Accueil Spiritualité Processus de résilience

Processus de résilience

27

Processus de résilience 18123006063024502116054372

Bonjour à tous,

Ce rêve de la nuit dernière m’a ouvert les yeux, Elédahiel. Je ne peux pas rester avec cette souffrance et je ne sais que faire de ces émotions qui me plombent.

Par contre je constate que je suis malade.

J’ai besoin de transformer cette souffrance en un matériau que je puisse utiliser afin de dépasser ces émotions pour moi négatives. Ainsi je créerai une chrysalide de laquelle j’espère sortir en un magnifique papillon.

J’ai besoin d’opérer cette transformation. Seulement, je crois que cela va me demander un travail considérable.

D’une part cela m’oblige à partir d’un domaine difficile, le domaine affectif, pour aller vers un autre domaine difficile, l’art.

« Comment ? Tu le penses vraiment ? L’art est un domaine difficile ? »

Si j’étais mon frère, je te dirais non. Mais soyons objectifs, j’ai besoin de dessiner, c’est viscéral parce que cela semble la meilleure manière d’exprimer clairement mes émotions.

Toutefois, je suis nulle je te rappelle. Et je DÉTESTE prendre des cours de quoi que ce soit… 

Alors que j’y assiste pour acquérir des techniques, mon esprit galope ailleurs vu que tout ce qui m’intéresse c’est créer, quelque chose, peu importe comment.

« Viscéral, créer peu importe comment, impossible de suivre un cours sans t’ennuyer…

Comment prends-tu telle photo plutôt que telle autre ? »

La beauté du lieu, un détail, la lumière, les ombres, quelque chose capte mon regard, le saisit et je me dis c’est ça !

Nombre de fois j’aurais voulu avoir mon appareil avec moi. Quand je prends des photos, il y a ce moment où tout est juste parfait, tu vois, ce moment où tout ce qui est en présence résonne avec mon propre sens du beau et alors je sais que je suis là où je dois être faisant ce que je dois faire.

Tu comprends ?

« C’est ce que tu ressens ? »

Oui.

« Et l’art serait un domaine difficile ? Il est clair que c’est pour toi un moyen d’expression. Tu avais voulu créer un journal intime avant ce blog, tu as compris que ce n’était pas le bon média.

Encore une fois, tu sais que tu as besoin d’exprimer quelque chose. Ton cœur te dicte la marche à suivre. Pourquoi ne pas tenter ? 

Tu n’as rien à perdre. »

Oui mais non, en fait c’est pareil qu’avec le blog. Pour briser la chrysalide il faudra qu’un jour je montre les dessins.

« C’est le processus classique de résilience. Tu le connais. Souviens-toi des circonstances qui t’ont amené à créer ce blog et du contexte dans lequel tu l’as fait.

Tu connais la résilience.

Ton vrai problème c’est que tu crains de faire face à ses émotions qui te plombent. 

Souviens-toi que tu n’as rien à perdre, tout à gagner. Prends une feuille et fais juste ce que tu as envie de faire. »

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)

  • Aime-la aussi

    Bonjour à tous, Maman n’a pas pu venir à la plage avec nous, elle a dit que cela fai…
  • Notre univers

    Bonjour à tous, « Ce livre que tu lis actuellement te plait beaucoup. &raq…
  • Un autre cas de figure ?

    Bonjour à vous, « Ma belle Sylvie, tu sais parfois il faut savoir vous montrer courageux q…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

27 Commentaires

  1. passeuse

    31 janvier, 2019 à 14:20

    Bonjour Sylvie

    Il n’y a qu’aujourd’hui que je trouve le courage de revenir lire ta réponse.
    Oui, tu m’a bien regardé et j’en suis touchée.
    oui, j’ai mis de la distance et je me contiens effectivement .
    J’ai trop de respect pour toi et vous tous.
    Mais parfois, ça sort tout seul.
    Et alors ça me rends triste par ce que je sais ce que tu vas dire.
    Je le sais bien qu’il me faut un nouveau cadre et j’ai tout mis en oeuvre pour y arriver.
    Mais il me faut attendre car mon domaine matériel est lié à celui de mon mari.
    C’est dans la destruction de son cadre à lui, que je pourrai commencer le mien.Ce qui ne va pas tarder.
    En fait nos 3 domaines sont étroitement liées!
    Prendre du recul m’a fait du bien et on dirait bien qu’une nouvelle porte s’est ouverte pour moi – en attendant _ mais qui est quand même liée à mon domaine matériel _ indirectement.
    Et qui concerne la création _ que j’avais commencé à expérimenter mais pas à fond.
    Donc le nouveau souffle , le voilà.
    Et je me sens apaisée_ comme si cette part de moi qui s’exprime quand j’écris et mise en sommeil pour laisser une autre par de moi s’exprimer autrement.

    Je te prie encore de m’excuser et merci de ta patience avec moi.

    Alexandre: il n’y a pas de mal !
    C’est moi qui m’excuse!
    Bien à toi

    • crystallia

      31 janvier, 2019 à 15:07

      Une bonne journée à toi.

      Bise ;)

  2. Mohamed aziz

    27 janvier, 2019 à 23:52

    pardonez moi j ai pas fais exprès, je ne suis pas pro dans l informatique, malgré que je suis un graphique disgne, je fais plus intention la prochaine fois ne t es fache pas surtout, j ai poser cette question, parceque j ai une presque ce rêve mais dans un age plu petit, desoler je t enté le lire et apprendre plus, malgré que je sais deja des chose :) , un jour on parle comme des amis j espère comme dans les souffisme, bonne nuit et merccciii des ses

  3. jaoni

    27 janvier, 2019 à 22:14

    Coucou,
    Tu me donnes plutôt l’envie de m’inscrire à un cours de peinture.
    Moi ça ne me dérange pas de reproduire, c’est une façon sue j’ai de mieux comprendre la création que ce soit une pomme ou un coucher de soleil, c’est en dessinant ou même en peignant que je le rend davantage compte de toute la complexité de ce qui est en face de moi
    Au cours de voyages astraux ou de méditations je garde souvent en mémoire des éléments que je redessine mais bien sûr douée comme je suis, ça ne rend jamais pareil, ça me scie
    Au final prendre une photo par laquelle tu figes ce qui te touche, ce que tu perçois ou le rendre sur un papier par le billet du dessin ou de la peinture, ça revient au même pour moi la seule différence résidence sur le matériel utilisé.
    On peut avoir plus d’affinités avec un appareil mais la qualité de tes photos n’a cessé de grandir, il suffit de voir à quel point elles parlent, à quel point elles inspirent ceux qui les voient et ce ne sont pas juste des photos, ce sont des énergies que tu nous montrent.
    Donc avec des crayons ça sera pareil même si ça prend plus de temps et il y aura pas de drame à dessiner un jour lion hyper réaliste avec des ailes et une couronne par exemple ou tous simplement un océan d’étoiles en pleine mer.
    Pas besoin de cours peut être juste un carnet des crayons et l’envie de griffonner, pas la peine de penser au public, il attendra.
    Belle soirée

    Dernière publication sur Carnet de route : Le rapport à la Mère

    • crystallia

      27 janvier, 2019 à 23:10

      Merci à toi, Liliane !

      Bise ;)

  4. crystallia

    27 janvier, 2019 à 16:58

    Salut Amandine,

    Deuxième option.

    Bise ;)

    • Amandine

      27 janvier, 2019 à 17:06

      D’accord ! Merci de ta réponse :)
      J’ai l’impression que c’est un peut comme vous dites quand on vit et que l’on comprend ou ressent le sens que après coup même beaoucoup plus tard

  5. Amandine

    27 janvier, 2019 à 16:56

    Bonjour Sylvie
    J’espère que la vie est douce ce week-end..
    En lisant vos échanges sur la manière d’aborder une création, je me demande, quand tu dis que tu avais des réticences à dessiner ce qui n’existe pas .. tu parles de ce qui ne se voit pas à l’oeil Nu mais qui existe bel et bien sûr d’autres plans ou bien vraiment tu parles d’inspirations que tu ne peux même comprendre toi même…?

Consulter aussi

Soyons tel l’Intelligent

Bonjour à tous, « Un marché est un marché. », me rappelle Astaroth. …