Accueil Spiritualité La vraie force, la conscience de soi

La vraie force, la conscience de soi

Commentaires fermés

La vraie force, la conscience de soi qp2q

Bonjour à tous,

« Tu ne veux plus retourner voir  ce médecin ? », me demande Gabriel.

Elle n’est pas foutue de détecter un rhume. Elle est nulle. C’était la dernière fois que je la voyais ! La prochaine fois que la mienne n’est pas dispo, j’irai chez le docteur M.

« Prends tes pastilles. »

Elle aurait au moins pu me prescrire un collutoire. Bref.

« Tu étais fatiguée ce matin. »

Mes dernières règles ont aggravé mon anémie. Je m’en suis rendue compte immédiatement après. 

« Tu attends ton opération autant que tu la redoutes. »

On ne peut rien te cacher. 

« Changeons de registre, que penses-tu de la vie de couple ? »

J’adore. 

« Pourquoi ? Parce qu’elle prend beaucoup soin de toi ? »

Non surtout parce que j’ai l’impression que je peux être pleinement moi-même tout le temps. Vraiment tout le temps.

« Et si tu n’as pas envie de faire l’amour ? »

Je sais pourquoi tu me poses cette question. Ce n’est pas un problème.

« Tu n’as pas les difficultés qu’ont pu rencontrer certaines de tes connaissances ? »

Non.

« Que penses-tu de ce type de problème ? »

C’est dommage. Il n’y a pas que le sexe dans le couple. C’est dommage de ne pas pouvoir être fatiguée sur plusieurs jours ou simplement ne pas avoir envie. 

On peut ne pas avoir les mêmes envies exactement au même moment. 

« C’est une difficulté majeure pour certains. »

Je sais.

« Ou certaines. Qui ont le sentiment qu’alors on les aime moins. »

Il n’y a pas que le sexe dans le couple. Les sentiments peuvent s’exprimer d’une multitude de manières.

« Les problèmes d’intimité sont révélateurs d’un problème particulier souvent. »

Le respect. Je l’ai compris. On n’est pas des bêtes sauvages. Celui ou celle qui respecte son ou sa partenaire respecte aussi ses besoins. Et n’impose donc pas ses envies.

Ca me fait penser à la chanson d’Angèle. Le gars dans le clip demande et quand elle dort ?

Quand elle dort on la laisse dormir, répond la chanteuse. Et c’est tout.

« Certaines personnes n’hésitent pas à réveiller l’autre pour satisfaire leurs envies. »

Trop de personnes considèrent que le sexe est juste un besoin et qu’il est donc normal de le satisfaire. 

C’est un échange. Réveiller celui ou celle qui dort c’est passer outre son consentement. Ce n’est pas une attitude admissible.

Ce manque de respect se répercute forcément ailleurs, dans d’autres échanges. C’est cela qu’il faut voir.

On n’a pas des problèmes qu’au lit, ce n’est pas vrai. Ce n’est jamais si simple.

Il faut observer et écouter. De quelles manières l’autre répond-il à nos envies, à nos besoins, à nos difficultés exprimées ?

Il faut se poser ces questions régulièrement.

C’est un voyage la vie de couple, pas une destination.

De quelles manières répondons-nous aux envies, besoins et difficultés exprimées de l’autre ?

Souvent arrive le moment où on se dit, c’est grâce à moi si on est toujours ensemble, l’autre ne fait rien.

Mais que pense l’autre ? Son comportement actuel a-t-il toujours été ? Si non, quand les choses ont-elles évolué ?

Pour quelle raison apparemment objective ? S’il n’y en a pas, quelle pourrait être la raison subjective la plus évidente d’après les éléments que l’on a déjà ? (et non pas d’après de vagues suppositions)

Dans l’intimité, beaucoup de choses peuvent ressortir. Tout le monde peut sentir la différence entre faire l’amour et venir chercher son plaisir.

La deuxième option si on est sincèrement amoureux ne devrait pas être la plus caractéristique des échanges par exemple.

« Et quand vous n’avez pas conscience que vous ne faites que ce qu’on attend de vous ? »

Il faut se réveiller ! On n’est pas là pour ne faire que satisfaire un tiers. Ce doit être un échange.

« Et quand vous pensez que respecter l’autre c’est vous en tenir à ce que l’on attend de vous ? »

Arrive toujours le moment où on se demande qui on est alors. Bon. Il faut savoir faire preuve d’indulgence envers soi.

« La vie sexuelle est une école pour beaucoup d’entre vous. Certains parmi vous en prennent conscience, un jour.

Les autres continuent de confondre leurs envies avec celles des autres.

Il faut pouvoir assumer les siennes. La vraie force, c’est avoir conscience de soi. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Rappel, confiance dans la vie !

    Bonjour à tous, « Ce n’est pas la même chose de faire les comptes avec lo…
  • L’expérience qui change la vie ?

    Bonjour à tous, « Tu n’as pas lu ce témoignage jusqu’au bout……
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Gâteau de crevettes

  Bonjour à tous, Je vous ai entendu penser « beurk », qu’en s…