Accueil Spiritualité Les autres âges de l’amour spirituel

Les autres âges de l’amour spirituel

12

Les autres âges de l'amour spirituel 5wfv

Bonjour à tous,

« Tu es prête à poursuivre sur les âges de l’amour spirituel ? », me demande Sélène.

Oui. Mais d’abord, ça nous aide de savoir ça ?

« Ça aidera davantage certains lecteurs que toi. Tu comprendras quand nous aurons décrit ton propre âge de l’amour spirituel. »

Ok.

« Le cinquième âge l’amour spirituel est caractérisé par l’émergence simultanée du besoin de l’autre et du couple. Du couple encore fantasmé et vu comme un idéal permettant de connaitre un contentement et une jouissance pas uniquement sexuelle mais au moins sentimentale, éternelle. Pourquoi as-tu envie de rire ?

Tu n’as pas ri pour les quatre premières descriptions. »

J’arrête.

« Tu as remarqué, aucun de te lecteurs ne s’est reconnu dans les quatre premiers âges. »

J’ai envie de te répondre, heureusement ! 

« Pourquoi as-tu envie de rire ? »

 J’arrête !

« Au cours du cinquième âge spirituel vous découvrez que la vie est un apprentissage. Pas une fin. Vous le comprenez souvent durement et vous mettez du temps à réaliser que cet idéal auquel vous croyez est lié à quelque chose d’immatériel.

Ce qui nous amène au sixième âge de l’amour spirituel. A ce stade, vous êtes en mesure de ressentir une véritable foi. »

A ce stade seulement ?  

« A ce stade vous sentez que l’amour sentimental est le pilier d’une vie réussie. Vous le ressentez au plus profond de vous et vous aspirez fortement à trouver le ou la partenaire qu’il vous faut.

Vous savez avoir besoin d’un certain équilibre dans votre vie et vous ressentez également qu’il existe autre chose, de moins tangible mais tout aussi réel.

Vous devenez sensible à l’ouverture spirituelle.

Vous passez généralement beaucoup, beaucoup de temps à ce stade. Vraiment beaucoup.

Au septième âge de l’amour spirituel vous êtes prêts à expérimentez de nouvelles choses. C’est une étape particulière. Vous réalisez que la vie sentimentale a son importance.

Toutefois, la vie spirituelle en a aussi.

C’est l’étape où vous vous ouvrez vraiment et où vous en venez à croire que l’amour spirituel et la foi sont plus importants que la vie amoureuse et le sexe. Vous croyez qu’il vous faut séparer matériel et spirituel et vous rêvez à une épuration.

Vous pouvez passer beaucoup de temps aussi à ce stade là. »

C’est long en fait…

« A votre échelle d’enfants, oui. »

Sélène…

« Au huitième âge de l’amour spirituel vous avez réalisé que Tout est dans tout et vous expérimentez la joie. Vous comprenez qu’il y a de belles histoires sentimentales aussi importantes que les belles histoires filiales, amicales et pourtant, votre vie spirituelle demeure une priorité à vos yeux.

C’est le pilier de votre vie et de votre équilibre. »

Je crois que je connais beaucoup de gens à ce stade !

« Tu crois en effet. Tu connais surtout beaucoup de gens au sixième stade. »

Ok…

« A ce stade, vous réalisez que votre ego n’est pas votre ennemi, l’homme à abattre et vous comprenez que l’expérience terrestre est à la fois une leçon et un cadeau.

Vous êtes capables d’être heureux. Vous savez aimer. Vous acceptez d’être aimé.

Donner, recevoir, prendre et rendre sont des notions qui n’ont plus de réel sens pour vous.

Vous croyez à la magie de l’instant. Vous pensez même avoir compris le sens profond de la vie. »

On croit à la magie de l’instant…

« Au neuvième stade de l’amour spirituel vous savez qu’il n’y a pas de différence entre le monde matériel et le monde que vous dites immatériel.

Vous savez qu’il n’y a pas plus de présent que de passé ou de futur. Vous voyez et sentez tous les plans.

Vous êtes capables d’avoir les yeux ouverts sur tout en permanence afin de pouvoir sentir et vivre pleinement l’instant.  

L’amour, vous avez su ce que c’était au niveau amical, filial, sentimental, spirituel…

Vous avez su ce que c’était d’aimer sur Terre.

Vous aspirez à aimer tout court. Vous voyez se dessiner un chemin, sous forme de montagne. La plus difficile à grimper.

Mais vous êtes prêts à y aller.

Au dixième âge de l’amour spirituel, vous expérimentez la liberté, la vraie liberté.

Vous êtes souvent isolés, rares sont ceux autour de vous qui connaissent cette liberté, vous n’êtes plus tenus par le besoin.

Besoin d’être avec quelqu’un, de faire l’amour, d’avoir des amitiés solides, des vies de famille…

Vous appréciez mais vous n’avez plus besoin.

La vie spirituelle est une part de votre vie au même titre que les autres. Simplement, c’est ce qui vous nourrit.

Vous avez le choix. Tous les choix, sauf celui de repartir.

Au onzième âge de l’amour spirituel, vous savez que vous êtes venus transmettre une dernière fois. Mais vous prenez le temps de transmettre tout ce que vous avez à donner et vous le savourez. »

Merci Sélène, je trouve cette partie plus intéressante je dois dire.

« Parce que ton propre cas de figure se trouve dans cette partie, pas dans les quatre premiers âges. 

Tu as compris qu’il n’y a pas d’objectif à atteindre ni de stade plus avancé qu’un autre ? »

Ce serait vain, on vit ce qu’on a à vivre.

« Passe une belle journée. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

  • La quête de la joie profonde

    Bonjour à tous, « La meilleure manière de commencer chaque journée est un grand…
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Mes trois vœux

    Bonjour à tous, « Tu as écrit ta lettre, tu en es contente ? », me d…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

12 Commentaires

  1. crystallia

    8 octobre, 2019 à 11:21

    Coucou,

    En fait ce sont des points à creuser et vos réflexions me font bien comprendre pourquoi.

    Il y a des moments où on choisit d’expérimenter d’autres choses aussi…

    Bise ;)

  2. Strawberry

    7 octobre, 2019 à 22:02

    Hello
    Bon… en même temps, le passé présent et futur n existe pas et se relie tous en un état, donc ne peut on pas ressentir en soi tous les états ?

    En fait en-tête lisant, je me dis surtout que une part de moi sait aimer et l’autre non.
    L’autre ne le ressent pas. Non pas que je le refuse, mais c est comme lorsque je navigue dans l’astral, même des hautes entités, je ne perçois pas l amour. La force brutende la création oui, mais pas l amour.
    Tu vois on dit que la création est Amour mais je m’interroge vraiment sur ce que est l’Amour.
    Peut-être ne savons nous pas vraiment ce que cela représente dans le fond. Une part de nous oui parce que elle se reconnait dans sa création, mais l’autre non.

    Même de Gabriel, ou d autres anges. Que ils soient lumineux ou non.
    C est comme si la Creation était avant tout Creation et que elle avait inventé le concept d amour.

    Tu vois ce que je veux dire ?

    Bref. Je me sens comme un ovni.

    Bises

  3. Cel

    7 octobre, 2019 à 21:34

    Coucou Sylvie,

    Merci du partage, c’est très intéressant. Je pense que ça peut aider chacun à mieux comprendre ses propres besoins (selon son âge spirituel) et aussi la diversité des autres besoins chez autrui.

    Cela peut aussi aider à se questionner, par exemple pour moi : je ne ressens pas le « besoin d’être en couple » ou d’avoir des relations sexuelles. Est-ce une illusion de mon égo ou la conséquence d’une blessure, alors même que cela serait un enjeux pour moi au 6eme âge spirituel ? Ou bien est-ce le signe que je suis dans le 7eme âge et que le spiritualité est prioritaire pour moi ? Ou bien que j’ai atteint une forme de liberté (10ème âge, je n’y crois pas trop) ?
    Cela peut aussi peut être m’aider à comprendre le décalage dans les besoins avec une âme liée.

    Bises

  4. crystallia

    7 octobre, 2019 à 11:12

    Coucou !

    Il me semble qu’il y a deux autres parties, mais elles sont différentes.

    Bise ;)

  5. Johan

    7 octobre, 2019 à 9:27

    Bonjour,

    C’est bien intéressant tout ça. Et du coup il va y avoir une suite? Car j’ai toujours pas vu mon âge.
    (dsl, j’ai du mal à résister à faire des blagues…)
    Je retient qu’il est implacable que nous soyons libre puisqu’il s’agit d’âge.

    Merci Sylvie

    • Anna

      9 octobre, 2019 à 6:15

      Coucou Johan

      Que dirais-tu de l’âge de l’amour calembour ? :) )

    • Johan

      9 octobre, 2019 à 18:37

      Ah ba si en plus il y a une rime c’est validé :)

  6. Amandine

    7 octobre, 2019 à 0:55

    Bonsoir,
    Ce qu’a dit Anna m’à détendu le youyou, cool merci :)
    C’est rigolo de nommer les stades .
    Peut-être qu’on tous du passer par tous les âges précèdent le notre qui sait?
    Quand selene parle de vrai liberté, je me suis posée la question de ce que ça signifiait vraiment. Dans la création de nos réelles aspirations peut-être .
    Merci pour cette suite très courte au final :)

  7. Anna

    6 octobre, 2019 à 23:00

    Bonsoir Sylvie

    C’est tenace cette façon de penser en termes de niveaux et on a vite fait de considérer qu’il s’agit d’échelles, d’étapes à suivre. Les chiffres sont trompeurs car nous sommes formatés aux graduations scolaires. J’avais pensé des lettres mais en fait ça ferait pareil. Des p’tits noms mignons « l’amour toujours », l’amour Glamour », l’Amour Pompadour », le grand Amour », l’amour courtois », « l’amour du Soi », l’amour Trinidad », etc lollll on s’y perdrait…pourquoi pas ? :)
    Ce qui me semble vraiment important pour moi dans cet article à retenir c’est « il n’y a pas d’objectif à atteindre ni de stade mieux qu’un autre ». Et les mots de Séléne sont très justes, bien sûr, stade ne veut pas dire étape…
    Merci de ta conclusion Sylvie oui vivons ce que nous avons à vivre. Et apprécions…tout ! Je garde ce Cap et je t’embrasse.
    Bonne soirée.
    Bise !

    • Johan

      7 octobre, 2019 à 9:22

      Salut,

      ahah, quelle bonne idée les différents nom d’amour.

  8. jaoni

    6 octobre, 2019 à 15:06

    Coucou,
    Ah c’est marrant mes guides me disent que j’en suis au neuvième lol
    C’est vrai que les quatre premiers ne me parlaient pas du tout.
    Il est encore plus intéressant en effet, merci.
    Belle journée

    Dernière publication sur Carnet de route : Le rapport à la Mère

    • crystallia

      6 octobre, 2019 à 15:45

      Coucou Lili,

      C’est vrai que les quatre premiers sont spéciaux…

      Surtout le deuxième !

      Bise ;)

Consulter aussi

Totems sombres

Bonjour à tous, « Tu as retrouvé ton jaguar. », me fait remarquer El…