Archive de l'auteur

Pomme-cannelle

Pomme-cannelle 18010712504017181815440025

Bonjour à tous,

« Alors qu’est-ce qui ne va pas ? », me demande Ariel.

Il fait beau, je veux aller me promener.

« Vas-y. »

Je ne peux pas, tout le monde va arriver, c’est le jour de la galette. C’est dommage qu’il fasse si beau, ça me saoule de devoir toujours assister à tout ce qu’organise mes parents. Je voudrais pouvoir dire que je ne viens pas mais les rares fois où je l’ai fait, personne n’a compris.

Il fait beau, je n’ai pas envie de rester là encore, je voudrais aller à la plage.

En fait je trouve lourd par moments de devoir rester là et s’occuper d’X ou Y avec mes parents. Les autres ne veulent plus rien faire chez eux à une exception près. C’est TOUJOURS ici.

C’est facile.

Chacun arrive et repart tranquillement comme ça.

Moi aussi je veux aller ailleurs, pour changer.

En plus, je ne mange pas de galette.

« Tu en avais fait une. »

Elle est finie.

« Tu en veux une autre ? »

Non. Je voudrais que ce soit nous qui allions ailleurs.

« Tu sais où acheter une galette sans lait ni gluten. »

Je n’irai pas là d’une part et d’autre part, je n’en veux pas.

« Tu n’as pas aimé les pâtés de noël. »

Cette femme ne peut pas être Martiniquaise, c’est juste impossible. Elle avait goûté ses pâtés ? 

« Tu aimes ceux au porc et elles n’en proposait pas. »

Traditionnellement ils sont au porc mais ce n’est pas le problème, je n’ai jamais retrouvé le goût du poulet ! Qu’est-ce qu’elle avait mis, des épices ? C’était vraiment infect.

Le pire c’est que je sais faire les pâtés de noël. Mais j’ai voulu en acheter, tout le monde en achète. Zut. 

« Tu ne veux pas goûter sa galette aux pommes caramélisées ? »

Je pourrais en faire une. Ca ira.

« Tu veux faire des pâtés de noël ? »

Pourquoi ferais-je des pâtés de noël aujourd’hui ?

« Parce que la période n’importe pas. Tu fais juste ce que tu veux. Tu comprends ? »

Je comprends que je veux des macarons.

« La boutique est fermée. »

Oui c’est vrai. C’est nul ces plages horaire.

« Tu veux une pomme-cannelle ? »

Oui…

« Tu sais où en acheter. Tu les aimes bien. Le chocolat au lait de coco aussi. Va en acheter. Tu les mangeras sur la plage, tu veux prendre ton petit déjeuner sur la plage ? »

Oui…

« Vas-y. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)  

Vouloir être heureux

Vouloir être heureux 18010701461217181815439788

Bonjour à tous,

« Certaines choses sont compliquées. Il n’y a presque plus de place sur ta coiffeuse. Qui offre pourtant pas mal de rangements. Seulement tu y ranges pas mal de choses.

Du parfum, de la crème, du maquillage…

Des choses nécessaires à ton sens. Des choses nécessaires, pourquoi pas.

Certaines choses sont compliquées et ne devraient l’être que pour les personnes concernées. »

Vous me dites que ma mère en veut toujours inconsciemment à mon père pour ce qui s’est passé lors de leur premier mariage ? 

« Nous savons que tu ne souhaites pas entrer dans les détails en ce qui concerne la relation de tes parents. Nous te disons simplement que ce n’est pas pour rien que ta mère n’est pas pressée que tu partes. »

J’entends.

« Mais tu partiras et elle le sait. Et elle sera contente pour toi. Tu sais, certaines choses sont compliquées.

Ton oncle est parti quelques temps après le décès de ta tante rejoindre une autre femme et finalement, tout ne se passe pas comme il le souhaiterait. »

Astaroth, je comprends que toutes les relations n’évoluent pas comme on le voudrait.

« Bien sûr que tu comprends. Cette explication très subtile que le charmant jeune homme et toi aviez eu prouve bien que tu comprends. Vous saviez tous deux ce qui aurait pu se passer, aucun de vous deux n’a de regret.

Vous aimez être amis. »

Oui.

« Ton oncle se dit qu’il vit ce qu’il y a à vivre et pour le reste, il fera ce qu’il doit. »

A son âge, il souhaite profiter de la vie alors si demain tout s’arrête, il fera autrement. 

« Certaines choses sont compliquées. Le bien-être est compliqué. Pour beaucoup.

Tu te souviens de cette femme de 70 ans qui voulait retrouver l’amour ? »

Je me souviens d’elle, j’espère qu’elle l’a trouvé.

« Certaines choses sont compliquées. Vois-tu lesquelles ou faut-il que j’éclaire ta lanterne ? »

Éclaire-moi, tu sais bien que plus c’est près de moi, moins je vois.

« Beaucoup de choses peuvent séparer des amoureux ou amants potentiels. Beaucoup de murs sont érigés en silence dans vos inconscients.

La douleur, le désir de vengeance, la honte, pour ne citer que trois formes de briques.

L’incompréhension, l’égoïsme, la sexualité est un faux mur en revanche. 

Mais peu importe. 

De toute façon tout cela ne t’intéresse pas. Ce qui t’intéresse c’est ce qui te touche. Ce qui se passe autour de toi te touche. 

Comprends juste ceci, personne ne peut rendre un tiers heureux, personne. Il faut le vouloir pour être heureux. Il faut vouloir vivre.

Nous voyons que tu veux vivre. Regarde juste devant toi et poursuis tranquillement ta route. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

Défis personnels

Défis personnels  18010701502317181815439789

Bonjour à tous,

« Alors le défi Rien de neuf ne t’intéresse pas ? », me demande Elédahiel.

Non.

« Pourquoi ? »

En fait je n’aime pas les affaires d’occasion. Les vêtements, les chaussures ou les sacs, je n’aime pas. Je veux que tous ces objets-là soient neufs. Et pour ce qui est de l’électro-ménager, même les téléphones, je préfère neuf aussi.

« Tu envisages de changer ton ordinateur. »

En vérité je n’en ai pas envie ! C’est comme le téléphone, ce sont des objets que je change quand je suis obligée.

« Quand ils commencent à présenter des dysfonctionnements. Ou que c’est le cas depuis un moment. »

Lol !

« Tu vas acheter un Imac ? »

Pour quoi faire ? Un PC qui ne coûte pas 2 000 € m’ira très bien.

« On peut acheter des meubles d’occasion. »

Une armoire, une commode, peut-être. Mais pas un lit ou un canapé.

Je comprends l’idée de moins acheter par impulsion, de réfléchir à l’impact de nos actes d’achat, du fait que l’on génère beaucoup de déchets avec du neuf.

Mais concrètement, il est impossible d’acheter certains produits au gramme dans les magasins. Si on pouvait venir avec sa bouteille en verre pour récupérer la quantité de liquide-vaisselle dont on a besoin, ce serait bien aussi non ?

Je veux dire chaque fois c’est la même chose, on dit aux gens vous faites trop ceci, vous faites trop cela, il faut que le changement vienne de nous, mais ça ne suit jamais à un autre niveau.

Quand on a interdit la distribution gratuite de sac plastique, l’alternative proposé c’était  et c’est encore des sacs payants dont certains en plastique, même s’il est possible d’acheter des cabas. Or, les sacs n’étaient pas gratuits en vérité, leur prix était inclus dans les prix des produits vendus dans le magasin.

A-ton ressenti une baisse même légère après l’interdiction ? Moi je ne l’ai pas sentie et je vais au supermarché.

C’est toujours aux mêmes qu’on demande des efforts. 

Alors j’entends d’ici, ce n’est pas comme ça qu’il faut voir les choses, c’est à nous d’initier le changement et de sauvegarder l’environnement…

S’il y a des vêtements d’occasion c’est qu’il y a des gens qui achètent du neuf et qui revendent en fait pour pouvoir continuer à acheter.

