Candide

6

Candide fiu7

Bonjour à tous,

« Tu ne regardes pas la fin de ta série ? », me demande Elémiah.

Cette héroïne stupide qui se laisser voler ses pouvoirs par le premier arnaqueur venu !

« Regarde la fin de l’épisode. »

Je vais voir…

« Qu’est-ce qui t’a plu au départ ? »

Un univers un peu différent…

« Tu avais bien aimé cette série que tu trouvais juste mignonne, pourquoi ? »

L’écuyer du roi ? C’est tout mignon. De gentils héros, jeunes, pas une goutte de sang ne coule même quand les gens meurent, des méchants un peu caricaturaux et une héroïne qui se cache…

Bien sûr ils gagnent à la fin.

« Sérieusement, pourquoi as-tu regardé jusqu’au bout ? »

Ca changeait. Une série fantastique inspirée par l’ère médiévale sans que le sang coule à flot à la moindre occasion avec un héros ayant envie de découvrir et prouver sa propre valeur et une héroïne qui ne songeait qu’à fuir avant de se décider à être elle-même, j’ai vraiment trouvé ça mignon.

J’avais envie de savoir ce qui allait leur arriver à la fin de la saison.

Il était supposé détenir un grand pouvoir mais on ne voyait que ses nombreuses inaptitudes, elle fuyait la perspective d’un mariage de convenance destiné à sauver sa famille de la ruine.

C’est finalement elle qui détient le fameux pouvoir. Et lui, il trouve son courage et réalise ce dont il est capable.

C’était mignon. Sérieusement, j’ai bien aimé regarder.

« Le père du héros est assassiné, sa mère éjectée de sa maison et le père de l’héroïne était prêt à la marier au premier homme capable de renflouer ses caisses. Tu as trouvé cela mignon ? »

Les héros, ce sont eux qui étaient mignons ! 

« Ils avaient un côté candides. Comme toi. Tu as aimé cette série parce que les héros te ressemblent. L’héroïne savait qu’elle détenait ce pouvoir. Elle savait même s’en servir. Mais NUL ne le savait, elle l’avait caché toute sa vie durant.

Le héros lui, ne voulait pas en être un. Son père puis la vie lui ont indiqué, durement, un chemin.   

Quant à l’héroïne elle ne fuyait pas, elle cherchait un moyen de se sauver elle-même. Avant de décider d’aider le héros et ses amis. Sans leur révéler ce dont elle était capable.

Ce n’était pas Game of Thrones, que tu as cessé de regarder longtemps avant la fin.

Pas de viol, pas de sang, beaucoup moins de violence gratuite. C’est ce genre de choses que tu n’apprécies pas.

Tu ne veux pas voir la fin de Grisha parce que tu ne supportes pas que le méchant de l’histoire parvienne si facilement à manipuler l’héroïne.

Il est vrai que tu n’es jamais tombée dans un piège sentimental. D’une part, tu es médium. D’autre part, tu es autiste. Tu n’acceptes à ce niveau que les situations claires et tu ne peux pas faire autrement.

Tu as trouvé la série mignonne parce que le choix a été fait de ne pas en faire une série dure. On devine vite que les héros arriveront à un résultat.

C’est une série qui n’est pas sombre. Grisha l’est davantage. Tout comme GOT.

La violence est quelque chose que tu n’acceptes pas facilement autour de toi. Mais tu sais qu’il y en a et tu ne fuis pas. Pour autant, tu ne combats pas non plus quand tu n’es pas visée directement. Tu fais comme l’héroïne, tu as les moyens mais tu ne t’en sers que quand tu es acculée. »

Où veux tu en venir ?

« Tu as raison de privilégier tes propres combats. Ce n’est pas à toi d’aider tes demi-sœurs à se rapprocher de votre père. Ou d’aider celui-ci à ne pas prendre ses responsabilités pleinement. 

Tu peux juste être la grande sœur d’un côté et la fille ainée lucide de l’autre. Ce n’est pas incompatible. Même pour quelqu’un d’aussi candide que toi.

Le père de l’héroïne de ta série allait la marier pour de l’argent. Qu’aurait-il fait s’il avait découvert son pouvoir ? »

« Maintenant tu sais pourquoi elle se cachait. Toutefois elle a quitté la maison de son père. Toi aussi.

Tu n’es pas obligée de le soutenir ou de l’aider si tu n’en as pas envie. »

Il m’appelait fille ingrate. Il voulait que je lui offre un ordinateur portable. Que je tape son livre à sa place. Que je passe mon temps libre à l’aider à corriger son histoire. 

Je n’avais pas envie. Et il ne m’appelle jamais. C’est à moi de le faire, c’est à moi d’aller le voir. Pourquoi lui ne vient pas chez moi ? 

« Suis ton propre chemin. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Besoins réels

    Bonjour à tous, « Ta compagne veut un autre chien ? », me demande El…
  • Mon propre chemin

    Bonjour à tous, « Tu es contente, tu as trouvé un moyen de ranger joliment ta v…
  • Des directions inattendues

    Bonjour à tous, « Tu vas aller voir ta famille lors des escales à Paris pour te…
Charger d'autres articles liés
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Amandine

    27 avril, 2021 à 21:03

    Coucou Sylvie,

    J’aime beaucoup votre dialogue.
    Je vais tacher d’en prendre acte à certain passage.
    Ton papa va grandir aussi :) .
    Aussi, je pensais que tu supportais assez bien la violence en image. Me suis largement trompée .
    Je me découvre Candidette plus plus mais plus niveau cm2.
    Un univers qui change, mystérieux et sans violence.. la caverne à la rose d’or !
    Fantagaro, une belle princesse qui se découvre. c’est plusieurs petit film.
    Ça datte mais j’en garde un bon souvenir.
    Rien avoir mais pour la garde robe on dirait bien qu’il faudrait du nouveau beau ..(ooh nooon lol).. trop cool :) ^.
    Merci pour vos échanges..Bises.

    • crystallia

      28 avril, 2021 à 19:24

      Coucou Amandine,

      Je pensais aussi la supporter mais cela fait plusieurs années déjà que j’apprécie moins les films d’horreur par exemple.

      Et j’avoue n’avoir jamais supporté les images de violence réelles.

      Je connais la caverne de la rose d’or, je les ai tous vus il y a longtemps déjà !

      Bise ;)

  2. Alexandre

    26 avril, 2021 à 21:19

    Bonsoir Sylvie,
    Je comprends ta peine et ta colère contre ton père. Il n’est pas toujours facile de s’apercevoir qu’un parent peut décevoir a ce point la. Je connais ça avec ma mère. Quand j’ai été hospitalisé pour une suspicion d’embolie, elle n’e m’amême pas appelé. D’ailleurs elle n’a m’a pas appelé depuis de longues années. La vérité est que certains parents peuvent être égoïstes et vivre pour eux même sans ce soucier de leurs enfants. Certains diront qu’il faut l’accepter perso je dirais que le jour où elle aura « vraiment » besoin de moi, je lui dirais qu’elle a fait un choix et que tout choix comporte des conséquences..
    Bref, je pense que je l’aiderai quand même mais notre relation ne sera plus la même. Je pense que le conseil d’elemiah est sage car on ne peut faire changer une personne que si elle le désire vraiment. Cela me fait penser à un film que j’avais vu il y a quelques années où un prof de français demandait dans une dissertation a ses élèves ce qu’était le risque. Un élève avait répondu le risque c’est ça et avait rendu copie blanche. Je dirais que la vie c’est la même chose. Il y a juste un petit problème c’est que peu de personnes assument les conséquences négatives d’une prise de risque mdr bises

    • crystallia

      28 avril, 2021 à 19:29

      Coucou Alexandre,

      En l’occurrence, tous les risques ne payent pas lol ! C’est une légende urbaine, tantôt l’élève dit le risque c’est ça, tantôt c’est l’audace tantôt c’est le courage…

      Mais j’aime bien cette histoire moi aussi.

      Pour ta mère, oui elle a fait un choix.

      Mais le plus important c’est que la façon dont nous choisissons de réagir ne nous plombe pas.

      Bise ;)

  3. passeuse

    26 avril, 2021 à 7:39

    Bonjour Sylvie
    je compatis !!! Ce n’est pas facile !!!
    Ton histoire me rappelle quand mon papa et ma maman n’ont plus eu le choix de ne pas voir qui j’étais réellement !!
    ça n’a pas , du tout été évident pour eux – surtout ma maman!!
    Qui se cachait derrière sa peur et un certain vide .
    Petit à petit , ils ont du faire face !!
    J’étais là et bien là!!
    Avec ma transformation grâce à la kundalini !!
    Ce fut dur pour ma maman de se retrouver confronter à elle même !!
    Mais finie pour moi, de me retrouver en marge, et d’être sans cesse rejeter !!
    Le premier choc passé, ils m’ont enfin ouvert les bras !!
    A partir de là, tout a été beaucoup plus simple même pour ma maman !!
    On aimerai tant que tout se passe bien pour nos proches !
    Mais quand la peur , l’égo , l’entêtement et l’inflexibilité , la sécheresse du coeur se mettent en avant .
    ( je parle pour mes proches)
    Moi qui n’aime pas du tout mais alors pas du tout la violence , j’ai préféré toute ses années rester concentrer sur moi, mes envies et mes projets plutôt que de leur montrer en force qui j’étais !!
    Je savais pertinemment que le jour viendrai , où tout serait là sans que je fasse autre chose que d’être moi même !!
    Je sais me défendre si je n’ai pas le choix mais je préférerais toujours la douceur !!
    Quelquefois, il vaut mieux laisser faire , le temps est notre meilleur allié !!!
    Je te souhaite du courage , et de beaux projets pour continuer à avancer sereinement.
    Et de l’amour mais tu as une compagne qui t’aime , pleins d’autres personnes qui t’aiment aussi et un mignon petit chien .
    Très bonne semaine à toi

    • crystallia

      28 avril, 2021 à 19:38

      Bonjour Passeuse,

      Merci à toi.

      Bise ;)

Consulter aussi

Pars, pour ne revenir jamais

Bonjour à tous, Sous le soleil radieux, Dansent les Fées du jour pluvieux, Les Fées du jou…