Accueil Spiritualité « Je veux le seul »

« Je veux le seul »

7

Bonjour à tous,

« Tu as puni ton neveu. », me rappelle Gabriel.

Je n’ai pas eu le choix. 

« Et ensuite quand il a commencé à frotter ses yeux et à pleurnicher, tu l’as consolé. »

Lol !!!! Je lui ai parlé d’abord pour qu’il comprenne que je ne lui avais pas pris son vélo parce que je ne l’aimais plus. Mais parce qu’il n’avait pas été obéissant. Ensuite oui, je l’ai pris dans mes bras.

C’est pas comme ça qu’il faut faire ? Lol !!!!

« Tes parents étaient à peu près aussi fermes avec toi au même âge. »

Voilà, c’est un trait de famille ! 

« Tu n’aimes pas le gronder. »

Non, je n’ai pas eu le choix. Trois fois je lui ai dit de faire attention, de ne pas foncer dans la porte. Il n’a pas écouté. J’ai confisqué le vélo.

Les enfants…

Tu lui parles et il te regarde avec ses grands yeux et son air innocent. Et quand tu le grondes, il commence à frotter ses yeux et il pleure !

« C’est dur les enfants ? »

Je n’en ai pas je te rappelle. Alors avec moi, c’est toujours de l’impro.

Je ne comprends pas pourquoi on ne me laisse jamais le mode d’emploi.

« Il t’aime beaucoup. »

Je sais. Moi aussi je l’aime beaucoup. C’est ma tête de mule préférée.

« Il te fait rire quand il dit ? »

Je veux le seul ! J’adore quand il demande le seul !

Un jour ma mère lui a donné des bonbons et il en a réclamé d’autres. Alors elle lui en a donné un dernier en lui disant clairement, c’est le seul, il y en aura pas d’autre.

Depuis, chaque fois qu’il veut un bonbon (il y en a plein dans le placard, arrêtez de rire vous savez déjà que moi aussi j’ai été élevée avec un placard à bonbons) il dit, je veux le seul !

C’est tout ce qu’il a retenu !!!  

« Mais aujourd’hui il ne t’a pas fait rire. »

Je lui ai dit de ne pas foncer dans la porte. Et il me regarde en le faisant en plus !

Je n’aime pas le gronder. Ce n’est agréable pour personne. Alors il fallait qu’il comprenne, j’ai été obligée de réagir.

« Tu étais seule avec lui il n’y avait personne sur qui te décharger de cette responsabilité. »

Tu es dur, je fais ce que j’ai à faire.

« Ton père n’aime pas ce rôle. »

J’ai vu, il lui a carrément dit que s’il refaisait une bêtise, c’est moi qui le gronderais ! J’ai rappelé que je ne suis pas la Mère Fouettarde. 

« Il faut savoir assumer certaines positions. Tu as bien fait de réagir. Il a changé d’attitude ensuite. 

Il est normal à certains moments de s’affirmer. De dire si vous n’êtes pas satisfait.

Comme lorsque tu renvoies ton plat au restaurant. Ce que tu as fait plus d’une fois. »

Je ne paye pas pour manger quelque chose qui ne me convient pas.

« Comme lorsque l’opticienne s’est trompée dans ta commande de lunettes. »

J’ai dit que je n’étais pas satisfaite. Je paye, je dis poliment mais clairement ce que je pense.

« Poliment, comme la fois où tu es allée demander au gérant de Haagen Dasz si tu pouvais avoir une glace sans cheveu. »

Je lui ai  adressé mon plus beau sourire. Et c’est moi qui aurais dû me sentir offensée. C’était quoi ce long cheveu dans ma coupe ?

« C’est bien que tu sois capable de t’affirmer. Il y a plusieurs manières de le faire et tu as compris que la force ou la violence ne sont pas toujours nécessaires. »

Je l’ai compris oui.

« Tu n’as pas donné de fessée à ton neveu. »

Jamais je ne ferais cela, je te rappelle que je suis une juriste. Je crois aux bienfaits de la proportionnalité.

C’est avec le vélo qu’il a fait une bêtise, c’est le vélo que je lui ai retiré.   

« Tu préfères la douceur, n’est-ce pas ? »

Oui.

« Seulement tu es consciente que ce n’est pas toujours ce qui se présente. »

Comme tu dis.

« Vous avez tous le droit de demander « le seul ». Tous.

