Accueil Amour physique Picture perfect

Picture perfect

15

Picture perfect dans Amour physique 18123006054324502116054353

Bonjour à tous,

« Des fêtes de fin d’année très réussies, aussi bien noël que le jour de l’an. Du soleil en ce début d’année. Tu as eu ce que tu voulais. », me fait remarquer Sammael.

Oui, tu as raison ! J’en suis très contente. 

« Impossible de trouver des pâtes feuilletées par contre. »

Le vide sidéral, partout. Tant pis. De toute façon vous ne m’encouragez pas à faire une galette. Pourquoi ?

« Tu n’en pas besoin. Tu peux faire des tas de gâteaux ou biscuits sans utiliser toutes ces pâtes du commerce. »

Je vois, je comprends.

« On peut discuter ? »

Oui.

« Plusieurs personnes autour de toi ont déjà créé des foyers. Avec plus ou moins de réussites. Qu’en penses-tu ? »

Des foyers des autres ?

« Par exemple, oui. »

Rien de particulier. Je sais que je vais créer le mien aussi.

« Avec plus ou bien moins de réussite ? »

Ah, avec plus j’espère ! Mais objectivement, il y aura des jours où tout sera parfait et il y aura les autres jours.

Dans l’idéal ce que je préfère ce sont les jours où on voit tout parfait parce que de toute façon on n’est pas là pour arranger tout ce qui est un peu bancal.

Ce sont les jours les plus agréables à vivre, les jours les plus cools.

« Ce ne sont pas les jours parfaits ? »

On les compte ceux-là ! Ils sont sympa mais moi c’est un vrai foyer qui m’intéresse. Le genre où il peut arriver que l’on se réveille d’humeur mitigée mais où il suffit qu’on nous laisse le temps d’émerger pour que le ciel paraisse bleu.

Le genre où parfois les objets trainent par terre mais où ce qui compte c’est qu’il ne pleuve que dehors parce nous de toute manière on est cosy au chaud.

Ce genre de foyer. Avec ce genre de jours donc.

« Tu as horreur des objets qui trainent par terre. »

C’était une image !

« Chez toi ils encombrent plutôt la table ou le canapé. »

Vilain Sammael !

« Et l’armoire est-elle rangée ? »

Ce n’est pas non plus ce genre de foyer.

« Oh. C’est le foyer de la souillon ? »

Qu’est-ce que tu viens de dire ? Qui est une souillon ?

« Pourquoi ne ranges-tu pas l’armoire ? »

Par flemme, tu sais bien. Après tout, je suis la seule à voir le désordre et il ne me dérange pas. 

« C’est pour cette raison que tu ramasses systématiquement ce qui traine par terre ? »

Non, c’est parce que je ne supporte pas ce qui traine par terre. Rien ne devrait trainer à terre. Et tu sais pourquoi je laisse des objets sur le canapé.

« D’accord pour le canapé. Mais la table ? »

Elle est bien je trouve la table. Rien ne me gêne.

« Tout le monde peut la voir. »

Oui, ce n’est pas grave.

« Effectivement, c’est bien. Tu sais faire la part des choses. C’est nécessaire pour construire un foyer. Surtout quand on tombe sur quelqu’un qui n’a pour domaine facile ni le domaine affectif ni le domaine sentimental. »

Cela m’aurait étonné…

« Vous êtes nombreux à chercher à reproduire le tableau parfait. Nous voyons que ce n’est pas ce que tu veux. »

Moi j’ai 38 ans. J’ai eu le temps de dépasser cette image d’Épinal du couple et du foyer parfaits. 

« Tu ne les as jamais eues. Pour toi c’est normal que certains jours on rit malgré le désordre dans la maison. D’autres pensent que normalement tout devrait être aussi parfait que dans les armoires ordonnées. »

Là non plus on ne s’adresse pas à des adolescents ?

« Non. »

Bon, je vais éviter de commettre deux fois la même erreur. Je dirais simplement, je rappellerais en fait qu’on n’est pas obligé d’enchainer les histoires compliquées.

X n’était pas la bonne personne. Vous l’acceptez, vous passez à autre chose. Y n’est pas non plus la bonne personne, d’accord. Vous l’acceptez et vous passez à autre chose. Mais voilà, Z non plus n’est pas la bonne personne.

En réalité, ce n’est pas grave.

