Archive de l'auteur

Après le coude, l’épaule…

Après le coude, l'épaule... dans Réponses 18040407245717181815651053

Bonjour à tous,

« Lassée des tendinites à répétition ? », me demande Ammiriah.

Oui. Lol !

« Tu es prête à t’ouvrir un peu ? »

Oui. Je crois. C’est bizarre c’est dur. Mais j’en ai marre d’avoir mal aux bras. Ce n’est vraiment pas agréable.

Tu vois, c’est quand soudain je n’ai plus du tout eu mal au coude le lendemain du départ de la croisière que je me suis dit, c’est drôle…

Et il suffit chaque fois que je reste à la maison pour que la douleur s’atténue considérablement.

Je savais que c’était lié au travail. Je ne peux pas continuer comme ça. J’ai besoin de dépasser le problème.

Mes parents commencent à s’inquiéter. Ce n’est même pas le même bras. Comment expliquer des tendinites aussi proches aux deux bras ?

Bon, l’autre soir quand je vous ai demandé de l’aide vous m’avez demandé ce qui était devenu trop lourd à porter. Logique, des tendinites aux bras…

J’ai fait cette recherche aussi sur le mal à dit, comme tu viens de me le suggérer. C’est exactement ça, de la colère pour ne pas s’être sentie soutenue dans une situation donnée.

Mais pourquoi ça arrive maintenant alors que je n’ai plus envie de changer de boite ?

« Les fibromes aussi sont apparus après que tu aies quitté Marseille. C’est comme un contrecoup physique. »

Comment fait-on pour éviter ces contrecoups ?

« Si ce n’est pas physique ce peut être mental. »

Bon, comment faciliter la guérison alors ?

« Parle-moi. Pourquoi ne t’es-tu pas sentie soutenue ? »

Je me suis sentie rejetée par une personne.

« A juste titre. »

Je lui ai dit ce que je pensais quand j’ai pu le faire sans exploser de colère, ce qui m’a demandé des mois de travail intérieur préalables.

Je sais que tout le monde a entendu. Une personne a réagi d’une manière qui m’a positivement surprise. Une autre au contraire m’a déçue. Je n’ai pas compris son attitude.

C’est cette personne les tendinites.

« Oui, c’est cette personne et l’ensemble de la situation également. C’était beaucoup à gérer pour toi qui ne sais pas accepter certaines émotions. 

Tu as ressenti un sentiment d’injustice. Cette personne a changé d’attitude depuis quelques semaines et c’est ce qui fait que tu ne souhaites plus partir. Tu as moins l’impression que plus personne ne t’aime.

Ce n’est pas ce qui s’est passé. Il y a une personne qui effectivement ne t’apprécie pas et est même jalouse de toi. C’est à cette personne que tu as parlé, la remettant à sa place comme vous dites et lui faisant comprendre que tu ne l’apprécies pas non plus en plus de voir son jeu.

Cela l’a déstabilisé et amené à se dire qu’elle devait davantage se méfier de toi. Vous ne serez jamais amies mais ce n’est pas un objectif pour toi.

Tu voulais juste qu’elle sache que tu la vois comme elle est. 

Elle par contre ne sait pas qui tu es, elle n’est pas parvenue à te cerner et c’est parce que tu demeures un mystère que tu es une menace à ses yeux.

Pour d’autres ce côté mystérieux chez toi est un problème également. Ils ne comprennent pas que tu portes un regard différent sur la vie et le monde. Alors même que c’est qui attire beaucoup de personnes chez toi.

En fait les gens parlent de toi mais tu ne t’en rendais pas compte. C’est une des raisons pour lesquelles cette collègue est jalouse de toi.

Si tu observes, les personnes avec qui tu t’entends le mieux sont comme toi, elles sont attirées par des choses différentes. 

Tu voyages beaucoup, sans complexe, tu te fais plaisir. Tu pourrais chercher un homme et t’installer mais à l’évidence ce n’est pas ce qui occupe ton temps libre.   

Tu ne parles pas de ton désir d’enfant pour une raison simple, tu n’entends aucune alarme à ce jour te disant, dépêche-toi l’heure tourne !

Non, toi tu vas chez le coiffeur pour te faire lisser les cheveux. Tu pars en croisière pour la énième fois. Tu ne cherches pas de logement alors que tu vis chez tes parents et que tu gagnes ta vie.

Tu as des tonnes de vêtements et tu fais du shopping quand tu veux.

Tu aimes les bijoux.

Tu ne cours pas le matin, tu ne cours pas le soir, tu as du temps.

Tu ne te plains jamais d’être seule. Absolument jamais. D’ailleurs, tu ne sembles pas avoir besoin de te plaindre.

