Accueil Spiritualité Échange avec Elédahiel

Échange avec Elédahiel

4

Échange avec Elédahiel 19012708102824502116095298

Bonjour à tous,

« Tu acceptes de répondre à quelques questions ? », me demande Elédahiel.

Oui, si c’est toi qui les poses.

« Tu partirais pour un homme ? »

Partir où ? Hors de la Martinique ?

« Oui. »

Je ne sais pas. Mais je n’aime pas ta question.

« Pourquoi ? »

Parce que je n’ai pas envie d’avoir à faire ce choix. Sauf si c’est pour aller en Guadeloupe… 

« Tu pourrais retourner voir ta famille régulièrement. »

Voilà.

« C’est important la famille ? »

Oui.

« En fonder une ? »

Je ne sais pas. Tu ne poses que des vilaines questions.

« Pourquoi ? »

Ce n’est pas d’actualité de fonder une famille. En plus tu as entendu les médecins, il faut d’abord que je vire les fibromes. Mais je comprends que l’on puisse en avoir envie quand on est avec la bonne personne.

« La bonne personne peut être la bonne personne à un moment de votre vie. »

Tout à fait.

« Cela ne te choque pas ? »

Non.

« Beaucoup de personnes mettent du temps à le comprendre et l’admettre. »

Je sais, j’ai vu.

« Tu laisserais entrer dans ta vie la bonne personne d’un moment ? »

Je ne peux pas. J’y ai évidemment songé, me disant que ce serait le plus simple. En fait non, je ne peux pas, je ne peux pas en sachant comment tout va se terminer et les plumes que je vais laisser.

« Et si la bonne personne ne se présente pas dans cette vie ? »

Je sais que c’est possible. Je sais qu’il arrive que le travail de guérison nous aide juste à préparer le terrain pour une réunion dans une autre vie. Mais dans ce cas-là, on rencontre au moins une âme sœur.

Je n’imagine pas être l’exception. Donc, si ce n’est pas mon âme liée, ce sera une âme sœur. 

« Ce n’est pas trop difficile d’être célibataire quand absolument personne d’autre dans ton entourage ne l’est ? »

Pour moi ce n’est pas dur d’être célibataire. Mais j’ai du mal avec l’incompréhension que cela génère autour de moi. C’est cela qui est difficile, nettement plus que le célibat lui-même.

« Tu ne te sens jamais seule ? »

Je peux me sentir isolée mais pas seule. La solitude ne m’effraie pas. Je ne la recherche, mais elle est là et m’accompagne souvent. Sans me déranger. Je ne la sens pas, je sens l’isolement. C’est cela que je n’aime pas.

« Qu’est-ce que l’isolement ? »

C’est quand tu es seule au milieu des gens. Je préfère de loin être seule que mal accompagnée. Mais dans mon entourage, je suis une exception. Les gens préfèrent souvent être mal accompagnés.

« Pourquoi les femmes que tu peux considérer comme des copines ne te parlent jamais de leur compagnon ? »

Je pense que c’est parce que je n’en ai pas moi-même. Et je sais que beaucoup de personnes pensent que je vois quelqu’un en cachette. J’ai compris que je n’inspire pas confiance. On n’est pas célibataire quand on est jeune et jolie. On cache sa vraie vie.

« C’est plus facile d’avoir des copains que des copines ? »

Les hommes sont plus ouverts, amicaux. Jusqu’à un point. Sauf quand de toute manière je ne leur plais pas. Là il n’y a pas de souci, on peut être copains.

« Tu penses que tu te marieras un jour ? »

Je ne sais pas. Et clairement, ce n’est pas d’actualité !

« A quoi ressemble l’homme idéal ? »

Je ne sais pas. C’est la réponse la plus honnête que je puisse te donner. Parce que toi au moins tu la comprends.

« Si ce n’est pas un homme riche, c’est grave ? »

Non, du moment qu’il travaille. Cela voudra dire qu’il a la tête sur les épaules. 

« Et si c’est un homme riche ? »

Tant mieux pour lui. Du moment qu’il a aussi la tête sur les épaules.

« Pour toi ce n’est pas important qu’un homme ait de l’argent, pourquoi ? »

Moi non plus je n’en ai pas. Je ne vais pas exiger de quelqu’un ce que je ne peux pas donner. On travaille, c’est tout. Où est le problème ?

« Si tu n’as jamais d’enfant, ce sera grave ? »

Ce sont les raisons pour lesquelles je n’en ai pas eu qui seront intéressantes.

« Est-ce qu’il y  a des rêves que tu penses pouvoir accomplir ? »

Oui.

« Lesquels ? »

Avoir une maison à moi un jour et continuer de voyager.

« Et y a-t-il des rêves que tu crains de ne pas pouvoir réaliser ? »

Oui.

« Lesquels ? »

Joker. C’est une chose le présent. Quand on se projette, il y a tellement de directions possibles. Et quand je regarde en arrière, je vois bien que ce n’est pas toujours celle qu’on a en tête qui nous est finalement indiquée.

« Tu penses que tu t’achèteras une nouvelle bague ? »

Eh bien, cela me semble possible oui…

« Parce que de toute façon c’est facile. »

Oui. Il y a toutes sortes de bagues.

« Il y a toutes sortes de directions. Certaines sont simples à trouver, à prendre. D’autres se méritent franchement. Comme certaines bagues. Pourrais-tu acheter un solitaire tel que le tien tous les mois ? »

Seigneur, non ! C’est le bijou le plus cher que j’ai acheté. Et ainsi que je l’ai déjà dit, je n’ai pas plus.

« Donc tu l’as fait une fois, tu ne le referas pas ? »

Je ne peux pas ! Et puis cela n’aurait plus de sens. Mon but ce n’était pas d’acheter pour acheter. Je sais pourquoi je voulais cette bague. 

« Je te repose la question, y a-t-il des rêves que tu crains ne pas pouvoir réaliser ? » 

Merci Elédahiel. Ce qui est pour nous est pour nous. 

Bonne journée à tous ;)

  • Mes trois vœux

    Bonjour à tous, « Tu as écrit ta lettre, tu en es contente ? », me d…
  • Crée un nouveau chemin

    Bonjour à tous, « Ainsi que nous te le disions hier, la Lumière c’est la …
  • Sans drame

    Bonjour à tous, « Finalement tu n’as jamais parlé à ton père. »…
Charger d'autres articles liés
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    25 février, 2019 à 10:58

    Bonjour,

    La vie nous donne surtout des tas d’occasions de trouver et entretenir la foi, je dirais.

    Bise ;)

    Répondre

  2. passeuse

    24 février, 2019 à 18:55

    Pour Alexandre:j’ai acheté et lu le chamanisme celtique de gilles Wurtz .
    Je viens juste de le finir hier.Je vais maintenant acheter les animaux de pouvoir.
    Je suis passée par toutes les étapes de ce livre sauf une _ imminente .
    Même si j’ai bien adhérer à toute cette façon de penser et d’être, j’ai aimé le lire sous une autre forme, un autre langage.
    C’est toujours enrichissant de voir comment cela se passe pour d’autres_ comment ils pensent et utilisent tout les moyens de cet Univers.
    Tant que j’y trouverai du plaisir , je continuerai à lire, m’informer, échanger, et transmettre par delà mes conférences et « bavardages. »
    Alors un grand Merci à toi et bonne fin de w.end

    Répondre

  3. passeuse

    24 février, 2019 à 8:20

    Bonjour Sylvie et Alexandre

    Je pense tout comme vous:l’ avenir peut prendre tellement de chemins.
    L’horizon est si vaste!
    Oui, on voit, on a des perceptions, des images, des flashs, des ressentis,le tarot mais ce que l’on voit n’est pas forcément ce que l’on aura.
    Parfois aussi, c’est bien pour nous mais pas pour de suite.
    Bref, à mon sens, le mieux est d’ avoir confiance, confiance en soi et en ses rêves, confiance en la vie , croire en ses rêves_ toujours.
    C’est grâce à toi Sylvie et à ton blog que j’ai compris que peut importe la grandeur de mes rêves, pourvu qu’ils soient lucides, que je sais qu’ils se réaliseront.
    Peu m’importe le temps et le moment, je vivrai tous mes rêves !
    A partir de là, il n’y a pas lieu d’avoir des craintes ou des peurs.
    La sérénité !
    Ce qui est à toi est à toi!

    Par ailleurs, ta conversation avec élédahiel me touche beaucoup; ta sincérité est de toute beauté.
    merci
    bonne journée

    Répondre

  4. alexandre

    24 février, 2019 à 1:48

    Bonsoir Sylvie,
    J ai tendance a penser comme toi, l avenir peut se présenter sous tellement de voies différentes qu’avoir des craintes sur des rêves non réalisables n a aucun sens;enfin,selon mon point de vue. A une époque, je me voyais marié avec mon âme soeur ,aujourd’hui je répondrais la même chose que toi a eledahiel. En fait, l avenir est une dead zone a un certain niveau de voyance. C est peut être pour cela que j adorais la série américaine dead zone ou le voyant ,Johnny Smith voyait des futurs multiples. Ce qui me fait le plus rire, c est quand des amis me disent : « t es pas curieux de savoir ton avenir, moi si j avais ton don, je me tirerai les cartes plus souvent » Comment leur expliquer que justement, mon principal plaisir est de ne pas savoir et d être surpris? De toute façon ,ce qui doit nous arriver arrive toujours bien assez tôt bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

D’un point à l’autre

Bonjour à tous, Non mais franchement, tout ça pour ça Ammiriah ! « La ligne est…