Accueil Spiritualité S’adapter, tenir ou chercher une autre voie

S’adapter, tenir ou chercher une autre voie

6

S'adapter, tenir ou chercher une autre voie q6x5

Bonjour à tous,

« Le confinement ne te pèse pas trop ? », me demande Elédahiel.

Non, on peut sortir. Avec des restrictions. Tu sais de quelle manière je m’adapte aux restrictions. 

« L’eau était bonne dimanche ? »

Oui !

« Pourquoi est-ce difficile, les restrictions ? »

Parce qu’elles nous sont imposées. C’est cela qui est difficile, l’aspect contraignant.

« N’est-il pas possible de contourner les contraintes ? »

Tout dépend des contraintes. Il faut une sacrée force mentale et spirituelle par moments. Certes elle se développe mais ensuite il faut l’entretenir.

« Est-ce que cela s’apprend ? »

Oui, mais là encore il arrive qu’il faille puiser loin et longtemps au fond de soi. Et il faut pouvoir. Là par exemple, ma sœur me dit qu’elle a bien l’intention d’aller où elle veut etc…

C’est elle, moi je ne vais pas aller chercher 135 € d’amende.

Je n’aime pas passer des journées entières devant la télé.

Je fais d’autres choses et je sors là où je peux sortir tranquillement. Quand les barrières sont physiques il faut créer des ouvertures mentales.

Mon cousin déteste le confinement car il n’a pas d’extérieur chez lui. Je vois le temps que j’aime passer dans le jardin avec le chien ou sur le canapé de la terrasse.

C’est sûr que certaines situations sont plus intéressantes que d’autres.

Mais cela fait un an que cette période troublée perdure. Sauf raisons objectives qui pourraient nous fragiliser matériellement ou psychologiquement, il vaut mieux tenter de trouver des avantages à cette situation.

Je me souviens d’une vidéo qui tournait sur les réseaux sociaux ou un homme expliquait que les confinements qui nous coincent d’un côté nous apportent aussi du temps de l’autre.

C’est vrai, vous aviez l’habitude d’aller faire de l’équitation à 30 km de chez vous le samedi, vous ne pouvez plus, vous n’êtes pas obligés de remplacer l’équitation par Netflix ou une énième séance de ménage pleine d’agacement.

Au contraire, il y a sans doute des choses intéressantes, des activités que vous renvoyez aux calendes grecques depuis des lustres. C’est l’occasion de vous y mettre, de vous lancer.

Il y a des gens qui ont créer des entreprises pendant le confinement. Qui ont lancé des activités improbables parfois vu l’époque (le tourisme, les loisirs extérieurs…)

Et pourquoi pas ? 

Franchement je pense qu’il faut essayer de tirer un profit personnel de tout cela. J’ai lu et entendu, 2020 était la pire année de ma vie…

Ce n’est pas ce que je pense. Du tout.

Clairement 2021 ne s’annonce pas plus facile. Les variants se multiplient, certains vaccins font douter, les chiffres ne s’améliorent pas, les restrictions ne sont pas sur le point de disparaitre.

On ne va pas attendre une amélioration globale pour être bien.

Je ne suis pas en train de conseiller de faire ou participer à des diners clandestins. Mais chacun doit faire ce qui est à sa portée pour être bien.

N’attendons pas une aide miraculeuse extérieure. Tout le monde peut voir que la solution définitive n’est pas encore à notre porte.

J’entends beaucoup de choses négatives autour de moi avec toutes ces mesures impopulaires, cette maladie qui effraie et qui s’installe durablement…

Moi non plus je n’aime pas le confinement. Je m’en passerais autant que tout le monde.

Seulement c’est là. 

Je me concentre sur ce que j’aime et que je peux faire. Moi aussi je voudrais sortir, aller au restaurant, au cinéma, sur n’importe quelle plage…

On s’adapte. Comme l’a dit Roéchel une fois, pleure cinq minutes mais ensuite sèche tes larmes et fais ce que tu as à faire.

C’est une bonne ligne de conduite je trouve. Ma sœur se plaint tous les jours. Mais qu’est-ce que cela change à la situation ? Rien.

Et quand les restrictions, les contraintes sont trop lourdes ou difficiles à contourner pour diverses raisons, il faut trouver le moyen de tenir.

C’est important aussi de savoir comment tenir. On a tous entendu parler de ces couples chinois qui ont divorcé après le confinement de Wuhan.

C’est sûr que si l’autre devient le punching-ball…

C’est là qu’il faut développer sa force mentale puis sa force spirituelle. Quand on sent qu’on va péter un câble !

Il faut se concentrer sur ce que l’on aime et qui nous fait du bien. Peu importe qu’on soit doué ou pas, les éventuelles critiques, il faut rester sur son cap.

« Justement, tu continues le sport, plus d’un mois déjà. »

Je t’ai dit que je ne change pas de garde-robe. Je n’ai pas de place pour des vêtements plus grands dans mon dressing. C’est tout. 

« Tu n’as pas toujours eu ce mental-là. Tu l’as développé toi aussi. »

Je sais. Puisqu’il faut virer chocolat pour virer bourrelets, on vire chocolat ! Et je suis contente de pouvoir virer chocolat.

Je fais partie de ceux qui se consolent facilement avec des douceurs sucrées ou salées…  

Il aurait été simple de contourner la frustration des restrictions en remplissant mon frigo de barres Milka cacahuètes-caramel. Et de cônes vanille pacane caramel. Et de Kinder bueno blancs. Oui vous l’avez compris, je sais exactement comment j’ai pris du poids.

Pouvoir remanger du lait et du gluten m’a sûrement un peu trop mise en joie. 

« Tu n’accuses pas la fatalité ou l’âge. »

Ah, à chaque pompe je regrette toutes les pizzas que j’ai englouties mais voilà, c’est moi qui les ai englouties.

La fatalité de la gourmandise peut-être ? Non, je l’aime bien ma gourmandise.

« Tenir c’est possible quand vous êtes juste un peu mal. Si les circonstances sont difficiles, il faut se demander pourquoi. Et chercher une autre voie. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

 

Charger d'autres articles liés
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. passeuse

    24 avril, 2021 à 19:05

    Courage Alexandre
    Je suis de tout coeur avec toi.!!
    Et bonne fête un peu en retard!!

  2. Alexandre

    24 avril, 2021 à 18:43

    Bonsoir Sylvie,
    Je te remercie beaucoup pour tes condoléances ça fait chaud au coeur. Je continue à soutenir la mère du défunt car l’enterrement aura lieu mardi. Je pense que cet ami n’a pas souffert et est parti dans la paix , c est l’essentiel bises

  3. Alexandre

    20 avril, 2021 à 20:50

    Bonsoir Sylvie,
    En effet, il est difficile parfois de surmonter certaines contraintes Perso, je m’acomode très bien du confinement et pratique la méditation, la visualisation et la magie. Mais vois tu, il y a également des choses qui me font bouillir intérieurement. J’ai récemment appris le décès d’un ami proche d’une crise cardiaque par sa mère. Ce qui m’a énervé c’est la réaction de certains proches qui l’ont noirci avant que la cause réelle de sa mort ne soit véritablement établie. Cet ami n’était pas un saint mais je pense que le chagrin de sa mère doit être respecté. En plus, deux personnes de ma famille n’ont même pas pris la peine de me dire dire « présente nos condoléances à sa mère » Comme me le disait mon maître on peut aimer ou haïr une personne mais il faut être juste et respecter la douleur des vivants. Bref, dans un premier temps, j’ai menti et présente mes condoléances à sa mère au nom de ces personnes puis après une dispute très violente avec l’une de ces personnes qui m’a dit de la fermer sur ce sujet et n’en avoir rien a faire , j’ai déballé la vérité a la mère de cet ami. Je dois dire que je suis écoeuré de la réaction de ces proches mais bon je pense que cela ne leur portera pas chance. Je me suis juste dit que j’en avais assez de couvrir ces personnes sans honneur. Certes, cela va faire mal mais leur laisser le « beau rôle » était pour moi hors de question. Mon ami ainsi que sa mere méritent mieux bises

    • crystallia

      24 avril, 2021 à 13:42

      Bonjour Alexandre,

      Tu as raison de faire ce qui te semble juste.

      Je te présente mes condoléances.

      Bon courage à toi.

      Bise ;)

  4. passeuse

    20 avril, 2021 à 16:56

    Bonjour Sylvie
    Toi et moi sont sur la même voie !!!
    C’est exactement ce que je pense aussi !!!
    ça fait longtemps déjà que je sais comment être bien et faire ce qu’il faut pour moi !!!
    Je l’ai appris grâce à toi , à ton blog !!!
    Partant de là, je n’ai eu de cesse de faire passer ce mes sage- surtout depuis les confinements !!!!
    Il n’y a pas de mystère, c’est en entretenant son bien être que l’on avance !
    Alors oui, il faut bien se connaitre , c’est sûr!!!
    ça aussi, j’ai appris aux gens à le comprendre !!!
    Comme tout le monde, je voudrais aussi que toute cette période cesse mais ce n’est pas encore le cas !!
    Pour moi, c’est du temps gaspiller que de perdre son temps à râler, pester!!!
    Je préfère passer mon temps à être heureuse en faisant ce qui me plait !!!
    Néanmoins , je comprends ce qui sont dans le déni .
    Chacun avance à sa vitesse!!
    il y a tellement de choses sympas à faire : je donne des pistes comme celle que tu donnes ici !!!
    Chacun à sa façon !!
    Je te remercie , tout simplement !!
    Passe une adorable semaine

    • crystallia

      24 avril, 2021 à 13:49

      Bonjour Passeuse,

      Continue de faire ce qu’il te plait.

      Bise ;)

Consulter aussi

Trouve la paix en ton coeur

    Bonjour à tous, Mes guides me disent que j’ai l’âme d’une visionnair…