Accueil Spiritualité La pluie de Paris

La pluie de Paris

5

La pluie de Paris xci9

Bonjour à tous,

« Tu apprecies cet hôtel ma jeune enfant ? », me demande Ariel.

Il est agréable, il y a même des limes à ongles.

« Et une entrée directe sur un centre commercial. »

Ce qui ne gâche rien !

« La pluie de Paris ne t’a pas empêché de passer une belle journée. Tant mieux. Tu as quitté Marseille sous le soleil pour retrouver un ciel gris et humide. Toutefois tu as trouvé du Ragusa aussi… »

Seigneur, j’avais dit que je n’en achèterais pas, je ne suis pas censée en manger ! Mais c’est l’un de mes chocolats préférés depuis des années…

C’est tellement bon…

Je n’ai fait que manger lactose et gluten durant ces vacances. D’abord il y a eu cette merveilleuse glace aux noisettes et ensuite, je me suis dit, c’est les vacances !

« Tu sais, les lois de l’equilibre personnel sont souvent complexes. La pluie de Paris a peut-être gâché la journée de certains, mais toi tu étais bien.

Tu t’es offert des vacances assez particulières, tu en as conscience ?

Souvent vous vous dites, ah j’aimerais bien faire ceci ou cela, vivre ceci ou cela…

Mais vous restez sur l’idée que vous ne pouvez pas, que ce que vous voulez est hors de portée.

Comme ton cousin qui dit rêver du Canada mais ne pas avoir les moyens d’y aller.

Tu lui as fait remarquer qu’un voyage se prépare.

Tu as préparé le tien en l’occurrence.

Et pour le voyage lui-même, tu t’en es remis à la Source.

Tu as aimé découvrir Cannes ? »

Oui, beaucoup. Et surtout la route de l’Esterel ensuite. C’est un coin superbe.

« Tu as eu tout ce que tu voulais. »

Vraiment tout, c’est le plus drôle.

« La pluie de Paris, c’est tout ce que voient certains qui attendent que le ciel soit bleu pour passer de bons moments. Et il y a ceux qui comme toi, assument ce qui leur fait envie et qui réservent des chambres d’hôtel avec vue sur la Tour Eiffel.

Apres un périple au travers le sud de la France.

Tu te souviens de Bangkok ? »

Oui, le plus bel hôtel c’était le dernier. J’ai fait pareil. Et une fois de plus je vois pourquoi c’est une super idée.

Je m’efforcerai de continuer de faire ainsi à l’avenir. 

« Car tu sais qu’il te suffit de vouloir. C’est agréable de réaliser qu’il suffit de vouloir, n’est-ce pas ?

C’est agréable de prendre conscience qu’il suffit de mettre en œuvre.

Au lieu de rêver du Canada, en se lamentant devant la pluie de Paris… »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)

 

 

  • Même la pluie…

    Bonjour à tous, « Une très douce matinée aujourd’hui, comme tu les aimes.…
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
  • Poursuivre ma vie

    Bonjour à tous, C’est déjà l’heure de remonter sur Paris, les vacances touchent à leurs fi…
Charger d'autres articles liés
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • La bonne route

    Bonjour à tous, « Puisses-tu toujours savoir rire et sourire comme tu le fais, …
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
  • Sans drame

    Bonjour à tous, « Finalement tu n’as jamais parlé à ton père. »…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    19 août, 2019 à 21:39

    Bonjour,

    Emilie, ce serait une joie de te rencontrer.

    Merci à vous toutes.

    Bise ;)

    Répondre

  2. passeuse

    18 août, 2019 à 9:46

    Bonjour Sylvie
    Savoir ce que l’on veut pour soi,
    même dans l’indécision, le tâtonnement,
    on avance, on recule , on est dans le flou,
    justement, tout ça nous permet de savoir, petit à petit,
    ce que l’on ne veut plus,
    puis ce que l’on voudrai ,
    alors on s’aperçoit, un bon jour, que ce que l’on voudrai,
    peut se conjuguer par ce que je veux,
    et ce que je veux, ce transforme , par la mise en oeuvre ,

    par ce que je veux, je peux!
    Tout se transforme, tout prend forme,
    par ce qu’un jour,
    tout est limpide, plus de gris,
    le soleil est au rendez_vous,
    au rendez-vous de son coeur
    énergie changée, idées bousculées,
    je ris , je danse, j’illumine ma vie,
    au son de mes envies,
    et toujours, et toujours le soleil est là,
    caresse ma peau, caresse mon Univers
    harmonie, harmonie!
    bisous à tout le monde

    Répondre

  3. Emilie

    18 août, 2019 à 9:27

    Texte parti trop vite ! Je continue de caresser l’idée de faire un tour en Martinique où je suis parfois allée en rêve. L’important c’est déjà de savoir vraiment ce que l’on veut et aussi de lâcher ce que l’on voudrait pour les autres …
    « Si je veux je peux  » ne se conjugue pas à toutes les sauces. J’ai toute la grammaire à revoir.

    Répondre

  4. Emilie

    18 août, 2019 à 9:05

    Hello Sylvie,
    Je suis passée à Cannes en juillet et fais la route de la Corniche d’Or et c’est une région que j’adore. Peut être que si j’avais vraiment voulu te rencontrer j’aurais pu, même si les dates ne collaient pas. J’ai souvent caressé l’idée sans jamais rien mettre en place et c’est juste de rappeler que l’univers propose et que nous disposons. Bêtement j’étais un peu déçue de me sentir prise par des obligations mais finalement heureuse que l’univers me montre le résultat de mes tiraillements

    Répondre

  5. Anna

    18 août, 2019 à 7:37

    Bonjour Sylvie

    Le bleu du Ciel de Provence et le gris de celui de Paris dans la boîte à photo…qui dit mieux ?! Bravo ! Je suis ravie que ces vacances furent à la hauteur de tes envies. Il n’y a que ça de possible la manifestation de nos envies non ? Le souci c’est bien comme tu me le disais d’être claire et déterminée dans ce que l’on veut. D’ailleurs, au risque même d’être surpris par certaines envies/non envies qu,’on ne s’avoue pas soi-même. En fait, j’en ai fait l’expérience, ça marche à tous les coups à un moment où un autre d’obtenir ce que l’on veut alors certes autant être précis, et bien focaliser sur sa mise en œuvre je dirais, puis apprécier mémé quand on a pu se tromper de viseur.
    Mon problème aujourd’hui c’est plutôt l’indécision et la dispersion…..aucun risque que, même un rêve, se manifeste lol je n’apprécie pas la suspension de ces temps de transition qu’on vit tous à certaines époques de nos vies mais je ne me plains pas. Je creuse et je sais que le temps des réalisations reviendra.
    Je sais que j’ai besoin de temps et j’en ai ! Alors je finis par apprécier la salle de transit aussi.

    Bon voyage vers ton île et auprès des tiens :)

    Bise !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

L’ordre des choses

  Bonjour à tous,  » Dans ta vision erronée des choses, les Anges vivent dans d…