Archives pour la catégorie Démons

Idées et projets

Idées et projets dans Démons 16082708331817181814454425

Bonjour à tous,

« Alors, tu as des projets pour les prochains mois ? », me demande Astaroth.

Des idées plus que des projets.

« Qui sait de quelle manière la vie peut t’amener à faire d’une idée un projet. Qui sera la prochaine mariée de ta famille ? »

Euh, je crois que les choses trainent un petit peu. Je n’entends pas parler de date…

« Tu sais combien il est facile pour la vie de ramener un projet à une simple idée, fut-elle tenace. »

Comme tu dis.

« C’est pourquoi il est bon de cultiver ses idées, celles auxquelles vous tenez. Qui sait, parfois il faut savoir crier à la vie, je sais ce que je veux et je sais donc où je souhaite aller.

Parfois, c’est ce qui permet d’avancer. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

Après le désert

Après le désert dans Démons 16080612304517181814414113

Bonjour à tous,

« L’Ange qui sourit parle finalement. », me dit Astaroth.

Oui, il parle ! En fait c’est moi qui ne captais pas, n’est-ce pas ?

« Voilà. Il faut accroitre ton champ vibratoire pour l’entendre. »

Lui et les autres à côté de lui. Que je devinais sans les voir avant lol.  

« En général après avoir traversé le désert vous avez hâte d’accéder à la ville la plus proche. Et vous ne vous inquiétez plus de voir qu’elle ne se trouvait pas directement à la sortie du désert.

Vous avez compris que de la même manière que tout s’effondre progressivement, tout réapparait aussi progressivement.

Il n’y a pas de gain soudain au loto. Cela ne te dérange pas non plus n’est-ce pas ? Ne me réponds pas. Je sais que ce qui compte pour toi, pour vous dans ces cas-là, c’est que vous puissiez avancer sur une route relativement agréable. 

Seulement la route qui vous semble désormais agréable est en réalité la même que celle qui traverse le désert. Ce n’est pas le monde qui a changé, c’est vous qui avez acquis un nouveau regard.

Désormais les défis qui paraissaient trop grands, sont envisageables avec un peu voire beaucoup de travail. Mais cela ne vous effraie plus.

Des directions connues sont vues sous un angle nouveau et vous réalisez que certains domaines méritent davantage votre attention.

Vous avez envie de prendre soin de vous, de vous écouter et de tenir compte de ce qui vous plait et vous convient.

Les schémas habituels qui sont encore dans la tête de votre entourage sont loin derrière vous. Car dans le désert vous n’avez pu que constater qu’ils ne vous étaient d’aucun secours et souvent durement, vous y avez renoncé.

La vie est belle pour qui change de lunettes pour une paire à sa vue. Soudain, tout parait plus clair et de fait tout est justement plus clair.

Ce que vous ne voulez pas certes, mais ce que vous voulez aussi.

Quand tu regardes devant toi, je sais que tu vois aujourd’hui ce que tu veux.

Continue de regarder à tes pieds, tout en gardant tes objectifs en tête. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

Exigence

Exigence dans Démons 16073006080717181814402262

Bonjour à tous,

Astaroth, il y a quelque chose de bizarre…

« Qu’est-ce qui est bizarre ? »

Je ne me sens plus en phase avec mes bijoux fantaisie. Je suis gênée par le fait qu’ils soient en toc.

« C’est normal. »

Ah bon ? 

« On te l’a dit et répété. A mesure que vous avancez sur la voie spirituelle, vous ressentez ce besoin de pureté qui s’exprime de manière différente de l’un à l’autre. Il y a des personnes par exemple qui ne se sentent plus du tout en phase avec la mode ou le besoin de porter des bijoux. Cela leur semble superflu.

Elles ressentent le besoin d’aller vers moins sur le plan matériel, de se départir de ce qui n’est pas essentiel ou qui ne les touche pas.

Il y en a d’autres comme toi qui voient ce besoin s’exprimer dans de l’exigence. Ce n’est qu’une partie de l’iceberg, tu vas t’en rendre compte. Porte des bijoux qui satisfassent ton besoin d’authenticité et de pureté. »

C’est que je ne m’appelle pas Crésus. Ils sont plus chers ces bijoux-là.

« Tu peux les acheter petit à petit. Cela t’oblige à peser tes actes et asseoir ta volonté en accord avec cette exigence de pureté. Que du positif donc. »

Du positif… 

« Cela t’oblige concrètement à savoir ce que tu fais et pourquoi tu le fais. Oui, du positif. C’est le chemin conscient de la volonté. Cela ne peut gêner que ta nature capricieuse et spontanée. Des expressions de ton ego.

C’est ton âme qui se retrouve dans ce chemin qui s’ouvre plus largement devant toi. »

Je vois.

« La puissance spirituelle peut s’exprimer de différentes manières au quotidien. Tu le sais car tu le vois depuis que tu portes cette montre invisible.

Tes collègues savent que tu n’es pas riche. Par contre ils ne vont pas tarder à remarquer que tu changes de bijoux tous les jours. Férue de mode, tu sais associer les vêtements et accessoiriser des tenues de telle sorte que tu ne portes jamais deux fois la même chose.

Cela donne l’illusion que tu possèdes une garde-robe immense.

Tu n’as eu aucune difficulté à comprendre que tu pouvais agir de la même façon avec tes bijoux. Telles boucles d’oreille avec tel collier et tu as l’intelligence de ne jamais porter beaucoup de bagues ensemble.

Si bien que tous les jours tu peux porter une ou deux bagues que nul n’a vu depuis des lustres, dirait-on. 

Le secret est qu’il faut tout de même posséder un minimum de pièces, n’est-ce pas ? »

Oui, ce que l’on appelle des indispensables. Ce sont les éléments à partir desquels on peut construire une garde-robe. Ou commencer sa collection de bijoux.

Il est évident que ce n’est pas un pull rouge à paillettes qui va vous servir souvent. Quand on renouvelle sa garde-robe il faut penser aux indispensables. Ce sont ces pièces-là qu’il faut racheter en premier. Et non pas un sac vert pomme, engloutissant la moitié du budget prévu, qui va rester dans votre armoire.

Il faut renouveler nos propres classiques d’abord et ensuite se demander avec quoi on aurait envie de les porter en prenant soin de choisir des pièces versatiles et de réserver les pièces vraiment pointues à la fin du shopping spécial renouvellement.  

J’applique ce même raisonnement depuis quelques temps que j’achète des bijoux. C’est tentant de se laisser convaincre par la superbe bague qui brille tellement bien sous les néons de la bijouterie. Mais va-t-on vouloir la porter au quotidien ? Notre style de vie le permet-il ? Saura-t-on habiller nos tenues avec, nous sentirons-nous à l’aise ? Peut-être que tel joli collier, plus discret mais élégant, nous serait plus utile car habillerait nos tenues quotidiennes plus facilement. Peut-être que telle pièce, moins tape-à-l’œil, nous correspond davantage.  

Le but ce n’est pas d’accumuler. Ce qu’on achète, il faut le porter. Pour cette raison, il convient aussi de savoir se détacher de la mode et des tendances pour aller vers soi et se faire plaisir. C’est le plus important, se faire plaisir en allant vers soi-même.

De toute façon on ne peut pas faire l’unanimité, autant ne pas essayer.

« Je vois que certaines choses sont de mieux en mieux comprises. C’est dans le calme que se déploie le mieux la volonté. Tu l’apprendras aussi. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)

Ismael

Ismael dans Démons 16020603190617181813952016

Bonjour à tous,

« Te souviens-tu qu’il y a quelques années tu te sentais telle Alice qui avait suivi le lapin blanc ? », me demande Ismael.

Je me souviens. C’est la première fois que tu me parles. Et tu es incroyablement beau.

« Pour un Démon ? »

C’est juste que ta beauté se remarque.

« Pas la tienne ? »

Lol, je ne sais pas !

« Ou tu ne veux pas savoir. Ou tu joues les timides, les modestes. Ou tu ne sais pas rayonner. La beauté ne se trouve pas dans les traits. »

Je sais.

« Elle se trouve dans cette étincelle dans vos yeux, dans vos actes, dans vos réalisations. C’est en vous montrant que vous rayonnez et dès lors vous pouvez vous réaliser.

Cela aussi tu le sais ? Il y a quelques années tu étais totalement fermée à l’intérieur. Il a fallu t’aider à ouvrir chaque porte chaque fenêtre, à remettre toute ta maison en ordre pour qu’elle redevienne vivable et accueillante.

Vous avez cette illusion que tout est toujours plus facile pour les autres. Mais vous ne le savez pas, vous ne voyez pas les intérieurs des autres.

Certains de tes lecteurs évoluent uniquement dans trois pièces du rez-de-chaussée de leur immense maison, mais ils ne le savent pas.

Dans ton entourage certains vivent même dans un jardin mal entretenu, sous une tente qu’ils pensent être la vraie maison.

Toutefois d’autres entretiennent avec amour leur belle et grande maison.

Sais-tu pourquoi il n’y en a pas de petite ? Contrairement à ce que vous pouvez voir parfois ? »

Non.

« Eh bien cherche un peu. Selon toi, pourquoi ? »

Parce que l’intérieur est très grand.

« Non, parce que vous ne croyez pas au Tout. Le jour où vous vous sentez accueilli dans le Tout vous rendez les clés. Mais dans l’intervalle, vous avez besoin de pouvoir évoluer dans votre propre image du Tout.

C’est normal, vous avez l’habitude des images. Alors ce qui importe c’est que votre maison demeure confortable.

Il n’y a pas de garage à ta maison. Il faut un garage. Il faut que tu te sentes à ta place là où tu es pour que tu ne désires plus partir.

Tout en sachant que tu n’es pas coincée et que tu restes parce que tu le souhaites.

On dirait qu’il reste des pièces à explorer. Il y a tout un étage à réaménager chez toi. Tu vas avoir le temps de t’y consacrer maintenant que tu n’as plus besoin de lapin blanc.

Alice a bien grandi, les jeunes femmes se consacrent à leur vie plus qu’à ce qui se passe dans le jardin des enfants.

Au moins, tu ne vis pas dans le jardin mal entretenu.

Je suis venue te souhaiter une belle deuxième partie. »

Une deuxième partie de quoi ? Il y avait une première partie ?

« Il y a un présent qui ne bouge pas et qui se déplace avec vous et vos souhaits les plus chers. Quel est ton souhait le plus cher ?

Souvent vous ne le connaissez pas. Vous regardez de vagues images en vous disant, voilà ce que je veux…

Les images sont trompeuses. Tu ne rendras pas les clés de sitôt. Il y aura bien une troisième partie.

Mais en attendant, tu devrais aller profiter du pré fleuri. Encore un peu. Avant de préférer définitivement la ville. 

C’est mardi gras. Bon carnaval. »

Merci Ismael.

Bonne journée à tous ;)

Maîtriser les arts sombres

Maîtriser les arts sombres dans Démons 1301130133078035710755175

Bonjour à tous,

J’avance sur un fil doré, en-dessous de moi le vide. Ai-je peur ? Non, même si je tombais, je sais « voler » en astral. Alors pourquoi se donner le mal de marcher sur le fil me demanderez-vous. Pour le plaisir d’aller à mon rythme, je n’ai pas toujours envie d’aller vite. 

J’avance sur un fil doré, sur la pointe des pieds, en dansant, en chantant, autour de moi des Ombres, des regards, des présences. Ai-je peur ? Non. Même « s’ils » approchaient, ils ne me feraient rien, pas avec la Foi que j’ai au cœur.

J’avance sur un fil doré, qui soudain  se distend, est-ce que je tombe ? Non, j’écarte juste les bras, je me laisse porter, par qui ? Peu m’importe à cet instant, je me laisse transporter, je profite du voyage, il n’y a plus de fil ce n’est pas grave, qui me porte je ne sais pas, où je vais, je sais encore moins. Ai-je peur ? Non, je ris et je souris, heureuse d’une telle expérience.

Soudain sous mes pieds un sol dur, sec, froid et chaud à la fois, j’avance pieds nus, je sens comme des lames de rasoir mais je ne saigne pas. Que vois-je ? Rien. Mes yeux ne servent plus à rien là où tout n’est plus que brut, cru et sans représentation possible. Mes autres sens prennent le relais et je sens, des regards, des présences, des lieux majestueux, imposants, des forces plus puissantes que la mienne. Je suis bientôt capable de voir à nouveau, avec « ces yeux-là », tout est beau, clair, agréable et en même temps, je sens aussi que je suis là parce qu’on m’y autorise seulement.

Ai-je peur ? Toujours pas, quelle que puisse être la nature de ceux qui m’ont invitée et laissée entrer, ils tolèrent ma présence, mes pieds glissent sur ce sol mortel, je me sais escortée, ma visite est encadrée, il me faudra faire mes preuves avant de pouvoir évoluer à ma guise.

J’aperçois tout à coup un sourire pas familier mais amical, celui qui me fait face a activé un de mes sceaux pour que je puisse supporter son propre taux vibratoire. Il me laisse le voir, me dit que suis la bienvenue et me remet des clés.

Un nombre limité de clés. Il me dit que je devrais gagner les autres si je veux pouvoir évoluer à ma guise dans cette dimension un jour.  

La connaissance est la synthèse du savoir et de l’expérience me rappelle-t-il. Ne connait donc que celui qui a éprouvé. Il m’explique aussi qu’à ses yeux la seule valeur qui compte est celle de Celui qui croit autant en ce qu’il est qu’en ce qu’il incarne de par ses actions.

Il me dit ainsi qu’il croit au mérite, pas au succès. Il me dit que la nuance est de taille et qu’en mon cœur je ne la connais pas encore, c’est ce qu’il m’apprendra.

Il me dit également qu’il n’est pas possible d’avoir créer un blog qui a généré autant de lectures sans avoir jamais envisagé la possibilité d’avoir permis à Certains de démarrer leurs initiations spirituelles.

Il me dit qu’il trouve grave de ne pas songer à l’impact que mes propres créations peuvent avoir eu sur ceux qui ont trouvé des réponses dans mes écrits.

Il me dit aussi attendre ma réponse lol. Que dire, pour être honnête ce n’était pas ma préoccupation première.

Voici sa réponse à lui, il ne veut pas avoir affaire à des enfants. Ce sont des Êtres responsables qu’il accueille dans sa demeure. Il me laisse les clés à une condition, que je lui donne le chiffre exact de visites qu’il y avait sur le blog la dernière fois que j’ai regardé.

Alors que je regarde toujours machinalement et que je n’en ai donc pas la moindre idée. Je lui tends les clés. Il me les laisse, à ma grande surprise et me répète qu’il croit au mérite et non pas au succès.

Il me demande ce que je souhaite dans la vie, ce que j’aimerais léguer si j’en avais la possibilité, ce que j’aime sur Terre et en quoi je crois ici bas.

Il me demande pourquoi j’aime les Hommes, pourquoi et en quoi je sais que je suis Humaine, ce que je compte faire la semaine prochaine, il me demande tout cela vite, sans me laisser le temps de lui répondre car ce qu’il souhaite c’est que je me pose ces questions à moi-même.

Pourquoi vouloir maîtriser les arts sombres, qu’est-ce que je pense en retirer, ai-je conscience que cela implique une initiation sombre ? Est-ce que la femme que je suis saura en tirer profit d’une manière habile et respectueuse de sa divinité ?

Autant de questions que je me posais pas en arrivant, en avançant sur le fil doré.

Il me répète qu’il n’a que faire de garder des enfants irresponsables et incapables de savoir qui ils sont ou ce qu’ils veulent. Ile me dit qu’il veut voir mon Amour, ma Force et ma Volonté. Il me dit vouloir voir les trois en une fois, comme lorsque je lui ai tenu tête un peu plus tôt en allant aider un ami.

Il me dit qu’il m’a autorisé à venir, avec l’accord de mes propres guides, à condition que je sois prête à me révéler à moi-même, à voir briller ma Lumière même au plus profond de l’Ombre, là où il me laissera sans aide, sans guidance, sans aucune autre arme que ma Foi. Et il me dit qu’il attend ma réponse.

La voici, si je suis là, c’est bien parce que j’ai la Foi.

Il me remet une clé supplémentaire et pouf, il me renvoie chez moi lol. Je vais tâcher de digérer.

Bonne journée à tous ;)

Nulle autre que moi

Nulle autre que moi dans Démons 120531012606803579921847

 

Bonjour à tous,

Je me suis mise au sport, je danse sur le tapis de course ! J’adore c’est super, je m’amuse bien. Je mets de la musique et je danse tandis que le tapis est réglé sur marche. Ca fait  deux jours déjà et je souhaite continuer. Je vais faire une séance d’une demi-heure tous les jours, parce que c’est sympa, que je m’amuse et que ça fait un bien fou je trouve, je n’imaginais pas. Comme quoi !

« Et courir sur le tapis de course ? », me demande Astaroth.

Bouh.

« Tu aimes danser par contre. »

Oui.

« Et donc tu préfères faire ce que tu aimes ? »

Oui.

« Donc, tu sais faire. Tu connais le chemin. Lorsqu’une leçon est su, ne convient-il pas de l’appliquer ? »

Je crois bien que oui. Ca semble normal et logique.

« Alors applique. Dans tous les domaines. Comment est ce livre que tu viens d’acheter ? »

Intéressant, c’est fou comme je m’y retrouve ! Je cherchais un roman et puis j’ai finalement pris ce petit livre sur le développement personnel. L’auteur raconte deux jolies histoires pour nous aider à réaliser certaines choses. J’aime bien.

« Nulle autre que toi ne pouvais choisir cet ouvrage à cet instant pour toi-même. Tu l’as pris parce qu’il t’attirait et c’est ainsi que tu as fait le bon choix.

Nulle autre que toi n’aurait pu se montrer si juste. Nulle autre que toi ne savait ce dont tu avais besoin ce jour-là, à cet instant-là. Tu croyais chercher un roman, aucun ne te plaisait, mais ce petit ouvrage semblait briller au milieu des autres.

Il en est ainsi, vous avez beau demander des avis, des conseils, nulle autre que vous n’est capable de Choisir, de décider, d’accepter le chemin.

Le Choix ne naît pas du hasard, il nait de la conjonction de l’Amour et de la Volonté. Lorsque ce que tu aimes rejoins ce que tu vises, ton esprit s’éclaire car s’ouvre à ton âme. C’est alors que le Choix éternel, celui qui façonne le chemin de ta naissance à ta mort, s’impose à toi.

Tu n’es pas obligée d’accepter, tu peux toujours tenter ta chance à côté. Toutefois, tous les Hommes rêvent de connaître la satisfaction d’être rassasié. Endosser son rôle et prendre sa place, faire du Choix son choix apporte la paix à tous les niveaux.

Exerce ta Volonté, suis ton Choix éternel. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)

 

Au milieu de la forêt claire

Au milieu de la forêt claire  dans Démons 120509030051803579826538

Je traverse la forêt claire à la recherche de mon ombre,

Le soleil efface ses traces, les arbres la retienne,

Je la sens qui s’affole, je ressens sa peur, sa fatigue, sa tristesse,

Ou seraient-ce les miennes ?

Au fond je ne sais plus, je sens simplement que je désire m’asseoir,

Pour profiter de ce calme, de cette clairière, de ce ciel au-dessus de moi,

J’ai envie de rester là, le temps qu’elle me rejoigne finalement,

Peut-être sera-ce plus simple…

La forêt disparait soudain, je suis dans un jardin,

D’une superbe fontaine jaillit une eau pure et claire,

Je la goûte puis la savoure, je regarde mon reflet me sourire,

J’ai retrouvé mon coeur, mon ombre, mon Moi,

J’ai retrouvé ma Foi.

Merci Astaroth. 

 

 

Subtilités

Subtilités dans Démons 120413015122803579710838

Bonjour à tous,

Et bonsoir Astaroth !

« Alors, belle journée toute jeune Sylvie ? Tout s’est bien déroulé, es-tu satisfaite de chaque instant passé ? Qui sait peut-être certaines choses t’ont-elles échappé, encore. Mais il y a tant de choses que tu ne remarques que lorsque que l’on les agite ostensiblement sous ton nez… »

Telles que ?

« On t’a dit que tu avais maigri. »

Oui, justement je me faisais la réflexion ce matin en me regardant dans le miroir. Tu vois j’avais remarqué lol.

« Ca fait quelques temps, tu n’aimes toujours pas certains regards n’est-ce pas ? »

Effectivement.

« Alors il ne faut pas porter de string rouge. »

Lol !!! Arrête c’est le seul que j’ai ! Et en fait j’avais la flemme d’en chercher un noir ce matin. Je ne pensais pas qu’il serait si voyant. Les pantalons taille basse… 

« Avec des ongles bleus. »

C’est joli non ? Mon collègue n’aime pas…

« Par contre il a aimé ton string rouge. Il aime bien tes décolletés aussi, quand tu en as, ou bien te regarder marcher. Mais toi tu n’aimes pas ce regard n’est-ce pas ? »

En effet. Je ne comprends pas pourquoi un tel regard quand on est censé être amis.

« Il ne te plait pas ? »

Il a femme et enfant et il m’a dit clairement qu’il ne voyait pas de raisons de s’engager avec une femme.

« Ne disais-tu pas récemment que toi non plus tu ne te voyais pas t’engager avec un homme ? Tu parlais de prison, non ? »

Tu ne vas pas t’y mettre aussi.

« Un homme qui te propose de profiter de la vie comme vous dîtes, ne risque pas de t’enfermer. »

Ce n’est pas ce que je recherche.

« Non ? Et que recherches-tu ? »

Tu es incroyablement habile Astaroth lol !

« Qu’est-ce qui te déplait tant dans ce regard en fin de compte, jeune princesse ? »

Je ne sais pas.

« Tu es sure ? Tu ne vois pas ce qui te gêne ? »

J’ai l’impression qu’il m’évalue comme un morceau de viande à chaque fois, qu’il ne s’intéresse pas à moi mais juste à ce qu’il voudrait faire avec moi. Je n’aime pas ce regard pour cette raison, je ne suis pas un morceau de viande. En plus il a essayé de me toucher tout en me regardant avec cet affreux regard. Il ne l’a pas compris, mais jamais je ne pourrai sortir avec lui, il n’aurait pas dû essayer de me toucher avec ce regard-là. Je n’étais pas du tout dans les mêmes dispositions que lui mais il n’en a pas tenu compte. En fait, il ne tient pas compte de ce que je pense ou de ce que je peux ressentir ou non pour lui, il ne voit que ce que lui il veut.

« Tu es vraiment très sensible, ma jeune princesse, très très sensible. Tu as besoin d’un homme qui reconnaisse et accepte cette sensibilité. »

Pourquoi est-ce que tu me dis ça ?

« Pourquoi pas ? Ne serait-ce pas mieux pour toi ? Avec un tel homme tu ne te sentirais jamais agressée. Parce que c’est la raison pour laquelle tu n’apprécies pas ce regard, il t’agresse. Que cette personne ait voulu te toucher en plus n’a fait que te convaincre qu’il n’est qu’un lourdeau sans coeur et donc incapable de t’aimer vraiment.

Peut-être était-ce un jugement de ta part, peut-être as-tu vu juste, comment le savoir ? Simple, il suffisait de continuer à observer et c’est ce que tu as fait. Il aime son fils, il lui accorde une place à part dans sa vie. Tu constates que son regard change d’une manière qui te touche les rares fois où il te parle de son fils. Il n’aime pas trop s’étendre sur ce sujet, il préserve ce qui pour lui a de la valeur. Tout cela tu l’as compris intuitivement, tu ne t’étais donc pas trompé. Il t’aime bien, mais pas d’une manière qui pourrait te rendre vraiment heureuse. Tu n’es pas celle qu’il voudrait préserver.

Vois-tu l’Amour est une chose rare et précieuse dont contraiement à ce que tu penses, même les Démons sont capables de voir la beauté, la pureté. Comprends que nous aimons ce qui est pur et préservé.

Si tu avais à tes côté un homme qui ait envie de préserver ce que vous avez, tu serais une femme très heureuse. 

Il faut que tu comprennes, toutes ces choses évidentes qui t’échappent, d’autres les captent.  L’air du temps mon enfant, cet air qui change, qui se teinte de mille énergies.

Tu sembles vivre dans un monde plein de jolies couleurs plus ou moins foncées par endroit. Ce qui te touche intérieurement est ce qui compte à tes yeux, le reste ne vaut rien ou pas grand-chose. Mais pour d’autres tout est simplement baigné d’une lumière égale, ils voient tout tel que tout se présente, sans affect.

Cette vue n’est pas à ta portée, ne le sera jamais. A l’inverse tu distingues des détails sous tes couches de couleur que ces mêmes autres ne sont pas capables de distinguer, chacun ses forces et ses faiblesses. Ce qui est agréable et qui prouve que tout est parfait, c’est que finalement vos différences sont souvent ce qui fait la force d’un couple dans lequel chacun complète l’autre.

Ce regard que tu n’apprécies pas est celui de l’ego qui cherche à se satisfaire. Tu as besoin d’être touchée à l’intérieur pour être séduite, ce regard-là t’a donc toujours laissé de marbre voir repousser. 

Dans ton monde en couleurs, seul Celui dont le rayonnement est franc trouve grâce à tes yeux perçants en réalité.

Tu sais ce que tu veux, tu as toujours su et fait rare sur Terre, tu l’obtiendras. »

Merci Astaroth pour ce message à plusieurs niveaux lol.

Bonne journée à tous ;)  

Astaroth

 Astaroth dans Démons 111022020017803578936415

 

Bonjour à tous,

Astaroth me dit que certaines personnes sont très au fait de leur propre puissance. Elle me dit que pour certains accroître cette puissance est fondamental. 

« Quand tu ignores totalement l’étendue de la tienne. »

Je vais être honnête avec toi, c’est le cadet de mes soucis. A quoi ça va m’avancer de connaître son étendue en fait ? De toute façon je ne cherche pas à l’accroître, je veux juste vivre ma vie, voilà ce que je trouve intéressant.

Je veux pouvoir dire tout ce que j’ai envie de dire, c’est tout. Tu m’aides à écrire de nouveaux articles sur les personnes liées à l’Ombre ? Je suis gênée de constater qu’il y a si peu d’informations sur l’Ombre ou le Milieu et surtout je n’accepte pas le silence en spiritualité.

Je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas parler de tout ce qui se vit. Tu comprends ?

« Dans l’Ombre on parle peu, plus on avance moins on parle. »

Une chance, mon ancrage principal est dans la Lumière. emoticone

« Est-ce ta façon de me dire que tu ne souhaites pas tenir compte de ce que je viens de te dire ? »

Tu m’en demanderais vraiment beaucoup tu sais, je préfère rester une bavarde impénitente. En plus je ne fais rien de mal, je transmets juste ce que je reçois. Bon d’accord, ce que je vais chercher aussi parfois, ça arrive lol.

« Tu es une femme curieuse. »

Oui.

« Tu aimes partager tes découvertes en plus. »

Oui.

« Dans l’Ombre on parle peu et plus on monte moins on parle même si certaines entraves sont moins présentes. Il y a des guides qui disent à leurs protégés de ne pas s’étendre sur ce qu’ils vivent. Il y a des personnes qui préfèrent ne s’ouvrir qu’à de rares individus qu’elles auront choisi elles-mêmes. Dans l’Ombre on parle peu car on voit le monde avec pragmatisme. Pourquoi parler quand ce n’est pas nécessaire ?

Pourquoi s’ouvrir à qui ne pourra pas être un allié ?

Pourquoi  gaspiller quand on peut protéger ou mettre à profit ?

Pragmatisme ma chère enfant, dans l’Ombre on parle peu car on a le sens du pragmatisme. Chose qui ne te ressemble pas Princesse, tu te sens poussée à parler, dévoiler, raconter.

C’est le rôle des Messagers et les messagers de Lumière bénéficient d’une double protection ici. Leur niveau spirituel leur permet de ne rencontrer personne sur leur route terrestre qui pourrait les empêcher de s’exprimer, ils peuvent passer par-dessus toutes les têtes. Vois, tes parents ont tenté de te « ramener à la raison » mais tu poursuis ton blog. Quand à ceux qui ont voulu t’effrayer, ils ont surtout essayer de te manipuler mais là aussi, tu avais les moyens de les voir venir et sache une chose, Lauviah et d’autres te veillent de vraiment très près. Ils ne laisseront personne te mettre la main dessus. »

Me mettre la main dessus, quelle drôle d’idée. Moi je veux juste vivre ma vie, comme je l’ai déjà dit.

« Tu veux la vivre à ta façon. »

C’est normal.

« Tu veux rester libre, d’aller, de venir, de dire ou de te taire aussi. Tu veux pouvoir rayonner sans entrave. Ce n’est pas si facile n’est-ce pas ? »

C’est clair.

« Je peux t’aider, je peux te permettre d’accéder à cette liberté qui t’intéresse. »

Comment ?

« Je peux te donner ce que tu veux, tout ce que tu veux, il suffit d’accepter mon aide. »

Je vais être honnête, je ne suis même pas sure de ce que je veux en fait.

« Si tu sais, tu n’oses pas l’exprimer car tu ne sais comment l’obtenir, mais nous pouvons t’aider. »

En le demandant clairement ?

« Accepte seulement de te taire. »

Je refuse, si tu voulais vraiment m’aider jamais tu ne me demanderais une chose pareille en sachant tout ce que la parole, tout ce que ce blog représentent pour moi.

Mince j’ai compris, tu es redoutable Astaroth, je ne t’ai pas vu venir je dois le reconnaître. Que te dire, je sais tout ça, je sais que quand on aime une personne on doit pouvoir la voir et l’accepter.

C’est tellement dur pour moi de voir que personne ne sait porter ce regard sur moi dans mon entourage, je me dis qu’il vaut mieux faire avec ce que j’ai mais là, tu me mets juste devant ce que je fuis des yeux.

Que te dire, je t’en veux, mais pourtant merci. Seulement je me sens désemparée devant cette situation. J’ai cherché une issue, des issues, je n’ai rien trouvé. Heureusement que je ne suis pas sujette à la dépression facilement, je m’efforce de rester un minimum confiante, surtout vis-à-vis de moi-même.

Mais je ressens ce manque de quelqu’un vers qui me tourner pour partager tout ce que je vis si intensément.

Merci à toi Astaroth.

Bonne journée à tous Clin doeil      

Déploie ta puissance

Déploie ta puissance dans Démons 110928022725803578807847

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons faire un peu de magie, je vous propose un exercice que nous allons appeler « déploie ta puissance ». Il s’agit d’un rituel qui fait appel à la Volonté.

Ainsi que vous le savez je pense, moi je fais plutôt appel à l’Amour. Pour tout dire en fait, c’est ce qui me vient naturellement. Alors  comment puis-je proposer un tel rituel ? C’est simple, je le sais intuitivement parfait, il m’a été inspiré. Mais la chose comique c’est que là maintenant tout de suite, pouf il vient de disparaître de ma tête !

« Là maintenant tout de suite ce n’est pas l’heure de proposer des rituels dont tu ne mesures pas la portée.

Là maintenant tout de suite il n’est pas l’heure d’induire certains en erreur sur ce qui t’apparait et qui par conséquent te parait facile quand il n’en est rien.

Là maintenant tout de suite il est temps de te poser, de te calmer et d’accepter l’idée que ce qui est intéressant dans la vie c’est de déployer sa puissance d’une manière harmonieuse.

Par exemple en osant se révéler petit à petit. Voilà une manière saine de manifester son Amour ou sa Volonté. Voire d’allier les deux.

Là maintenant tout de suite, il est temps que tu réalises que nous serons toujours plus puissants que toi. Pour autant nous te respectons suffisamment pour nous mettre à ton service.

Là maintenant tout de suite il est temps que tu réalises que tous les rituels qui te viennent en tête ne sont pas forcément adaptés à tout le monde.

Là maintenant tout de suite, dans ton impulsivité tu voudrais me répondre que tu peux les adapter.

Là maintenant tout de suite il faut que tu comprennes que la magie est un art qui se développe lentement et qui nécessite de la patience.

Là maintenant tout de suite tu dois accepter que ce qui te vient n’est peut-être que de passage parfois.

Là maintenant tout de suite, manifeste ta Volonté et déploie ta puissance pour moi. Parce que je te le demande, parce que je veux te voir, je veux voir de quoi tu es capable. Montre-moi que tu as grandi et que tu sais manipuler, montre-moi ta puissance. »

Astaroth c’est seule que je gère ce site depuis près de trois ans et ce en cachette de tous mes proches. Vois ma Volonté ici, vois mon Amour aussi. C’est en moi que je puise la totalité de ce que je propose.  Tout part de moi ou a un lien avec moi.

Vois ma puissance dans ma réalisation, dans l’oeuvre que j’ai créé et qui ne ressemble qu’à moi. 

Vois ma force dans ce que j’ai mis en place et qui fonctionne grâce à mon investissement.

Tu veux me voir, regarde-moi. Regarde ce que je fais, ce que j’ai mis en place et regarde mon évolution. Regarde mes projets, regarde-moi les mettre sur pied et regarde-moi avancer.

Tu veux voir ma puissance ? Je suis telle le roseau, je peux plier, j’ai déjà dû le faire. Mais je ne rompts pas. J’entends ce que tu me dis, je comprends aussi.

Je suis une femme patiente, quand quelque chose me tient à coeur je suis patiente, je suis même déterminée. Pour déployer sa Volonté il faut savoir où on souhaite aller, il faut croire en ses propres moyens et il faut se lancer en ne craignant pas de prendre son temps.

« Excellent raisonnement, très bon travail. Dommage qu’il ait fallu te pousser pour qu’il sorte. Aie davantage confiance en toi ma belle princesse. »

Lol, merci Astaroth.

Bonne journée à tous Clin doeil     

1234

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause