Accueil Spiritualité La déshumanisation

La déshumanisation

6

La déshumanisation 4f29

Bonjour à tous,

Ainsi que je vous l’expliquais hier, je suis actuellement arrêtée pour cause de burn-out. Seulement mon souhait est de dépasser cela afin de pouvoir de nouveau me projeter de manière agréable dans le cadre professionnel en vue de poursuivre ma vie professionnelle.

J’ai acheté un ouvrage sur le sujet et naturellement je me renseigne aussi sur le net. Je suis tombée sur un mot dont la définition m’a particulièrement touchée, la déshumanisation.

Cela fait longtemps que j’ai ce sentiment que la personne que je suis passe au second plan dans l’univers professionnel. Je pensais m’en être accommodée tant je rencontre au quotidien des éléments qui m’indiquent que ce serait là une situation normale.

Par exemple, dans mon ancien boulot on ne me demandait comment j’allais que pour savoir si je n’avais pas de problème dans le travail.

Dans mon boulot actuel personne ne me demande jamais si je vais bien, sauf mon chef au début d’une réunion là encore pour savoir si je n’ai pas de problème particulier dans le travail.

Quand je suis malade, mon chef ne répond jamais quand je lui signale que je suis arrêtée. Ni à moi ni aux autres.

Quand on fait des plaisanteries sur le groupe travail (rarement) il ne se joint jamais à nous.

Il estime que nous devons gérer nous-mêmes le télétravail et se fâche quand il constate que tel ou tel jour il n’y aura personne dans le service. Idem pour les congés, c’est à nous de nous concerter.

Problème, beaucoup se la jouent perso dans le service. Et pensent d’abord à leurs besoins personnels.  D’ailleurs, chacun pense à ses propres dossiers et difficultés et on se montre de moins en moins réceptifs aux problèmes des autres.

Car le chef aime jouer les inspecteurs des travaux finis. Et il s’exprime sans formalité. Cela heurte pas mal de collègues, y compris moi.

Il nous a déjà fait comprendre que maintenant qu’il est à son poste, les résultats des NAO ne lui importent plus. C’est nous que cela concerne.

Il dit être à l’écoute mais affirme aussi ne pas vouloir entendre parler de problèmes liés au télétravail, on en voulait, on gère.

Il n’aime pas le télétravail. Il aime qu’on soit là. On a fait part de la difficulté à travailler à plusieurs en open space. « C’est comme ça ».

Il n’aime pas qu’on lui parle de problème non directement lié au travail. Il préfèrerait qu’on fasse avec ce qui est.

Il aime nous parler de nos chiffres. Veut qu’on s’y intéresse plus.

Avant d’être le chef, il aimait rappeler qu’on ne peut pas juger de la qualité du travail en fonction de ces même chiffres. Sa position a considérablement évolué.

Tout comme sa position sur nos salaires. Dont nous savons grâce à lui qu’ils sont tous dans les mêmes eaux.

Mais ce que je préfère, c’est qu’il ne me regarde en face que quand il me parle de travail. Le reste du temps il tourne la tête ou ne s’attarde pas.

Ca fait bizarre à chaque fois. Pour ne pas dire que c’est offensant.

Je ressentais tout ce que je viens de décrire beaucoup moins fortement avec mon précédent chef. Qui me regardait sans difficulté.

S’il avait des choses à nous dire, il nous les disait. Mais ce n’était pas pareil.

Même au Big Boss, j’ai dit que je n’aimais pas certains changements récents dans l’intranet. Il m’a écouté, puis appelé depuis son bureau pour me dire qu’il m’envoyait un mail m’expliquant l’évolution. Cela m’a beaucoup surprise.

Car mon chef lui aussi a entendu nos critiques. C’est tout. Bref.

Si on comprend rapidement que dans le monde du travail bien, c’est juste normal, ça fait drôle de voir avec quelle rapidité les retours arrivent quand on ne fait pas bien. Pour ma part j’avoue, je ne me suis jamais faite à cet état de choses.

Le plus drôle c’est que je me souviens que je redoutais qu’il puisse un jour devenir le chef. Sous ses côtés faussement bienveillants, il est lui-même soumis à une telle pression qu’elle ne le quitte pas.

Alors il nous rappelle ceci, cela…

J’avais l’impression les derniers temps que je ne faisais jamais assez. Pourtant tous les soirs mes guides me disaient, regarde tout ce que tu as fait aujourd’hui.

Je sais maintenant pourquoi ils faisaient cela.

Enfin, comme je l’ai dit la colère m’a quittée. A présent je m’efforce de voir le plus clairement possible une situation qui est parvenue à me dépasser. 

J’aimerais ne pas revivre cela. 

« Que vas-tu manger ce midi ? », me demande Ariel.

Du poulet et des potatoes !

« Un bon repas. »

Exactement !

« Est-ce qu’aujourd’hui est une bonne journée ? »

Oui.

« C’est ce qui compte à cet instant. Tu reliras cet article. Tu as enfin mis des mots sur des choses importantes. Cela te servira.

Pourquoi avais-tu honte d’être en burn-out ? »

Parce que je craignais la désapprobation de mes proches.

« C’est la raison pour laquelle tu n’as pas vu les signes avant-coureurs. Mais Chouchou savait que tu n’allais pas bien. Elle a essayé de te le dire. Tu avais déjà la tête trop embuée. Tu as juste entendu, il faut que je fasse mieux.

C’est ce que tu t’es trop souvent dit, il faut que je fasse mieux. Comme tu l’as compris, pas sans raison.

Eh bien, tu fais ce que tu peux et comprends que cela doit être suffisant. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)    

  • Toutes les couleurs du ciel

    Bonjour à tous, « Tu es toujours en vie. » Lol ! Sammael ! «&n…
  • Nos temps

    Bonjour à tous, « La formation qui t’intéresse ne peut pas être financée …
  • Le dentiste !!!!

    Bonjour à tous, « Remise de ta gastro ? », me demande Elémhiel. Oui.…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Mélissa

    7 avril, 2022 à 12:35

    Salut Sylvie! :D

    En ce moment je lis Théodicée de Leibniz.
    Il était croyant et il cherche à trouver un système de Penser qui inclut le mal qui existe sur Terre.
    Comme on dit, pourquoi on accepte le bien de Dieu mais pas le mal?
    Le titre complet est Essais de théodicée sur la bonté de Dieu, la liberté de l’homme et l’origine du mal, 
    Je crois qu il défends que le mal vient aussi de dieu, j’en suis qu au début de la lecture.
    Si seulement les philosophes pouvaient répondre à nos questions!

    Bises

  2. Mélissa

    27 mars, 2022 à 15:20

    Bonjour Sylvie,

    Où as-tu vu ce terme? Je suis intéressée par sa lecture, j’ai été confrontée au même problème de déshumanisation.

    J’ai travaillé, ici et là, et je ne restais jamais longtemps.
    Une fois une de mes patronnes m’a demandé de ne pas prendre de pause repas et de travailler à la place. J’ai refusé. Le lendemain je quittais le poste.

    J’ai l’impression que plus on descend dans l’echelle hiérarchique, plus on est face à la déshumanisation.

    J’ai été caissière. Ça a duré une semaine. J ai vécu des expériences de travail en pointillés et aujourd’hui je veux reprendre mes études mais je suis inquiète. Bref.

    J’ai cherché le mot déshumanisation sur internet pour voir ce que je trouvais et force de constater et je suis tout de même étonné, il y a peu d’articles sur le sujet.je laisse qui conque de curieux chercher lui-même. J ai trouvé en citation Marx, que j’aimerai bien lire mais dont j’ai bien peur que la lecture sera légèrement au dessus de mon niveau de culture générale et des tas de sites qui définissait ce qu’était la déshumanisation.

    Je parie que si je tape burn-out je trouve des tas de sites?

    N’hésite pas à partager tes sources.

    Bises,

    Mélissa

    • crystallia

      28 mars, 2022 à 17:24

      Bonjour,

      Quoi de plus passionnant que d’élargir sa culture générale ?

      Bise ;)

  3. Lucie

    20 mars, 2022 à 20:11

    Coucou,
    Bises à vous deux.

  4. crystallia

    10 mars, 2022 à 14:40

    Salut Camille,

    Oui, je sais bien que ce type de maladie a une raison d’être.

    J’accepte à présent la situation.

    Ce qui m’importe c’est d’être bien.

    Il avance !

    Bise ;)

  5. Strawberry

    10 mars, 2022 à 3:54

    Hello Sylvie

    Je clique par hasard sur ton site et t’y retrouve avec ses billets récents.

    Ah les burn out. Tu sais, dans le fond, heureusement que cela existe. Sinon comment saurions nous quand quelque chose ne nous convient vraiment plus ?
    Il y a ce que le mental supporte, le corps supporte et il y a ce qui nous anime.

    Comment avance ton joli projet d’écriture ?

    Des bisous.

Consulter aussi

Mon dernier rêve chamanique

  Bonjour à tous, Voyage et ouverture avec les Animaux qui m’entourent, mes Esprits …