Archive de l'auteur

De la visite

zednature01420.jpg 

 

Bonjour à tous,

Ce matin, j’étais dans mon lit quand trois entités se sont manifestées. Je ne les connaissais pas encore, elles sont arrivées après qu’une belle licorne me soit apparue.

De ces entités je ne voyais que les yeux. Tout le reste était sombre. Elles sont arrivées une à une, en me parlant avec douceur. Elles m’ont dit être des stryges, des fées de l’Ombre. Elles m’ont emmenée dans l’astral intermédiaire sombre, où elles vivent.

Quel endroit épouvantable ! Il y a une espèce de magma sombre et glauque où tout le monde est englué. Oui parce que j’ai oublié de préciser une chose, cet endroit correspond en fait à celui où se trouvent les âmes de bon nombre d’entre nous !

Il y a peu d’amour à ce niveau je trouve, elles m’ont dit que c’était normal. Que ce sont les être qui font le lieu et non pas l’inverse. Chacun doit s’extraire de là individuellement en retrouvant le fil de son propre coeur.

Cela m’a en tout cas permis de comprendre en quoi notre dimension est un espace d’apprentissage…Nul n’est obligé de rester dans ce magma infâme. Nous sommes tous reliés à l’Amour, il suffit de s’en rappeler.

Mais bon, pour moi le plus choquant est que cette exploration m’a permis de  » voir  » qu’en fait, chacun vit vraiment selon ce qu’il est. Je veux dire, parfois on se dit en voyant le comportement de certains qu’ils font exprès etc…Mais dans cette zone tout à l’heure, j’ai réalisé que ce n’est pas que certains font exprès. Pour eux il est simplement normal d’agir de telle ou telle façon, comme pour moi il est normal d’agir comme je le fais.

L’astral intermédiaire est riche d’enseignements. On apprend à accepter que si quelqu’un préfère l’argent à l’Amour, c’est son droit. Si quelqu’un préfère son propre bien-être à celui de la planète, c’est son droit également.

A nous de fréquenter en priorité les personnes avec lesquelles on sait que l’on pourra s’entendre. Je ne dis pas de s’exiler. Mais les stryges m’ont aidé à comprendre pleinement ce que signifie  » aime ton prochain comme toi-même. »

Peu importe qu’il n’agisse pas de la même façon. Il faut accepter que nous ne percevions pas tous l’importance de l’Amour de manière identique.

Cela ne signifie pas qu’il faille se renier, au contraire. On se fait davantage de bien en admettant ses limites vis-à-vis des autres qu’en se battant contre soi-même, me disent mes Anges.

Car lorsqu’on se bat pour rallier les autres à notre cause, on se bat contre notre propre capacité à donner de l’Amour inconditionnellement. Un comble non ? emoticone

Pour en revenir à mes fées de l’Ombre, je ne savais pas ce qu’était une stryge. Elles m’avaient dit, vas regarder ( sur internet ) mais fie-toi plus à ton ressenti face à nous qu’aux définitions que tu trouveras.

J’ai vite compris pourquoi ! D’après les définitions elles seraient d’affreux démons mangeurs de bébés…Ce matin pourtant j’ai senti qu’elles ne me voulaient pas de mal et mes Anges me l’ont confirmé.

Je vais donc suivre le conseil de rester sur mon ressenti. Mais j’ai quand même croisé un démon dans mon voyage de ce matin. Il ne m’a pas approchée ( j’étais très entourée ) mais cela m’a rappelé que l’espace intermédiaire ( le Milieu si vous préférez, entre les plans lumineux et les plans sombres de l’astral ) est le lieu idéal pour se souvenir que nous sommes tous reliés et ne formons qu’Un.

Bonne journée à tous Clin doeil 

 

La dimension multiple des rêves spirituels

iles010.jpg 

Bonjour à tous,

En cette belle matinée je voudrais vous parler de ce cauchemar que réprésentent les rêves spirituels pour les interprètes.

Les rêves spirituels sont les rêves dont la plupart des symboles nous sont proches et personnels. A un point tel qu’il est difficile pour une personne extérieure de les déchiffrer. L’ennui, c’est que souvent ils ne sont pas clairs pour nous non plus.emoticone  

Il en est ainsi parce qu’ils nous sont envoyés par notre âme dans le but de nous sensibiliser à des choses dont nous n’avons pas du tout conscience.

Il y a plusieurs cas de figure alors :

- Soit le rêve concerne un évènement à venir mais l’évènement en question marquera un tournant pour vous.

- Soit il vous annonce votre avenir proche sur une longue période.

- Soit il vous annonce vos prises de conscience à venir.

- Soit il vous montre ce que sera votre avenir si vous ne suivez pas votre coeur. ( Ces rêves-là sont les pires mais également les plus rares. )

- Soit il s’agit d’un rêve d’apprentissage. Je ne développerai pas aujourd’hui, c’est un cas assez particulier.

La difficulté ici réside dans le fait que sur le moment, il est presque impossible de savoir quel cas de figure est concerné. Le rêve fait souvent penser à une chose que l’on est en train de vivre. Alors on a tôt fait de faire le lien…erroné !

Ce n’est qu’après qu’on le réalise, lorsqu’un an, deux ans plus tard voire plus on repense à un vieux songe qui nous avait marqué mais auquel on ne pensait plus depuis longtemps.

En outre, il arrive que certains rêves aient une dimension multiple comme je l’ai dit dans mon titre. Ces rêves sont les plus ardus et les plus mystérieux en réalité. Vous ne les comprenez qu’avec le temps. Aucun interprète extérieur ne peut vous en révéler tous les sens, c’est vous qui les découvrirez. Il en est ainsi de plusieurs de mes propres rêves remontant pourtant à plus de deux ans.

A l’époque je faisais analyser presque tous mes rêves. Je l’ai appris il y a peu mais du fait que mes interprètes étaient rapides et compétentes, mes guides en ont profité pour me relier plus facilement à mon âme et pour développer une relation avec moi. Ils ont glissé plein d’éléments dans mes rêves que je ne pouvais pas comprendre à l’époque mais qui correspondent à ce que je vis maintenant et à ce que je vivrai encore dans plusieurs années.

Il y a plus d’un an par exemple j’ai fait un rêve qui concerne une très grande période de ma vie mais le départ de cette période n’interviendra que dans quelques années ! emoticone   

Je suis certaine pourtant que je me souviendrai du rêve en question à ce moment-là.

Comme ce matin où un vieux songe m’a encore été rappelé. Un rêve dont je pensais avoir perçu le sens caché pourtant. Mais mes guides m’ont expliqué qu’il en avait plusieurs. Trois exactement, et je n’en ai compris qu’un seul…Mieux vaut en rire !

Bonne journée à tous Clin doeil  

Au-delà de la peur

fantasy19.jpg

 

 

Bonjour à tous,

Il y a quelques jours, sur un forum que je fréquente sans assiduité depuis quelques années, je suis tombée sur l’article d’un membre qui expliquait que la peur était le chemin qui mène à la connaissance. Cet article m’a interpellée.

Il y expliquait qu’au-delà de toutes nos peurs, en existait en réalité une seule. Mes guides m’ont aidé à comprendre que cette ultime peur est celle de notre ego. Il ne veut pas que nous réalisions pleinement les projets de notre âme.

Il préfère que nous nous éparpillions. Que nous ayons cinquante projets en tête par exemple, ce qui nous donne l’illusion d’être actif tout en ayant un fort potentiel. Le fait est que nous avons bien ce potentiel. Mais nous le gâchons en nous dispersant et en nous concentrant sur ce qui est susceptible de nous faire  » remarquer ».

De la même façon, nous avons tendance à aimer nous rendre indispensable. Il n’y a qu’à voir comme on encense souvent ceux qui sont capables d’être sur plusieurs fronts, gérant tout de mains de maître. Mais l’admiration ce n’est pas l’amour.

En fait, tous ces comportements dictés par l’ego nous conduisent à nous éloigner de notre âme. Tout comme les peurs qui nous paralysent et nous empêchent de suivre des idées instinctives.

