais tout de meme c’est troublant !) Saurais tu pourquoi ? Recevrais tu une info à ce sujet ? merci d’avance et délicieuse journée ! Kat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Apprends à calculer

Bonjour à tous, « La frustration est un leurre, sache-le. Celui qui connait son…