D’où ces rumeurs persistantes sur un amant caché que tu dois avoir une bonne raison de ne pas évoquer.

Cela te faisait rire, tu comprends seulement le sérieux de tout cela.

Les gens ne te détestent pas. Il y a bien une personne qui ne t’aime pas. Les autres n’ont rien contre toi. Ils ont l’impression que tu ne veux pas t’ouvrir à eux.

Ils sont loin de comprendre que le problème est que tu ne peux pas. Tu ne parles que quand tu te sens en confiance.

Tu ne te sens pas en confiance parmi tant de personnes si promptes à te juger. Tu ne leur as jamais menti or elles ne te croient pas.

Tu ne peux pas et ne pourras pas t’ouvrir dans de telles conditions.

En outre tu as réellement peu de problèmes en-dehors de celui que nous évoquons actuellement.  D’autres en ont tant, ils ne peuvent pas te croire là encore.

Ils pensent qu’il y a une raison au fait que tu ne sois pas malheureuse. Une raison qui leur serait objective comme un amoureux.

Tu sais pourquoi les gens ont des aventures. Tu sais pourquoi la vie sentimentale vous parait si importante.

Alors tu vas rester une énigme pour toutes ces personnes qui ne peuvent pas comprendre ce qu’est une voie spirituelle particulière.

Remarque bien que ceux avec qui tu t’entends le mieux ont une approche différentes, comme toi. 

Ceci étant dit, je vais te dire quelque chose. Je te le dis ici.

Un jour tu vas rencontrer un homme qui sera séduisant et gagnera très bien sa vie. Le jour où tes proches le sauront, tu verras deux sortes de réaction.

Si tu ne veux pas tomber malade à nouveau, accepte ceci, ce qui compte c’est que le soleil brille pour toi. Et à mesure que tu intègreras cela, les choses glisseront sur toi. »

Merci Ammiriah.

Et cette semaine on se promène à Bonaire.

Bonne journée à tous ;)  

Le soleil sur ma peau

Le soleil sur ma peau 18033002324117181815639089

Bonjour à tous,

« Dans un monde idéal, tu aimerais manger des légumes plus que du  chocolat. », me dit Ammiriah.

Sans doute…

« Dans ce monde idéal, ce qui compte c’est que tu saches ce que tu apprécies. Et ce qui te ravit.

Ce qui compte, c’est que tu sois capable de sentir le soleil sur ta peau. »

Merci Ammiriah.

Bonne journée à tous ;)

Reste sur le nuage

Reste sur le nuage 18033002323817181815639088

Bonjour à tous,

« Tu n’as pas raconté ta croisière. », me dit Elémiah.

C’était sympa, on est sorti tous les jours (sauf le jour en mer), on a pris des taxis à plusieurs plutôt que les excursions du bateau (sans regret), j’ai pris plein de photos, j’ai gouté de la liqueur, j’ai bu plein de cocktails trop sucrés, j’ai assisté aux spectacles, j’ai passé plein de temps au spa, je me suis bien amusée.

J’ai même fait du shopping, bien mangé…

C’était bien, tout à fait l’idée que je me fais des vacances, faciles, agréables, sans prise de tête.

« C’est ce que tu aimes dans la croisière, la seule chose que tu as à faire, c’est te lever. »

Exactement ! Tout le reste coule.

« Du moment que tu as de l’argent. »

Mais je connais maintenant. Tu as vu, je suis venue avec des espèces, je suis restée dans ce budget à bord et j’ai fait en sorte d’avoir ce que je voulais.  

« Tu n’as sorti ta carte bleue qu’une seule fois. »

Lol, à la bijouterie ! Franchement, ça valait le coup !

« Ce sont souvent ceux qui voyagent pour la première fois qui s’emballent à bord. »

Ah il faut gérer, ça monte vite. Et tout faire à bord n’est pas la meilleure option, il faut gérer.

« Certains connaissent mais se font quand même avoir. »

Oui, parfois on a du mal à gérer…

« Pourquoi ? »

Pour plein de raisons. La plus évidente étant que parfois on n’est pas capable de définir ses besoins dès le départ. Moi je savais ce que je voulais avant d’embarquer. Je voulais un forfait spa, des photos, les boissons et une marge pour un peu de shopping à bord.

J’avais prévu un budget qui permette cela parce que je connaissais le prix des différentes prestations. Il suffit d’aller sur le site de la compagnie.

J’avais prévu de descendre pour les excursions, celles du bateau étant toujours plus chères. J’avais donc prévu aussi un budget pour cela, qui inclue le shopping à terre.

Objectivement, c’est la part du budget que j’ai le plus de mal à tenir. Alors j’avais aussi prévu une marge carte bleue. Que j’ai explosé, comme d’habitude. Mais je suis sure que je m’amuserais moins si je n’explosais pas le budget à chaque fois. Bref.

L’essentiel pour moi c’était de ne pas dépasser le budget à bord car on est sans cesse sollicité.

C’est là en fait qu’on s’aperçoit qu’il est important de se sentir bien et d’être bien. Et d’être avec des personnes qui se sentent bien aussi.

Qui a dépensé plus que prévu à bord, ceux qui sont arrivés avec leurs problèmes personnels, peu importe la façon dont ceux-ci se présentaient.

Ils ont compensé à bord on va dire. Et à quai. 

Au final, ils avaient hâte pour certains que la croisière s’achève. C’est dommage.

En vacances, il faut le bon état d’esprit je l’ai déjà dit. Quand en couple ou en famille on part dans une période compliquée, forcément cela se ressent.

Ce n’est pas le fait d’être à tel endroit qui va miraculeusement faire que vous et vos proches serez bien, ce n’est pas ça. Ce ne sera jamais ça.

Il faut avoir envie de profiter. De savourer. Il faut être bien dans sa tête ou on plombe les autres.

Les repas ne sont pas si bons, les spectacles sont moches, il y a trop de monde à la piscine ou au spa, les excursions sont nulles et d’ailleurs en fait il n’y a rien à voir…

Quand quelqu’un n’est pas bien, c’est vite fait que les vacances paraissent longues.   

Cette personne n’a pas envie de shopping, ne veut pas aller danser le soir, préfère soudain le buffet au restaurant et se plaint ensuite qu’on y mange toujours la même chose…

Je ne caricature pas, je parle par expérience.

C’est compliqué de partir avec des gens qui n’ont pas le bon état d’esprit.

Moi je suis célibataire, je ne me casse pas la tête. Je ne suis obligée de rester avec personne, je fais ma vie.

Mais pour d’autres ce n’est pas aussi simple et ce d’autant moins que j’ai vu des personnes arriver en pensant que c’était le séjour ou la croisière qui allait permettre à leurs proches d’être bien.

Je le répète, ce n’est pas si simple.     

Dans ces cas-là on dépense soit parce que l’on espère que l’autre va retrouver le sourire, soit pour évacuer sa frustration.

Toujours par expérience, dans les deux cas, on dirait que dépenser n’est pas la meilleure option.

Les gens finissent par se dire que non seulement ça s’est mal passé mais qu’en plus ils ne savent même pas dans quoi ils ont claqué leur argent.

C’est dommage. Ce ne sont pas les vacances qui permettent d’arranger une situation quand le fossé est déjà là.

Et que dire quand l’un paye des vacances à l’autre qui jour après jour montre qu’il se fiche d’être là !

Ou quand les enfants vous rappellent chaque jour qu’ils auraient souhaité faire autre chose.

Il y a peu d’irresponsables insouciants qui craquent devant tout. C’est à dire qui font comme moi lors de mes premiers voyages.

Beaucoup de personnes dépensent soit de manière raisonnée soit parce que de toute façon…

L’argent c’est comme la nourriture en réalité. Il permet de compenser. Ou de se sentir encore plus mal ce qui crée artificiellement une raison externe suffisante pour ne pas s’intéresser au mal-être interne.

« Tu as choisi ta prochaine destination ? »

Je n’ai pas encore dépassé « je veux voir la Corée du Sud à cause de ce superbe documentaire ». Repose-moi la question dans une semaine, quand je serai descendue de mon nuage.

« Tu ne descends pas. »

Non ?

« Non. Pense, shopping à Séoul et temples en pleine nature. »

Ah la la !!!

« On ne descend pas du nuage, d’accord ? Reste dessus. Vois où il te conduit. »

Merci Elémiah.

Belle journée à tous ;)      

Les conséquences d’un choc

Les conséquences d'un choc 18033002323617181815639087

Bonjour à tous,

« Un weekend agréable, qui se déroule merveilleusement. », me dit Ariel.

Oui, merveilleusement !

« Quand tu es rentrée de croisière tu as pensé en ton cœur que tu revenais à l’endroit que tu aimes le plus au monde, la Martinique. Tu t’en souviens ? »

Oui.

« Iras-tu à la plage cette semaine ? »

Je dois amener ma voiture au garage à cause de cet accident, tu sais.

« Ce n’est pas ta responsabilité qui est engagée, ce n’est pas grave. »

Non mais il va falloir qu’on me commande un nouveau feu. J’espère que mon véhicule ne sera pas immobilisé. J’aimerais mieux pouvoir le garder le temps que la commande arrive.

« Tu verras. Mais si tu n’as pas de voiture il sera plus difficile d’aller à la plage. »

Voilà. En semaine tout le monde travaille etc…

« Cet accident, c’était juste de l’inattention de la part d’un tiers. »

J’ai bien compris, le jeune homme s’est confondu en excuses, il regardait ailleurs ! Bref. Il n’y a eu que des dégâts matériels légers pour tout le monde. Aucun blessé.

Ce n’est donc pas un drame.

« De toute manière, tu as une assurance. Lui aussi. Tout va bien. C’était juste désagréable sur le moment. Quand tu as reçu ce choc lors de l’impact. »

Ben j’étais à l’arrêt, je ne m’attendais pas. Heureusement qu’il roulait lentement car il sortait d’un parking privé.

L’essentiel demeure que personne n’a été blessé. On ne va pas s’attarder sur cette histoire.

« Oui, le choc t’a surprise et un peu sonnée aussi. C’est normal. Mais au final, ta responsabilité n’est pas engagée. Les dégâts sont mineurs finalement…

Parfois vous craignez les chocs et leurs éventuelles conséquences alors qu’au final, il n’y a pas de drame.

Surtout lorsque les choses arrivent malgré vous, juste parce qu’elles doivent arriver.

Tu roulais tranquillement puis est arrivée l’intersection. La voiture devant toi a ralenti avant de s’arrêter pour en laisser passer une autre. Tu t’es arrêtée à ton tour mais celui qui te suivait ne regardait pas la route, il l’a reconnu. 

Parfois, vous avez des idées et des projets en tête mais la vie vous apporte autre chose. Ce peut être un ralentissement, un détour. Une déviation plus importante..

Un simple accrochage aussi.

Un choc n’est pas toujours une catastrophe. 

Parfois, vous êtes invités à vous rappeler que l’imprévu fait aussi partie de la vie.

Donc tu espères que ta voiture ne sera pas immobilisée trop longtemps ? Pas comme cette amie qui se demande encore pourquoi elle a dû attendre des mois.

La vie et ses mystères, l’essentiel est garder en tête que ce qui compte ce n’est pas le choc initial. C’est la manière dont tu gères les conséquences. »

Merci à toi, Ariel.

Belle journée à tous ;)     

La paix et rien d’autre

La paix et rien d'autre 18033002323417181815639086

Bonjour à tous,

« Tu vois que le ce film t’a plu. », me dit Elédahiel.

Non mais, Chucky c’était juste génial. Et le Hadoken à la fin !!!

J’étais morte de rire, en plein cinéma ! Street fighter 2 ! Ca m’a rappelé plein de bons souvenirs.

C’est super ce film, c’est là qu’on découvre qu’on est un geek, parce que l’on est capable de repérer toutes les références et même le personnage de Mortal Kombat !

« Quel âge avais-tu quand Street fighter 2 est sorti ? »

Je ne sais plus, maman nous l’avait acheté, mon frère avait fini le jeu avec tous les personnages !

J’aimais bien Chun Li et son fantastique coup de pied lol.

Mais voir le héros du film exécuter un Hadoken, c’était juste excellent !

J’étais vraiment morte de rire !

Je l’achèterai quand il sortira en blu-ray. Ca change des films qu’il y a en ce moment. Et dire que j’étais dubitative devant le résumé !

Je ne regrette pas d’être aller le voir.

« Aimerais-tu vivre dans la réalité du jeu de ce film ? »

Je n’en ai pas besoin. Dans ma réalité il y a de superbes plages et des bateaux de croisière.

« Très bonne réponse. 

Penses-tu que certains aimeraient y vivre ? »

C’est autour de nous que se trouve le paradis. Même s’il faut apprendre à voir autrement. Il n’y a rien d’intéressant pour nous dans la réalité virtuelle. La vraie nourriture se trouve ici.

« La vraie nourriture, celle qui apporte la satiété. Cette satiété particulière. »

Beaucoup la recherchent, que te dire, ce n’est pas simple lol. 

On ne s’appelle pas tous Bouddha. Il faut pouvoir emprunter un chemin de dépouillement. En même temps, le dépouillement permet de comprendre bien des choses plus vite.

C’est compliqué.

Pour ma part, je préfère le chemin du jour le jour. Ca me convient très bien.

« C’est-à-dire ? »

Tu sais bien, mon seul objectif chaque matin est de passer une bonne journée. C’est tout.

« C’est important de passer une bonne journée. »

Je trouve aussi.

« Toutes les journées peuvent être intéressantes et agréables. »

Oui, c’est ce que je pense. Il suffit de rigoler. Ce qui nous ramène à la seule chose qui apporte la satiété, l’amour. C’est quand on le partage, de mille façons, qu’on est bien.