Moi je sais que je donne les vêtements que je ne porte plus, je ne les vends pas.

C’est pareil pour les sacs ou les chaussures si elles sont toujours portables.

Je donne facilement ce qui ne me sert plus ou dont je ne veux plus. Mon premier objectif n’est pas d’en tirer profit.

Quant à mes appareils, vous aurez compris que je les change quand j’en ai besoin et cela signifie que les anciens ne sont plus bons. Mon lecteur blu-ray fait des siennes par exemple.

Non seulement je n’ai pas hâte de le changer non plus (il lit toujours les films) mais en plus ce ne sera pas pour le dernier modèle de pointe. Tout ce que je veux, c’est qu’il lise des films.

J’ai une chaine hi-fi qui fonctionne très bien et que je n’envisage pas non plus de remplacer par une de ces enceintes numériques toutes jolies et très tendance qu’on peut transporter d’une pièce à l’autre…

Peut-être plus tard…

Bref, non je ne suis pas intéressée par ce défi. 

« Et que penses-tu du défi, 0 vêtement pendant un an ? »

Ca c’est un défi de fashionista. Dans ma prochaine vie peut-être que j’aurais envie de tenter. Peut-être.

Parce que la dernière fois que j’ai fait cela c’était il y a dix ans et parce que j’étais totalement fauchée.     

« Avec le choix c’est mieux. »

Avec le choix, je n’ai pas envie de tenter !

« Alors ne tente pas. Pour certaines personnes ce type de défi est l’occasion de se poser des questions et de remettre sa vie en perspective. C’est pourquoi ils peuvent être intéressants. Mais si cette réflexion ne vient pas et que vous en restez à vous dire, le seul objectif est la protection de l’environnement, alors vous passez à côté des bénéfices réels.

Votre environnement est le reflet de la manière dont une majorité d’entre vous conçoivent l’existence. Et pour préserver l’environnement vous devez devenir conscients de ce qui vous apporte réellement ou non et à quel niveau.

Il y a forcément un cheminement personnel à effectuer aussi. C’est la même chose avec le fait de ne plus manger de viande ou de ne plus porter de cuir.

Tant que l’objectif principal demeure extérieur à vous, c’est que vous n’avez pas compris qui vous êtes et ce que vous recherchez.

Nombre de personnes ne mangeant plus de viande en raison d’une prise de conscience plus ou moins rapide et surtout pas encore creusée, voudraient que conjoint et enfants suivent leur exemple.

Ce n’est pas et ne peut être aussi simple. A la limite vous pouvez éduquer vos enfants dans le sens désiré. Mais il n’est pas exclu qu’un jour ils fassent leur choix et ce sera juste.

De même, le conjoint peut ne pas avoir envie de vous suivre et là encore, ce sera juste.

Ce qui vous touche et que vous devez creuser, peut ne pas toucher autrui de la même manière.

Tous les chemins ne sont pas destinés à rester un. Il y en a qui se divisent.

Une prise de conscience personnelle est une invitation à se remettre en question. Mais ce qui est valable pour vous, peut ne pas l’être pour ceux qui vous sont proches.

La situation peut évoluer dans votre sens avec le temps. Mais le temps peut aussi révéler le fossé qui séparera finalement la route en deux chemins bien distincts.

Et ce sera juste.

Est-ce que tu comprends ? »

Oui.

« Aujourd’hui ce défi ne te touche pas. D’autres au contraire se sentent intéressés. Ils se disent que c’est ce dont ils avaient besoin. Tout dépend du chemin de chacun et des défis personnels qu’il y a à relever. »

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)       

Une expérience amusante de plus

Une expérience amusante de plus dans Petites histoires 18010410361417181815438090

Bonjour à tous,

« Je vais te raconter une jolie histoire. » me dit Elémhiel.

Je t’écoute.

« Tandis que la petite fille ramassait ses quelques affaires, elle leva soudain la tête et demanda à l’ange qui lui faisait face, et comment c’est aimer ?

C’est simplement une expérience amusante de plus. »

Juste une expérience amusante ?

