Accueil Amour physique « As-tu la foi ? »

« As-tu la foi ? »

0

Bonjour à tous,

« Tu n’as pas envie d’imaginer à quoi pourrait ressembler une réunion réussie ? », me demande Ammiriah.

J’ai une meilleurs idée, que cela arrive et alors on verra.

« Tu as regardé des films romantiques dernièrement ? »

J’ai vu Avengers Endgame…

Sans vouloir spoiler, le choix de Captain America est très touchant, non ? C’était romantique !

« Dirais-tu que tu es une personne romantique ? »

Bien entendu. Je suis très romantique. Fleur bleue même.

« Tu crois au prince charmant ? »

N’exagérons rien. Je suis une femme de 38 ans. Mais à 18 j’y croyais. Il me semble.

« Non, tu n’y croyais pas non plus. »

On n’a pas eu cette conversation déjà ? Vous allez me faire me répéter ! 

« Qu’est-ce qui te toucherait ? »

C’est difficile de me toucher. Je le reconnais. Mais, je ne suis pas totalement hermétique.  

« C’est vrai. Tu n’es pas du tout ce que vous appelez un cœur d’artichaut. Toutefois tu n’es pas hermétique.

Tu préfères juste la passion et les sentiments forts.

La passion purement sexuelle est un leurre. Seulement celle que tu apprécies c’est celle qui rappelle la flamme de la foi. »

Et qui produit le même effet surtout. Tout et le résumé de tout.

« Tu avais conscience de cela malgré ton choix d’avant-incarnation. »

Mais moi il me reste trois montagnes et la cinquième est la plus haute ! Depuis le début c’est la plus imposante. 

En plus maintenant la sixième est dans le brouillard. La première a l’air loin…

C’est la cinquième qui est là devant moi. Elle est haute hein…

Et il n’y a pas un chemin direct vers la vallée ?

« Si. »

Ah !!! Et vous ne le disiez pas ! Je savais que ce n’était pas pour rien que tous les couples se fracassaient dans la descente ! Donc il y a moyen de rejoindre directement une vallée. Où est le chemin Ammiriah ?

« Tu connais l’histoire de Moïse ? C’est pareil, il faut amener la montagne à s’ouvrir et à vous laisser passer. »

Je ressemble à Moïse, Ammiriah ?

« As-tu la foi, enfant de Lumière ? Ceux qui aiment ont la foi. »

Je vois.

Suis-je romantique, m’as tu demandé ? Pas trop en fait. Et je suis extrêmement difficile à séduire, je scanne tous ceux qui s’approchent.  

Par contre quand ça passe, ça passe. Et là je deviens romantique. Je suis sensible à toutes les attentions et moi aussi, je fais preuve d’attention.

Il faut être deux pour que la montagne s’ouvre. C’est une chance de pouvoir scanner en fin de compte.

Je suis contente d’être comme je suis Ammiriah.

« C’est parfait. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
  • L’amour est un choix ?

    Bonjour à tous, « Tu penses encore à l’article de cette blogueuse ? …
Charger d'autres articles liés
  • Caractéristiques particulières

    Bonjour à tous, « La collègue l’autre jour t’a fait rire en dévisag…
  • Ressenti

    Bonjour à tous, « Tu te souviens quand nous te demandions ce que tu pensais de …
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • L’expérience qui change la vie ?

    Bonjour à tous, « Tu n’as pas lu ce témoignage jusqu’au bout……
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
  • Souffler sur les braises naissantes

    Bonjour à tous, « Alors finalement il y aura une table et un hamac sur ta terra…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

The Sound Of Silence – Pan Flute

Bonjour à tous, J’ai découvert par hasard cette jolie reprise instrumentale de la ch…