Donc il faut apprendre à être sincère envers soi. D’abord il faut se voir comme on est, s’accepter et ensuite on peut être sincère envers soi.

Cela signifie que l’on n’aura pas des millions d’amis ni que l’on pourra faire tout et n’importe quoi pour atteindre un but donné.

Au contraire, cela isole un temps. Puis les portes s’ouvrent à nouveau quand on est prêt à partager en se respectant soi-même.

« Donc tu as saisi la majorité des références énoncées dans ce film ? »

Je suis une geekette !

« Est-ce grave d’être une geekette, comme tu dis ? »

Non, ça permet d’apprécier l’humour de The Big bang theory.

« Tu ne regardes pas souvent cette série. »

Seulement quelques minutes quand je tombe dessus. Je n’ai jamais vu un épisode en entier. Je ne regarde quasiment plus de série. Big bang c’est le Friends de maintenant.

C’est pas mal. J’aime bien le personnage de Sheldon. 

« Tu regardes moins la télé. »

C’est délibéré. Je veux passer moins de temps devant des écrans.

Déjà que je suis une blogueuse !

« Chacun fait ce qu’il aime. »

Clairement.

« Donc tu vas en Corée du Sud ? »

J’en ai envie à cause de ce documentaire mais je ne pense pas que j’irai. J’ai décidé que j’allais attendre tranquillement de voir si j’ai réellement envie de voyager et comment.

« Tu adores ce type de documentaire depuis des années. Ils te donnent toujours envie de voyager.

Peut-être que tu iras en Corée du Sud. »

En vérité, par pure curiosité, c’est le Nord que j’aimerais visiter !

« Demain est encore loin, petite fille. Apaise ton cœur et tu verras que tout est déjà parfait.

Apaise ton cœur et tu comprendras que seule la caresse du vent sur ta joue à un instant T est réelle. Et rien d’autre n’importe.

Comprends-tu ? Tu comprendras si ce n’est le cas.  

Sais-tu savourer les moments calmes ? Sais-tu les reconnaitre ?

Souviens-toi, ta réalité est pleine de plages et de croisières. Elle est donc parfaite. Pour toi.

Comprends-tu ?

Va donc voir la Corée du Sud, ce documentaire t’a tellement plu. Comprends-tu ?

La paix et rien d’autre, elle seule est réelle. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

  

Un cri tel un chant

Un cri tel un chant dans Mes poèmes 18033002323217181815639084

Et un jour fendant le silence,

Un cri s’élève tel un chant mélodieux,

Le retour de l’aimé,

Son rire qui résonne dans l’entier,

Le vide n’est plus.

Ressuscités. 

 

Téléphone ?

Téléphone ? 18033002324417181815639091

Bonjour à tous,

« Tu vas acheter le téléphone ? », me demande Elémiah.

Non…

« C’est rare que tu t’intéresses à un téléphone. »

C’est simplement que j’ai été attrapé par cet argument au sujet de l’appareil photo.

« Ton appareil numérique est meilleur. »

Je me doute.

« Il est vrai que c’est la seule chose qui t’intéresse dans les smartphones, la fonction photo et vidéo.

Tu ne télécharges pas d’application. »

Pour quoi faire ?  

« Et tu apprécies le fait que ce modèle est disponible en violet. »

Je n’apprécie pas son prix, je ne pense pas l’acheter. Par contre j’adore cette couleur c’est vrai lol !

« Tu verras. C’est rare que tu t’intéresses à certains objets. Et souvent, c’est parce que pour une raison quelconque, tu as besoin d’en changer. »

J’ai acheté mon téléphone actuel il y a à peine quelques mois. 

« Oui et tu l’as cassé le jour même. Le téléphone est un outil de communication.

Pour toi qui aimes prendre des photos et les partager, il s’agit d’un objet qui présente de l’intérêt. Comme l’ordinateur. Tu ne t’intéresses pas aux ordinateurs d’une manière générale. Mais quand ton appareil montre des signes de fatigue, tu sais que tu vas devoir en acheter un autre.

Parce que tu es une blogueuse et que tu en as besoin. 

C’est rare que tu t’intéresses à un téléphone. Toi qui depuis des semaines cherches un appareil plus petit et tout aussi performant que ton appareil numérique afin de pouvoir capturer les instants du quotidien qui t’interpellent. 

Nous savons que si tu n’en parles pas, tu y penses. Tu as envie de prendre des photos plus spontanées. 

Un téléphone serait toujours dans ton sac et donc à portée de mains. Force est de constater que ton téléphone actuel prend de jolies photos mais n’offre pas le rendu que tu voudrais. Nous savons que tu y penses aussi.

Nous savons pourquoi cette publicité mettant en avant l’appareil photo de ce modèle a su te toucher.

En plus il existe en violet.

Tu te dis, c’est vraiment dommage ce prix ridicule. Les collègues vont encore me tomber dessus s’ils me voient avec ça.

Déjà que ton téléphone semble nettement plus récent que les leurs…

Un modèle quelconque pourtant selon toi, tu désirais juste une marque précise. C’est tout.

Tu sembles mieux t’entendre avec eux, ceci dit. Avec certains d’entre eux.

La vie peut être compliquée. Il y a ce que vous voudriez à 18 ans et il y a ce qu’il advient vraiment.

Ma douce Sylvie qui ne connait pas le goût de l’amertume installée.

Si le téléphone te plait, achète-le. Que t’arrivera-t-il si tu le fais ? Rien du tout. Il n’y a aucun écueil devant toi. Tu donneras ton téléphone actuel à ta sœur.

Ne le garde pas au chaud en tous cas. N’entasse pas pour entasser. Il peut servir à quelqu’un d’autre.

S’il ne t’intéresse finalement pas, ce n’est pas grave. Par contre, tu vas continuer de chercher ce que tu veux. Jusqu’à ce que tu aies trouvé. Cela fait des semaines que tu y penses. »

Je vais passer voir le téléphone. Mais je trouve vraiment grotesque ce prix idiot ! En vérité, je l’aurais acheté s’il avait coûté le même prix que mon téléphone actuel.

« Tu sais qu’il y avait peu de chances. »

Lol !!!

« Prends ton temps. Tu ne veux pas sacrifier une prime pour un téléphone, n’est-ce pas ? Prends ton temps.

Tu te souviens du temps où tu croyais que tes collègues ne remarquaient pas que tu changeais de bijoux tous les jours ? Pourquoi la collègue ne porte-t-elle plus son collier en pierres de verre colorées ?

C’est drôle, non ? Elle ne le porte plus jamais depuis que tu as acquis ce collier de pierres fines. Tu l’as remarqué ?

D’autres ont des maisons, des conjoints, des enfants, des amis et pourtant, s’attachent encore à ce que montrent les tiers autour d’eux.

Alors que ce qui t’attire dans ce téléphone précis, c’est l’appareil photo.

Si certains voulaient te comprendre ils chercheraient à te connaitre. S’ils ne le font pas, ne t’attarde pas non plus.

Tu sais pourquoi je te dis cela. Inutile de développer.

Tu as trouvé ton diamant ? »

Je suis passée à la bijouterie, pour regarder ce qu’il y avait. J’ai trouvé une jolie petite bague qui m’a plu tout de suite.

Ce n’est pas « mon » diamant mais je l’ai quand même achetée lol.

J’ai regardé les bracelets et les solitaires en bague, je ne suis pas convaincue.

Et j’avais déjà regardé les colliers et les boucles d’oreilles.

Je pense que ce n’est pas encore le moment.

« Les solitaires ne te plaisent pas ? »

Je ne me retrouve pas dans ceux que j’ai vu, gros ou petits. 

« Il est vrai que ce n’est pas la taille qui t’importe… »

Bon, d’une part je n’ai pas les moyens de m’offrir un diamant d’un carat. D’autre part, j’aime l’idée d’une pierre simple, pas entourée de 50 petits diamants.

Je n’ai pas besoin de la bague de Kim K. on va dire lol.

En fait je trouve que 0.40, c’est une taille sympa. 

« Ou 0.50. »

Oui, maximum, au-delà, je vends ma voiture lol !

« Tu n’es pas la seule à trouver que 0.40 ou 0.50 sont des tailles sympa. »

Oui, j’ai cru comprendre. C’est dommage ce sont des tailles populaires lol !!!

« Il y en a d’autres qui ne peuvent pas s’offrir un carat. »

Lol !!!

« Tu peux facilement trouver 0.50. Mais rien ne t’a touchée si ce n’est la petite bague que tu as acheté. Elle te va bien. Plutôt discrète mais jolie. 

Elle se remarque quand même car elle est élégante.

Je voulais juste te donner un conseil aujourd’hui, ne cherche pas à être discrète. Ce n’est pas la peine. Cherche juste à être toi-même.

C’est dans cette direction que tu trouveras ton diamant. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

Un seul visage

Un seul visage dans Amour physique 18033002324217181815639090

Bonjour à tous,

« Donc tu as compris ce qui n’allait pas dans le couple de cette connaissance ? », me demande Elédahiel.

Oui, son compagnon est un faux gentil. C’est dommage pour elle…

« A quoi reconnait-on un faux gentil ? »

En fait ce n’est pas si simple. Beaucoup de personnes ont deux visages, celui qu’elles montrent en société et celui que seuls les vrais proches connaissent.

C’est en constatant le fossé qu’il y avait entre le visage qu’il montre en public et les actes bien concrets qu’il pose que j’ai vu le décalage. Lequel ne pouvait s’expliquer que d’une seule façon, il est n’est pas le bonhomme jovial et toujours cordial qu’il montre en public.

C’est un faux gentil.

« Comment sais-tu que beaucoup de personnes ont deux visages ? »

Parce qu’arrive toujours le moment où les gens agissent d’une nouvelle manière, moins sympa ou moins agréable. D’une manière qui ne correspond pas à ce qu’ils ont laissé paraitre jusque là. Et ils font cela quand ils ont l’impression que ça y est, ils « gèrent ».

En outre ils ne le font pas devant tout le monde.

Mais évidemment, la totalité des gens n’est pas comme ça. Simplement il y a beaucoup de personnes comme ça.

« Pourquoi ne voit-elle pas tout cela ? »

C’est compliqué, elle n’a pas eu énormément de chances dans ses relations passées et cet homme serait mieux que ceux qu’elle a connu avant. Je ne pense pas qu’elle le quittera de sitôt car je pense qu’elle préfère être en couple.

« Si quelqu’un n’est pas près à faire des efforts pour s’intéresser à ce que tu aimes, passe ton chemin. Il est bien évident que si le ski est ta passion, tu ne peux pas demander à ton compagnon de t’accompagner chaque année dans des randonnées hors piste si tu sais qu’il a un niveau tout juste correct.

Par contre, s’il refuse catégoriquement de venir passer quelques jours à la montagne avec toi, même si vous skiez séparément, pose-toi des questions.

C’est dans de tels cas de figure que chacun doit montrer qu’il a envie d’être avec l’autre. Il n’aime pas skier, toi si. Choisissez de séjourner dans des conditions qui pourront être agréables à tous les deux.

Il y a des stations où il est possible de faire des tas de choses en-dehors du ski. Et vous pouvez décider de ne passer que la moitié du temps ensemble afin que chacun puisse faire des choses qui lui plaise.

Est-ce que tu comprends ? »

Je comprends.

« En aucun cas il ne peut être question d’imposer à l’autre un stage de ski éprouvant dans des conditions qui de toute manière ne pourront pas lui plaire. Tu comprends toujours ? »

Oui.

« De la même manière, en-dehors de raison objective tel qu’un ennui de santé, ce n’est jamais anodin qu’un compagnon refuse catégoriquement d’envisager tout séjour à la montagne s’il sait que c’est ta passion.

Quand quelqu’un sait aimer, cette personne désire être bien et que l’autre soit bien aussi.

Tu peux rêver du stage de ski. Si tu aimes tu accepteras l’idée que ce ne sera pas avec le compagnon qui apprécie à peine descendre les pistes vertes.

Ce même compagnon t’encouragera à y aller avec des amis s’il sait aimer lui aussi.

Et pour des vacances ensemble, vous choisirez quelque chose qui puisse vous plaire à tous les deux.

Souviens-toi que chaque matin, dans un couple, la première question à se poser est, comment je me sens aujourd’hui ?

Ce n’est pas est-ce que l’autre va bien, est-ce que tout va bien entre nous, c’est comment je me sens aujourd’hui ?

Pourquoi ? Parce que tu ne peux donner que ce que tu es. C’est ce qui détermine ce que tu as à offrir.

Souviens-toi bien de cela. Il n’y a pas de faux gentil. Ni plusieurs visages.

Nous sommes souvent intervenus pour toi, devant de beaux masques, comme tout le monde tu te serais laissée avoir.

Il n’y a pas plusieurs visages.

Ni de faux gentil. »

Merci Elédahiel.

PS : cette semaine on se promène à Aruba.

Bonne journée à tous ;)

La joie

La joie dans Messages 18032102450017181815623753

Bonjour à tous,

« La joie s’entretient, un plaisir par jour,

Cent rires et sourires. »

C’est un message d’Elémiah.

Belle journée à vous ;)

Changement de programme !

Changement de programme ! 18032102445817181815623752

Bonjour à tous,

« Il y a quelque chose qui te préoccupe ? Achète donc la montre. Tu seras contente. », me dit Astaroth.

Mais non !!! Pourquoi je ne veux plus aller au Japon ?

« Ce n’est pas grave. Tu feras autre chose. »

Mais pourquoi c’est passé, pouf, comme ça ?

« Pourquoi pas. »

Pourquoi j’ai moins envie de faire des trucs seule ?

« Achète la montre. Tu la trouves jolie. Nous savons que c’est le cas. »

Mais tu ne me dis pas pourquoi je ne veux plus aller au Japon !

« C’est loin le Japon, la montre est toute proche. Achète la montre. »

On me dit, tu viendras avec moi l’année prochaine…

« Oui, tu iras avec d’autres l’an prochain. »

J’ai autre chose en tête.

« Tu fais souvent deux voyages depuis ces dernières années. Tu feras tes deux voyages. »

Mais là je ne vais pas au Japon !

« Ce n’est pas grave. Va plus près. Va là où tu n’auras pas à craindre le décalage horaire. C’est tout. »

Je vais aller regarder ce circuit au Costa Rica.

« Le Costa Rica, pour plus tard. »

Ah bon plus tard…

« Tu regardais cet hôtel à Montréal. »

Oui, on m’en a parlé il parait qu’il est sympa.

« Il y a une piscine, un sauna, comme tu aimes. Tu te souviens du spa du bateau et des heures dans le jacuzzi ? »

Si je me souviens, on avait tous nos peignoirs, c’était marrant de traverser les couloirs avec. Et les autres passagers nous regardaient à chaque fois lol ! Il y a des tas de gens qui ne vont jamais au spa…

« Parce que c’est payant. Ils préfèrent les espaces gratuits. »

Je préfère le spa, moins de monde et moins de cris.

« Donc tu vas à Montréal en guise de cadeau d’anniversaire, c’est une belle idée. »

J’y songeais simplement, l’idée m’a traversé l’esprit, rien de plus !

« Cet hôtel a l’air comme tu aimes. Confortable. Et puis une semaine te coûtera à peu près ce que tu dépenses habituellement. »

Il n’y a que l’hébergement, pas la nourriture.

« Tu te débrouilleras très bien. Tu préfères manger dehors en vacances.

Tu as déjà établi le budget. C’est très bien. »

Tu sais comment je réfléchis, c’est juste ça. Je n’ai pas encore pris de décision.

« Cette fois-ci tu iras peut-être voir un film en français. »

La dernière fois je n’ai jamais capté qu’il s’agissait d’un cinéma anglophone, il faut le faire ! C’est quand le film a débuté que j’ai pensé ah…

Heureusement qu’il s’agissait d’une comédie. Et que je l’ai vue en VO parce que la version française était une calamité, les blagues pas très spirituelles paraissant encore plus lourdes en français.

« Et tu pourras prendre des photos. »

La dernière fois je n’avais plus de place sur ma carte SD…

Je n’ai aucune jolie photo de Montréal. Mais en même temps, on était resté une journée, je n’ai pas vu Montréal. J’ai vu les magasins. Je sais, je sais…

N’importe où, vous me donnez 2 heures, j’écume les boutiques. Vous me donnez moins, je vous en veux à mort.

« Ce sera l’occasion de visiter la ville. Tu n’as vu aucun musée. »

C’est vrai. J’ai honte. Je n’ai rien visité.

« Retourner à Montréal sera l’occasion de faire des achats en dollars canadiens. »

C’est perfide ce que tu viens de faire !!! Perfide !!!

« Une semaine agréable à te promener, découvrir la ville, quelques musées, les parcs d’attraction… »

Je te dis que je ne faisais qu’y penser !!!

« Il y a plein de magasins. Et tu pourras retourner chez Indigo. »

Ce n’est pas bien ce que tu fais.

« Tu iras voir les carnets. »

Ce n’est pas gentil. Tu sais que je ne peux pas retourner chez Indigo. C’est la peur de rentrer une main devant une main derrière qui m’a fait fuir l’endroit la dernière fois !

Pourquoi ça existe les carnets ? J’en ai déjà 150 ! Peut-être qu’ils ne vendent pas de crayons de couleurs…

« En dollars canadiens, ce ne sera pas trop grave. »

C’est perfide ce que tu fais là !

Tu devrais me rappeler que le bonheur ne se trouve pas dans les choses matérielles.

« Il se trouve dans les choses amusantes qui ravissent vos cœurs. »

Et c’est ce que tu me réponds !!!

Je vais être obligée de considérer le fait que je veux retourner passer quelques jours à Montréal depuis des années.

« Eh bien, réserve un séjour. Comme cadeau d’anniversaire. Juste parce que tu as le droit de te faire plaisir comme tu l’entends et donc de changer d’avis.

Tu étais fatiguée des longs voyages et même la croisière t’a éprouvée en raison de son rythme. Tu n’as peut-être pas envie d’un voyage haletant au Japon. Ce n’est pas grave. Un séjour dans une seule ville peut-être la solution. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

12345...368

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause