Accueil Amour physique Quand y aller, ou pas

Quand y aller, ou pas

2

Quand y aller, ou pas dans Amour physique zovf

Bonjour à vous, 

Encore une magnifique journée aujourd’hui, ce qui fait bien plaisir. Ce matin Chouchou et moi avons été prendre le petit-déjeuner dehors.

Nous avons discuté de l’une de ses amies qui se plaint de ne pas faire de rencontre sérieuse. Elle aimerait rencontrer de nouveau un homme avec qui vivre une belle histoire. 

Seulement ces messieurs ne restent pas. Ils ne font souvent que passer dans sa vie…

Du coup chaque fois qu’apparaît un nouveau M.Interessant, elle se dit, peut-être est-ce lui ?

Elle s’emballe, va vite en besogne (vous êtes des adultes, je ne vous fais pas de dessin) et rapidement le prétendant devient distant.

Le pire, c’est qu’elle ne comprend pas…

L’éternelle et fameuse question, quand passer à « l’étape suivante » ?

Vous vous en doutez, je ne détiens pas la réponse universelle à cette question. Et si vous voulez mon avis, méfiez-vous bien de quiconque pretendrait l’avoir.

Ce n’est pas un plat de pâtes, le moment al dente n’existe pas. Hélas ?

Il faut partir de soi. C’est en réalité là que le bât blesse et c’est de là que viennent toutes nos erreurs, d’action comme de jugement. 

Au cœur de la relation, nous avons tendance à laisser nos émotions et nos envies rendre invisibles les indices qu’apportent l’attitude de l’autre, les réactions de l’autre et les mots de l’autre.

Nous nous fixons habilement (sans ironie) sur tous les signes qui vont dans le sens qui nous intéressent. Ainsi en moins de deux nous voilà amoureux fou de la personne parfaite !

Le souci est que tôt ou tard notre cœur, qui ne peut consommer que des énergies réelles, tire la sonnette d’alarme de différentes manières. Le plus souvent il commence par faire tomber les lunettes roses.

On perçoit alors d’autres indices, bien moins reluisants. Je ne vais pas m’attarder sur cette partie là, vous la connaissez.

Revenons plutôt sur ce phénomène inconscient de sélection d’indices. C’est un vrai problème, on est d’accord. 

Pourquoi agit-on ainsi ? Alors oui, l’autre peut avoir voulu se montrer sous son meilleur jour. Mais vous aussi, non ?

Quand le but est de séduire, personne n’arrive en mettant ses défauts en avant.  Donc ce n’est pas là le problème, il est vraiment lié à vous et à vos attentes.

Les lunettes roses n’apparaissent pas par hasard, on a envie de les porter, on a envie de se sentir léger, transporté, on a envie de sentir la douceur de la première ivresse et de se mettre à croire tout un tas de choses.

Le problème ce n’est pas l’autre avec ses jolis sourires et ses belles paroles. C’est nous et notre envie que tout ce que l’on désire devienne réel.

Tout dépend en fait de ce que l’on attend en se lançant dans une nouvelle relation. 

C’est à ce stade qu’il faut être honnête envers soi. On ne peut pas aborder une relation mentalement de la même manière quand on cherche à passer de bons moments que quand on souhaite retrouver l’amour.

Il faut être conscient de ses attentes et les accepter. Être conscient également que de ce fait on choisit aussi de renoncer à ouvrir certaines portes.

Mais où est le danger dans ce renoncement, il n’y en a pas. Vous saurez simplement mieux quand y aller et quand passer votre chemin.

Excellente journée à vous 

  • Ré-enchanter le travail

    Bonjour à vous,  Hier soir il a plu des cordes et le temps s’est enfin rafraîchit. P…
  • Gérer une incompatibilité

    Bonjour à tous, J’ai chaud. Mais il fait super beau. Donc c’est une belle jour…
  • Les attentes

    Bonjour à tous, Le confinement ici vient d’être allégé. Mais le couvre-feu reste à 19h. Fa…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

2 Commentaires

  1. Alexandre

    8 mai, 2023 à 1:54

    Bonjour Sylvie,
    Le titre de ton article me rappelle un scène du gendarme se marie ou l’un des gendarme merlot dit à cruchot en tenue de plongée « quand faut y aller, faut y aller » . Cruchot dit a gerber « mon adjudant je ne peux pas, il y a de la houle  »
    Cette scène me fait toujours pleurer de rire.
    Je dirais que les relations amoureuses c ‘est pareil, on craint toujours la houle.
    Bises

    • crystallia

      8 mai, 2023 à 3:59

      Bonjour Alexandre,

      C’est si bien dit !

      Bise

Consulter aussi

La médaille de Saint-Christophe

       Bonjour à tous, Ce matin, après mon rêve, j’ai vu m’apparaître la médai…