Incarner

7

Incarner 18123006054424502116054354

Bonjour à tous,

Je vous le dis tout de suite, inutile à la suite de cet article de venir me raconter quelle personne modeste et raisonnable vous êtes. Ne venez pas me dire non plus que vous avez compris depuis longtemps que l’essentiel en ce monde est immatériel.

Je n’ai pas besoin de lire comment la vie, les expériences et un travail spirituel vous ont amené à la sagesse.

Je me doute déjà de tout cela. Moi aussi, par moments, je peux être pleine de sagesse. Toutefois à d’autres moments, ce n’est pas ce dont nous avons besoin.

Ou plutôt, elle doit s’exprimer d’une manière nettement moins conventionnelle.

Comment assumer la diva en nous sans nous la péter façon vedette de la télé-réalité ? 

Il n’y a aucun moyen. Autrement dit, n’ayez pas peur de vos collants roses fluo, oui les gens vont les voir mais c’est là l’idée.

Qu’est-ce que les collants roses ? Nous avons tous dans notre personnalité des facettes que nous ne souhaitons pas forcément exposer.

Personne ne veut être celui qui parle ou rit trop fort. Mais qui est celui qui rit trop fort ? Celui qui se lâche, celui qui ne réfléchit pas et se laisse porter par l’instant. S’il rit, c’est parce que quelque chose l’a touché de cette manière et il s’est laissé gagné par cela.

En quoi est-ce mal ? Ca ne se fait pas en société ? Et qu’est-ce qui se fait en société ? Se surveiller en permanence et surveiller son voisin, ne pas déplaire, ne pas avoir un cheveu qui dépasse ?

Vous n’oseriez jamais les collants roses alors que tout le monde est sobrement vêtu ?

Admettons. Où se trouve la joie pour vous ? Dans la sobriété et la mesure ? 

Ou dans l’expression pleine et entière de votre être ?  

Et à quel moment est-ce que l’expression de vous-mêmes pose problème ? C’est peut-être ce qui vous dérange, vous ne voulez pas gêner ?

Eh bien, en réalité vous pouvez être la diva que l’on admire. Vous n’êtes pas obligés d’opter pour la tenue vulgaire quand vous portez vos collants.

Avec un tailleur ce sera surprenant. Mais si vous savez accessoiriser, ce sera parfait.

Il est possible d’atténuer l’effet Bang d’une pièce forte.

Il suffit de savoir d’une part ce qui nous va d’autre part tenir de compte des circonstances. C’est comme dans tout.

Les collants roses sont l’achat que vous regrettez ? Vous ne savez comment les porter ? Alors vous ne savez pas qui vous êtes. Ou vous n’êtes pas prêts à vous aimer comme vous aimeriez que l’on vous aime.

Vous voudriez que l’on vous accepte. C’est une forme d’amour, l’acceptation. Beaucoup de personnes la recherchent, de différentes manières. Si c’est votre cas, commencez par porter vos collants roses chez vous, face au miroir. Et demandez-vous pourquoi vous ne pourriez pas dans la semaine aller acheter le pain avec.

Les collants roses sont la pièce que vous convoitez mais vous n’osez vous décider ? Vous avez besoin de reconnaissance. Celle des autres. Vous avez besoin que l’on vous dise, tu as ce qu’il faut, tu le mérites, tu es dans le juste, le vrai.

Vous avez besoin de reconnaitre que vous connaissez les contours de la personne que vous êtes mais que vous n’avez pas encore trouvé le cœur de l’Être en vous.  

A défaut de les acheter tout de suite, vous pouvez verser des arrhes. Par la suite, vous verrez si vous avez envie d’aller plus loin et de les acquérir définitivement. De toute façon, vous n’êtes pas pressé.

Les collants roses sont bien la dernière chose que vous iriez acheter, a-t-on seulement idée ! Si c’est là ce que vous pensez, pourquoi est-ce si difficile d’être aimé comme vous savez pourtant aimer ?

Voulez-vous vraiment la réponse à cette question ou alors, préférez-vous un énième café en attendant que ce mal de crâne stupide passe ?

Parfois, on a juste besoin d’admettre que l’on ne sait pas ce que l’on vaut alors, on se raccroche à ce qu’il y a autour de nous et qui semble si bien fonctionner pour tous les autres.

Vous les auriez bien achetés ces collants, vous vous voyez bien en diva. Mais roses fluo ? Non, vous préférez ce modèle bien plus chic en vitrine. Croyez-vous.

Être vous-mêmes vous savez faire. Vous n’auriez pas reçu tant de volées de bois vert si vous ne saviez pas qui vous êtes et comment l’exprimer.

N’est-il pas possible d’être soi tout en étant aimé ? Heureusement si, il vous suffit de vous passer de collants.

Vous n’en avez plus besoin, vous connaissez déjà le froid. Allez chercher la chaleur et la douceur. Vous les trouverez du côté des chemises à pois jaunes et verts. Je sais que vous comprenez l’image.

Un peu d’amour et d’humour et tant de choses restent au loin…

Vous auriez bien acheté et porté ces collants mais timide comme vous êtes, vous n’oserez jamais. S’exprimer pleinement, c’est juste impossible, un mur à franchir beaucoup trop élevé ! Si c’est là ce que vous vous dites, ne vous faites pas violence.

Commencez par les collants à plumetis, vous savez ceux avec les pois. On vous verra. On vous dira que vous avez de jolies jambes.

Ensuite, peut-être trouverez vous la force et l’envie qui permettent de se dire, mais moi aussi je peux et moi aussi j’ai le droit.

Car oui, vous avez le droit. Et le jour où vous le réaliserez, vous non plus n’aurez plus besoin de collants. Même pour dissimuler les petites tâches sur vos jambes.

Vous l’aurez compris ce n’est pas si dur de faire sa diva. Non, d’être la diva.

Il suffit d’oser aller vers soi pour être soi.

Incarner.

Belle journée à vous ;)   

  • Le calme et la fureur

    Bonjour à tous, « Nous t’avons dit, nous t’avons répété que le bien…
  • Me projeter autrement ?

    Bonjour à tous, « Donc tu nous as appelé, que veux-tu ? », me demand…
  • Pour soi

    Bonjour à tous, « Tu vas réserver ce voyage finalement ? », me deman…
Charger d'autres articles liés
  • Don de transmission

    Bonjour à tous, Donc en fait la photo pour moi c’est la même chose que l’écrit…
  • Pareille à un sourire

    Bonjour à tous, « Sais-tu pourquoi la joie est pareille à un sourire ? &ra…
  • Dans une caresse

    Un pas de plus sur la poussière, vent qui se lève doucement, Rien que le vide, le néant, l…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Don de transmission

    Bonjour à tous, Donc en fait la photo pour moi c’est la même chose que l’écrit…
  • Pareille à un sourire

    Bonjour à tous, « Sais-tu pourquoi la joie est pareille à un sourire ? &ra…
  • La jolie roue de la vie

    Bonjour à tous, « Serais-tu mélancolique, ma douce enfant ? », me de…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    15 janvier, 2019 à 0:58

    C’est un vaste sujet en effet, qui nous place devant le miroir aux reflets douloureux bien souvent.

    Puisque ceci dit tu as trouvé ton équilibre, tu as raison de le cultiver.

    Bise ;)

    Répondre

  2. alexandre

    14 janvier, 2019 à 14:19

    Bonjour Sylvie,
    L acceptation des autres de ce que nous sommes… Quel vaste et parfois douloureux sujet. Récemment ,j ai compris que pour être heureux, je ne devais plus rechercher l acceptation de ma personnalité par ma famille (chose qui n arrivera jamais lol) ou l acceptation de certaines relations par les consultations de voyance que je pouvais leur faire. J ai pris une décision pour cette année ,faire le grand ménage! Au bac les emmerdeurs, les hypocrites et jaloux ! J ai décide de prendre ma retraite anticipee en tant que voyant et de dire merde aux personnes qui le méritent. J ai d ailleurs remis en place mon frere( qui ne comprenant pas mon humour essayait de me rabaisser) en lui disant qu’il avait vraiment le melon !J ai compris que mon bonheur consistait a être bien tout simplement avec Lilith et chipie. Je repense a un article récent de Liliane concernant une histoire (intitulée la petite fille et la bourse) ou elle dit que même dans le pire des chaos, il y a toujours une chose près du nous qui nous apporte du réconfort. Tu l auras compris, pour moi, ce réconfort, c est Lilith et chipie. Je te remercie pour cet article plein d humour et de sagesse bises

    Répondre

  3. crystallia

    14 janvier, 2019 à 11:10

    Bonjour,

    Merci à vous.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Bluebird

    14 janvier, 2019 à 10:11

    Bonjour Sylvie,

    Merci… Je me sens très touchée.

    Je crois que j’ai des collants avec des fleurs dans le placard, et que je n’ose même pas les essayer à la maison.

    En ce moment, j’ai une amie qui porte avec facilité ses « collants roses « , et même dorés à paillettes… ce qui fait naître en moi une jalousie grise et collante (!) dont j’ai bien honte.

    Pfffiou.
    Les soldes, c’est bien gentil pour rêver d’être une diva. Mais comme tu le pointes si bien, l’essentiel c’est l’incarnation du truc!

    Bises ;)
    Lara

    Répondre

  5. Heleneveil

    14 janvier, 2019 à 10:01

    Bonjour Sylvie,
    Ton article me touche tellement que j’ai du mal à le comprendre pleinement à la première lecture. Je suis en plein travaux et tu touches à un des nœuds douloureux. Ça tombe à pic !
    Merci pour le thème du jour et la photo, ce parc est vraiment ce qu’il me faut pour réfléchir tranquille, sereine et joyeuse.
    Belle semaine :-)

    Répondre

  6. passeuse

    14 janvier, 2019 à 8:57

    Bon jour Sylvie

    Très jolie l’image des collants!
    Qui va merveilleusement avec la photo!
    bonne journée

    Répondre

  7. Eve

    14 janvier, 2019 à 3:33

    Bonjour Sylvie,

    Voici encore un article qui me touche. Tu parles de tellement de choses que je connais, comme le besoin de reconnaissance, la méconnaissance de ce qui me va et de ce que je vaux… la recherche de l’acceptation.
    J’aime la chaleur et la douceur mais dans ma façon de faire, j’agis encore avec trop de colère ou trop de laisser aller…
    Merci d’avoir abordé ces sujets…
    Bise

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Vois et apprécie

Bonjour à tous, « Il arrive qu’un éclair fende le ciel rougeoyant et frac…