Archive de l'auteur

Sans douleur

cover.jpg

 

Bonjour à tous, 

Ce matin c’est ma dragonne qui vient me parler de mon rêve de cette nuit et de la sensation que j’ai eu au réveil surtout.

Elle m’encourage et me dit que le dernier rêve que j’ai fait était un rêve de guérison karmique et psychique.

Je ne sais pas si je vous ai parlé de la fois où alors que je marchais tranquillement dans la rue, j’ai soudain fait une projection de l’immense vide que je ressentais au fond de moi sans le savoir. C’était horrible, extrêmement désagréable. On aurait dit que je venais de m’apercevoir qu’il n’y avait d’Amour nulle part en ce monde.

Ca m’a fait un méchant choc.

Par la suite, j’ai travaillé dessus avec mes Anges et notamment avec l’Archange Samuel que j’ai détesté tant il me faisait souffrir en m’obligeant à prendre conscience de ce qu’il y avait en moi et du fait que je désirais vivre une vraie relation amoureuse.

Dans ma tête, j’avais bien le temps, advienne ce qu’il adviendrait !

Et bien non, lol ! Pour mon âme et mon Etre, il fallait que je prenne conscience de ce qui comptait le plus à mes yeux dans cette existence présente.

J’étais de celle qui pensait qu’une histoire d’Amour c’est bien, mais que cela ne suffit pas à être parfaitement heureux et puis surtout je vous l’ai dit, je croyais à l’Amour en fonction des critères.

Vous savez  » j’aime les hommes grands, intellectuels, drôles etc… » . Aujourd’hui je me rends compte de mon erreur rassurez-vous ! emoticone

Bref, au départ quand mes guides ont voulu que je prenne conscience de la réalité de mon âme jumelle, j’ai souffert du vide que je sentais en moi. J’en souffrais encore il y a quelques semaines. Je ne savais pas comemnt gérer cette souffrance en plus. Je ne savais pas du tout quoi faire et je ne pouvais plus enfouir.

Avec le recul je m’aperçois que mes guides m’en ont soulagé d’une bonne part en fait. Samuel aussi d’ailleurs lol. Il m’a dit qu’il savait que je n’appréciais pas toujours ses interventions mais qu’il ne m’en voulait pas et qu’il continuerait à travailler avec moi.

Vous savez, tous les Anges ne sont pas pareils. Samuel et Gabriel sont sévères avec moi. Michael est plus protecteur.

Ca dépend.

Enfin, ce matin ma dragonne et venue pour fêter avec moi le fait que désormais je ressens clairement que c’est effectivement l’Amour terrestre qui me manque le plus actuellement alors que je n’éprouve plus de douleur. Et j’en suis bien contente !

Bonne journée à tous Clin doeil 

Rituel de révélation karmique

zxuoxz0q.jpg 

 

Bonjour à tous,

Ce matin je vous propose un rituel qui a pour but de vous permettre de retrouver l’un des buts, défis ou enjeux de votre âme afin de vous permettre de comprendre pour quelle raison vous vous sentez coincé ou pourquoi vous avez la sensation de refaire toujours les mêmes erreurs.

La prise de conscience que vous permettra ce rituel vous sera bénéfique pour prendre la mesure de l’enjeu et vous pourrez ensuite faire le nécessaire pour quitter un cercle vicieux ou aller enfin de l’avant.

Toutefois je précise immédiatement qu’une fois la prise de conscience éclairante obtenue, ce sera à vous d’agir dans le sens le plus approprié. Ce rituel ne règlera pas vos problèmes ni ne fera en sorte que les choses se mettent en place toute seule.

Cela dit quand vous êtes décidé à faire le nécessaire en allant dans le sens de votre âme, vous obtenez de l’aide, visible ou non.

 

Avant toute chose, vous aurez besoin d’une grosse bougie noire, d’une bassine d’eau douce ( pas du robinet, pas minérale ! ), d’une obsidienne oeil céleste d’au moins 3cm de diamètre et d’une plante de votre choix parmi celle-ci:

- Du fenouil

- De la lavande

- Du souci

Le mieux est que la plante soit vivante et en pot par exemple. Elle doit se trouver dans la pièce où vous travaillerez. Un dernier point, il s’agit d’un rituel de magie lunaire donc il vous faudra également travailler près d’une fenêtre donnant sur cet astre. Le mieux est d’agir à la pleine lune d’ailleurs et bien sûr sans lumière autre que celle de la bougie.

Commencez par posez la bougie sur le sol, non loin du lieu où vous serez assis. Mais vous n’avez pas besoin d’être placé juste devant. Allumez-la.

La plante en pot se trouve quelque part dans le fond de la pièce car vous devrez faire face à la bougie et tourner le dos à la plante.

La bassine d’eau douce est posée près de la fenêtre, de sorte que la lune s’y reflète. Si vous préférez vous pouvez utiliser un miroir qui sera orienté de telle sorte que les reflets de la lune vous parviennnent. Mais je vous préviens, tout le monde ne supportera pas unte telle exposition durant un rituel. Faîtes ce qui vous sied le mieux, n’essayez pas de faire ce qui vous paraît le plus puissant.

Vous garderez l’obsidienne à la main durant toute la séance. De ce fait je dois faire une mise en garde, ceux d’entre vous qui ne supportent pas l’oeil céleste ne doivent évidemment pas tenter ce rituel.

Pour les autres, quand tout le matériel est en place, asseyez-vous sur le sol. Comptez lentement jusqu’à 20 puis fermez les yeux. Concentrez-vous sur la pierre que vous tenez pendant une dizaine de secondes puis lorsque vous vous sentirez partir, demandez à Kali ou à la divinité féminine sombre de votre choix de vous aider dans ce rituel. Demandez-lui de vous permettre de comprendre le but, le défi ou l’enjeu qui fait que vous traversez cette situation difficile dans laquelle vous êtes.

Dîtes-lui que vous vous tournez vers elle car la Sagesse de l’Etre vous fait défaut dans cette période de tourments et que vous avez réellement besoin d’aide. Mettez-y votre coeur et employez vos propres mots, que vous vous exprimiez oralement ou par la pensée.

Vous sentirez clairement que vous avez été entendu. Kali, Maat ou d’autres entités féminines qui règnent sur ce qui vit dans notre Ombre, peuvent nous aider à éclairer ces parts de nous qui nous paraissent lointaines et inaccessibles.

Si vous appelez Kali, vous sentirez une grande masse noire ou sombre fondre sur vous. Mais vous n’aurez pas peur, elle n’est pas démoniaque ou  » mauvaise  » et elle vous enverra des messages peut-être obscurs sur le coup, mais les jours suivants vous vivrez des situations qui vous permettront de comprendre et d’arriver au résultat voulu.

Maat vous donnera l’impression d’une immense divinité très puissante. Elle vous impressionnera par sa Sagesse et sa prestance. Et ces messages ainsi que son enseignement vous paraîtront doux et délicat, au début. Rapidement vous vous rendrez compte qu’elle vous conduit là où vous devez aller, sans aucun détour.

Némésis enfin est la plus implacable des divinités féminines avec lesquelles j’ai travaillé. Elle est directe. Si vous devez vous rendre compte que vous vous conduisez comme un idiot ce sera le cas. Si vous devez souffrir au passage, ce sera le cas aussi. Mais elle ne vous laissera pas seul dans un tel cas de figure. Némésis va au bout de ses engagements. Elle vous aidera à surmonter la douleur causée par la prise de conscience en faisant en sorte qu’il y ait quelqu’un pour vous épauler. Avec elle les choses viendront vite, mais vous l’aurez compris, ce ne sera pas simple.

Je vous ai donc proposé 3 choix. Pour ma part j’ai eu affaire à Némésis dans le cadre d’une prise de conscience nécessaire et je m’en suis remise lol ! N’ayez donc pas peur de faire appel à elle. 

Cependant il est évident que si une autre divinité vous attire, c’est à elle que vous devez faire appel.

Ce rituel sera achevé quand vous le sentirez. C’est la divinité appelée qui vous fera comprendre qu’il est temps d’ouvrir les yeux et de vider la bassine, de ranger la pierre et de déplacer la plante pour la remettre à sa place initiale.

Bonne séance ! Clin doeil  

  

   

Une nouvelle aube

7z550uag.jpg 

 

Bonjour à tous,

J’ai fait un drôle de rêve cette nuit, un rêve très long. J’étais avec une amie, nous allions à la fac pour étudier avant les examens. On est passé par un centre commercial avant d’atteindre une salle où nous nous sommes enfermées pour pouvoir étudier.

Nous avons croisé des professeurs sur notre chemin. Nous les avons revus en sortant car nous sommes restées jusqu’à 22h au lieu de 18h pour les étudiants normalement. Nous y aurions passé la nuit si je n’avais pas décidé de sortir. Tout le centre était fermé et le gardien nous aurait enfermé là si nous n’étions pas sorties.

En sortant on s’est  rendu dans une boulangerie. Il y en avait 2 côte-à-côte. Je désirais aller dans l’une et elle dans l’autre. Finalement, je l’ai laissé choisir et elle a pris des pommes bien rouges. J’étais dégoûtée parce que bien que fauchée il a fallu que je paye. Son porte-feuille était dans sa voiture qui elle-même était dans le parking fermé depuis longtemps !

Du coup j’ai rien pris pour moi. On est parti ensuite. Du moins, fin de cette partie.

Seconde partie, je suis en voiture avec ma soeur. Elle conduit et provoque un accident mais ne s’en formalise pas. Elle m’explique que le gars en scooter qui a manqué de lui rentrer dedans et qui est ensuite tombé aurait dû ralentir, pas elle. Elle avait la priorité. Je regarde et je vois que c’est vrai.

Ensuite on passe dans un quartier où il y avait une école. A côté le terrain vague est en chantier. On allait y construire un centre de loisirs.

Je suis surprise, fin du rêve.

Mes guides me disent qu’il s’agissait d’un double rêve important. Le centre commercial renvoie à la quête amoureuse. La fac et les heures enfermées à travailler à ma quête interne personnelle.

Les boulangeries, au choix dans la vie matérielle. J’en préférais l’une à l’autre et je pensais ne pas pouvoir m’offrir les deux. Mon amie, blonde, s’est dirigée vers l’une d’elle et a choisi des pommes plutôt que le pain que moi j’aurais pris.

Autrement dit mon subconscient m’indique le choix de l’Amour alors que voulais plutôt l’argent. Toutefois, j’ai payé les pommes ce qui indique que j’étais bien prête à quitter la salle de cours. J’avais compris ce qui importait pour moi, mais inconsciemment. 

En nous rendant dans cette boulangerie nous sommes passés devant des professeurs surpris de nous voir encore là. Il semble que cela indique que j’avais sous-estimé l’ampleur initiale du travail que j’avais à faire sur moi-même. J’ai souvent eu l’impression de n’arriver à rien et de voir les choses traîner en longueur du fait que je ne voyais rien se concrétiser comme je l’aurais souhaité dans ma vie matérielle. Mais tout arrive à point comme l’indique le fait que nous soyons sorties de la salle d’étude à temps. Le fait que sa voiture ait été coincée contrairement à la mienne indique qu’il fallait ensuite que je me décide consciemment à faire le choix de l’Amour et que je m’y tienne.

L’autre partie, où je suis en voiture avec ma soeur indique que je ressens le besoin d’être protégée alors que je devrais croire en moi et en mon chemin. Ce gars à scooter représente un fort danger potentiel qui n’est qu’une illusion. Pour preuve, c’est lui qui tombe à la fin tandis que nous poursuivons sans heurt. Je me rends compte de cette illusion en regardant ce gars à terre.

Le chantier devant lequel nous passons, situé près d’une école indique qu’après l’effort veint toujours le réconfort. Le chantier correspond à ce qui se met en place dans notre vie.

J’aime bien ce rêve ! Il répond à certaines de mes questions, parmi les plus importantes. Cela explique sans doute cette sensation que j’avais ce matin que tout irait bien pour moi malgré mes difficultés actuelles.

Parfois la réalité se trouve dans notre coeur, pas à l’extérieur. Or dès que vous ouvrez vos yeux physiques c’est l’extérieur que vous voyez. Il est difficile de se faire à l’idée que les situations que vous vivez ou craignez ne sont pas  » réelles « , même quand vous en connaissez ( ou croyez connaître ) la finalité.

Je ne voulais pas spécialement me pencher sur ce rêve, ce sont mes guides qui m’ont conseillé de le faire. Je les en remercie.

Bonne journée à tous Clin doeil 

   

De belles énergies

20080309011025arcenciel2blog.jpg 

 

Bonjour à tous,

Je crois qu’il va bientôt y avoir une petite période de grâce énergétique. Elle ne devrait durer que quelques jours et se mêler aux énergies arrivantes de la période de Litha pour les wicca, de la Saint-Jean pour les autres.

Cette période bénie va commencer sous peu, peut-être 48 heures il me semble. Durant cette période ceux d’entre vous qui voudront donner de l’impulsion à leurs projets devraient réellement se lancer, même si vous souhaitez seulement vous faire couper les cheveux ou vous occuper de votre jardin.

Ces énergies seront propices à la réalisation des voeux. Autrement dit si vous êtes en attente, vous devriez commencer à voir les choses bouger significativement. Mais pas forcément dans le sens attendu, ce serait plutôt dans le sens qu’on ose à peine rêver.

Mes guides me disent que ce type d’énergies se déploient plusieurs fois par an. Il est temps que je me penche dessus plus sérieusement !

Bise à tous et profitez bien !  Clin doeil

La panthère blanche

849stangl.jpg 

 

Bonjour à tous,

Depuis ce matin une superbe panthère blanche hante mon sillage éthérique. Elle ne me veut pas de mal, mais vu que mon rêve de la nuit dernière m’avait mise de méchante humeur, j’avais très moyennement envie de tenir compte de sa présence.

Mes guides me répètent que je ferais mieux de croire à l’Amour qu’il y a en moi. Je demande pourquoi, ils me répondent d’essayer.

J’ai rêvé d’une espèce de vampire qui voulait tuer plusieures personnes. Je pensais avoir trouvé le moyen de m’en débarasser sans l’affronter mais non, j’ai commis une erreur et il est revenu vers moi alors qu’il se dirigeait déjà vers d’autres personnes. Je me suis mise à courir jusqu’à ce que je comprenne qu’il fallait que je l’affronte. On s’est retrouvé dans un escalier extérieur. On s’est un peu battu, puis j’ai sauté hors de l’escalier, tout en sachant que je risquais ma vie. Je ne voulais pas mourir, seulement j’avais réalisé qu’il me faudrait prendre un risque pour pouvoir venir à bout de lui.

Le risque a payé. Il y avait cet arbre très fourni en branches sur le côté, ses feuilles étaient clairsemées mais, je ne sais comment, il m’a empêché de m’écraser sur le sol. C’est très bizarre, je crois que les branches, très fines pourtant, m’ont retenue et m’ont permis de retomber sur mes pieds après un retournement. Comme les chats !

Le vampire par contre s’est littéralement dilaté au sol. Toutefois je n’ai rien vu de glauque à ce moment-là car c’était la fin de mon rêve, je me suis réveillée.

Maintenant que je me relis, je réalise que ce rêve était plutôt positif. Le vampire représente ici une situation dont j’aimerais bien m’extraire en ce moment. Mais je ne le peux pas, pour diverses raisons. Toutefois il semble qu’un retournement de situation devrait m’être favorable. Il me suffit donc de me faire confiance comme me disent mes guides.

Ca fait plusieurs jours que j’entends cela mais j’avais du mal à y croire. D’où ce rêve cru…

Néanmoins, cela fait un peu plus longtemps que mes guides me demandent de me pencher davantage sur mon Etre. Je ne sais pas si je vous l’ai dit mais je me sens accompagnée depuis que j’ai réalisé que je n’existais pas. Ca fait drôle, c’est une présence forte et douce à la fois et particulièrement aimante et protectrice. Il intervient quand je sollicite mes dons pour d’autres, il intervient quand je me sens mal aussi. Mais je ne parviens pas à le solliciter, ce n’est pas l’un de mes guides. Je ne les sens plus quand il est là.

Il ne parle pas, il me suggère des choses je veux dire, il transmet de l’énergie et les idées ou les réponses me viennent. Il peut faire disparaître mes maux physiques ( je n’ai pas dit une éventuelle grave maladie, je parle de petits maux ). Et quand il se fait plus présent, je sens à nouveau que je n’existe pas vraiment.

Je sais de qui il s’agit en vérité. Ce que je ne comprends pas c’est cette présence jamais fixe. Chaque fois que j’essaye de me concentrer sur lui il disparaît. Mes guides me disent que c’est parce que chaque fois que je me concentre, je fais intervenir mon ego. Or, pour sentir l’Incréé il faut s’ouvrir, pas se concentrer. Mais c’est toujours mon premier réflexe ! emoticone 

Mon Etre est ce que je suis spirituellement. Mes guides me disent qu’il faut que je me penche davantage dessus pour pouvoir comprendre et accepter mon chemin.

La panthère blanche est un des aspects de mon beau jaguar. Ce totem représente la divinité exaltée et consciente. Ca ne me parle que peu alors je demande plus d’explication et mes guides me demandent pourquoi est-ce qu’II intervient lorsque je sollicite mes capacités spirituelles, comme hier soir au téléphone avec une amie.

J’avoue que je me pose la question. Il m’a envoyé la réponse. J’écris et soudain je me souviens de la différence qu’il y a entre les dons et les capacités spirituelles. Les premiers ne dépendent pas de nous mais de la Source à travers nous. Ce sont les seconds qui sont  » en nous « .

Mes guides me disent que j’ai plus de dons que de capacités spirituelles. Et que la vraie raison de mes facilités en occultisme se trouve là, je suis aidée dans mes actions. Voilà pourquoi j’ai tant de guides autour de moi et tant de facilités à voyager d’une dimension à l’autre.

Je croyais que c’était eux qui m’aidaient. Ils disent que souvent c’est eux, mais qu’ils n’agissent pas de même avec tout le monde. Ils le font pour moi du fait de mes dons justement. Voilà pourquoi ils insistent à nouveau pour que je me penche sur mon Etre.

Le fait est que j’ai essayé mais je ne vois pas où cela est censé me mener. Et la panthère se rapproche de moi. Elle me fait comprendre que je dois simplement accepté la présence de l’Incréé. Une présence qui ira grandissante à mesure que je comprendrai que l’Un et le multiple ne sont pas incompatibles. Il n’est pas question de me fondre dans l’Un, j’ai dû lire ça un peu partout pourtant lol!

Non sérieusement, je crois que c’est l’inverse qui doit se passer, c’est l’Un qui petit à petit se fond en nous. Mes guides me répètent que ce n’est pas pour rien que nous nous trouvons dans des corps distincts ici et qu’il ne faut pas renier la Création. 

La panthère blanche m’indique en fait la route qui est la mienne pour parvenir, un jour qui n’a pas besoin d’être connu me disent mes guides, à ce résultat.

C’est drôle parce que ce félin ainsi que la lionne que je vois de temps en temps évoquent les aspects lunaires et féminins de la Source.

 » Tu vois que tu as bien choisi ta voie spirituelle « , me dit l’Archange Gabriel.  » Fais-toi confiance pour le reste aussi. »

Ce sera le mot de la fin.

Bonne journée à tous Clin doeil        

 

La maîtrise du feu

c2a9jessicagalbrethzodiacariesfairyc2a9.jpg 

 

Bonjour à tous,

Cette nuit j’ai vu un homme de dos qui forgeait je ne sais quoi. Lui je ne le voyais pas distinctement. En revanche les étincelles rouges qui jaillissaient sur le côté je les voyais clairement. C’était une vision nette, ces étincelles rouges captaient l’oeil car tout autour était noir.

J’ai eu du mal à trouver une signification concluante à mon réveil jusqu’à ce que je cherche à forgeron dans un dico en ligne. Le forgeron est celui qui maîtrise le feu, son feu intérieur et qui est capable d’agir avec clarté et discernement sur la matière.

Sauf qu’en marge de ma vision, j’ai encore provoqué des étincelles bien réelles sur la prise électrique de ma chambre. Heureusement que ces manifestations n’ont jamais dégénérées, mais mes guides me disent de ne pas m’en faire pour cela.

Toutefois, je ne maîtrise pas le feu. Il y a plusieurs semaines, une de mes fées est venue me demander de lui promettre de ne pas tenter de maîtriser les éléments et donc de cesser tout travail avec sur le plan matériel. J’ai accepté, elle m’a demandé cela pour mon propre bien.

Elle m’a dit ce matin que je ne pouvais rien contre les manifestations spontanées et que donc il fallait les accepter. Soit. Mais cela veut-il dire que ma promesse est devenue sans objet ?  » Non, me répond-elle, le message est autre. Le feu que tu es capable de matérialiser est une image. Le forgeron est celui qui maîtrise le feu comme tu es celle qui maîtrise autre chose. »

Une simple image alors…. Une image qui fait des vraies étincelles pour que je prenne conscience d’autre chose. Et quoi finalement ? Là je sens qu’une bonne partie de mes guides rigolent. Mais en même temps ils m’envoient plein d’Amour et me demandent de faire preuve de courage. Il semble que ce sera à moi de comprendre.

Ok, ils m’ont déjà bien aidé pour la compréhension de mes rêves de cette nuit ( 3 ). J’écris cela et je revois une route, j’avance sur un chemin, le ciel est vert, il y a de la pelouse bien grasse parsemée de fleurs sur le côté de ce chemin jaune. En fait non, le ciel est bleu, le vert est comme une couleur d’ambiance. Et il y a plein de gens derrière moi. Il y a toujours des gens derrière moi quand je me vois avancer sur ce genre de chemin ensoleillé. Ils ont l’air joyeux et moi aussi.

Pourquoi les gens sont toujours derrière ? Il n’y en a jamais devant ou près de moi. Je suis toujours seule devant. Alors que derrière ils sont tous groupés et ils sont joyeux.

Mais moi aussi je me vois calme et apaisée sur ce beau chemin. J’entends les rires des gens et cela ajoute à mon propre bonheur.

Mes guides me disent qu’il y a une chose en moi que je ne veux pas voir. Qu’il y a une chose que je peux faire mais dont je ne me sens pas capable. C’est possible…

Il y a plusieurs années j’ai rêvé que je réussissais dans un métier qui me ferait m’exposer publiquement. Or je suis à la fois réservée et timide et j’évite de trop me mettre en avant en général. Ma mère dit que je ne suis pas timide pourtant. Mes guides aussi.

Ils me disent de me montrer plus objective vis-à-vis de moi-même.  » Tu veux savoir qui sont ces personnes qui te suivent ? Les mêmes qui viennent te demander de l’aide et des conseils et qui font que tu sollicites tes dons pour leur répondre. Un jour, pas si proche toutefois, tu pourras guérir des gens en les touchant. Continueras-tu à vouloir vivre discrètement ? Tu as eu beaucoup de critiques et cela t’a affecté. Mais tu en recevras beaucoup d’autres. Tu en recevras toujours, pour diverses raisons. Il faut t’assumer. Ou tu continueras à provoquer des étincelles autour de toi dans la maison. »

Je vois, mais franchement moi j’ai l’impression d’être prise dans un étau par moments. Assumer je voudrais bien, ils me disent depuis longtemps de vivre au grand jour. Mais autour de moi dès que j’aborde certains sujets tout devient difficile. Mes guides me disent de ne pas attendre de miracle ou d’occasions favorables pour imposer mes choix car il n’y en aura pas.

Il faut que je fasse avec ce que j’ai et donc avec mon environnement. Ils me conseillent d’exploiter mes facultés de manière professionnelle. J’avais déjà compris mais je vois une telle quantité d’obstacles devant moi que cela me décourage.

 » Tant pis, fais avec les obstacles. Tu as bien composé avec jusqu’à présent. Tu composes même avec un obstacle de taille actuellement. Mais tu te lèves chaque matin. Il ne faut pas te décourager maintenant. Exploite tes dons professionnellement. Tu trouveras comment avec un peu d’objectivité. Et ainsi ton désir de gagner ta vie en faisant quelque chose qui te permette de t’épanouir se réalisera. Aies confiance en toi. « 

Ok, je comprends. Je crois même que je vois comment je pourrais m’y prendre. Je repense à mon amie Cassie, elle m’avait dit qu’un jour j’y viendrais. J’étais donc la seule à ne pas voir ? Sans commentaire ! emoticone

Bonne journée à tous Clin doeil

    

L’humilité

nenethomaslavenderserenade.jpg 

 

Bonjour à tous,

Je suppose qu’il vous ait déjà arrivé d’avoir envie de disparaître dans un trou de souris. Moi ça m’arrive en tout cas. Je trouve qu’il y a toujours trop de monde autour de moi quand je me retrouve dans une situation embarassante. Comme cette fois où j’ai trébucher juste devant l’arrêt du bus. Naturellement, il devait bien y avoir une dizaine de personnes…

D’un autre côté, je ne suis pas la dernière à éclater de rire quand quelqu’un s’étale devant moi. Je me souviens d’une fois au cinéma par exemple où quelqu’un a trébuché juste devant moi. On montait des escaliers et il précédait tout le monde. Eh bien, cet homme s’est ensuite retourné pour voir combien de personnes l’avaient vu. Laissez-moi vous dire que je trouve grossier de se moquer ouvertement de quelqu’un. Mais pour le coup, je n’ai pas pu m’empêcher de rire tellement je l’ai trouvé pitoyable. Moi, j’aurais conservé ma dignité en ne me retournant pas et en continuant d’avancer, m’étais-je dit à l’époque.

Encore que…Récemment je me suis trouvée dans une situation bien ridicule aussi. J’ai voulu essayer une paire de ballerine avec de grosses chaussettes aux pieds. Ayant conscience de l’effet, j’ai tenté de me mettre un peu en retrait. Peine perdue, une jeune fille m’avait vue et elle a bien rigolé ! En plus elle faisait les boutiques avec des copines. Voilà le genre de choses qui nous remet à notre place. En tout cas, ça m’a fait relativiser. J’ai pris le parti de rire aussi. Jaune au départ, je ne vais pas le nier. Mais aujourd’hui j’en ris tout court.

La spiritualité m’a permis de relativiser les concepts de la dignité et de l’humiliation.  » Tu avais besoin d’apprendre l’humilité « , me disent mes guides.  » Cela ne se fait jamais dans des circonstances faciles ou agréables. Tu avais besoin de réaliser ce qui compte réellement, tant chez toi que chez les autres. Tu avais besoin de comprendre que ce ne sont pas les apparences extérieures qui comptent. Tomber n’a rien d’un drame tant que l’on ne se blesse pas. Le fait qu’il y ait des gens autour ne change rien à cela. De la même manière avoir l’air ridicule dans un magasin ne peut te gâcher ta journée que si tu le veux bien. Ce genre de choses ne compte pas au niveau de l’âme. Maintenant, il faut distinguer les blesssures de l’ego de la véritable humiliation, celle qui atteint l’âme.

Si un jour tes sentiments sont trahis, ta bonté bafouée, tu le ressentiras très profondément. Mais ton ego te fera ressentir tant de peine et de ressentiment que tu ne verras pas que c’est ce type d’actes qui consitue une humiliation. Etre humiliée revient à être rejeté, à se voir renié, pas simplement à se voir moquer. Tu avais besoin d’apprendre l’humilité et tu apprendras encore beaucoup à ce niveau. 

Nous ne te souhaitons pas de connaître le rejet qu’est la véritable humiliation, celle qui blesse l’âme si profondément que vous mettez énormément de temps à vous en remettre. Mais si demain tu glisses sur une peau de banane, tant que tu peux te relever, souris et estime-toi chanceuse. » 

Je relis ces mots et je réalise que j’ai déjà eu cette sensation d’être rejetée pour ce que je suis.  » Si tel était le cas, tu en souffrirais bien plus. Ce que tu as connu s’assimile plus au déni dû à l’incompréhension et parfois à la jalousie. Le véritable ennui était que tu avais pris les choses si personnellement qu’elles avaient gonflées en toi. Mais tu devais cela plus à ton ego qu’à ton âme. Tu avais besoin d’apprendre la compréhension, la compassion et l’humilité. »

Je vois… Mes guides me disent depuis longtemps d’abandonner tout cynisme et de renoncer à l’humour noir. Petit à petit je comprends pourquoi. Mais je dois avouer que j’en suis une grande adepte ! 