Par exemple vous avez envie d’ouvrir une animalerie, mais sera-ce rentable etc…Je suis sure que vous connaissez. Moi je connais en tout cas. Tout comme ce que j’ai cité plus haut.

Mes Anges me disent sans cesse,  » laisse ton coeur te guider. » C’est ce que je m’efforce de faire. Mais cela ne m’empêche pas d’avoir peur parfois. Pourtant quand effectivement j’agis, je me rends compte que j’ai fait ce qu’il fallait.

Quand on agit selon son coeur on sent comme une libération, on se sent bien à l’intérieur. Même si personne ne le remarque ou que la vie n’est pas immédiatement plus facile.

Mes guides me disent de ne pas chercher à faire plaisir, à me faire remarquer positivement, que ça viendra tout seul si je me suis. Ils ont raison je m’en suis déjà aperçue. Au fond, on se complique l’existence. 

 » C’est parce que l’ego est difficile à vaincre. Il refuse de se laisser assimiler. Ignore-le tout simplement et suis ton coeur. « , me disent mes guides.

Toutefois pour l’ignorer il faut aussi trouver la force de faire le ménage en soi et autour de soi. Ce n’est pas très difficile d’un point de vue pratique. Ca l’est davantage au niveau émotionnel. Vous coupez des liens, vous ne savez pas forcément quand vous pourrez en créer d’autres. De nouvelles peurs se font alors jour.

De plus, il arrive qu’on doive s’y reprendre pour rompre certains de nos liens ou alors que l’on doive composer avec des liens qui ne peuvent être coupés rapidement. Cela aussi engendre de la peur.

Cependant je pense que ce sont ces peurs-là qui mènent à la connaissance de son âme. Contre toute attente c’est dans de tels moments que l’on se découvre force et courage. Puis on découvre son potentiel etc…

La peur ne disparaît pas immédiatement alors. Mais elle ne nous empêche plus d’avancer et un jour, on réalise qu’on l’a finalement dépassée.

Bise à tous Clin doeil 

 

 

Détendons-nous !

fondecran.jpg 

 

Bonjour à tous,

C’est le weekend alors je vous propose une petite séance de relaxation destinée à évacuer les tensions.

Allongé sur le dos ou assis dans une position confortable, fermez doucement les yeux.

Prenez le temps ensuite d’inspirer et d’expirer profondément dix fois d’affilée. Faîtes-le doucement, dans le plus grand calme.

Une fois cela fait, restez ainsi une bonne minute les yeux clos. Peu importe que des pensées vous assaillent, laissez-les venir.

A l’issue, visualisez une petite bulle dans laquelle toutes ces images ou pensées s’engouffreront. Vous les voyez entrer dans cette petite bulle qui grossit au fur et à mesure. Elle ne risque pas d’exploser, laissez-la grossir, laissez-la se remplir.

Lorsque vous n’aurez plus d’images ou de pensées à y insérer, regardez la bulle s’éloigner doucement, jusqu’à disparaître.

Ouvrez ensuite les yeux.

Bon weekend à tous ! Sourire

Hommage à la Déesse

ajna5.jpg

 

Bonjour à tous,

J’ai décidé de créer une nouvelle catégorie pour partager quelques recettes naturelles qui je le pense pourraient vous plaire.

Je commence par une petite recette pour les femmes ( désolée messieurs ! emoticone )

A faire quelques jours avant les règles ou à la pleine lune: Hommage à la Déesse

Dans une petite bassine de verre ou de terre cuite, verser un bon litre d’eau.

Y ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de jasmin

              une bonne poignée de pétales de roses rose ou blanche

              une bonne poignée de sauge séchée

Remuer le tout doucement en y plongeant les mains pendant cinq bonne minutes.

Ensuite, plonger un linge de fibre naturelle dedans pour l’imprégner du liquide puis passer le linge sur différentes parties de son corps.

Cette friction a pour but de vous reconnecter à la Déesse en vous, de la réveiller doucement et de l’entretenir. C’est une marque d’amour et d’affection pour vous-même. 

Bonne journée à tous Clin doeil

 

The Mummer’s dance, Loreena Mc Kennitt

Bonjour à tous,

Je trouve que Loreena est une grande artiste et sa musique me touche beaucoup. Je vous propose de découvrir ce joli titre ou de le réentendre si vous le connaissez déjà.

Bon et agréable weekend ! Clin doeil

Image de prévisualisation YouTube

Une petite citation d’Anaïs Nin

1113986326small.jpg 

 

«Le seul alchimiste capable de tout changer en or est l’amour. L’unique sortilège contre la mort, la vieillesse, la vie routinière, c’est l’amour.»

Les enfants

colombe.gif 

Bonjour à tous,

Je sais que j’ai été mère de nombreuses fois au cours de mes différentes existences. J’en ai d’ailleurs vu de toutes les couleurs avec mes enfants paraît-il…Mais je ne me souviens pas des mauvais souvenirs. Je sais simplement aujourd’hui que je n’en aurai plus après cette existence-ci.

Il y a quelques années, j’ai vu mon fils. Comprenez, je n’ai pas d’enfant à l’heure actuelle. Mais le jour où j’ai eu cette vision, j’ai su que je voyais celui qui serait mon fils. J’ai su comme j’ai su beaucoup d’autres choses après.

Combien de personnes ont la possibilité de regarder un jour en arrière et de se voir expliquer pourquoi elles en sont là où elles en sont ?

Ces derniers jours, tout mon parcours m’a été expliqué. J’ai compris des tas de choses au sujet de moi-même et je me sens privilégiée. Mais mes guides me disent :  » Ce n’est pas de la chance. Toutes ces explications, compréhensions ont été permises par tout le travail que tu as fait sur toi en amont. »

Hier soir, dans mon lit, je me détendais quand j’ai entendu : «  Vous n’aurez plus d’enfant. » Je ne l’ai pas entendu dans ma tête, je l’ai entendu à mon oreille et j’ai reconnu la voix, c’était celle d’un de mes anges gardiens. Je suis capable de voir d’entendre ou de sentir des entités. Mais je sens plus souvent que je n’entends, la clairaudience me crispe toujours car c’est tellement surprenant ! Je préfère sentir.

Bref, cette phrase ne m’a pas plu. Je savais à qui ce  » vous  » faisait référence et ça m’a contrariée. Je veux être mère. Je ne dis pas demain, mais un jour.

Mes guides sont restés auprès de moi du coup, ils m’ont évité le choc ainsi mais le déni aussi. Ils m’ont poussé à cherché les raisons qui faisaient que je souhaite être mère. Ils m’ont poussé à me demander ce qui en faisait un besoin. Ils m’ont obligé à démonter l’échafaudage rouillé de ma conception de la famille.

Les enfants ne sont pas un prolongement de nous, rassurez-vous je le savais déjà. Ce dont j’avais moins conscience, c’est que la parentalité est une expérience à part entière dans cette dimension. On ne la vit que si on en a besoin pour évoluer. On apprend de ses enfants comme ils apprennent de nous. D’ailleurs, on s’incarne souvent dans un même noyau d’âmes. Du coup on peut être l’enfant dans cette vie d’un parent qui auparavant a été notre frère ou notre propre enfant.

Toutefois il arrive aussi que l’on s’incarne dans un noyau totalement étranger. Où l’on ne connaît personne. Normalement il nous faut tisser des liens alors. Mais ce n’est pas toujours possible. Je vois mon propre père, il n’est pas aimé de sa famille. Mes grands-parents viennent même de le déshériter et il l’a appris par son frère qui ne l’aime pas non plus. Plus que le geste, c’est le silence qui lui a fait mal.

La famille ne garantit pas l’amour.

J’ai un frère et une soeur et nous nous entendons extrêmement bien, depuis toujours. Je pensais sincèrement que si je fondais ma propre famille ce serait forcément pareil. Mes enfants nous aimeraient leur père et moi, et ils s’aimeraient aussi entre eux. Je vous assure que pour moi les choses seraient bien aussi simple.

Pourtant j’avais l’exemple difficile de mon père juste à côté. Mais je n’y prêtais pas grande attention. Je suis si peu auprès de sa famille et il ne parle pas de ses souffrances. C’est par mon frère et ma mère que j’ai eu vent de ce qui s’était passé. Les deux vivent avec lui, ils voient ce qu’il se passe et ils savent ce qu’il ressent bien qu’il n’aime pas en parler.

La famille ne garantit pas l’amour…

Mes guides me disent : Tu pourrais être une bonne mère, tu l’as déjà été. Mais ne t’attends pas à ce que ça te rende heureuse ou tu seras forcément déçue. Il ne faut pas avoir d’attentes vis-à-vis des autres qui qu’ils soient. Rends-toi heureuse toute seule. Si tu n’y parviens pas, le problème viendra de toi uniquement. Ton père aurait dû s’éloigner depuis longtemps. Il vous a mais ils désirent toujours l’affection de ses parents. Il court après une chimère. L’Amour ne se trouve pas à l’extérieur. Pour être heureux sans avoir à repousser ou chercher l’affection des autres, il faut regarder en soi et voir à travers soi. »

Le message d’hier avait pour but de me pousser à réfléchir à tout cela. Je sais que j’aurai des enfants dans cette vie, je sais même combien. Je l’ai souhaité avant de venir voilà pourquoi. J’ai retrouvé beaucoup de ce que je souhaitais d’ailleurs. Faut dire que j’ai cherché ! emoticone    

Cependant l’essentiel était de me rappeler que l’Amour dont je me nourris et qui éclaire ma route se trouve en moi et il en sera toujours ainsi.

Bonne journée à tous Clin doeil   

 

La Femme bison blanc

bisonblanc.jpg 

Bonjour à tous,

Ce matin j’ai vu un bison venir à moi. Je l’ai chevauché assez rapidement, il avait une nature un peu sauvage. Ce n’était pas désagréable. Il était très gentil et c’est lui qui m’a invité à monter sur son dos.

On était dans un endroit qui ressemblait à ces grands espaces de terre rouge et sèche en Amérique du Nord. En haut d’un rocher, alors qu’on chevauchait, est apparu un esprit qui m’a impressionné.

C’était la Femme Bison blanc. Je ne l’ai pas reconnue tout de suite alors que ça faisait un moment qu’elle était près de moi. C’est elle qui m’avait fait venir dans cet étrange endroit et qui depuis le jour où j’ai découvert mon totem de vie, m’envoie tous ces Esprits Animaux.

Je déploie beaucoup d’énergie en ce moment. Ou plutôt j’en dépense, du fait de la kundalini. Elle m’a montré l’énergie qui circule dans ma colonne vertébrale. Celle-ci monte jusqu’au sommet de mon crâne et au-delà. Je l’ai figurée comme une jolie plante qui s’épanouit doucement et dans des proportions normales.

Je n’ai jamais eu de gros problèmes avec la kundalini. Mais mes anges m’ont dit ce matin qu’il était temps que j’apprenne à maîtriser l’énergie qu’il y a en moi plutôt que de la laisser se déployer comme ça.

La Femme Bison blanc est là pour m’aider à y parvenir. Et puis j’ai Arax aussi ! C’est mon Familier. Qui est d’un niveau spirituel plus élevé que le mien. Je devrais donc y arriver.

Bonne journée à tous Clin doeil

Exerce ta compassion

4oqbd9c120433x573.jpg 

Bonjour à tous,

Il y a quelques années tout le monde dans mon entourage me trouvait redoutable en raison de mon sens de la répartie. Je partais au quart de tour.

Enfant je me souviens j’étais moqueuse. Une vraie chipie, rien ne m’échappait. Adolescente je lançais des vannes à tout mon entourage, qui ne me désertait pourtant pas. Et dans mes années estudiantines je m’étais un peu calmée mais juste un peu. Je partais au quart de tour, il valait mieux ne pas m’énerver.

C’était une façon pour moi de maintenir les gens à distance. Curieusement, ça n’empêchait pas beaucoup de m’apprécier quand même. Si bien que longtemps je n’ai pas vu de raison de changer de comportement. Toutefois c’est venu tout seul et en douceur. Pas grâce à un homme, je sais que beaucoup de femmes changent de comportement de cette manière. Non, c’est venu doucement à mesure que je prenais conscience de moi.

Les gens venaient et viennent toujours facilement vers moi. Ils me parlent ou me demandent de l’aide, parfois dans la rue alors qu’ils ne me connaissent pas et qu’il y a d’autres personnes autour. Des fois j’accepte, d’autres fois je refuse.

D’une manière générale ça ne m’ennuie pas. Il n’y a que quand je ne me sens pas bien moi-même que je suis agacée qu’on se tourne vers moi. Parce qu’à l’inverse je ne vais pas facilement vers les gens.

Ponctuellement, il y a eu des périodes où j’ai été soulagée de me confier pourtant. Alors j’ai souvent pensé que je n’étais pas suffisamment ouverte envers les autres. Puis j’ai compris qu’il n’était pas forcément bon de s’ouvrir totalement à tout le monde.

Peu importe, j’y vais au cas par cas tout bonnement. C’est le plus simple.

Il faut respecter les autres et la manière dont ils pensent et voient les choses. Mes guides m’encouragent à me servir de mon empathie non pas pour me fermer comme je l’ai fait pendant des années  ( par pseudo protection), mais pour aimer et donner comme j’aime le faire quand je sens que l’échange est possible.

Je m’ouvre plus facilement quand je n’ai pas la sensation d’avoir un mur face à moi. Je m’énerve d’ailleurs quand j’ai l’impression que les gens ne tiennent pas compte des efforts que je fais pour eux, en plus pour leur être agréable.

Mais pourquoi seraient-ils reconnaissants ? Souvent ils ne demandaient rien à la base. Quant à m’énerver, j’éviterais de le faire si je me concentrais plus sur moi et mes besoins plutôt que sur ceux des autres.

Parfois on m’appelle, juste pour me demander des services ou pour que je remonte le moral. Je sais très bien faire les deux. Mais alors c’est à moi que je ne rends pas forcément service. Ma soeur a l’art de me faire me sentir aussi mal qu’elle par exemple. J’ai fini par le lui dire et ça va beaucoup mieux. Pour moi.

Une de mes amies ne fait rien sans avis extérieur. Hier elle m’a appelé, elle voulait encore que je l’aide à prendre une décision. En usant de ma médiumnité. Mais, je n’ai rien pu lui dire d’autre que «  gère toi-même. » Elle n’était pas contente. Toutefois ce sont mes propres guides qui se sont opposés à ce que je lui réponde. Et ça fait un moment aussi qu’ils me disent de m’éloigner d’elle. Je ne l’appelle plus donc, elle le fait par contre. Je la connais assez pour savoir qu’elle le fera encore puisqu’elle a besoin qu’on la rassure pour se sentir bien. Il faut croire toutefois que moi aussi j’avais besoin de le faire, je suis d’accord.

Mais d’un autre côté, que ce soit elle ou un autre, j’ai du mal à envoyer balader quelqu’un dont je sens qu’il a besoin d’aide.

C’est là qu’il faut savoir faire preuve de compassion me disent mes guides. Aider les autres est une bonne chose, mais ils se reposent ensuite sur moi parce que je les aide mal. Ils viennent naturellement mais exercer sa compassion ce n’est pas se mettre en quatre, c’est amener les autres à se rendre compte de ce qui ne va pas eux-mêmes.

Autrement dit ils me conseillent non pas de fermer ma porte, ce que j’envisage régulièrement lol, mais d’essayer plutôt d’amener les gens à ouvrir les yeux tout seuls.  » Comme hier soir avec ta soeur, c’est plus productif  », me disent-ils à l’instant. 

Certains acceptent ce type d’aide, d’autres non. Peu importe. Sur le coup ils refusent mais c’est pour mieux réfléchir ensuite, une fois que la vie les y a amené. C’est comme ça que ça marche en fait.

La médiumnité tournée vers les autres peut me servir à  »converser » avec l’âme des autres. Mais dans ma conception spirituelle de la vie chacun doit faire l’effort de se connaître lui-même et de se remettre en question quand nécessaire pour pouvoir avancer. Je ne peux que tenir compte de cela.

Ça me rend heureuse finalement.

Bonne journée à tous Clin doeil    

     

 

1...335336337338339...344

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause