Accueil Créations Créer mon langage

Créer mon langage

4

Créer mon langage dans Créations 19012001485024502116083843

Bonjour à tous,

« La montagne parait moins haute, moins abrupte tout à coup ? », me demande Elédahiel.

J’ai réfléchi, il y a des gens qui donnent de nouvelles impulsions à leur vie. La mise en place ensuite prend le temps qu’elle prend…

Et puis, je me suis rappelée que je dessine mieux quand je fais juste ce que j’ai envie de faire. Je me dis pourquoi pas ? C’est peut-être une façon d’ouvrir une nouvelle porte.

En outre, je me sens en phase avec l’idée de ne plus travailler derrière un bureau, un jour. 

Il y avait cette offre il y a quelques temps, pour un poste de juriste s’occupant de la réinsertion de détenus. Quand j’ai songé à postuler, pensant que cela serait l’occasion de faire autre chose, je ne me suis pas sentie portée énergétiquement…

Même vous vous ne m’avez pas encouragée.

Ce rêve de chaussures devenues trop petites, il n’était pas dur à comprendre. Mais je pensais que le dessin ou la peinture ne pourraient sérieusement être que des loisirs. Je n’y songeais pas comme un moyen d’expression pour moi.

J’aime ce qui est direct. Les mots sont directs, tu comprends ?

La photo aussi c’est direct. Si je peins, ce sera abstrait. Parce que je ne vois pas de sens dans la reproduction. Et comment parler clairement de manière abstraite ?

Mais cette question-là, ne semble pas poser de problème à l’intérieur. Comme si de toute manière je pouvais créer mon propre langage.

Je peux créer mon propre langage ?

« As-tu essayé ? »

Non.

« Tu n’auras la réponse que d’une seule façon. »

Alors je la connais.

« Beaucoup de choses tu comprends. C’est ta raison qui t’arrête bien souvent. Laisse aller. Il n’y a pas de mur devant toi. 

Tu sauras quand tu seras prête à peindre. Commence par dessiner, ce que tu veux et comme tu veux. Tu le fais pour toi. D’accord ? »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
  • A chaque jour suffit son bonheur

    Bonjour à tous, Je ne suis pas en avance aujourd’hui… Je me suis écroulée hier…
  • Pouvoir de réalisation

    Bonjour à tous, Bon, ces coupures commencent à me taper sur les nerfs… « …
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les cœurs de San Francisco

    Bonjour à tous, Je suis très contente que la série de cœurs vous ait plu cette semaine. Mo…
  • Déjà mûrs

    Bonjour à tous, « Donc tu as vu de quelle manière utiliser les crayons aquarell…
  • Art médiumnique

    Bonjour à tous, « Tu voulais en savoir plus sur le dessin médiumnique, tu es sa…
Charger d'autres écrits dans Créations

4 Commentaires

  1. crystallia

    2 février, 2019 à 18:02

    Coucou,

    Ben en fait, je viens de faire toute une série de rêves et celui de la nuit dernière était le dernier.

    Je l’ai senti ce matin.

    Je commence à comprendre mon propre processus de mise en place. J’ai besoin d’être rassurée et encouragée et quand c’est fait, je peux aller…

    Les fleurs de la photo je les vois rarement en jaune. J’étais contente de les trouver là.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. passeuse

    2 février, 2019 à 11:42

    Par ailleurs cette photo du jour m’interpelle:derrière un palmier(si je ne me trompe) mais on dirait qu’il est dans le vent.
    Puis au premier plan, ces jolis fleurs qui elles restent bien souples, droites et qui n’ont pas l’air bousculées par le vent.
    Un souffle d’air et les fleurs bien centrés , bien sereines , à leur place!

  3. passeuse

    2 février, 2019 à 11:18

    Bonjour Sylvie

    CE post me renvoie à ce jour où tu étais allée dans un musée, je crois ou une galerie.
    Tu étais « tombée en arrêt « , si je puis dire, devant certaines peintures et tu avais fini ton post en disant « un jour, je ferai ça ».
    Quelque chose comme ça, tu vois l’ idée!
    J’espère que je me rappelle bien!
    On dirai bien, que ce jour approche où tu te sens poussée à développer.
    Pour ma part, je ne suis pas surprise, non plus!
    Ton sens de l’artistique est bien là, tu le montre à travers ce blog et ces écrits, depuis longtemps.
    Et si j’ai retenue une chose, c’est que » tout est là ,à portée de nous déjà » il suffit juste de s’en apercevoir et d’y croire.
    En ce qui concerne le temps du processus de création, comment dire, mon histoire personnelle me montre chaque jour que ce qui nous paraît long ( et je l’ai été aussi),impatiente a toujours une raison d’être.
    Tant de choses doivent se mettre en place pour que le processus de création démarre.
    Bien souvent, il faut qu’il y ait une fin , pour permettre le début ou le renouveau de quelque chose.
    Et pour que la fin soit là, il faut que la boucle soit bouclée, mais ça c’est une autre histoire!
    C’est souvent aussi une histoire de « souffle »
    Quand une personne s’essouffle, parfois elle a besoin d’un nouveau processus de création.
    Peut importe, les raisons, quand c’est le bon moment, c’est le bon moment!
    Je ne sais ce que tu feras de cette « nouvelle » pas tant que ça finalement, inspiration,mais je suis certaine, que tu trouveras comment écrire cette nouvelle partition et qu’elle t’apportera bien du plaisir.
    Et si un jour, un de tes tableaux croise ma route, j’en serai très heureuse pour toi, si c’est ce que tu veux
    Bises

  4. Anna

    2 février, 2019 à 5:54

    Bonjour Sylvie

    Commencer d’abord par faire les choses pour toi c’est bien l’histoire de ce blog aussi. Et le message que tu nous as transmis par contingence du moins pour ceux à qui ça parle.
    Avec la peinture, le projet de peindre et qui sait d’exposer puis de vendre il semble que la raison supplante ton art du « laisser aller » et ton âme d’enfant rêveuse. Comme si il fallait « réussir » (et aux yeux de qui svp ?) voire faire mieux ou aussi bien que ceux qu’on admirent avant que d’avoir commencé. Regarde les enfants dessiner avant que les adultes se mettent à trop commenter. Ils montrent toujours leur dessin comme on montre une œuvre d’Art et sans se comparer.
    Mais, qui n’a pas ces paroles que j’appelle Surmoïques quand il aspire à répondre aux besoins et envies de sa nature profonde ?
    Neveu pourrait être ton Maître d’Art ;)
    Comme pour les obstacles qui se sont dressés lorsque tu as eu le projet de ce blog tu peux les surmonter. Sûrement plus aisément que beaucoup d’entre nous. Cette fois on dirait que tes censeurs sont à l’intérieur et la montagne moins haute ce n’est pas forcément plus facile mais sûrement plus accessible.
    Il y a aussi la question du processus de création et peut être sa lenteur à tes yeux dans celui de réaliser un tableau (des artiste peintre peuvent réaliser une toile aussi vite que toi une photo où un texte. Presque). Tu parles d’une expression « directe » je dirai immédiate. Ce n’est pas la même chose. Le rapport au temps n’est pas le même. Dans certains Arts il se déplie dans d’autres il se compacte. Peut être est-ce ton rapport au Temps qui bouge ou va bouger.
    Je te souhaite beaucoup de joie et de plaisir à confectionner tes dessins, un après l’autre puis tes peintures si c’est là que te porte le processus de création qui semble bouillir en toi depuis longtemps.
    J’adore le choix du violet pour le Ciel :)

    Bon weekend.
    Bise !

Consulter aussi

Aïe aïe aïe, mes bras !

Bonjour à tous, Je déteste les exercices de renforcement musculaire. Ca ne devrait pas exi…