 » Pourtant tu sens les changements dans ce que tu apprécies et qui te divertis. », insistent mes guides. C’est vrai. Je me moque moins facilement des autres et j’ai plus d’indulgence envers moi par la même occasion.

C’est drôle, j’entends souvent vanter les louanges de ceux qui se disent aussi exigeants envers eux-mêmes qu’envers les autres. Néanmoins depuis que je fais preuve de plus d’indulgence envers moi, je constate que je ressens plus facilement l’Amour qu’il y a en moi et autour de moi.

Je ne donne pas de conseil, je remarque simplement que cette nouvelle façon de voir et d’envisager les choses à mon sujet me convient mieux. Ca me permet aussi d’être plus compréhensive envers les autres. Plus patiente également et ça me permet petit à petit de laisser émerger ma compassion.

Je vous avais expliqué que j’avais eu des problèmes avec mon empathie. Au point que je m’étais érigé un bouclier énergétique. Mais il n’est plus là, et finalement je m’en sors sans. Je suis contente d’ailleurs.

Maintenant, je ne dis pas que tout est parfait chez moi,  » mais tu grandiras encore « , me disent mes guides.

 » Tu réaliseras notamment, le jour où ton niveau de compréhension et de compassion aura atteint son apogée, que la véritable dignité n’existe pas. Ce n’est qu’un attribut de l’ego. L’âme est belle et parfaite. Elle n’a besoin d’aucune parure. » 

Autrement dit quand il n’y a plus d’ego, on ne risque plus de se sentir humilié à la moindre occasion. Bon, je n’en suis pas encore là.  » Mais ça viendra si tu continues ta route sereinement, suis simplement ton coeur. » , me disent mes guides.

Mon coeur qui sait quand il est temps de demander de l’aide ou des conseils extérieurs. Mon coeur qui sait vers qui je peux me tourner si besoin et quand le faire. Mon coeur qui ne craint pas de s’abaisser ou de se sentir en position de faiblesse ou d’infériorité.

Oui, j’avais besoin d’apprendre l’humilité. Et je n’ai pas terminé. Je vais poursuivre ma route.

Bonne journée à tous Clin doeil               

   

Lisa Thiel – Acchi Mantra (chant)

Bonjour à tous,

Voici un titre très doux, très apaisant, un air païen simple et inspirant.

Je vous souhaite de l’apprécier.

Image de prévisualisation YouTube 

Le chant de la Fée du soir

i1403661148323.jpg

 

« Ecoute mon chant d’espoir »,

me dit la Fée du soir.

Pourquoi t’écouterais-je ? Tu me dit de jolies choses et je ne vois rien venir dans ce désert de pierres et de cailloux.

Es-tu sure ?, me demande-t-elle encore malicieusement.

Tandis qu’une oasis se dresse je vois apparaître des arbres luxuriants, des fleurs multicolores et des papillons lumineux qui tourbillonnent, tourbillonnent…

Où sommes-nous ?

 » Là d’où tu n’aurais jamais dû partir ma belle Sylvie. Nous sommes dans la demeure de ton âme, dans la Lumière du Ciel et dans ta zone de confort.

Les arbres immenses représentent à la fois ton potentiel et tes ressources trop inexploités encore, les fleurs tout l’Amour dont tu es capable et les papillons symbolisent la force et le courage dont tu sais faire preuve. Ils représentent chacun une étape franchie avec succès.

Tu veux savoir où nous sommes, nous sommes chez toi. Nous sommes là où tu pourras venir te ressourcer chaque fois que tu sentiras la faiblesse te gagner. Cette faiblesse qui n’est qu’une illusion. N’oublie jamais ta Force. Ne néglige jamais ton potentiel.

Ce matin nous t’avons suggéré de tirer les cartes. Il s’agissait d’un tirage spirituel et tu as été déçu une nouvelle fois de tirer le Pendu à un emplacement qui explique tes difficultés matérielles actuelles. Mais on t’a expliqué un certain nombre de choses. Crois en toi. La route est encore très longue. Ne sois pas pressée. Tu as certes franchi une première étape, mais il te faut à présent répondre à l’appel qui t’a été lancé.

Tu seras de plus en plus sollicitée. Il arrivera que tu ne puisses pas dire non. C’est ce que révèle le Pendu. Souviens-toi que ce n’est pas pour rien que tu es l’aînée des enfants de tes parents. Ce n’est pas pour rien que tant de personnes te trouvent sur leur route.

Un jour tu as demandé de l’aide. Mais tu ne l’as pas obtenu comme tu l’aurais souhaité. Nous savons ce que tu as enduré. Nous savons que tu voudrais te reposer et passer à autre chose, de plus léger et joyeux. Nous savons aussi que ce n’est pas pour tout de suite. Cela viendra, mais plus tard.

Il faut d’abord que tu viennes en aide à une personne en particulier. Ce sera un travail lourd et éprouvant, pour vous deux. Pour toi parce que tu es déjà passée par là, pour lui parce qu’il va tenter de résister.

Hier tu as entrepris d’écrire des pages sur les âmes jumelles et les difficultés qu’elles rencontrent. Nous t’avons laissé en écrire une, pas l’autre alors que c’est celle qui t’intéresse le plus. Nous savons pourquoi nous t’avons stoppé, ne cherche pas à apprendre ainsi. Tu uses et abuses du don de connaissance. Souvent nous te laissons faire, mais seulement quand ça ne risque pas de t’empêcher de faire des prises de conscience. Alors ne reprends pas cette page aujourd’hui.

Vois plutôt ce jardin, il se trouve en toi. Tu peux venir t’y ressourcer quand tu le désires, viens à loisir. Tu trouveras toujours l’un de nous pour t’y guider et t’y accueillir quand la fatigue se fera sentir.

Tu as une nouvelle grosse épreuve à traverser. Tu craignais une chose précise, ce sera autre chose, plus complexe mais plus productive aussi. Tu en tireras de grands bénéfices. Il faut que tu aides quelqu’un à traverser la nuit de l’âme.

Ce ne sera pas simple, j’insiste. Ne serait-ce que parce que tu auras la sensation d’une grosse injustice de devoir encore te débattre mais pour une autre personne qui se reposera beaucoup sur toi.

Aide-le quand même. Tu ne le regretteras pas. « 

Sur ce ma Fée du soir me dit au revoir. Je connais son vrai nom, c’est une Salamandre, l’un de mes guides féériques. Je la remercie pour son aide et pour m’avoir montré ce joli jardin. Parfois c’est vrai, on a juste besoin d’un peu d’espoir.

Bonne journée à tous Clin doeil

 

Comme dans un livre ouvert

fleursblanches.jpg

 

Bonjour à tous,

Il y a encore quelques mois, il n’y a rien que je ne craignais plus que les gens puissent lire en moi, voir qui je suis. Ce blog m’est très utile. Il m’a permis de dépasser cette crainte. C’est à coeur ouvert que je m’exprime ici. Certains parmi vous sont plus sensibles que d’autres, cela leur permet en plus de lire entre mes lignes. Peu importe.

En chacun de nous niche la Beauté, me disent mes guides. Parfaite et inaltérable.

Elle sommeille donc aussi en moi. J’ai eu du mal à y croire, maintenant je sens sa douceur et elle ne me fait plus peur.

La laideur, l’orgueil et même la méchanceté m’ont longtemps paru plus accessibles. Or seule la Tristesse les accompagnait.

La Joie est la compagne de l’Amour qui ne reflète rien d’autre que la Beauté, la Pureté, la Perfection et la Simplicité.

Autant de choses qui me paraissaient accessibles uniquement au travers une vie matérielle et sociale forcément à l’image de ce que l’on peut voir un peu partout autour de nous.

Mais plus j’allais dans cette direction plus le mot Illusion se faisait présent dans ma tête. Je l’ai maudit ce mot, il me gênait trop.

J’avais simplement envie de vivre comme tout le monde. Peu importe s’il fallait faire des ajustements. Que je n’ai un jour plus eu la force de faire.

Alors j’ai compris qu’il me fallait être authentique. Et j’ai découvert pleinement le sens d’une des strophes de mon poême préféré, l’Invitation.

 » Je ne m’intéresse pas à la véracité de l’histoire que tu racontes.

Je veux savoir si tu es capables de décevoir quelqu’un pour rester fidèle à toi-même,

Si tu supportes l’accusation d’une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme. »

Supporterai-je ? Je sais que oui. Je sais aujourd’hui que oui.

Il y a un monde entre le lisse et le Beau. Le lisse n’est pas le Beau.

Ce n’est pas non plus la Pureté et la Sincérité. Ce n’est que la surface des choses, des gens et des sentiments.

Mais à l’intérieur rien ni personne n’est lisse. A moins d’avoir éviter d’aimer, de s’aimer et donc de vivre.

Pour ma part je sais donc que je ne suis pas lisse. Je suis pleine de heurts et d’aspérités. Je suis pleine de hauts et de bas. Pleines de lignes droites interrompues, de courbes, de chemins rebroussés et de virages à 180 °.

Je ne suis donc pas lisse.

Je suis pareille à la Lune, changeante et constante à la fois. Belle dans la perfection de mes aspérités comme autant de cratères sur ses deux faces.

Comme dans un livre ouvert je me laisse lire, aujourd’hui.

Je ne crains plus ni la Perfection, ni la Beauté.

Je ne crains donc plus l’Amour.

Bise à tous Clin doeil    

 

1...335336337338339...362

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause