Archives pour la catégorie Alimentation

Mon propre brunch ?

Mon propre brunch ? dans Alimentation 17050709084617181815025315

Bonjour à tous,

« Tu as éteint la télé ? », me demande Elédahiel.

J’ai compris il y a quelques temps que j’aime de moins en moins passer des heures devant la télé. Quand en plus je n’ai rien de spécial à regarder, je ne perds pas inutilement mon temps.

« Tu es contente des photos que tu as prises ce matin ? »

Oui, elles sont toutes jolies ! Et puis cela faisait un moment que je n’étais pas allée là, j’aime bien le front de mer je dois dire…

« Et tu as repéré une recette intéressante dans ce magazine de cuisine. »

Moi qui recherchais une recette intéressante avec des œufs. Pourquoi vous me déconseillez de faire des œufs bénédictes ? 

« Parce qu’il faudrait que tu passes du temps à faire la sauce alors qu’il y a plus simple et tout aussi bon. Tu viens d’ailleurs de trouver. Nous savons que tu as déjà en tête une version simplifiée de cette recette qui t’intéresse.

Nous savons que tu aimes bien faire les choses à ta manières. Tu verras que tu oublieras tes œufs bénédictes.

Un dimanche matin, tu feras tes œufs, tu prépareras quelques fruits, du thé et une crème à base de crème d’amande avec des fruits secs. Comme ça tu mangeras ton brunch tranquillement. »

Aussi…

« Tu auras aussi préalablement préparé quelques biscuits sucrés ou salés et quelques heures plus tard tu mangeras simplement une soupe avec du gâteau en dessert. »

Mais c’est une bonne idée ça ! 

« Oui, toi qui songes à recommander un brunch, tu pourrais le faire toi-même. Et cette fois, tu n’auras pas à jeter le plat salé parce qu’il ne te plait pas. »

Lol !

« L’essentiel est de bien réaliser que peu importe ce qui se passe dehors, peu importe ce que l’on te propose, tu as les moyens de faire en sorte que ta vie te satisfasse. »

J’aime bien le velouté de giraumon, avec une pointe de piment tu sais…

« Ce serait parfait juste avant un gâteau moelleux à la vanille. »

Oui…

« D’accord ? »

Merci Elédahiel.

Par ailleurs cette semaine on se promène sur l’Ilet Chevalier.

Bonne journée à tous ;)  

Petits roulés chocolat-amandes sans lait ni gluten

Petits roulés chocolat-amandes sans lait ni gluten  dans Alimentation 17011707090117181814779958

Bonjour à tous,

Je sais, il est évident que j’aurais dû mieux surveiller la cuisson. Pourtant j’avais mis un thermostat faible…

Enfin, je les ai goûtés et c’est quand même bon, du coup, je vous partage la recette. Charge à vous de mieux gérer la cuisson lol.

A Isabelle, je sais que j’avais dit que je ferais une tarte. J’avais en tête une tarte soleil avec de la pâte feuilletée. Mais j’ai eu envie des roulés !

Alors j’ai fait des roulés.

Donc il vous faudra :

- Une pâte feuilletée (ici sans lait ni gluten)

- Du chocolat aux amandes (j’ai utilisé deux barres de ma tablette)

- 75 g de poudre d’amande

- 50 g de sucre

- 1 oeuf 

Mixez le chocolat aux amandes le plus finement possible. Mélangez-le à la poudre d’amande, au sucre et si vous le souhaitez ajoutez une pincée de mélange 4 épices (que j’adore et que j’utilise très souvent).

Ajoutez l’œuf et mélangez à nouveau.

Étalez l’appareil sur la pâte feuilletée de la manière la plus homogène possible.

Roulez la pâte sur elle-même.

Découpez de petits tronçons de taille à peu près égale (inutile d’aller chercher une règle).

Pour ce qui est de la cuisson, je vous laisse gérer !

Bon appétit ;)

 

Cookies aux délicieux morceaux de chocolat – sans lait ni gluten

Cookies aux délicieux morceaux de chocolat - sans lait ni gluten dans Alimentation 16020902520917181813960680

Bonjour à tous,

Je sais que j’ai déjà partagé des recettes de biscuits, mais figurez-vous que je ne me lasse pas de créer des variantes. Voici ma petite dernière. Et oui, ils sont délicieux.

Moi j’en ai obtenu exactement 17 avec cette recette.

120 g de farine de riz

80 g d’amande en poudre

70 g de suc de coco

60 g de margarine végétale (à température ambiante)

1 pincée de mélange 4 épices

50 g de chocolat pâtissier (regardez la liste des ingrédients !)

Commencez par mélanger les ingrédients secs ensemble à l’exception du chocolat.

Ajoutez la margarine végétale et mélangez jusqu’à obtention de la pâte à biscuits.

Découpez le chocolat en morceaux plus ou moins épais selon votre goût à l’aide d’un grand couteau (évitez les tout petits).

A l’aide d’une spatule ou de vos mains, comme vous préférez, formez de petits tas que vous aplatirez légèrement avant de les disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Ou d’une feuille de silicone.

Enfournez 20 minutes à 180°.

Bon appétit ! 

 

 

Nems à la morue – sans lait ni gluten

Nems à la morue - sans lait ni gluten dans Alimentation 16020401143917181813945933

Bonjour à tous,

Certains soirs, je sens que l’envie de me casser la tête d’une manière ou d’une autre est loin, mais à des kilomètres, de moi. Le soir où j’ai créé cette recette était un de ces soirs.

Pour une mystérieuse raison, en mode feignasse je suis super efficace. Surtout si en plus je suis affamée.

Habitant la Martinique, je n’ai aucune difficulté à trouver l’ingrédient principal de ce plat à savoir, la souskay de morue. Rassurez-vous toutefois si vous découvrez là un mot nouveau. Un émietté de morue assaisonné à votre goût fera très bien l’affaire. 

Quoiqu’il en soit, c’était vraiment délicieux et donc je partage cette recette avec vous. Je précise que j’ai utilisé la version pimentée de la souskay de morue, sur un de mes fichus coups de tête. Et que dans toute mon innocence, j’ai oublié qu’il ne fallait pas manger presque brûlant un plat pimenté.

Je m’en souviendrai ceci dit, oui, je m’en souviendrai. Bref, voici la liste des ingrédients :

- souskay ou émietté de morue assaisonné (ne faites pas comme ces personnes qui oublient même de dessaler la morue et qui s’étonnent ensuite du goût de leur plat)

- Mélange choux et carottes ou alors si vous êtes plus courageux que moi du choux et de la carotte que vous prendrez le temps de râper

- des galettes de riz (le nombre est fonction du nombre de nems désirés) 

- moutarde, huile, sel et poivre

- de la salade verte en accompagnement

Assaisonnez le mélange choux-carottes avec la moutarde, le sel et le poivre. Ajoutez si vous le souhaitez un filet d’huile, j’ai utilisé de l’huile de colza. J’utilise toujours de l’huile de colza.

Préparez vos feuilles de riz en les plongeant dans de l’eau froide avant de les étaler sur un chiffon propre. 

Divisez mentalement la feuille de riez en tiers. A l’aide d’une cuillère et d’une fourchette déposez le mélange de légumes au niveau du premier tiers et ajoutez la morue par-dessus.

Rabattez le bas de la feuille sur la préparation en serrant bien puis rabattez les côtés un par un avant d’enrouler le petit paquet ainsi formé sur lui-même.

Mettez dans l’huile bouillante jusqu’à ce que ce soit doré et recommencez !

Bon appétit ;)

Biscuits salés au parmesan – Sans gluten

Biscuits salés au parmesan - Sans gluten dans Alimentation 16010401535017181813873117

Bonjour à tous,

Arc, voici ce que j’ai préparé ce dimanche en lieu et place d’une galette des rois.

Mais ces biscuits sont délicieux alors ça valait le coup !

Pour les intolérants au lactose, choisissez un bon parmesan et il ne devrait pas y avoir de problème. Non vous ne pouvez pas le remplacer par n’importe quel fromage. Faites attention à n’utiliser que des fromages à pâte dure. 

Pour une vingtaine de biscuits il faudra :

60 g de farine de riz

60 g d’amidon de tapioca (ou de fécule de pomme de terre)

50 g de poudre d’amande

50 g de margarine végétale

20 g de parmesan

1 œuf

Sel

Mélanger tous les ingrédients secs.

 Ajouter la margarine et mélanger à nouveau.

 Ajouter l’œuf et mélanger jusqu’à obtention de la pâte à biscuits.

 Détaillez ensuite de petits tas de pâte que vous aplatirez légèrement avant de les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d’une feuille de silicone.

 Laisser cuire 20 minutes à 180 °. S’ils ne sont pas joliment dorés à l’issue, rajoutez 5 minutes de cuisson.

 Bonne dégustation !

 

Et 50 de plus !

Et 50 de plus ! dans Alimentation 15123006291817181813863720

Bonjour à tous,

« Alors ma belle Sylvie, tu as les 50 recettes que je t’avais demandées. », me dit Lauviah.

Oui ! 50 recettes sucrées ! C’était sympa comme challenge, j’ai bien aimé !

« Un autre ? »

Pourquoi pas ?

« 50 recettes salées. Mais, pas une variation de poulet et de riz ou de poulet et de frites. »

Je suis blessée par ce que tu dis là…  

« Non tu ne l’es pas. Pas de fromage naturellement. »

Du parmesan seulement ?

« Sans lait, sans dérivé de lait, sans gluten. Ni maïs, ni soja, ni noisette ni farine de châtaigne. »

Une chance que j’ai appris à faire sans toute cette liste-là.

« Donc tu acceptes mon challenge ? »

Bien sûr, ce sera sympa.

« Tu as jusqu’à la fin du mois de janvier. »

C’est mission impossible ! J’ai moins d’imagination avec les recettes salées…

« Justement, il est temps de délaisser le riz et le poulet ou les frites et le poulet. Il y a des tas de nouvelles saveurs à tester. »

Tu veux dire, des légumes ?

« Si toi tu peux les manger, tu pourras en faire manger même aux enfants réticents. »

Même mon neveu mange gentiment ses légumes. Il n’y a pas d’enfant réticent autour de moi. Et puis c’est bon le poulet !

« Essaye. Avec autant d’intolérances alimentaires, certaines personnes pensent que tu dois manger toujours les deux ou trois même gâteaux. Et tu as créé 50 recettes. En peu de temps.

Tu peux relever également ce nouveau défi. »

Allez pourquoi pas. Je peux essayer oui. Et puis c’est amusant à faire, j’aime bien cuisiner.

« Tant mieux. Une nouvelle année commence, c’est bien de travailler à ancrer des énergies riches et favorables en vous lançant dans des projets qui vous permettront d’attirer des énergies différentes et positives pour vous. »

Et c’est maintenant que tu m’expliques ça ? Mais en disant cela plus tôt certains lecteurs auraient pu avoir envie de se lancer sérieusement dans les projets qui les intéressent.

« Les mêmes qui depuis des mois lisent que tu t’es remise au sport, que tu as fait des efforts pour perdre du poids, que tu as refait ta garde-robe, que tu fais en sorte de pouvoir voyager avec un bon budget en établissant des priorités ?

Ceux-là doivent déjà s’être lancés dans leurs propres projets s’ils sont capables de sentir les énergies que tu attires à toi. »

Dis comme ça…

« Une année riche pour toi n’est-ce pas ? Une année riche sur le plan personnel. Il faut continuer. Tu avais effectivement pris quelques kilos. Mais ce dont tu dois être fière, c’est de ta réaction en le découvrant. Tu t’en souviens ? »

Quand l’assistante du médecin m’a pesée et qu’elle a annoncé ce chiffre épouvantable, j’ai pensé, ah non, ce n’est pas possible. Je me suis vue sur une pente trop glissante. Il fallait que je la remonte rapidement !

Le pire c’est que je n’avais pas vu que j’avais grossi.

« Sans doute parce que tu n’avais pris que quelques kilos. »

Je n’avais pas besoin d’en prendre plus. Le coach de la salle m’a dit combien je devais peser.

« Il t’a donné une fourchette. Tu es à nouveau dans cette fourchette. Il ne faut pas perdre plus d’accord ? Tu n’as pas besoin de fondre comme neige au soleil, d’accord ? »

Ne t’inquiète pas.

« Donc tu as décidé de te donner les moyens de perdre ces quelques kilos et loin de te lancer dans divers régimes restrictifs, tu as choisi de suivre la seule méthode fiable, tu as revu ton alimentation en douceur, sans t’imposer de contraintes radicales. Et tu vas marcher chaque semaine, plusieurs kilomètres. »

Perdre c’est une chose, mais je veux être en forme, en santé. En outre je ne crois pas aux régimes qui durent quinze jours et qui forcément induisent des pertes de poids artificielles.

Il est certain qu’avec du thé le matin et de la soupe midi et soir pendant deux semaines on fond. Mais que se passe-t-il quand on arrête ce régime délirant ? Non, je ne m’étais pas fixée de date à ce niveau et je savais pourquoi. Les choses se sont passés d’une manière agréable et c’est mieux ainsi.

« Elles peuvent se passer d’une manière agréable à tous les niveaux pourvu que tu saches faire preuve de discernement. »

C’est ce que j’ai compris oui.

« Se fixer des objectifs à court ou moyen termes permet de définir des objectifs réalistes sur le long terme. 50 recettes, pour la fin du mois. D’accord ? »

D’accord. Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  

En cours…

En cours... dans Alimentation 15110809441817181813734353

Bonjour à tous,

Finalement les pluies diluviennes sont revenues dans l’après-midi. Même si ce n’était pas aussi intense que vendredi.

Ah vendredi, tout le monde avait hâte de rentrer et tout le monde a pu quitter le travail plus tôt. Chez nous du moins.

« Tu n’as pas de dégât ? », me demande Astaroth.

Non, chez moi ça va, chez les voisins aussi.

Je connais des familles dans les endroits les plus touchées mais heureusement leur maison sont en hauteur, dans la campagne.

« La situation devrait s’améliorer dans la semaine. »

Oui.

« Bon, changeons de sujet. Alors, tu perds certaines facultés spirituelles on dirait ? »

C’est ce que je constate. Un ami voulait que je regarde ses énergies mais je n’arrive plus à le faire.

« Par contre tu as décidé de cuisiner avec davantage de rigueur. Tu notes tes recettes maintenant. C’est bien. En outre tu ne sembles pas avoir choisi la facilité ? »

Le livre de recettes qui m’intéresse n’existe pas. Je suis obligée de m’inspirer de mes autres livres et d’adapter les recettes qui me plaisent pour qu’elles soient compatibles avec mes intolérances alimentaires.

Je suis très contente de constater que mon intuition était bonne. On peut faire des tas de choses délicieuses même avec 5 intolérances alimentaires connues. Je dois faire des adaptations, mais tu sais quoi, j’y arrive !

En plus quand je cale, miraculeusement une idée me vient. Je pense que c’est parce que je trouve passionnant ce processus de création adaptation que mes autres facultés sont en sommeil. Je ne vois pas d’autres explications.

« Le livre que tu cherchais n’existe pas donc… »

Non. Mais ce n’est pas grave, je note bien les recettes que je crée comme ça, je crée le livre dont j’ai besoin. C’est mieux. 

« Sans les listes d’ingrédients à rallonge que tu détestes. »

Mais simple c’est mieux ! En outre vu le prix des ingrédients spécifiques, en suivant certaines recettes il faudrait un budget pour chaque gâteau, merci bien !

Moi je ne m’appelle pas Crésus et j’aime ce qui est simple et bon.

« Quel heureux hasard que cette combativité qui te caractérise t’ait très tôt donner envie de tenter de cuisiner plutôt que d’acheter des paquets de biscuits tout faits. »

De toute façon avec une double intolérance au gluten et à la farine de maïs, je suis grillée à ce niveau-là. Rares sont les marques qui proposent des biscuits sans gluten et sans maïs. A un prix décent.

Je continue de trouver aberrant le prix des produits sans gluten parfois.

Non, j’ai eu une série de messages dernièrement me disant qu’il fallait que je regarde un peu mes livres de cuisine et subitement est apparue l’idée des adaptations.

C’est sympa, c’est bon, cela me permet de faire des choses différentes… 

Je suis contente. Même si j’ai perdu une partie de mes facultés. 

« C’est parce que ton inspiration nourrit ton projet actuel. »

Oui voilà. J’ai pensé que c’était dû à cela. Lauviah m’a demandé de créer une trentaine de recettes. Puis une cinquantaine quand j’ai trouvé les trente.

On verra, si ça se trouve je m’arrêterai la semaine prochaine.

« Non, tu vas aller au bout. Ainsi tu auras ton livre de desserts. »

Oui, je crois que c’est cela que je préfère, plein de desserts que je peux faire et manger !!!

« Continue de les noter et de les prendre en photo. »

Il faut que j’apprenne à prendre ce type de photo. Mais bon, je pense qu’avec le temps, cela viendra.

« Et c’est un projet qui sera achevée au 31 décembre. »

Ah non, dans six mois au moins ! Je ne suis pas pressée.

« Il sera achevé au 31 décembre. Ta cinquantaine de recettes. Ou un peu moins. Mais pas beaucoup moins. C’est un projet personnel et amusant, lance-toi un challenge personnel et amusant aussi. Tu pourrais avoir fini fin décembre. Essaye. »

J’ai des idées en plus de ce qu’il y a dans mes livres. Et « on » m’en suggère d’autres. Un challenge, pourquoi pas ?

« On est loin de l’enfant apeuré qui découvrait sa principale intolérance il y a quelques années. »

Elle a un peu grandi depuis, heureusement. Par contre elle est restée gourmande.

« Heureusement aussi. Belle semaine à toi. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)

 

Petits cœurs coco banane sans lait ni gluten

Petits cœurs coco banane sans lait ni gluten dans Alimentation 15102802253017181813700737

Bonjour à tous,

Bon, changeons d’ambiance. Je vous propose une recette sympa, des petits cœurs coco banane sans lait ni gluten.

Pour cette recette il vous faudra :

- 4 moules en forme de cœur (bon d’accord, vos propres moules à tartelettes feront probablement l’affaire, mais ce sera moins mignon)

- 2 oeufs

- du sirop d’agave (à votre convenance)

- 100 g de farine sans gluten – j’ai utilisé de la farine de toloman, ce qu’en-dehors de la Martinique on appelle arrow-root

- 100 g de noix de coco râpée

- du bicarbonate de soude (ou de la levure sans gluten)

- 1 banane mûre 

- 1 pincée de mélange 4 épices

- 1 bouchon de rhum 

Mélangez les œufs et le sirop d’agave, ajoutez le bouchon de rhum.

Versez la farine, la noix de coco râpée puis le bicarbonate de soude (ou la levure sans gluten).

Après avoir mélangé, ajoutez le mélange 4 épices. Attention, il n’a vocation qu’à parfumer délicatement, son goût ne doit pas l’emporter sur ceux de la banane et de la noix de coco.

Ajoutez la banane écrasée ou coupée en rondelles si vous aimez faire ainsi.

Vous aurez peut-être noté qu’il n’y a pas de beurre (ou de margarine végétale). J’ai trouvé que c’était facultatif pour cette recette, je n’en ai pas mis.

Après avoir correctement tout mélangé vous devez obtenir un appareil homogène et plutôt liquide. Versez-le dans vos moules.

Il m’a fallu 25 minutes à 180° pour que les petits cœurs sans lait ni gluten soient bien cuits. Ce sera peut-être différent sur votre four, que vous connaissez mieux que moi.

Bonne dégustation. 

Petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten

Petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten dans Alimentation 15102502335217181813690471

Bonjour à tous,

Quelle meilleure manière de commencer la semaine qu’avec quelques douceurs ?

Ce weekend j’ai acheté des moules en forme de jolis petits oursons. Cette recette de petits gâteaux aux pépites de chocolat sans lactose ni gluten était parfaite pour leur inauguration.

Pour la réaliser il vous faudra :

- 4 petits moules (pas forcément en forme d’oursons, j’en ai aussi en forme de cœur par exemple, arrêtez de rire)

- une tablette de chocolat noir (notez que je n’ai pas écrit, des pépites achetées en sachet)

- 3 œufs

- 150 g de sucre (j’utilise du suc de coco au lieu de sucre raffiné blanc)

- 150 g de farine sans gluten de votre choix (j’ai choisi de la farine de manioc, qui a la particularité d’être très épaisse mais pas lourde à digérer)

- 50 g de poudre d’amande (ma maman a utilisé de la noix de coco dans sa version)

- du bicarbonate de soude (ou un sachet de levure sans gluten si vous en achetez)

- 130 g de beurre (j’utilise de la margarine végétale)

- de l’essence de vanille (notez que je n’ai pas écrit, du sucre vanillé)

Mélangez le sucre et les œufs.

Ajoutez la farine, la poudre d’amande puis le bicarbonate ou la levure.

Ajoutez l’essence de vanille en fonction de votre goût toutefois la vanille ici a vocation à parfumer délicatement, elle ne doit pas faire oublier le goût du chocolat.

Ajouter le beurre ou la margarine végétale. Je n’ai pas testé cette recette avec de l’huile par exemple, je ne sais donc pas quel serait le résultat en remplaçant le beurre par de l’huile.

Cassez votre tablette de chocolat en fonction de la quantité qui vous intéresse. Prenez un couteau et sur le plan de travail, détaillez grossièrement des morceaux plus ou moins fins de chocolat. Et vous aurez vos pépites.

Versez-les dans l’appareil et intégrez-les doucement à la pâte. Ma mère préfère remplir les moules d’abord et recouvrir de copeaux de chocolat. C’est un choix.

Après les avoir graisser avec du beurre ou de l’huile (j’ai utilisé de l’huile de colza) remplissez les moules de manière à peu près égale et enfournez. Si vous utilisez de la farine de manioc, vous pourrez remplir les moules à la cuiller. 

Laissez cuire 20 min au four à 180°. Notez cependant que les farines sans gluten peuvent cuire très vite selon les fours.

Enfin, résistez à la tentation de tout manger d’un coup. Sachez vous montrer raisonnable.

Bonne dégustation. 

Oh sarrasin ennemi

Oh sarrasin ennemi dans Alimentation 15100304535017181813627849

Bonjour à tous,

Cette semaine j’ai fait un petit test culinaire. Qui s’est révélé concluant d’une manière bien ennuyeuse.

« Il faudra tester d’autres farines. », me dit Lauviah.

Je ne veux pas. J’en ai assez de tester des aliments qui me donnent mal au ventre. Les aiguilles sont même revenues. Je n’aime pas les aiguilles dans le ventre.

« La farine de sarrasin ne te convient pas à cause de son manque de pureté. Mais tu n’es pas allergique au sarrasin. Ce sont les traces de gluten qui te dérange. »

J’ai regardé nombre de marques soi-disant bio pour trouver la farine la plus pure possible. AUCUNE ne pouvait garantir une absence totale de gluten en raison des conditions de fabrication. C’est comme l’avoine.

« N’achète pas d’avoine. »

Parce que tu crois que j’ai envie de tester ? Non, je te rassure. J’ai eu ma dose avec le sarrasin. Je préfère la farine de riz.

« Il y en a d’autres que tu apprécies, comme la farine de noix de coco. »

Je ne vois pas qui pourrait ne pas aimer la farine de noix de coco. Mais à 15 € le paquet d’un kilo, heureusement qu’elle est bonne. 

« Tu peux tester d’autres farines. »

Je ne suis pas fan de celle de pois chiche et je crois que je ne digère pas la délicieuse farine de châtaigne.

« Pour la même raison que tu ne digères pas les noisettes. »

Je vois, à bannir donc. Tu vois, j’ai l’impression que c’est souvent ce qui me plait le plus que je ne peux pas manger.

« Ce n’est pas une impression. »

Tu vas me laisser sur ça ?

« Tu dois exercer ton palais. Il n’y a pas que la farine de riz. Par ailleurs, considérée comme une farine neutre. Beaucoup de personnes mélangent plusieurs farines. »

Je sais. Je sais par exemple que le sarrasin et le riz donnent un bon mélange. C’est comme la farine de châtaigne avec de la fécule et de la poudre d’amandes. 

Je déteste la texture de la farine de millet. Qui ne me donne pas de maux de ventre. J’aime le goût de la farine de maïs, que je ne digère pas. Et que l’on trouve dans une immense majorité de produits sans lactose ni gluten.

« Votre maïs est comme votre blé actuel. Tu ne supportes pas les produits transformés. Tu supportes peu de produits industriels mais tu ne t’en rends pas compte. Ou tu ne veux pas t’en rendre compte.

C’est tellement pratique. Penses-tu. Tu ne supportes pas le coca mais tu as fini par le comprendre. Le fait que tu en boives rarement y a contribué. Tu as pu sentir la différence.

Tes smoothies passent très bien en revanche. Mais Sylvie, ma douce petite Sylvie, arrête d’acheter des oranges du Pérou ou du Honduras. »

Note qu’au moins je n’achète pas celles d’Espagne.

« Il y a des oranges en Martinique. »

Oui mais elles sont moins sucrées.

« Parce qu’elle sont moins piquées. »

Je sais…

« Évite d’acheter des fruits ou légumes qui ont traversé l’Atlantique. »

J’essaye, mais justement tous les gens font comme moi et préfèrent acheter la laitue en sachet plutôt que celle qu’il faut nettoyer soi-même. Parfois le soir après le travail, tout ce que je trouve ce sont des laitues qui ont été mises en sachet bien loin d’ici !

« Et qu’est-ce qui t’empêche de nettoyer la laitue ? Est-ce réellement si difficile ? »

Honnêtement, si c’est déjà fait, tant mieux !

« Tu n’es pas pressée le soir ? »

Non.

« Eh bien tu peux prendre le temps de nettoyer un peu de laitue. »

C’est sûr…

« Et dans ce magasin bio que tu apprécies, il y a de nombreuses farines sans gluten. Il faut les tester pour savoir avec quoi faire alterner la farine de riz. »

Mais avec de la fécule de pomme de terre, c’est très bien la farine de riz. 

« D’autres mélangent peuvent être intéressants aussi. Il faut varier ton alimentation et tu n’apprécies pas les légumes verts. En outre tu te lasses vite de ceux que tu parviens à manger.

Nous avons bien noté que tu ne te lasses jamais de tes sucreries. Alors puisque tu aimes la pâtisserie, essaye d’autres farines. »

Ok, je comprends. Les légumes devraient avoir un autre goût tu sais.

« Le même que le chocolat ? Ou que le smoothie banane coco vanille ? »

Par exemple ! Je n’aurais jamais cru qu’un tel mélange serait aussi bon, on dirait de la glace à la vanille.

« Tu aimes aussi les fruits, tu les manges sans difficulté. »

Oui.

« Mais les légumes, tu continues de faire un effort pour en manger. Ce n’est pas avec plaisir. Il faut tricher ma belle Sylvie.

Il est temps d’essayer le gâteau chocolat courgettes. Essaye. »

J’ai essayé encore l’autre jour de manger des courgettes. Je n’ai pas aimé du tout. Je n’en aime pas le goût. Je vais essayer version sucrée. Peut-être. J’avais bien aimé le carrot cake.

« Tu vois, il faut rester dans ce que tu aimes. Ne te force pas à manger des légumes. »

Ni les autres farines.

« Pas celles que tu n’apprécies pas. Tu devrais essayer celles que tu ne connais pas. »

Et si ça se passe comme avec le sarrasin ? Et si je ne digère pas ? Tu veux connaître le fond de ma pensée ? J’en ai marre d’avoir mal au ventre. Tu entends ce que je te dis ?

L’autre jour un collègue a voulu m’inviter à déjeuner. On a dû renoncer devant l’impossibilité de trouver un restaurant proche dans lequel je puisse manger.

Alors qu’il y a des tas de restaurants dans le coin. Je connais bien un endroit mais je ne sais pas s’ils servent le midi. Je n’y suis allée que le soir.

Mais de toute façon pour moi le restaurant c’est souvent un risque que je choisis de prendre. 

Je n’essaierai pas une autre farine. Je ne veux pas. J’en ai marre c’est tout. J’ai eu mal au ventre pendant toute une semaine et même les légumes ne passaient plus.

J’ai eu ma dose avec le sarrasin. Je vais rester sur ce que je connais. 

« D’accord. Tu devrais faire des brownies. Pour les petits déjeuners de la semaine prochaine. »

J’aime cette idée.

« Et la semaine d’après, tu essaieras le gâteau au chocolat et aux courgettes. Juste pour goûter. »

C’est bien parce que c’est toi ! Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause