Accueil Spiritualité L’acceptation

L’acceptation

6

L'acceptation 36gj

Bonjour à tous,

« Remise de tes émotions ? » me demande Sahiel.

J’avais dit que j’irais à la cérémonie, j’y ai été. Il y a eu beaucoup plus d’émotions que je ne l’aurais cru. Beaucoup plus.

Les proches du défunt étaient très tristes, ce qui est normal. Je suis contente d’y être allée.

« Tu as fait preuve d’une grande compassion. »

Je n’allais pas juste tourner le dos en disant au revoir alors que les gens pleuraient. Je les ai réconfortés du mieux que j’ai pu.

« Et après toi d’autres ont suivi. »

Oui.

« Qu’as-tu compris aujourd’hui, dans ton cœur ? »

La mort fait partie de la vie, elle est une étape au même titre que la naissance et les émotions que l’on y attache, quand il y en a, doivent être accueillies et non pas combattues.

On a chacun notre façon de franchir des étapes. Ce qui importe c’est que nous soyons capables d’aller vers l’acceptation. Peu importe comment.

Certains sont dans la retenue, d’autres ont besoin de s’exprimer. Il y a même des personnes qui ne ressentent pas de peine car la mort ne leur apparait pas comme quelque chose de triste.

Peu importe. Nul n’a raison ni tort. 

La façon dont nous franchissons les étapes doit nous conduire vers l’acceptation. C’est la seule chose qui compte. 

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de m’exprimer au cours de la cérémonie et je l’ai fait. J’ai dit la raison pour laquelle j’avais choisi d’être là.

J’ai dit ce que je pensais du défunt.

Je suis heureuse de l’avoir fait, cela me semblait à la fois important et normal.

Je suis consciente que j’associe encore la mort à la perte mais j’ai également compris pourquoi cela ne doit pas être un problème à mes yeux.

« Quand tu ressens de la peine accepte-la. »

Oui. Merci Sahiel.

Bonne journée à tous ;)       

  • Aime-la aussi

    Bonjour à tous, Maman n’a pas pu venir à la plage avec nous, elle a dit que cela fai…
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • La paix du cœur et de l’esprit

    Bonjour à tous, « Dans quels cas de figure utilises-tu la magie sombre ? &…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Lucie

    27 juillet, 2019 à 19:09

    Bonsoir,
    Je pense qu’il est important pour nous d’accompagner nos défunts.
    Tout au long de mon chemin j’ai accompagné quelques membres de ma famille et de ma famille de cœur avant, pendant et après.
    Au début j’ai toujours du mal à accepter ces départs, nous ne sommes que des humains.
    Cependant cela me permet de fermer cet épisode de partage que j’ai eu eu avec celui qui s’en va.
    Ces dernières semaines j’ai dit au revoir à ma nièce qui représente ma troisième fille et à une petite fille de 23 mois qui fait partie de ma famille de cœur.
    Deux grandes peines, mais que de belles choses on a pu dire sur l’une et l’autre. Elles nous ont transmis et ouvert une grande vague d’Amour.
    Merci pour ce magnifique texte.
    Bises

  2. Emilie

    27 juillet, 2019 à 8:24

    Bonjour Sylvie,
    Il y a un titre de livre qui m’a marquée : « ils partent tous » qui raconte l’exil d’une partie des intellectuels de Cuba au début de l’instauration du régime. Ils partent tous…. cela résonne en moi comme tous les deuils que la vie sème dans nos existence. On voit la porte de sortie qui se referme sur l’absent et on ignore qu’il y a la porte d’entrée. Cette année quand ma toute petite nièce est née, mon fils a fait remarquer que cela faisait du bien car il n’y avait plus beaucoup de monde dans la famille. Dans nos maisons, nous avons des fenêtres, des portes et des murs mais il y a plein de maisons.

  3. Strawberry

    26 juillet, 2019 à 22:17

    Hello
    Mes condoléances Sylvie
    Je trouve ça beau d’accompagner les morts.
    Et il faut du courage pour le faire

    Bises

  4. Alexandre

    26 juillet, 2019 à 13:25

    Bonjour Sylvie,
    La mort est une drôle de chose;la plupart du temps, on n’y pense pas…
    Et quand arrivé la perte d’un être cher, on comprend la valeur de la vie et chaque moment passe avec l’etre (humain ou animal) en question. Quoique qu’il en soit, il y un avant et un après ce type d’événement. Perso, cela m’a changé a jamais. Je suis actuellement plus conscient de l’impermanence des choses et vit d’avantage en conscience chaque petit bonheur. L’acceptation n’est pas toujours facile a atteindre mais ce n’est pas l’ultime étape. La leçon de chaque deuil est d apprécier la vie et nos êtres chers au quotidien. Enfin tant qu’ils sont là… Bises

  5. passeuse

    26 juillet, 2019 à 8:23

    Coucou Sylvie
    Quel beau message et quelle belle intention, tu as eu.
    OUi, c’est cela pour moi, la mort n’est pas une fin mais un début_ souvent libérateur.
    Et pour cette raison, je m’emploie, dès que je peux à soulager ceux qui restent
    Bien sûr, j’ai de la peine aussi,mais dans mon coeur, le défunt ou défunte va continuer son parcours.
    Alors même, si je ne le sens pas ou ne le vois pas de visu, peu importe,j’accepte,
    par ce que tout n’est pas fini.
    C’est dans notre société occidental, que la mort est perçue comme une perte.
    Dans certains pays ou tribus, la mort est considérée comme un passage et les gens même s’ils ont du chagrin,
    honorent leurs morts en faisant un festin par ex et se rappellent des anecdotes ou histoires .
    Et je ne suis pas du tout choqué!
    Comme dans tout, c’est dans l’acceptation …..
    Oui, merci à vous deux de parler de ce moment si particulier.
    bises

  6. Anna

    26 juillet, 2019 à 6:06

    Bonjour Sylvie

    Très beau message soutenue par Sahiel. Merci.

    Nous sommes dans une société où l’on nous éduque le plus souvent à accepter l’événement plutôt que l’émotion qu’il suscite. Pire à vite l’oublier, tourner la page, avancer. Gloire à la Joie ! Lollll
    Je m’impatiente parfois moi-même de voir le chagrin durer (et il ne dure que parce que je veux qu’il passe vite) car s’il passe il ferait preuve que j’ai accepté l’événement, la situation. Grave erreur et entrave au bonheur !
    Voilà comment j’ai pu me retrouver à devoir retraverser des évènements passés où j’avais plus ou moins docilement encaisser plutôt qu’exprimer.
    J’ai vu un ami se retrouver à pleurer à chaudes larmes sur des broutilles sans savoir pourquoi….tant de chagrins retenus avant.
    M’enfin, il n’est jamais trop tard mais c’est aussi bien de pouvoir, dans le partage, accueillir et accepter aussitôt que possible nos peines de Vivants comme nos joies.
    Merci de partager les tiennes autant que ta Joie. C’est important ce message dans le domaine spirituel.

    Belle journée à toi.

    Bise !

Consulter aussi

Dans dix ans

Bonjour à tous, « Où est-ce que tu te vois dans dix ans ? », me dema…