Accueil Amour physique L’appel des âmes jumelles

L’appel des âmes jumelles

8

L'appel des âmes jumelles dans Amour physique 19012708102924502116095300

Bonjour à tous,

« Tu peux expliquer l’appel des âmes jumelles ? », me demande Gabriel.

Moi ?

« Oui, toi. »

Il y en a deux. Un jour vous rencontrez quelqu’un et les souvenirs reviennent sous forme de tableau mêlant le passé, le présent et le futur possible. Notez bien l’expression futur possible et non pas futur tout court. Il y a une nuance.

Les souvenirs ne reviennent pas d’un coup tel un boomerang et à moins d’être un médium déjà expérimenté vous ne comprenez pas exactement ce qui se passe au moment de cette rencontre.

En outre une majorité de personnes ne sont pas capables de voir dans le passé. Encore moins un passé commun.

L’appel de l’âme jumelle, sous cette forme, permet de s’affranchir de ce « détail » en mettant à votre portée tout un bagage énergétique qui vous aide à comprendre que cette rencontre marque le début d’un long parcours initiatique visant à une réunion. D’où les énergies du futur possible.

L’autre appel c’est lorsque d’une manière moins directe, en rêves, en visions, par flash ou par une forte intuition (par exemple en raison d’une rencontre) il vous est indiqué que vous avez besoin de quelque chose dans votre vie que vous n’avez pas.

Ce sont des énergies du passé qui vous submergent dans un premier temps. Elles sont d’ailleurs si fortes qu’elles pourraient même vous rendre mélancolique sans que vous ne compreniez pourquoi.

Mais rapidement, ce sont des énergies du présent qui arrivent sur vous afin de les compléter. Ce sont ces énergies qui vous aident à réaliser que ce n’est pas quelque chose mais quelqu’un qui vous manque.

Or à ce stade, vous ne recevez pas encore les énergies du futur possible. 

Il est impossible de voir le tableau tant que l’on ne peut pas sentir les énergies du futur possible. Et les seules énergies du passé et du présent ne sont pas suffisantes pour saisir toute la beauté du lien. Même si vous pouvez tout de même avoir d’ores et déjà une idée de sa force.

Concrètement dans la première configuration, vous allez vouloir que le futur possible se réalise. Pourquoi pas, si c’est une possibilité c’est qu’il y a un chemin.

Mais l’autre ne voit pas cette possibilité et il y a tout un tas de raisons qui peuvent expliquer cela. Ce qui nous ramène aux énergies du passé. Et aux nœuds auxquels elles nous renvoient.

D’une manière ou d’une autre, chacun de votre côté et de façon individuelle, vous êtes amenés à travailler sur chacun de ces nœuds. Il faut défaire les plus gros, dissoudre les petits, transmuter les plus coriaces.

Cela peut se traduire par une hostilité entre vous si vous vous côtoyez, de l’indifférence qui perdure d’un côté, l’éternel suis-moi je te fuis fuis-moi je te suis, le déni pur et simple du lien par celui qui ne sent pas les énergies du futur possible ou encore et c’est le plus courant, un énorme décalage spirituel.  Ce dernier point étant ce qu’il faut transmuter c’est-à-dire il faut qu’il y ait un éveil, une initiation et une acceptation de ce qui est juste (au sens de justesse) pour soi.  

En fait, il est nettement plus courant que la relation soit compliquée que de vivre ce compte de fée immédiat auquel on pense quand on pense aux âmes jumelles.

Les deux appels sont complémentaires mais ils peuvent très bien ne pas être simultanés, ce qui éloigne d’autant la réunion qui peut n’avoir lieu que dans un second temps, une fois que tout le monde est en mesure de saisir les énergies du futur possible. Parce que la clé, c’est qu’il suffit que les deux souhaitent la réunion pour que les énergies du futur possible ouvrent un chemin. Ce que sait généralement celui qui voit le tableau.

Alors qu’y a-t-il dans le tableau ? Eh bien, doucement mais sûrement les énergies du futur possible remplacent les couleurs des énergies du passé et s’imposent à celles des énergies du présent. Cela se fait tandis que celui qui voit le tableau prend la mesure de son importance. Dès lors, de différentes manières subtiles, il ou elle se verra donner les moyens de toucher l’autre et ainsi pourra tenter de lui faire connaitre l’existence du tableau puis les énergies du futur possible.

« D’où tes jolies visions. »

J’avais compris. Une chance qu’on soit deux médiums.

« Quand l’un des deux ne l’est pas ou quand les deux ne le sont pas, il y a d’autres voies d’accès. »

Et les messages ?

« C’est une façon te de rappeler que ton âme est favorable à la réunion. Mais c’est toujours le cas, note-le bien. C’est l’ego qui a peur. Alors vas-y, pose ta question, ma douce Sylvie. » 

Pourquoi aviez-vous insisté pour qu’on évoque les visions ici ?

« Parce qu’il te lit. »

Là tu te rends compte que si on se voit vraiment je vais juste avoir la honte de ma vie, tu t’en rends compte ? Et comme d’habitude je suppose qu’il n’y aura pas de trou de souris…

« Il n’y a aucune raison d’avoir honte. Penses-y. »

Tu sais bien qu’un certain nombre de choses restent abstraites dans ma tête. Et on sait toi et moi pourquoi elles restent abstraites.

« Oui, on le sait. Tu n’as eu qu’un aperçu des énergies du futur possible. Mais cela te suffit-il à comprendre ce qui peut pousser celui qui voit le tableau ? »

J’entends et je comprends. Seulement et tu le sais, ce n’est que depuis peu que les énergies du passé s’effacent. Je l’ai déjà dit, je ne pouvais pas aller plus vite. Il peut le comprendre aussi ?

Parce que je ne l’ai pas développé mais celui qui ne voit pas le tableau reste englué un certain temps dans les énergies du passé commun. D’accord ? C’est compliqué. 

Moi ce sont les énergies du présent qui m’intéressent.

« C’est juste, pourquoi les énergies du présent ? »

D’une part, je ne capte pas moi-même celles du futur possible. D’autre part, elles véhiculent la clarté, la compréhension, la douceur dont on a besoin aussi pour accueillir les messages et autres plus favorablement. Elles sont rassurantes parce qu’elles permettent de réaliser qu’il y a bien un bon moment.

« Rassurantes ? C’est intéressant. Assez rassurantes pour que les énergies du futur possible soient envisagées comme les énergies d’un futur proche ? » 

Je suppose que c’est ce qu’il faudrait.

« Est-ce le cas ? »

Est-ce que je peux me baser sur l’échantillon que j’ai eu ? Parce que juste là-dessus, j’y vais. Toutefois je vois le parcours avant et il y a des choses qui sont claires aujourd’hui grâce à ce parcours.

« Pourquoi ne pourrais-tu pas te baser dessus ? Il suffit de vouloir. »    

Lol, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Poursuivre ma vie

    Bonjour à tous, C’est déjà l’heure de remonter sur Paris, les vacances touchent à leurs fi…
  • Un autre cas de figure ?

    Bonjour à vous, « Ma belle Sylvie, tu sais parfois il faut savoir vous montrer courageux q…
  • L’amour et la foi

    Bonjour à tous, « Drôle de journée ? », me demande Ariel. En effet. …
Charger d'autres articles liés
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
  • La pluie de Paris

    Bonjour à tous, « Tu apprecies cet hôtel ma jeune enfant ? », me demande Ariel. Il est agr…
  • Poursuivre ma vie

    Bonjour à tous, C’est déjà l’heure de remonter sur Paris, les vacances touchent à leurs fi…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Un autre cas de figure ?