La question ce n’est pas de savoir où se trouve la bonne personne mais qu’est-ce qu’il nous faut à cet instant de nos vies. Ensuite vient le pourquoi et après le pourquoi peut se former une nouvelle image.

« Toi, tu as besoin de la bonne personne. »

Moi j’ai trouvé le moyen de m’incarner avec une salle de bain crasseuse et tout le nettoyage à faire.

On ne peut pas passer des années à faire le ménage et ne pas réaliser que les cicatrices à cet endroit n’apparaissent que parce qu’on a aimé de toutes ses forces auparavant.

Donc quand c’est propre on nous invite à remettre ça.

J’avais compris. 

Je l’ai déjà dit, il y a UN chemin devant moi. J’ai eu beau regarder à droite, à gauche…

Donc on va remettre le couvert c’est pas grave. Je sais comment on fait pour nettoyer maintenant.

Par contre, j’ai aussi compris qu’on n’est pas obligé de tout salir. Je vais m’efforcer de garder cela en tête.

C’est pourquoi je te disais, ce n’est pas parfait qui m’intéresse. C’est agréable.

Je laisse parfait aux autres, ceux qui sont intéressés.

« Donc tu vois la nouvelle image ? »

J’ai encore les énergies des visions en mémoire. Il faut que je dépasse cela aussi lol.

« Tu ne vas pas pouvoir. Elles vont te rester en mémoire. D’autant qu’elles ont envahi ton dernier rêve. »

J’ai vu ça…

« A quoi ressemble ton tableau ? »

Il est composé de joie et de rires. Et de plein de jolies choses. Et bizarrement, s’en dégage une certaine perfection. »

C’est normal. Tout le monde peut voir ce tableau-là. Le souci est qu’il est juste.

Or tu as raison, cette perfection n’est pas toujours accessible. Et vous ne devriez même pas avoir ce tableau comme objectif.

Sauf quand vous êtes susceptible de rencontrer une âme liée. Là, le tableau s’affiche en grand devant vos yeux.

Et si vous avez envie d’une réunion, vous restez planté devant.

Tant que l’autre n’est pas prêt. Mais vous, vous le voyez.

C’est drôle ces visions qui sont arrivées d’un coup. Puis tu les as trouvées trop dérangeantes et tu n’en as plus voulu.

Et elles s’invitent à nouveau. Doucement.

Toi, tu sais que le tableau est là mais tu dois te concentrer pour le voir. De toute façon le domaine sentimental est un de tes domaines faciles.

Tu sais qu’il ne faut pas s’arrêter au tableau.

Quiconque te lit a eu le temps de réaliser que le domaine spirituel est un autre de tes domaines faciles.

Tu sais que le temps n’existe pas et que la meilleure manière de le vérifier… »

Ce sont les liens d’âme, il y a une personne qui pense à moi depuis des années en fait, c’est ça ?

« C’est ça. »

Et qui est capable de sentir le lien.

« Oui. »

Super. Cette personne a un manteau au moins ?

« Tout le monde ne se voit pas offrir un manteau. C’est plus courant dans la Lumière que dans l’Ombre ou au Milieu. »

Et cette personne a le tableau devant les yeux ?

« Le même que toi. Celui que tu dois faire des efforts pour voir. »

Et elle reste devant, plantée ?

« Elle ne peut pas faire autrement. »

Je ne pouvais pas nettoyer la salle de bain et être avec cette personne en même temps.

« C’est plus facile de dire cette personne ? »

Oui.

« Tu ne pouvais pas ou vous vous seriez faits beaucoup de mal. »

Voilà, donc tout est parfait. Ca va être le mot du jour je pense…

« Que veux-tu faire ? »

Là maintenant ? Je ne sais toujours pas où se trouve le terrain, je vis encore à l’hôtel Sammael !!!

Je sais juste que je m’apprête à entrer dans le village dont parlait Sélène une fois…

Il a l’air très calme, paisible. C’est dans ce village que se trouve le terrain ? Celui de la maison sans cheminée ?

Pourquoi il y a ce ciel rose ?

« C’est le ciel de ton aube. »

Ah…

Mon aube ?

« Oui. Tu aimes ce village ? »

On dirait un lieu d’arrivée. D’un point de vue énergétique. Il y a des lieux d’arrivée alors ? C’est bien en-dehors du désert, il y a plein de choses !

Des choses sympa. Pas des petites maisons au confort spartiate comme celles où j’avais dû m’installer il y a bien longtemps tout à coup…

« Tu ne pourras pas trouver seule le chemin de la maison qui t’attend. »

Alors peux-tu me guider ?

« Ce n’est pas à nous de le faire. »

Vous me laissez là ?

« Visite le village. »

Lol, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Rencontre à mi-chemin ?

    Bonjour à tous, Je ne veux pas rester avec toi Gabriel et je ne veux pas rester ici non pl…
  • Route de possibilités

    Bonjour à tous, « Tu as conscience d’être une personne très difficile à s…
  • Le soleil et la Terre

    Bonjour à tous, Et qu’est-ce qu’il faut faire quand le tableau se place devant…
Charger d'autres articles liés
  • Don de transmission

    Bonjour à tous, Donc en fait la photo pour moi c’est la même chose que l’écrit…
  • Pareille à un sourire

    Bonjour à tous, « Sais-tu pourquoi la joie est pareille à un sourire ? &ra…
  • Dans une caresse

    Un pas de plus sur la poussière, vent qui se lève doucement, Rien que le vide, le néant, l…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • L’art de la séduction

    Bonjour à tous, « Certains se demandent comment faire pour que la personne qu&r…
  • La plage le soir

    Bonjour à tous, « C’est agréable la plage le soir ? », me dema…
  • Acceptez le présent

    Bonjour à tous, « Sais-tu que le tableau est parfait ? », me demande…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

15 Commentaires

  1. crystallia

    22 janvier, 2019 à 1:35

    Il y a même une émission maintenant…

    Je ne sais pas, ça me semble tellement rébarbatif, un livre sur le rangement…

    Bise ;)

    Répondre

  2. Bluebird

    21 janvier, 2019 à 19:40

    Bonjour Sylvie

    Je te souhaite tellement ce moment où tu vas passer dans le tableau, pouf !

    J’aime tes articles avec tes guides sur « ce qui fait un foyer », et toutes tes illustrations concrètes de « domaine sentimental » et « domaine affectif ».
    Je crois que les deux sont des domaines joyeux et faciles pour moi en ce moment (mais est-ce qu’on peut dire « en ce moment » ? est-ce qu’on peut apprendre en une vie suffisamment pour que ça devienne facile ? Pas sure que j’ai bien compris, là !!).

    Je voulais juste te partager que je détestais aussi le ménage et le rangement. Et que je n’aimais pas le désordre non plus :) J’ai été la première surprise par l’effet sur moi du livre « La magie du rangement » de Marie Kondo.
    Si si, ça peut marcher :) ) J’y ai pris gout , et c’est presque addictif maintenant !
    Pas les petits trucs, mais la démarche globale dans son ensemble.
    Pour moi, ça a été un grand boost du coté de la Volonté. En même temps que des transformations intérieures.

    J’apprécie beaucoup cette nouvelle relation aux objets et aux espaces que cela m’a permis de gouter.

    Mais tu n’en pas peut-être pas du tout besoin, parce que tu sais déja faire !! ( je me souviens que la description de ton sac avec les affaires pour la pause thé au travail, m’avait héberluée… pour moi c’était le même Graal d’organisation, inaccessible à l’époque)
    Et ce livre ne marche pas pour tout le monde, c’est sur. Plein d’encouragements à toi Emilie !

    Bises
    Lara

    Répondre

  3. Heleneveil

    14 janvier, 2019 à 12:33

    Bonjour Sylvie,
    J’adore le style de E Sy Kenenga en général et ce clip me fait penser à une partie de ton texte https://youtu.be/1S2Djf1pLWk.
    Bonne journée

    Répondre

    • crystallia

      15 janvier, 2019 à 1:08

      Merci à toi ! J’aime bien E Sy kenenga également.

      Bise ;)

  4. crystallia

    14 janvier, 2019 à 11:13

    Bonjour Emilie,

    Je n’arrête pas de me dire qu’il faut que j’essaye quelques unes de ses astuces de rangement mais la vérité est que c’est le genre d’activité qui éteint mon enthousiasme.

    Je déteste le ménage et le rangement. Alors j’évite le bordel total au quotidien car je n’aime pas non plus le désordre.

    Je crois que c’est l’équilibre qui est tout un art…

    Bise ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le grand jour !!!

Coucou ! C’est le grand jour, je pars ! Je suis contente, excitée, d’autant qu…