Accueil Spiritualité Être une femme, une femme… (Anggun, vous connaissez ?)

Être une femme, une femme… (Anggun, vous connaissez ?)

9

Être une femme, une femme... (Anggun, vous connaissez ?) 2t60

Bonjour à tous,

« Tu es surprise par le post de cette blogueuse sur les difficultés à être une femme, pourquoi ? », me demande Sammael.

On croirait un sacerdoce.

« N’est-ce pas le cas ? »

En quoi ? C’est vrai que pour moi non plus, les gens ne comprennent pas que je n’ai ni compagnon ni enfant. Au moins elle, elle a été mariée. Mais apparemment, ce n’était pas plus simple…

Ce n’est pas un sacerdoce d’être une femme pour moi. J’aime bien être une femme.

« Beaucoup de femmes se plaignent de devoir tout gérer, jongler… »

Effectivement, je ne mène pas cette vie-là. Ma journée de labeur s’arrête quand je quitte le boulot. Je dois cuisiner parfois, je dis bien parfois. Je le fais, ce n’est pas dur vu que je ne cuisine que pour moi.

Je repasse, je fais des courses. C’est tout.

Ma vie personnelle n’est pas difficile. Je fais souvent ce que j’ai envie de faire. Je ne rends de compte à personne. On ne me critique jamais quand je prends la décision d’aller là ou là.

Mon père critique ma mère quand elle part se promener sans lui. Mon beau-frère a mis la honte de sa vie à ma sœur un des rares soirs où elle est sorties avec des collègues, sans lui. Il est allée la chercher à minuit et lui a ordonné de rentrer avec lui.

Ma cousine disait dimanche que chaque fois que la petite était malade, on l’appelait elle. Alors que son mari et elle ont donné les deux numéros sans donner d’instruction précise.

La collègue m’indiquait que les tatas et les maitresses de la maternelle critiquent entre elles les mères des enfants qui ne seraient pas toujours impeccables. Juste les mères.

On trouve formidable que mon frère sache faire le ménage. Et il sait même faire à manger !

On trouve aberrant que je ne fasse pas le ménage. (J’ai horreur de ça alors tant que d’autres seront prêts à le faire à ma place, je ne compte pas me fatiguer.) Mais normal que je sache cuisiner. C’est quand même la moindre des choses.

La semaine dernière une de mes collègues, la vingtaine, expliquait que de toute façon faire des enfants était la mission que Dieu avait confié aux femmes.

Et tout le monde d’approuver.

J’avais tellement, tellement, tellement envie de rire…

Je me suis retenue en comprenant que cela aurait été très malvenu.

Je ne me sens pas investie d’une telle mission. Je ne critique pas celles qui pensent qu’avoir un enfant ou plusieurs est le but même de leur existence.

Je sais simplement que ce n’est pas le mien.

« Et les rapports aux hommes ? »

Ils sont sympathiques les hommes. Ils nous aiment bien et on les aime bien aussi. Et franchement, sans Elédahiel je penserais peut-être différemment mais j’ai compris que les rapports hommes-femmes peuvent être simples dès lors que chacun sait ce qu’il veut et peut l’assumer. 

« C’est justement là que se situe toute la difficulté pour la majorité écrasante d’entre vous. »

Oui, en tout cas c’est plus lié au fait d’avoir besoin de retours positifs d’une façon ou d’une autre qu’au fait d’être une femme.

« Tu as raison. Mais beaucoup ne seront pas d’accord avec toi. »

Pourquoi ?

« Parce qu’ils tiennent aux schémas. »

On avance tous sur la route qui nous convient. Je ne vais me battre avec personne là-dessus.

« Pas un sacerdoce donc d’être une femme ? »

Non, pas pour moi. 

« Tant mieux, reste comme tu es. Garde juste en tête une chose, l’enfer ce n’est pas les autres c’est soi-même. Alors reste exactement comme tu es. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)

  • Qui commande ?

    Bonjour à tous, « Bien remise de la fête pour enfants ? », me demand…
  • « Je veux le seul »

    Bonjour à tous, « Tu as puni ton neveu. », me rappelle Gabriel. Je n…
  • Échange avec Elédahiel

    Bonjour à tous, « Tu acceptes de répondre à quelques questions ? », …
Charger d'autres articles liés
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. passeuse

    12 juillet, 2019 à 7:40

    Peut_être par ce que je vois pleins de femmes en consultation dont c’est le cas.
    bises

    Répondre

  2. passeuse

    11 juillet, 2019 à 15:32

    Bonjour Sylvie
    Coucou Emilie

    Moi, je vois un rapport entre le cheval et la femme: la femme a parfois un licol autour du cou comme un cheval .
    Et même un harnachement comme le cheval qui la contraint à l’immobilisation ou à être moins libre de ses mouvements.
    Souvent aussi la même qui souffre se limite elle même par sa façon de penser, elle ne s’autorise pas ou plus.
    A partir du moment où l’on sait ce que l’on veut ou ne veut plus, un autre schéma se met en place alors celui de la libération.
    Il peut prendre du temps mais l’important c’est de le réaliser….
    Merci Sylvie ainsi qu’à tes guides

    Répondre

    • crystallia

      11 juillet, 2019 à 16:06

      Bonjour,

      Je n’ai jamais songé à un tel parallèle, je le précise.

      Bonne journée.

  3. Emilie

    11 juillet, 2019 à 11:48

    Coucou Sylvie,
    Je ne connaissais pas « etre une femme » d’Anggun », par contre j’aime beaucoup celle-ci
    https://www.youtube.com/watch?v=Hi7Rx3En7-k

    Répondre

    • crystallia

      11 juillet, 2019 à 16:15

      Merci pour la découverte, j’adore.

      Bise ;)

  4. Charline

    11 juillet, 2019 à 9:09

    Bonjour Sylvie,
    Merci beaucoup pour cet article.
    Je ne veux pas être en couple pour l’instant dans ma vie. Et beaucoup de gens le souhaitent pour moi. Ils ne comprennent pas que je n’en ai pas besoin. L’amitié que j’ai envers mes amis masculins me suffit. C’est difficile à le faire comprendre aux autres. Je n’en ressens pas le besoin, et encore moins de faire des enfants… Si jamais je devais rester célibataire toute ma vie et ne pas être accompagnée par un homme, ça m’irait très bien, tant que ça me convient.
    Pour moi, l’important que je sois heureuse telle que je suis. Avec les gens que j’aime.
    J’ai créée un groupe international en lien avec la performance théâtre j’ai participé en mai, et comme au lycée, quelqu’un me court après pour être en couple avec moi. Je trouve cela gênant, dérangeant et insupportable. Impossible de faire confiance à une telle personne. Même si quelqu’un de gentil. Je dis non. Je préfère affirmer mes besoins et blesser son ego plutôt que d’être souple et lui faire espérer un avenir qui n’arrivera pas. J’ai pris ma décision. Je vais donc devoir le bloquer sur Facebook s’il ne coupe pas de lui-même la relation. Le schéma se répète dans ma vie et je comprends pourquoi. Enfin… je crois.
    Merci mille fois pour cet article, Sylvie.
    Belle journée à toi.
    Bisous.

    Répondre

    • crystallia

      11 juillet, 2019 à 16:11

      Bonjour Charline,

      Moi je te comprends.

      Bise ;)

  5. Emilie

    11 juillet, 2019 à 9:08

    Bonjour Sylvie,
    Le rapport entre le cheval et le sacerdoce ou la femme (joke) ? J’ai lu récemment une soit disant étude qui mettait en lumière que l’espérance de vie d’un homme augmentait s’il vivait avec une femme. Par contre l’espérance de vie des femmes augmente si elles peuvent entretenir des relations avec de bonnes copines. Homme ou femme, on a tous de temps en temps besoin de se plaindre pour relativiser. Il abuse un peu ton beau frère (C’est pas lui qui devrait avoir honte ?).

    Répondre

    • crystallia

      11 juillet, 2019 à 16:07

      Bonjour Emilie,

      Je suis d’accord, il a bien largement dépassé les bornes ce jour-là…

      Bise ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Les murs d’incompréhension

    Bonjour à tous, « C’est dommage de penser que la seule manière de s&r…