Accueil Spiritualité Tous les petits bouleversements

Tous les petits bouleversements

4

Tous les petits bouleversements 19032309443524502116171338

Bonjour à tous,

Ah la la ma gentille, adorable, impayable collègue part à la retraite après plus de quarante années de bons et loyaux services. Elle était la meilleure.

Nous le lui avons dit d’ailleurs. Quand mercredi je suis passée la voir à son bureau, elle m’a expliqué être en train de lancer les invitations pour le déjeuner qu’elle organisait pour son départ.

J’ai évidemment dit oui tout de suite. On était assez nombreux, elle avait invité qui elle voulait et on a passé un super moment. 

A cette occasion, quelques anecdotes ont été rapportées. C’est que sa gentillesse, immense, n’avait d’égale que son franc-parler.

Il y avait notamment un client qui la draguait il y a plusieurs années et qui venait chaque jour la voir dans son agence. Chaque jour. Un jour il s’est dit qu’il allait se montrer plus explicite et il lui a rédigé un message sans équivoque.

Elle s’est redressée et a dit fort et clair, M.Untel tu penses que toi et moi on devrait coucher ensemble ? Mais je vais t’essouffler !

On a jamais revu le client dans cette agence. Je n’invente pas. 

Ah la la, il n’y en avait qu’une. Et toujours partante pour tout, sympa, pas du tout désagréable ou difficile à vivre. Certes, elle aimait aussi rester dans son coin à l’occasion.

Mais ainsi que je l’ai dit, ce n’était vraiment pas quelqu’un de désagréable. 

Toutes les personnes qu’elle a invité à son déjeuner ont répondu présentes, même celles qui ne travaillaient pas ce jour-là.

On lui a dit au revoir comme elle le méritait, avec de beaux cadeaux.

Franchement, elle manquera à tous. Même si certains, dont moi-même, pouvons rester en contact avec elle.

« Que d’émotions cette semaine. Deux départs. Et l’autre ? », me demande Astaroth.

L’autre, je n’ai pas pu dire au revoir, c’est encore plus simple. J’ai juste dit à bientôt. Et je le pensais. Je souhaite qu’il revienne nous voir. D’autres l’ont fait.

A ce jour, c’est le chef le plus juste que j’ai connu. Et je suis réellement heureuse d’avoir pu vivre cette expérience professionnelle. Elle a changé mon regard sur beaucoup de choses.

Et m’a permis de guérir de cette affreuse expérience d’avant. C’était vraiment le jour et la nuit. Chaque fois qu’il me recevait en entretien c’était pour me faire des compliments.

Je peux vous dire que cela me changeait et que j’ai apprécié.

Il était appelé à d’autres fonctions donc il nous a fait ses adieux. Mais lui dire au revoir, pourquoi voulez-vous que je dise au revoir lol ?

A bientôt, c’est plus joli.

« Certains partent, s’éloignent de vos vies et d’autres y entrent. »

Oui.

« Alors tu as rencontré quelqu’un qui est médium et relié à la Lumière, comme toi. »

Oui, c’est drôle non, elle vit tout comme moi. Même le lien étroit entre sensibilité et problèmes de santé stupides…

« Vous vous entendez ? »

Oui.

« Tant mieux alors. Il y a une personne par contre avec qui tu ne vas jamais t’entendre. »

Je l’ai compris aussi. 

« Ce qui importe dans tous les cas c’est que toi tu sois bien. Pars toujours de ce que tu ressens et fie-toi à cela. Petite fille incapable de gérer ses émotions.

C’est vraiment parti dans tous les sens cette semaine. »

J’ai vu, je vous remercie pour l’intervention d’hier d’ailleurs. 

« Je ne suis pas venu chercher de remerciement ou pour te faire des reproches. Écoute, tout va bien, tout ira toujours bien. »

La collègue avec qui je m’entends le mieux va s’en aller bientôt. J’appréhende ce moment.

« Tu as tort. Il n’y aura pas de problème pour toi. »

Oui mais il y a celle que j’aime moins. Qui ne bouge pas par contre. Dommage.

C’est vrai c’est lourd à la fin, tu comprends ?

Je ne vais pas m’en aller parce que j’ai compris que je n’aie pas de raison de partir. Mais honnêtement, j’aimerais bien qu’elle, elle s’en aille.

« Elle ne va pas partir. »

J’avais compris.

« Tu envisages de poser plus de congés cette année ? »

J’ai réalisé mon erreur. J’aurais dû en prendre plus l’an dernier, j’aurais eu moins d’ennuis de santé idiots. 

La collègue avec qui je m’entendais le mieux est partie. Je n’aurais jamais cru qu’elle me manquerait à ce point.

Elle ne m’a jamais jugée et je me suis retrouvée du jour au lendemain juste avec des personnes qui n’arrêtaient pas de me rappeler que de toute façon moi je n’ai pas de problème, je suis chez maman, je n’ai rien à payer.

A un moment donné quoique je dise cela se retournait contre moi et il fallait aller là tous les jours, j’en ai réellement eu assez et vous le savez.    

