Accueil Anges Tout ce que tu aimes

Tout ce que tu aimes

2

Tout ce que tu aimes dans Anges ldwo

« Tout ce que tu aimes entre en résonance avec ton cœur.

Des lors, il ne saurait y avoir d’autre chemin. »

Elenahiel pour Sylvie

  • Deux petites princesses

    Bonjour à tous, « La petite fille de ta cousine ressemble beaucoup à ta défunte…
  • Toujours un chemin

    Bonjour à tous, Mon petit chat n’a pas hâte de retourner à l’école, Roéchel. &…
  • Poursuivre ma vie

    Bonjour à tous, C’est déjà l’heure de remonter sur Paris, les vacances touchent à leurs fi…
Charger d'autres articles liés
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • py6

    Dans la bulle rose

    Bonjour à tous, « Lorsque s’abat la foudre, les petites filles dorment tranquillement au c…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Rythme lent

    Bonjour à tous, « Je ne me réincarnerai pas, même pour toi. Je peux t’aimer autrement et t…
  • Belles promesses

    « Tous les matins du monde sont pareils à de belles promesses. Pour que toutes …
  • Chaque jour, souris

    Bonjour à tous, La plupart du temps je me réveille de bonne humeur. Et il y a le reste du …
Charger d'autres écrits dans Anges

2 Commentaires

  1. crystallia

    17 août, 2019 à 6:02

    Bonjour Passeuse,

    Merci à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  2. passeuse

    16 août, 2019 à 8:27

    Bonjour Sylvie
    OUI, OUI,OUI, OUI, OUI…….
    Que de beaux poèmes…….
    Merci
    Belle jour née

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Bonbons et chocolat

Bonjour à tous, « Tu n’aimes pas être malade le weekend n’est-ce pa…