Accueil Spiritualité Arrêter de vouloir faire plaisir

Arrêter de vouloir faire plaisir

6

Arrêter de vouloir faire plaisir uzod

Bonjour tous,

« Tu es en train d’apprendre ce qu’est une relation toxique. », me dit Roéchel.

Il y a des tas de façons d’exercer une domination.

« Tout à fait. Ce que tu connais relève plutôt de l’emprise. »

L’emprise…

« Tout ne nécessite pas constamment l’usage de la force ou de la violence.

Est toxique la relation qui ne te permet pas de t’épanouir librement.

Celle où l’on te cherche d’une façon ou d’une autre à te maintenir dans la soumission.

Ta compagne t’a envoyée en Guadeloupe pour une seule et unique raison, parce qu’elle sait que ce sont les voyages qui te permettent de te ressourcer.

Comment ton père a-t-il réagi quand tu lui as dit que tu partais ? »

Il a ignoré l’information et changé de sujet.

« Comment avait-il réagi quand tu avais dit te rendre à Dubaï ? »

Il avait fait la tête.

« Comment a-t-il réagi quand adolescente tu lui avais annoncé partir en voyage scolaire en Allemagne ? »

Il s’y était opposé. Une chance que ma mère ait eu l’autorité parentale…

« Tu n’as plus quatorze ans. Il n’a plus à craindre tes soirées dans des pubs à boire des bières avec d’autres ados. »

Lol ! Mes parents n’ont jamais su qu’on était allé au pub ! On n’avait même pas l’âge légal (16 ans en Allemagne). Tu crois que je leur ai raconté ?

Bien que moi, j’ai goûté une bière (brune, berk!) et j’ai lâché l’affaire pour tout le reste du séjour. Je sais, je sais…

« Il ne te fait jamais de compliment. Par contre, il a hâte que tu maigrisses et te le fait savoir.

Il t’envie tes diplômes.

Il essaye dès qu’il le peut de te faire culpabiliser. Avec un certain succès, tu ne peux le nier.

Il ne t’encourage jamais.

Certes, il ne te décourage pas non plus quand tu es déterminée.

Mais il a de nombreuses fois cherché à te faire peur de tes projets.

Il ne voulait pas que tu ailles à l’examen du permis de conduire. Il disait que tu n’étais pas prête.

Quand l’aurais-tu été ?

Il a fait la même chose à ta mère quand elle a commencé à conduire.

Nous t’avions dit, nous t’avions bien dit, tu as deux options sur le plan sentimental. Il vous est difficile d’aller vers ce que vous ne connaissez pas.

Mais soit tu étais capable d’attendre la bonne personne, soit tu faisais le choix de la relation toxique.

Pourquoi ?

Parce que c’était ce que tu connaissais. Ouvre les yeux plus grands et regarde bien autour de toi.

Tu verras que c’était ce que tu connaissais.

Repense à la violence sous les différentes formes que tu lui connais depuis ton enfance. Depuis que tu te cachais en haut de l’escalier pour être sure que personne ne tue personne.

A six ans, on ne comprend pas les métaphores. Tu avais pris à la lettre, je vais te tuer.

Toi, personne ne te tuera. Pas dans cette vie en tout cas.

Personne ne te menace non plus, verbalement. Ni ne te rabaisse. Ni ne te juge.

On t’envoie en Guadeloupe.

Ton frère est comme toi, vous êtes sensibles à l’emprise. Mais deux esprits rebelles. 

Parce que c’est ce que tu as, un esprit rebelle. Sylvie qui a créé un blog parce qu’elle voulait pouvoir dire ce qu’elle voulait sans être traitée de menteuse.

Tu sais aujourd’hui que le chemin difficile, où il faut sans cesse jouer des coudes, n’est pas le seul possible et encore moins le plus valable.

Mais il a fallu créer ton blog. »

Je ne peux pas créer un père.

« Non, mais tu peux arrêter de vouloir faire plaisir. Et te libérer totalement de l’emprise affective. »

Le puis-je vraiment ?

« C’est à toi de le savoir. »

Merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

  • Accueillir les difficultés

    Bonjour à tous, Nous avons pratiquement fini la terrasse. Le résultat est déjà magnifique.…
  • Ma réalité

    Bonjour à tous, « Chouchou n’a rien dit quand tu lui as dit que tu avais …
  • Une nette préférence

    Bonjour à tous, « Tu sembles avoir une nette préférence pour la magie lumineuse…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    30 juin, 2021 à 23:57

    Bonjour à vous,

    Je vous remercie toutes pour ces commentaires inspirants.

    Je cherche avant tout à maintenir la paix en moi.

    Je n’ai pas besoin de ces sentiments négatifs qui peuvent nous venir si facilement.

    C’est à moi que je vais m’efforcer de faire plaisir.

    Bise ;)

  2. jaoni

    29 juin, 2021 à 12:35

    Coucou

    Je ne vais pas en rajouter, c’est une étape qu’il faut passer.
    Moi je vais de surprise en surprise et me rappelle juste que je dois vivre pour moi et non plus pour les autres peu importe qui ils sont.
    On ne se rend compte de ce type de relation que lorsqu’à l’intérieur de soi quelque chose se fissure, on sent qu’il y a des choses qui ne vont pas et il ne faut pas culpabiliser de réussir au delà de ce qu’il pensait, de te montrer forte et de ne plus vouloir être sous cette emprise.
    Tu mérites d’être pleinement heureuse.
    Belle journée

    Dernière publication sur Le prisme de la Spiritualité : Heureuse année

  3. passeuse

    29 juin, 2021 à 12:00

    Bonjour Sylvie
    Ah je connais bien la relation toxique !!!
    Tu sais quel a été mon parcours et mon choix , je ne reviendrais pas dessus, d’autant plus, que j’ai réussi et que mon mari à changer, évoluer et que tout est parfait maintenant !
    Mais là, où je veux en venir , c’est que nous avons tous le choix ou non, de subir une telle relation !!
    Et ce n ‘est pas par ce qu’il y a lien de sang que l’on doit quelque chose à ce parent, en l’occurrence se soumettre pour montrer qu’ on l’aime et par ce que c’est notre père ou mère ..
    On croit tellement que par ce que c’est nos parents que l’on doit se soumettre à eux _ et par le fait de ne pas être soi même en ne pas voulant faire à nos idées, à nos goûts, à ce qui compte pour nous même !!
    On entend tellement nos parents dire  » je sais plus que toi par ce que je suis âgé (e) , j’ai plus d’expérience.. »
    Certes oui, nos parents connaissent la vie mais justement c’EST LEUR VIE ET NON LA NOTRE DONT IL EST QUESTION !!
    Et ce n’est pas en se soumettant à leurs idées et points de vue qu’ on leur montre : un qu’on a grandit et que l’on sait ce qui nous convient.
    Au contraire, ils auront plutôt tendance à nous croire immature par ce que suivant leurs idées , on ne sais pas faire seul puisque on fait suivant leur modèle !!
    Et deux , aller contre soi même est une façon de nier une partie de soi même !!!
    Il est vain de chercher l’Amour ou le respect d’un parent en se soumettant !!
    C’est en montrant qui j’étais à mes parent notamment mon papa _ qui tout en étant bienveillant _ voulait régenter ma vie, nos vies _ pensant nous épargner des erreurs et souffrir !!!
    Avec respect et tact, j’ai dit  » non » je fais comme je le veux !!
    Il a vu, ma maman a vu et petit à petit , leur peur que l’on  » se fiche par terre  » s’est estompée puis la confiance est arrivée !!
    Mais pour cela, il m’a fallu du courage , de l’abnégation et d’ accepter que nos relations ne soient pas au beau fixe pendant quelques années.
    Tout en ne connaissant pas la culpabilité qui peut être sournoise et nous faire retomber dans la soumission!!
    Depuis longtemps, nos relations sont apaisées, tranquilles, pleines d’amour et au contraire, mes parents nous montrent qu’ils nous aiment, nous soutiennent de mille façons et nous respectent comme on les respecte !!
    Ce n’est pas facile mais c’est le seul chemin que je connaisse et qui donne des résultats positifs !!
    Bon courage à toi Sylvie
    Ce n’est pas une étape simple mais elle fait tellement de bien !!
    Enjoy

  4. Emilie

    29 juin, 2021 à 8:22

    Bonjour Sylvie,
    Dans les familles « dysfonctionnelles », les enfants héritent d’une normalité qui affecte la vision des relations affectives au travers d’un modèle dominant/dominé. L’empathie n’aide pas, on va dire… Le titre du livre « pourquoi j’ai mangé mon père  » est choquant et évoque cette part complexe entre le deuil et ce qui contribue à nous nourrir quand on se sépare. Aujourd’hui tu peux te nourrir sans crainte et affirmer qui tu es : tu sais te nourrir autrement et n’a plus besoin de la main de ton père.

  5. Lucie

    29 juin, 2021 à 6:57

    Bonjour,
    Se détacher d’une personne, et particulièrement d’un parent, est une action difficile à prendre et à vivre.
    J’ai mis de nombreuses années à accepter cette séparation.
    Et ce qui m’a aidée, c’est une discussion entre un magnétiseur et ma nièce en fin de vie. Elle a eu une relation très difficile avec sa maman. Il lui a dit « votre maman a eu le rôle de vous donner la vie et simplement ça, elle n’était pas là pour vous donner de l’amour, votre maman c’est quelqu’un d’autre… et vous savez qui c’est… »
    J’avais déjà entendu cette explication d’un autre médium d’une quarantaine d’années, et j’avais pensé que c’était un peu tiré par les cheveux.
    Quand j’ai assisté à cet échange auprès de ma nièce, j’ai eu le déclic. Qui plus est, ce magnétiseur « frôlait » les 75 ans.
    Ce n’est pas rejeté son parent, mais simplement ne plus ressentir la partie négative du lien que nous uni à lui.
    Et petit à petit on se détache et la souffrance s’estompe. Elle ne disparait pas totalement, tout au moins pour moi! is je continue à y travailler.
    Beaucoup de courage, bises

    • Pascale

      29 juin, 2021 à 7:56

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour cet article qui me fait tellement de bien car il me conforte sur mon chemin suite à des décisions très difficiles prises ces dernières années. Intuitivement, je sais que je n’avais pas le choix, mais les scrupules et les doutes qui me remettent insidieusement en cause, sont angoissants. A lire ton article, se dire simplement que désirer et vivre son épanouissement personnel est normal, me fait un bien fou. Je crois que je commence à comprendre que s’aimer soi-même est une nécessité à la vie et qu’il est vain de dépenser de l’énergie à justifier son existence.
      Bonne journée à toi

Consulter aussi

Escape game

Bonjour à tous, « Alors tu envisages une soirée Escape Game chez toi ? &ra…