Il s’est passé plusieurs mois avant qu’on embauche quelqu’un, de longs mois de mon point de vue.

J’ai voulu garder mes congés et mes RTT pour partir en 2019 et finalement, je n’ai pas besoin d’autant de jours. 

Cette année, je pense gérer très différemment. Je réfléchis à un voyage en septembre. Et je vais prendre une semaine en juillet.

« Pour aller à Dubaï ? »

Lol, non pour aller à la plage tous les jours et prendre de belles photos. Ce sera une semaine cool et détendue.

« Pourquoi tu ne la prends pas en avril ? »

Ce mois d’avril ?

« Pourquoi pas ? Tu as des congés. Et ton voyage n’a lieu qu’en mai. Prends une semaine en avril, promène-toi, prends des photos et va voir des films. »

Je peux oui. La semaine du long weekend…

Mais les plages seront blindées de monde avec les vacances scolaires.

« Prends la semaine d’avant. Ou va sur des plages qui ne se trouvent ni au Diamant ni à Rivière Pilote ni à Sainte Luce ni au Marin ni à Sainte Anne ni au Carbet ni à Trinité ni à Tartane ni aux Trois Ilets. »

Lol !!!!!! Tu veux que j’aille au Prêcheur ? Ou à Basse-Pointe ? Je vais aller voir Nord-Plage.

« Toi tu aimes le Diamant. Et Sainte Luce. Et Sainte Anne. »

Oui. Et Tartane aussi.   

« Tu n’aimes pas les plages des Trois Ilets. »

Je les laisse aux touristes. Ils les adorent. J’aime les boutiques des Trois Ilets lol.

Et la forêt Vatable.

« Et à la maison, ça va ? »

Oui. Ma mère est malade et elle a du mal à l’accepter. Elle voudrait que son œil soit déjà guéri. Mais il faut qu’elle attende. Cette expérience est une épreuve pour elle.

En plus elle est en train de vivre un éveil spirituel. Je lui ai dit que ce souci médical est là pour l’obliger à se poser à remettre sa vie en question. Elle fait des rêves spirituels.

« Tu es là pour les lui expliquer. »

Oui et elle reçoit des messages !

« Tu es là pour la rassurer et lui expliquer que cela n’a rien d’anormal. »

Oui, mais elle ne sait pas ce qu’est la médiumnité.

« Si, elle te voit, toi. Elle sait. Et elle saura davantage en avançant. Elle voit que tu as décidé de mobiliser tes capacités de guérison et elle voit le résultat sur tes fibromes. Tu es contente, ton ventre ne gonfle plus, c’est même l’inverse. »

Je suis très contente !

« Tout cela l’interpelle. Elle suit aussi ses impulsions. Les indications qu’elle reçoit dans ses rêves. »

Maman est guérisseuse ?

« Tu sais que c’est la personne la plus compatissante que tu connaisses. Tu aurais pu t’en douter. »

Lol ! 

« Et le reste de ta famille ? »

J’ai de nouvelles petites cousines. Toutes mignonnes et adorables. Ma sœur songe à un nouveau bébé mais aussi à son permis de conduire.

Elle se met la pression. C’est dommage.

Mon frère a de nouveau une amie, elle est sympa et on s’apprécie. Mais lui aussi il a plein de petits ennuis de santé mineurs. Il a un rêve d’autre chose meilleure pour le travail.

Je lui souhaite de trouver.

Mon père, plus il vieillit, plus il semble s’accrocher à ce qui le rassure. Ce qui peut être lourd par moments.

« Et où se trouve la légèreté, dehors ? »

Non, dedans. Seulement moi non plus je ne suis pas Wonder woman. J’ai du mal parfois à renouveler mes propres réserves.

Quand tout est lourd autour, c’est plus compliqué.

J’accuse le coup avec les résultats qu’on sait. Je sais qu’il faut que je gère autrement ma sensibilité. J’essaye. C’est la vérité.

Il y a des moments où j’y arrive et il y a les nombreux autres moments.

Quant aux rares fois où comme hier vous devez intervenir pour que je ne perde pas pieds, c’est juste le pompon lol.

Donc tu me suggères de poser quelques jours en avril ? Pourquoi pas. 

Ce sera l’occasion de visiter Grand-Rivière où je ne mets jamais les pieds.

« Ou d’aller au Diamant. Écouter le chant des vagues et admirer la nature en action. »

Ah j’aime tellement ce que tu viens de dire ! Ca doit faire trois semaines que je n’ai pas été sur cette plage que j’adore, tu le crois ?   

« Tu vas être moins seule, de moins en moins seule et tu as du mal à t’y faire car tu le sens déjà.

Contrairement à ce que pourrait laisser croire ta façon de vivre, tu es une personne très indépendante. D’autant plus que tu t’es éveillée sans qui que ce soit pour répondre à tes nombreuses questions.

Tu t’es débrouillée et c’est ce que tu as l’habitude de faire.

Ce sont les personnes du Milieu qui sont le mieux entourées physiquement. Celles qui sont liées à l’Ombre ont tendance à choisir sciemment la compagnie des gens qu’elles côtoient.

Dans la Lumière, vous êtes souvent isolés au milieu des autres. Mais ce sont également les personnes liées à la Lumière qui sont le plus susceptible de s’attirer animosité et jalousie.

Tu vas rencontrer ce phénomène partout où tu iras, sache-le. Partout, il y aura une personne avec qui tu ne t’entendras pas.

Je te propose une chose. »

Oui ?

« Tu as vu la réaction de cet homme ce matin tandis que tu essayais ces chaussures ? »

J’ai compris à son regard que j’avais tout intérêt à les acheter. Même la vendeuse avait envie de rire.

Short et talons, ça marche toujours.

« Eh bien, mets-les lundi. Avec une jupe ou un short de ville. Et n’oublie pas de parader. »

T’inquiète ! On ne verra que moi !

Merci Astaroth !

Bise à vous :)

  • Du mieux !

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je me sens mieux. Nettement. Plus de nausée, plus de mal…
  • Encore un virus…

    Bonjour à tous, Devinez qui est encore arrêtée à cause d’un stupide virus ? Même le …
  • Me faire passer en premier

    Bonjour à tous, J’avais écrit un article, impossible de le publier. Bref. «&nb…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    31 mars, 2019 à 13:32

    Salut Liliane,

    Faire de la place dans sa vie, ah c’est peut-être une clé de réflexion pour moi aussi.

    Mes guides n’arrêtent pas de me rappeler depuis quelques temps que je suis très indépendante dans ma tête.

    Cela ne me semblait pas un problème.

    Mais c’est vrai que j’ai du mal à faire de la place aux autres parfois, parce que j’ai pris l’habitude de répondre à mes propres besoins.

    Et les médecins m’ont déjà dit que j’aurais du mal à tomber enceinte à l’heure actuelle car les fibromes prennent trop de place donc ce que tu me dis me touche.

    Je vois une nette différence depuis que j’ai commencé à travailler dessus.

    Je ne veux pas d’enfant là maintenant. Mais je pense que c’est d’une manière plus générale qu’il faut que je fasse de la place. Dans ma vie.

    Je te remercie pour ton message.

    Dis-moi, depuis que tu fais ces soins toi aussi tu entends un appel à utiliser plus la magie dans ta vie ?

    Bise ;)

    • jaoni

      31 mars, 2019 à 17:22

      Oui Sylvie, je l’entends cet appel, on me dit même de ne plus m’auto saboter.
      Ce n’est plus simplement accepter qui tu es mais c’est vis qui tu es et montre qui tu es, je ne sais pas si tu vois le truc.
      On me dit beaucoup utilise ce que tu as et on me dit moins non quand je veux tester de nouvelles choses pour des cas bien précis et non juste par curiosité.
      C’est marrant, et dire que ça a commencé juste parce que j’ai décidé de travailler sur ces fibromes…

      Dernière publication sur Carnet de route : Le rapport à la Mère

    • crystallia

      31 mars, 2019 à 22:41

      De même pour moi, je veux dire, la magie c’était très occasionnel et en plus j’ai tendance à faire appel à des Serviteurs.

      C’est depuis que j’ai dit vouloir soigner mes fibromes autrement que j’entends cet appel…

      On me dit aussi, sers-t’en, tu peux la vivre comme un élément entier de ta spiritualité.

      A creuser donc…

      Bise ;)

  2. jaoni

    31 mars, 2019 à 9:14

    Coucou,
    Et tu seras magnifique dans ce short et ces talons, une vraie femme fatale.
    Encore de belles synchronicités. J’ai deux collègues dont une qui est devenue une amie qui s’en vont bientôt, ils ont commencé à l’annoncer et je dois dire que même si pour mi amie je l’avais vu dans ces énergies de l’année sans trop comprendre ça m’a tout de même fait un pincement, j’espère que nous n’allo’s pas finir en larmes le jour de son déjeuner d’aurevoir.
    Je travaille également sur mes fibromes, c’est fou… J’ai décidé que je ne voulais pas me faire charcuter ni laisser qu’ils évoluent parce que si on veut faire de enfants, l’idéal c’est leur faire de la place.
    Tiens peut être que la clé c’était ça, faire de la place dans ma vie pour accueillir ces êtres, donner encore mon corps malgré l’histoire de mes incarnations pour qu’ils fassent partie de ma vie.
    J’ai entendu un conseil cette nuit qui semble résonner avec cette partie de ton article et ce que j’expérimente de mon côté. Le pardon est une arme de destruction aussi forte que l’Amour, à eux deux ils refont le monde.
    Détruire des schémas si enfouis que le corps a fini par somatiser.
    J’ai foi que j’arriverai en m’en débarrasser lol
    Je suis convaincue que toi aussi.
    Belle journée

    Dernière publication sur Carnet de route : Le rapport à la Mère

Consulter aussi

Les bienfaits du pardon

Bleu comme le dernier jour d’automne, Au matin de l’hiver. Sous le ciel qui fl…