Accueil Spiritualité Sans les filtres ?

Sans les filtres ?

7

Sans les filtres ? kknp

Bonjour à tous,

« Tu iras récupérer tes résultats demain., me dit Ariel.

Oui mais c’était bien la peine de me dire qu’on pouvait les récupérer sur internet si ça ne marche pas et qu’il faut que je me déplace !

« Le laboratoire n’est pas loin. »

Je sais. Heureusement.

« Tout va bien ? »

Oui, à une chose près. Mes capacités de voyance se développent. Pourquoi ?  

« Ce n’est pas grave. »

Je m’interroge, c’est tout.

« Elles se développent. »

Je ne les sollicite pas souvent…

« Ce n’est pas grave. »

Si j’ai besoin d’infos, mais je les ai grâce à vous souvent.

« Ne t’inquiète pas. »

Je ne m’inquiète pas. Je me dis juste, c’est drôle. Mais peut-être que cela va me permettre de connaitre les résultats dès ce soir !

« Tu iras les chercher demain. »

Lol !!!

Plus sérieusement Ariel, j’ai plein de choses à faire et je ne les fais pas. J’ai besoin de motivation.

« C’est bientôt les vacances. Tu comptes acheter le Polaroid ? »

Non, je ne pense pas. J’y ai réfléchi, je vais utiliser mes vraies photos pour réaliser mon carnet de voyage.

« Plus que quelques jours. »

Je compte, je compte, je compte !!!

« Qu’est-ce qui te plait dans les voyages ? »

La découverte, c’est là que réside toute la magie. J’aime découvrir de nouveaux endroits. Et j’adore me dire, mais je suis à tel endroit !!!!

« On pourrait croire que tu n’apprécies pas d’être chez toi. »

Rien de tel. 

« Tu aimes simplement découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles interprétations de la beauté. »

C’est tellement ça…

« Il n’est pas nécessaire de voyager pour cela. »

Non, mais tu le sais, je n’ai pas encore le courage de dessiner ce que je suis capable de voir vraiment. C’est plus facile de prendre des photos, je sais que tu comprends.

Je sais quelle porte il convient d’ouvrir mais sans les filtres et juste avec la pureté, je n’ai pas la force de vivre en ce monde. Pas encore.

« Si tu l’as. Mais soit, jamais nous ne te pousserons au-delà de ce que tu peux supporter, ma jeune enfant.

Prends ton temps. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)   

  • Mon épopée

    Bonjour à tous, « Alors ma douce enfant, tu n’as toujours pas raconté ton…
  • Les cœurs de San Francisco

    Bonjour à tous, Je suis très contente que la série de cœurs vous ait plu cette semaine. Mo…
  • Épilogue !

    Bonjour à vous, Alors finalement suite à réclamation pour le vol annulé American Airlines …
Charger d'autres articles liés
  • Mon épopée

    Bonjour à tous, « Alors ma douce enfant, tu n’as toujours pas raconté ton…
  • Chaque jour, souris

    Bonjour à tous, La plupart du temps je me réveille de bonne humeur. Et il y a le reste du …
  • Ce qui est important

    Bonjour à tous, Il y a quelqu’un qui m’a appelée Roéchel. « Tu pass…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Mon épopée

    Bonjour à tous, « Alors ma douce enfant, tu n’as toujours pas raconté ton…
  • Ce qui est important

    Bonjour à tous, Il y a quelqu’un qui m’a appelée Roéchel. « Tu pass…
  • Épilogue !

    Bonjour à vous, Alors finalement suite à réclamation pour le vol annulé American Airlines …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Bluebird

    21 mai, 2019 à 20:35

    Bonsoir Sylvie !

    Du coup, je relis tranquillement tous tes derniers posts sur la pureté.
    Cette phrase me bouleverse :
    « sans les filtres et juste avec la pureté, je n’ai pas la force de vivre en ce monde. Pas encore. »

    Merci d’être avec nous, d’avoir choisi de revenir, et… d’offrir tout ce que tu es, avec les filtres.
    Je souhaite que tu trouves longtemps beaucoup de joies à vivre en ce monde, de toutes les façons.

    Je t’embrasse,
    Lara

    Répondre

  2. passeuse

    17 mai, 2019 à 19:59

    Je suis contente que tes analyses soient bonnes.
    Tu va pouvoir partir l’esprit tranquille.
    Bonne soirée

    Répondre

    • crystallia

      18 mai, 2019 à 17:45

      Merci à toi Passeuse.

      Bise ;)

  3. crystallia

    17 mai, 2019 à 15:17

    Bonjour,

    J’ai eu mes résultats depuis, RAS !

    Tant mieux.

    Sans les filtres, tout est beau et en même temps tout est vrai.

    Tout est fort et fragile en même temps.

    Et on peut voir les vrais yeux.

    Les miens viennent de passer du violet au doré.

    J’ai pris une décision, je renonce à apprendre à dessiner.

    C’est le plus simple pour commencer.

    Merci à vous.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Emilie

    17 mai, 2019 à 12:12

    Hello Sylvie,
    La pureté sans les filtres, ce n’est pas exactement qui tu es toi, à l’intérieur?
    Ah les résultats d’analyse sur internet ! Surtout ne pas se connecter le soir quand tout le monde veut récupérer ses analyses ‘ ne pas perdre son identifiant et son mot de passe (j’envisage sérieusement de faire une liste identifiants et mots de passe …); ne pas avoir de soucis de connexion avec son imprimante ; avoir le papier et encre en quantité ou se déplacer – parce que parfois il y a des beugs !
    J’ai fait ça toutes les semaines pendant 3 mois donc je parle d’expérience et j’imagine la contrariété. A la fin de ta To do list, c’est les vacances ! Bons préparatifs de vacances et bon we aussi.

    Répondre

  5. passeuse

    17 mai, 2019 à 7:21

    Coucou Sylvie

    Je me rappelle quand ma guérison spirituelle , ni physique n’avais pas encore eu lieu, c’est à dire , il y a encore deux ans, mes capacités visuelles étaient très amoindries.
    Avec une sévère myopie( un oeil qui n’y voyait pas du tout et l’autre six dixième et encore avec une lentille corrective), depuis ma naissance.
    Alors, je m’étais habituée à être handicapée pour bien des choses et ma foi, comme j’y étais habituée, j’avais construit ma vie en fonction de ce que je pouvais faire.
    Là où ca a commencé à me gêner, c’est quand ma spiritualité à évoluer façon créativité: j’avais envie de plus en plus de coudre _ au début, il me fallait de longues minutes pour rien qu’enfiler une aiguille et coudre ne serai-ce qu’un bouton.
    Heureusement ,ma vue s’est amélioré petit à petit et en fonction de ce que mes capacités visuelles revenaient , je m’améliorais aussi.
    Toutefois, très vite , l’envie de coudre vraiment en créant quelque chose est apparue mais dans ma tête, je n’en était pas encore capable.
    Il y avait encore , « la vision de  » tu ne peux pas par ce que tu n’y vois pas assez.
    Je n’en étais pas frustrée par ce que je m’amusais à créer avec d’autres matériaux.
    Toutefois , l’envie revenait de plus en plus souvent , jusqu’au jour où je me suis complètement laissé aller, j’ai lâché prise et là , j’ai réussi un magnifique centre de table que j’avais imaginé depuis longtemps.
    A partir de ce moment, je ne me suis plu mis de frein , aucun.
    Belle journée à toi

    Répondre

  6. Anna

    17 mai, 2019 à 7:02

    Bonjour Sylvie

    Prendre son temps dans ce monde du tout vite-vite c’est un véritable défi ! Du coup l’anecdote de tes résultats promis d’être obtenus rapidement sur internet qu’il faudra en fin de compte aller chercher à pieds est une belle allégorie :)
    J’espère que tu y es allée d’un pas joyeux et léger et qu’ils ne l’auront pas alourdi.

    Belle journée à toi.

    Bise !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Nouvelle visite

Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et c’est encore les vacances, que demand…