    Bonjour à vous, « Ma belle Sylvie, tu sais parfois il faut savoir vous montrer courageux q…
  • Contradiction interne

    Bonjour à tous, Véhiriah j’ai fait un rêve qui me rend perplexe… J’adore…
  • Paradis merveilleux

    Bonjour à tous, Cette semaine, je vous emmène en promenade dans le désert immense. En l&rs…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

8 Commentaires

  1. crystallia

    27 février, 2019 à 11:56

    Bonjour,

    J’ai failli ne pas publier cet article. Ou le modifier.

    En fait je comptais le modifier mais j’ai manqué de temps.

    Allez savoir…

    Bise ;)

    Répondre

    • Lucie

      27 février, 2019 à 18:17

      Coucou Sylvie,
      MEKTOUB, tout es juste!
      Bises

    • crystallia

      28 février, 2019 à 1:53

      ;)

  2. Emilie

    27 février, 2019 à 11:02

    Bonjour Sylvie,
    Ok « il te lit » et cela fait un moment …
    Est-ce qu’il faut venir le chercher par la peau du cou ou souhaites-t’il un peu plus de temps ? Il attend une promo sur les billets d’avion ou une fenêtre inter sidérale pour te faire coucou façon medium. Je ne sais pas mais depuis le temps que je te lis (des années ), j’ai tendance à perdre patience. Heureusement que rien n’est figé…

    Répondre

  3. passeuse

    27 février, 2019 à 10:03

    Re moi aussi, je l’avais vu.
    Et c’est justement pour ça que j’étais si émotive hier.
    De le voir écrit rend l’histoire encore plus réelle.
    Encore maintenant les larmes me montent aux yeux……
    bises de douceur

    Répondre

  4. jaoni

    26 février, 2019 à 10:14

    Coucou,
    Tu me dois un billet lol j’avais vu qu’il te lisait c’est chou ça
    Je suis en accord avec ce que tu dis sur la nature des énergies et leur évolution
    Ce que je trouve super c’est quelque soit la forme de communication subtile, celui qui est conscient du tableau au départ et qui a souvent des doutes sur est-ce que l’ autre perçoit au moins des trucs peut quand même avoir des assurances.
    Belle journée

    Dernière publication sur Carnet de route : Debrief de retour

    Répondre

  5. passeuse

    26 février, 2019 à 9:35

    RE :
    je me rends compte que j’ai été maladroite en écrivant
    Je sais que ce n’est pas ton passé qui te fait honte.
    Bref, de tout manière, il n’y a pas de honte à avoir.
    On avance tous à notre vitesse…
    Très très belle vue à toi Sylvie

    Répondre

  6. passeuse

    26 février, 2019 à 9:09

    Bonjour Sylvie

    Tout est dit est bien dit.
    Je revois notre parcours avec mon mari.

    Vraiment , je me réjouis !
    Envisagé, c’est déjà un premier pas.
    Un premier beau pas!
    J’ai adoré voir le tableau et me nourrir des énergies que je voyais.
    Comme tu dis, c’est clair, beau, doux…
    Mon émotion déborde ce matin, en lisant qu’il te lit…..
    C’est………………merveilleux, époustouflant.
    La vie offre tellement de belles surprises.
    Et il n’y a pas de honte à avoir.
    Tu as eu un passé et chacun a eu un passé.
    Et dans ce passé , chacun_chacune a gérer avec les moyens à sa disposition, le contexte, ses émotions.
    ( aimons notre passé pour ce qu’il nous a apporté et fais comprendre même si c’est encore aujourd’hui une source d’insatisfaction et de dysharmonies avec des noeuds) petite parenthèse_
    Et je te remercie encore de bien vouloir nous faire part de ta vie sentimentale qui somme toute est un sujet personnel.
    Mon côté « fleur bleue en est ravie »
    Tu le mérite bien et je m’avance encore « en disant  » vous la méritez bien cette rencontre »
    Passe une très belle journée avec de douces énergies
    bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le vaste présent

Bonjour à tous, Je retourne en Guadeloupe. Pour quelques jours. Parce qu’il fallait …