Dans certaines circonstances, c’est plus intéressant que d’exprimer son insatisfaction. Tu apprendras à les reconnaitre. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Bonbons et chocolat

    Bonjour à tous, « Tu n’aimes pas être malade le weekend n’est-ce pa…
  • Toutes griffes dehors

    Bonjour à tous, « Par quoi commencez-vous habituellement vos repas ? &raqu…
  • Échange avec Elédahiel

    Bonjour à tous, « Tu acceptes de répondre à quelques questions ? », …
Charger d'autres articles liés
  • De cœur à cœur

    Bonjour à tous, « Revenir sur un choix d’avant-incarnation n’est pa…
  • Pas de difficulté, pas de souci

    Bonjour à tous, « C’est la première fois que tu rechignes autant à faire …
  • Les autres yeux

    Bonjour à tous, Mes autres yeux changent de couleur Elédahiel. « Oui, tu imagin…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • De cœur à cœur

    Bonjour à tous, « Revenir sur un choix d’avant-incarnation n’est pa…
  • Pas de difficulté, pas de souci

    Bonjour à tous, « C’est la première fois que tu rechignes autant à faire …
  • Les autres yeux

    Bonjour à tous, Mes autres yeux changent de couleur Elédahiel. « Oui, tu imagin…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Emilie

    21 avril, 2019 à 20:02

    Hello Sylvie,
    Merci à Gabriel pour le rappel. J’espère que tu profites avec neveu du chocolat de Pâques.

    Répondre

    • crystallia

      22 avril, 2019 à 1:12

      Coucou Emilie,

      On a bien profité du délicieux repas de Pâques.

      Merci à toi.

      Bise ;)

  2. crystallia

    21 avril, 2019 à 19:37

    Coucou,

    Neveu et ses parents sont à la maison pour Pâques.

    Et il refuse de faire la sieste au grand dam de ma sœur lol !!!

    Merci à vous.

    Une belle journée à vous tous :)

    Répondre

  3. Anna

    21 avril, 2019 à 8:20

    Bonjour Sylvie

    Édifiante scène de famille et comment l’enfant y prend sa place et par conséquent questionne celle de tout ses membres. C’est chouette que tu lui ai rappelé que tu l’aimes sans accepter pour autant tout ce qu’il fait. Bon choix Tatie ! Tu participes à ne pas poser la graine en lui du « je ne suis pas aimable » mais celle de « je suis Amour ». C’est ton seul choix comme messagère non ? lollll.

    Il y a une nuance entre être et faire que nous avons à apprendre (pour désapprendre) et que les jeunes enfants ne font pas. Cela implique pour eux du coup que lorsqu’ils font quoique ce soit c’est leur être qui parle d’où le saccage quand on les traitent de vilain méchant pas gentil et, j’en passe, (la fessée n’en parlons pas) quand ils font des bêtises. Ces méthodes je ne les condamne pas ; il m’est arrivée de donner des fessées. Je ne vais pas développer sur mes regrets puis le travail de me pardonner. Si on peut faire l’impasse sur elles certes c’est mieux pour tout le monde !

    Ce « le seul » de Neveu suite à « c’est le dernier » parole de Mami, est l’une de ces paroles d’enfant qui toujours sont si vraies en fait. Je pense que c’est ce qui est si touchant c’est qu’elle parle à partir de l’Être.

    Ça me fait penser, Neveu va t-il rester le seul dans sa famille ? ;)

    L’ Être unique et exceptionnel que nous sommes tous certes « a le droit de demander le seul » et dans certaines circonstances souffrir quelques frustrations. Heureusement, dans une telle famille, elles seront tendrement consolées.

    Bon dimanche à toi.
    Bise !

    Répondre

  4. passeuse

    21 avril, 2019 à 8:07

    Bonjour Sylvie

    Tu es touchante , c’est trop mimi.
    J’aurai réagis comme toi!
    MOi ,non plus, je n’aime pas la violence et je préfère la douceur .
    Je sais aussi être ferme, quand il le faut.
    Ah, les enfants, ils aiment bien tester nos limites….
    ILS essaient souvent pour voir ce que cela donne .
    Et avec tout leur entourage, souvent!
    ILs sont très intuitifs et savent pertinemment touchée le coeur sensible.
    Mais ce sont des amours.
    Ils sont drôles, vifs, intelligent, pleins d’amour, quelquefois coquins.
    ILs nous apprennent beaucoup et à tout âge !
    Bonne chasse aux oeufs avec Neveu !
    bies

    Répondre

  5. Alexandre

    21 avril, 2019 à 0:54

    Bonsoir Sylvie,
    Merci pour ta précédente réponse, elle m’a aidé a retrouver mon calme. Je viens de recevoir mon chèque énergie EDF donc je n’ aurais a payer l EDF pendant trois mois. Mais, bon, je préférais que la somme économisée ne tombe pas en totalité dans les poches de mon bailleur lol tu m as bien fait rire quand tu as dit que tu n’étais pas la mère fouettarde . Pauvre neveu, il a du être triste de ne plus avoir son vélo lol je souscrit a ta manière de t affirmer, il est possible de le faire sans violence et sans force. En fait, ce qui est le plus étonnant actuellement, c est que les gens deviennent violents pour des broutilles . Quand je faisais des arts martiaux , on m avait appris a maîtriser ma colère. A croire que personne ne supporte plus quelques frustrations, quel triste monde dans lequel on vit … Bises

    Répondre

  6. Amandine

    21 avril, 2019 à 0:18

    Sylvie
    Ce poste est très touchant merci à vous deux
    Bonne soirée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Rapports de force

Bonjour à tous, « Tu as repensé à la possibilité de devenir avocate, ma belle e…