Accueil Spiritualité La grisaille, quelle grisaille ?

La grisaille, quelle grisaille ?

Commentaires fermés

La grisaille, quelle grisaille ? bzxy

Bonjour à vous,

Nous bénéficions d’un temps superbe depuis notre arrivée sur Paris. C’est très agréable et nous l’apprecions.

Le soleil brille et les oiseaux chantent. Il ne manque qu’un peu plus de chaleur, même s’il fait objectivement plutôt bon. C’est juste que pour l’heure nous devons garder la veste.

Ma mère à ce drôle d’esprit revanchard, ce besoin de tout comparer à ce qu’elle connaît ou a connu…

Je pense que c’est sa façon d’aborder la vie, pas seulement les vacances. Moi j’aime être en vacances. Je ne dis pas que je ne compare jamais rien.

Mais je m’attarde surtout sur ce qui me plaît. Elle, elle est souvent dans le oui mais. Oui il y a du soleil mais dommage qu’il ne chauffe pas plus, oui l’obélisque est beau mais il a été volé aux Égyptiens, oui il y a des tas de magasins mais tout est cher…

Bref, on ne se refait pas.

Moi aussi je pourrais être constamment dans le oui mais. Toutefois qu’est-ce que cela apporte ? Je pense qu’il faut les sélectionner. Je sais que les Égyptiens réclament l’obélisque depuis longtemps. Cependant ce n’est pas moi qui vais pouvoir leur rendre.

Autant se concentrer sur ce que l’on peut faire de manière très concrète ou qui nous touche directement. 

Réclamer ou exiger des choses qui ne dépendent pas de nous et ne nous touchent pas de près, pourquoi faire ?

Je sais qu’il est facile de se concentrer sur des problèmes lointains et extérieurs à certains moments  Plus facile que de nous attaquer aux nôtres. 

C’est un mécanisme de défense qui prend la forme d’une déviation. On s’en prend à la terre entière parce qu’on n’a pas de quoi nettoyer son propre jardin.

Ce monde va mal etc..

En admettant qu’il aille mal, notre vie peut quand même aller bien. Mais pour cela nous devons savoir qui nous sommes et ce dont nous avons réellement besoin.

Tout part de l’intérieur, toujours.  Alors vouloir amener les gens à changer globalement pour tenir compte de réalités extérieures sans tenir compte de leurs vies intérieures est aussi efficace que se battre pour défendre des causes qui ne nous impactent pas ou peu. 

Ma mère fait partie de ces personnes qui voudraient changer le monde. De l’extérieur bien sûr. Il faut que les gens ceci ou cela…

Comme ça, par miracle ? Pourquoi ?

Tous les changements importants que vous avez initié dans vos vies, ils sont venus de l’extérieur ?

J’aime particulièrement les discours qui commencent par, il faut que les gens comprennent. 

Il faut, donc par la force ?

Je pense qu’il vaut mieux commencer par travailler sur ce qui peut nous permettre d’être bien et élargir ensuite, à son propre rythme. 

Bonne journée à vous 

  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
  • Abandonner le mode défense

    Bonjour à tous, « Tu as essayé de gérer une réclamation mieux que ta collègue h…
  • Ressenti

    Bonjour à tous, « Tu te souviens quand nous te demandions ce que tu pensais de …
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Salade de fruits, jolie, jolie, jolie… (air connu)

« Le poids de tout ce qui ne se voit pas peut-être lourd à porter. Le poids de …