Oui, car quand tu aimes en une journée tu as la possibilité de gagner et de perdre le ballon plusieurs fois. Mais au final et quoi qu’il arrive, la partie ne peut qu’être gagnée.  

En une seule journée ?

En une seule journée. Car l’amour ne rayonne qu’en plein jour et dès que tombe la nuit, c’est qu’il est endormi.

Et comment c’est une journée ? 

Tu en as déjà entendu parler.

Oui. Mais j’aimerais bien voir…

Eh bien, finis de rassembler tes affaire, nous les rangerons après ton départ. Et quand tu sentiras le soleil sur ta peau, tu sauras que le matin est arrivé.

Tu sais, il arrive toujours.

Et il dure longtemps ?

Tu as hâte de vivre cette expérience amusante ? Une de plus après toutes celles que tu as déjà vécu ? Pourquoi donc ?

Parce que j’aime les expériences amusantes. Et que j’aimerais savoir ce qu’est le soleil, même si j’adore la lune et les étoiles par la fenêtre. Est-ce que quand il fera jour je pourrai aller dehors et me promener ? Quand je voudrai et où je voudrai ?

Il y aura un jardin autour de ta maison, tu pourras t’y promener tant que tu voudras. Il sera vraiment très grand.

Pourquoi je ne peux pas emporter mes affaires ?

Nous te l’avons dit, la lumière du soleil fait grandir les petites filles. Tu ne rentreras plus dans ces vêtements et n’auras plus besoin de ces jouets. 

Tu n’auras besoin de rien d’autre que ce que tu trouveras dans le jardin et cela t’ira très bien.

Est-ce que vous serez encore là ?

Nous t’ouvrirons la porte de ta nouvelle maison puis nous te laisserons t’installer et prendre tes marques. Tu sauras si tu as encore besoin de nous ou non.

Tu verras, l’amour est une expérience amusante et enrichissante. Par contre, quand viendra la fin de la journée, la lune te reviendra, les étoiles réapparaitront et de nouveau nous serons près de toi.

Jusqu’à la prochaine journée. Nous garderons tes affaires ici le temps qu’il faudra.

Tu me donnes la main maintenant, on y va ?

On y va ! »

Merci pour cette histoire effectivement très mignonne.

Belle journée à tous ;)

 

#maviedereve

#maviedereve 18010401134117181815436098

Bonjour à tous,

« Si on ne regarde que les magnifiques photos que tu publies sur facebook ou instagram, on pourrait se dire, cette fille a une vie de rêve. », me dit Sammael.

C’est la magie des réseaux sociaux !

« Le détail qui te fait rire et ne t’a jamais trompée, pourquoi ? »

Tu plaisantes ? Tout le monde sait qu’il ne faut pas s’arrêter aux photos que les gens publient. J’ai pris toutes les photos j’ai été à chaque endroit mais cela ne signifie pas que ma vie se résume à ces moments. C’est pareil pour les autres.

Prenons un exemple simple, nombre de blogueuses professionnelles ont une vie de famille. Sur les photos où apparaissent les enfants tout le monde est propre, beau, tout sourire et semble content d’être là.

QUICONQUE a des enfants ou en côtoie sait quelle réalité peut se cacher derrière de tels clichés. D’ailleurs à l’occasion elles avouent elles-mêmes que sans la promesse d’une bonne glace, il y aurait eu moins de jolies poses et de charmants sourires.   

Ou un autre exemple, cette riche blogueuse qui dit déménager pour une plus belle vue alors qu’en fait son époux et elle ne sont jamais propriétaires des maisons qu’ils habitent. Elles sont à l’entreprise de son père. Ce qu’elle ne criait pas sur les toits…

Il ne faut pas se fier à trois photos.

Il n’y a pas de vie parfaite tous les jours du matin au soir. On peut être heureux quand même ceci dit. Tant mieux lol !

« Quelle est l’idée ? »

L’idée derrière les photos que je prends et que je publie ? Sur facebook c’est parce que j’en avais marre de ne voir que des publications dures ou négatives à un moment donné. Que veux-tu que je fasse avec dix articles, on nous empoisonne on nous cache tout ? 

Je n’ai pas les moyens matériels de cultiver mes légumes, mes fruits et d’élever mes propres animaux. Je reste dégoûtée par le prix de certains produits au magasin bio.

Je ne comprends toujours pas pourquoi il faudrait être riche pour pouvoir manger sans gluten. Ou pour faire un gâteau quand on est diabétique.

Alors je vais continuer d’aller au supermarché.

Quant à on nous cache tout, j’ai compris que toutes les informations ne me font pas du bien. Quand il s’agit de faire face à une réalité désagréable mais à laquelle il est possible de mettre un terme, ok. Mais que faire devant les images qui n’ont vocation qu’à choquer ?

Pour instagram, c’est lié au fait que je ressens l’envie de montrer davantage qui je suis et ce que je fais. C’est marrant, non ?

« Non, pas tant que cela. C’est bien. Tu pourrais mettre une robe demain. »

Une robe ?

« Tu es jolie en robe. Tu pourrais en mettre une. Et on verra bien ce que tu as envie de dessiner après cette journée.

Tu sais, après le chemin vers soi, il y a le chemin vers le monde, un chemin de retour. Tu le réaliseras. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)      

Une simple idée

Une simple idée 18010403130117181815435851

Bonjour à tous,

« La passion qui transporte, c’est bien aussi. », me dit Astaroth.

Oui.

« Dans des domaines autre que sentimental. Trouver sa vocation, comprendre la raison de ses errances passées et de certaines insatisfactions, c’est à la fois un soulagement et une joie, n’est-ce pas ?

Quelqu’un comme toi, qui dispose de capacités intellectuelles et d’un niveau de curiosité sur le monde qui donnaient vu sur tant de fenêtres à la fois…

Peu qui ne connaissent pas ce dilemme peuvent imaginer la souffrance et le désarroi qu’engendrent le fait de se sentir incapable de trouver sa vocation et par-delà de comprendre le sens de sa propre existence.  

Cela fait longtemps que tu existes, comprends-tu cette phrase ?

Cela fait longtemps que tu vis et que tu respires, seule dans ton désert froid. Le monde est dur autour de toi. Et rend les gens durs à leur tour.

Cela fait longtemps que tu cherches ce chemin de réalisation et d’épanouissement.

Rares sont ceux qui commencent par la voie spirituelle, l’autre semble plus abordable.

Cela fait longtemps que tu vis, que tu respires et que tu expires. Tu sais le monde, ses mirages et ses joies véritables.

Tu ne viens pas de naître, comprends-tu cette phrase ?

Tu ne mourras pas de sitôt, comprends-tu cette phrase également ?

Pour certains, ce qui compte c’est la vie personnelle. Pour toi c’est forcément l’ensemble. Tu ne comprends pas, ce n’est pas grave si ça ne va pas là ou là.

Pour certains ce qui compte c’est la vie professionnelle. Pour toi, c’est encore et toujours l’ensemble.

Comment savais-tu qu’il ne te suffirait jamais de tomber amoureuse pour être vraiment bien ? Tu le sais et l’a toujours su.

La passion qui transporte, ce n’est pas là qu’elle se trouve. Ce n’est jamais le cas pour les messagers. Comment savais-tu qu’il ne te suffirait pas de partager l’enseignement que tu reçois pour être vraiment bien ?

Parce que tu sais que tu existes depuis longtemps, parce que tu sais que tu as tes rêves à accomplir.

Parce que tu sais que tu n’es pas une enseignante.

Ce n’est pas ce qui te transporte.

Certains comprennent, d’autres non qui ont un sens du devoir nettement plus développé que toi.

Le privilège des enfants de la Lumière, vous obtenez ce dont vous avez besoin. Et n’avez que rarement l’occasion de développer ce sens du devoir, en tant que notion spirituelle.

Parce que tu sais que si tu as certaines capacités, tu as aussi le droit de t’en servir si tu veux et comme tu veux.

Tu partages parce que tu en as envie et pour cette seule raison. Certains le comprennent, d’autres non qui pensent que tu es une femme égoïste et injustement gâtée. Comment se fait-il que tu aies Lauviah ou que nous soyons tous là ?   

Cela fait longtemps que tu existes, tu sais que nous sommes à tes côtés et que nous le resterons. C’est tout ce que tu as besoin de savoir.

Sur le plan spirituel tu te poses peu de questions et de toute façon à toutes nous pouvons répondre.

Il fallait trouver un moyen de réchauffer le monde dur et froid. Aucune porte ne se serait ouverte ou ne s’ouvrira sans la volonté de modifier les énergies environnantes.

Heureusement, tu as fini par avoir une idée. Irréalisable car trop onéreuse à une période où tu as déjà trop de projets à financer. Comment contourner ce souci ?

En dessinant au lieu de prendre des photos instantanées. Une idée simple, ayant juste vocation à créer une occasion de partager en s’amusant d’une nouvelle façon. Une simple idée artistique comme tu as pu en avoir d’autres.

Cela avait commencé par le scrapbooking.

Juste une idée, pour le plaisir, mue par l’envie de faire quelque chose de nouveau pour toi. Rien d’extraordinaire. S’ouvre pourtant la fameuse porte et de nouvelles énergies envahissent l’espace, la vocation.

Et soudain l’intervention d’Elédahiel à la fin de tes études et tout ce qui en a découlé trouvent sens.

Et soudain, je suis nulle avec un crayon devient de toute façon je n’ai qu’à faire ce que je veux.

C’était cela la clé, de toute façon je n’ai qu’à faire ce que je veux. 

Cela fait longtemps que tu existes, tu travailles pour toi, pour te faire plaisir et tu comprends enfin ce que cela signifie.

Regarde le monde aux formes mouvantes, regarde le ciel changer, regarde la route à éclairer.

Le travail est là devant toi. Pas une arrivée, le début du chemin.

Joie et détermination. Nouvelles clés. Nécessaires clés.

Cela fait longtemps que tu existes, que tu sais que ce qui compte ce sont ces moments, nombreux, où tu penses la vie est tellement merveilleuse.

Comme devant un beau paysage.

Beaux paysages passés, pour qui sait les apprécier.

Beaux paysages à venir, il suffit de travailler.

Cela fait longtemps que tu existes et que tu sais qu’il y a ce que vous attirez et ce que vous mettez en place.

Occupe-toi de ce que tu peux mettre en place, aie foi en toi pour le reste.

Qui sait ce que peut apporter une simple idée, ayant juste pour but de partager en t’amusant différemment ?

Qui sait où peut mener une simple idée ? Quand elle est mue par la foi en ce que l’on porte en soi ?

Cela fait longtemps que tu existe et que tu sais que ce n’est pas pour rien qu’il y a ce trou dans votre cœur. L’emplacement n’est pas le même pour chacun.

Et certains ne le combleront jamais.

Peu t’importe de le combler, tu voulais juste t’amuser. Tu le veux toujours.

Alors amuse-toi simplement.

C’est plus difficile d’être une femme qui connait la passion qui transporte. Que d’être un homme.

Mais plus à un âge comme le tien. Chacun sait ce qu’il veut et ce qu’il est.

Et peut-être alors, toute chose est parfaite. Et tout se fait bien dans le bon ordre.

Finalement. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)     

Une petite astuce

Une petite astuce dans Anges 17123108421717181815432651

Bonjour à tous, 

« Une petite astuce pour que le soleil brille toujours ? », me propose Ariel.

Oui ?

« Il suffit de rester amoureuse. De la vie, de ta vie, de tout ce qui te donne envie et te permet d’avancer. »

Merci Ariel.

Belle journée à tous ;)

Nouvelle montre

Nouvelle montre 17123108343617181815432646

Bonjour à tous,

« Alors, tu aimes ta nouvelle montre ? », me demande Elémiah.

Je l’adore.

« Elle est discrète tu penses ? »

La discrétion c’est tellement 2017, on est en 2018.

« Donc 2018 est l’année de l’affirmation de soi ? »

Lol, pourquoi pas !

« Tu sais ce qui est réellement sexy chez une femme ? »

Oui, c’est l’assurance ! Tout le monde le sait, après…

« Après il suffit de te souvenir qu’il n’y a rien à changer chez toi et que ce qui compte c’est ce que tu as à offrir. Comme tout le monde.

Une nouvelle montre c’est une jolie manière d’accueillir un nouveau cycle. Et ce n’est pas une montre à 5 euros achetée rapidement sur le marché de Castellane. »

Mdr !!!

« Tu comprends le message ? »

Je comprends le message.

« Il ne s’agit pas du prix de la montre, je le précise pour ceux qui n’auraient pas compris. »

Je pense que beaucoup ont compris. La façon dont on termine un cycle indique la teneur du suivant…

« Rencontrer un nouvel amant en fin de cycle, commencer un nouveau travail, emménager dans une nouvelle maison ne représentent pas la même chose d’un point de vue énergétique que lorsque le nouveau cycle est entamé.

Vous pouvez avoir du mal à voir la frontière, ce sont des petits riens qui peuvent vous mettre sur la voie.

Comme une nouvelle montre. »

Merci Elémiah.

Belle journée à tous ;)       

Toujours possible d’apprendre

Toujours possible d'apprendre 17123007451217181815431585

Bonjour à tous,

« Et donc il te suffit de continuer à dessiner un peu chaque jour pour que tu commences à te sentir vraiment à l’aise dans ton propre style. Tu as fait un joli coucher de soleil aujourd’hui. Avec des traits, comme tu aimes. Tu vois que tu apprécies les nouveaux crayons de couleur. »

Je les adore Elédahiel.

« Tout le monde n’est pas tenu de s’exprimer de la même façon. Tu peux dessiner comme il te plait. Avec tes traits. Tu as compris que tu n’arriveras pas à reproduire, n’est-ce pas ? »

Je l’ai compris oui, c’est pour cela que je prends des photos en fait. Je ne vois pas l’intérêt de dessiner ce que je peux photographier. C’est un non-sens pour moi. Et j’ai besoin de créer alors la reproduction n’est définitivement pas ce que j’aime.

D’où ce souci avec les pommes au cours de dessin…

« Tu avais refusé l’exercice. Tout le monde s’exécutait, sauf toi. Tu n’as jamais voulu dessiner les pommes. »

C’est vrai. 

« Donc, dessine un peu chaque jour, tu verras bientôt ce que cela t’apporte et tu prendras de l’assurance. Au bout d’un mois on discutera, d’accord ? »

D’accord.

« Se donner les moyens c’est aussi laisser une chance à ses propres envies. Tu te souviens de la première fois que tu as réalisé un gâteau ? Tu ne savais même pas ce qu’il fallait y mettre. Tu l’as fait quand même et toute la famille l’a mangé avec toi.

Celui qui ne sait pas ne sait pas. Mais il est toujours possible d’apprendre. »

Merci pour le rappel.

Bonne journée à tous ;)  

L’exigence

L'exigence dans Anges 17123004033317181815430930

Bonjour à tous,

« Qu’est-ce qui est plus attrayant, l’amour profond et sans surprise ou la passion qui transporte ? », me demande Ammiriah.

Tu oublies que j’ai Lauviah, je sais ce qui est mieux. A court ou long terme.

« Alors ? »

L’amour profond vaut mieux que n’importe quoi d’autre. La passion peut transporter, être un moteur fantastique, dans des domaines autre que sentimental.

Et il n’est pas sans surprise , il nourrit la joie. Là où il y a de la joie il y a de la spontanéité, de l’envie, des éclats de rire, des cris aussi. Car il y a des pics de passion. Qui nous rappellent pourquoi on est content d’être vivant ou que c’est aussi la merde d’être vivant.

Seulement c’est vivre dans les deux cas et au final, la joie qui donne envie reprend toujours le dessus.

Je ne crois pas à la passion nécessaire pour se sentir vivre.

Je crois que vivre c’est exiger et donc aller chercher la joie. La nourrir. L’entretenir.

Aimer pour moi c’est exiger autant de soi que de l’autre.

« Oui, c’est bien ta façon de vivre et d’aimer. Nous n’allons pas la commenter, c’est juste la vision qui te correspond. Il y a toujours une vision qui vous correspond.

L’idéal c’est quand la vision de la personne que vous aimez rejoint la vôtre.

Ce n’est pas toujours le cas ou alors la situation semble évoluer… »

Ce point-là n’évolue pas. Parfois c’est d’une expérience à l’autre que l’on se découvre. Et donc on fait d’autres choix.

« Ce n’est toujours pas un sujet qui te passionne, n’est-ce pas ? »

Quel sujet ? De mon point de vue il n’y a aucune difficulté ici. Là où il n’y a pas de difficulté il n’y a pas de raison de s’étendre.

« Pour beaucoup l’univers sentimental est un dédale sans fin. »

Parce que ces personnes attendent que X ou Y les rendent heureux en leur apportant la compréhension qui leur manque et donc les amènent à réaliser ce que vivre signifie pour elles.

Ca c’est le pire chemin selon moi. En tout cas le plus dur.

« C’est le plus répandu. »

Je sais. Je n’aime pas. C’est en découvrant que la vision d’un autre puis d’un autre puis d’un autre ne nous correspond pas que qu’on finit par trouver la sienne dans ce schéma. Une galère.

Mais je sais que c’est ce que l’on voit comme le schéma normal. Il y en a d’autres, j’espère que tout le monde en est conscient.

Tout le monde ne trouvera pas le grand amour parce qu’en réalité il faut pouvoir l’accueillir en son cœur.  Parfois les histoires « loin de parfaites » sont le mieux pour nous.

Parce qu’elles nous laissent le choix d’utiliser la majorité de nos énergies comme on sent. 

Ce n’est pas comme ça quand l’autre est l’Autre. Là vous voyez l’immense majorité de vos énergies courir dans une seule direction.

Exactement comme quand vous découvrez que suite à votre initiation spirituelle (une ouverture de cœur différente mais une ouverture de cœur quand même), ce qui ne trouve plus écho en vous ne peut plus vous portez. Et vous comprenez que vous ne serez jamais une brillante avocate. Par exemple.

Une seule. foutue. direction.

Et puisque vous en êtes là vous n’avez aucune difficulté à réaliser que l’Autre exigera tout de vous comme vous exigerez tout de lui et rien d’autre ou de moins ne pourrait être normal.

Un peu comme lorsque vous racontez tout ce que vous ne diriez pourtant à personne sur un blog lu par des inconnus dont vous ne saurez jamais rien pour la plupart.

Par exemple.

Ce type d’exigence.

Le genre qui vous amène à improviser une rando sous le soleil tapant parce que vous avez juste envie d’aller admirer un joli coin.

Par exemple.

L’excellente nouvelle c’est que dans l’exigence c’est la compréhension qui nous trouve, on n’a pas à la chercher. C’est ce que j’ai pu observer.

Et là maintenant je pense que tout le monde peut comprendre pourquoi certains sujets ne me passionnent pas tant que ça.

« Il faut être une vieille âme pour comprendre certaines choses. Lauviah veut que tu continues de t’incarner. »

Je sais.

« Qu’en penses-tu ? »

Cela ne me dérange pas, j’aime bien être ici. Ce n’est pas une punition l’incarnation à mon sens.

« Mais l’absence d’amour ? »

Je meurs. J’ai besoin qu’il y en ait.

« L’exigence va de pair avec la notion de pureté, sur laquelle nous aurons l’occasion de revenir. 

Tu penses que tu aimerais te marier en noir ? »

Non.

« Tu sais ou alors tu sauras que la couleur de la robe importe peu tant que la relation correspond à vos deux visions. »

Merci Ammiriah.

Belle journée à tous ;)  

     

 

1...34567...362

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause