Archives pour la catégorie Entités sombres

Profite de la journée

Profite de la journée dans Entités sombres 16022808320217181814015709

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et c’est donc le jour parfait pour une petite introspection pas méchante.

Installez-vous confortablement devant une tasse de thé et à chaque gorgée que vous avalerez…

« C’est une méthode de soin que peu comprendront. Tu n’arrives plus à proposer de méditation simple ? », me demande Roéchel.

C’est ce qui est venu…

« Quand tu sauras faire la part des choses, tu proposeras à nouveau des exercices. En attendant, puisqu’il fait beau et chaud, profite de la journée. »

Ok, merci à toi.

Bonne journée à tous, profitez aussi ! ;)  

 

7 ans

7 ans dans Entités sombres 16022103315217181813992587

Bonjour à tous,

« Viens me voir. », me demande Roéchel.

Je suis là.

« Après 7 ans tu as besoin de mon aide. Pourquoi ? »

Je pense que 7 ans c’est parfait pour renouveler les énergies. C’est un joli chiffre, 7…

« Alors que les 7 prochaines années se passent comme tu le souhaites. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Ce que je veux

Ce que je veux dans Entités sombres 16022103014717181813992538

Bonjour Roéchel,

Merci de renouveler les énergies de mon blog.

Je t’aime.

 

En soulevant une plume

En soulevant une plume dans Entités sombres 14061902363017181812328935

« En soulevant une plume, tu peux soulever le monde.

Aie toujours la main légère, tu obtiendras ce que tu veux. »

Roéchel pour moi…

Une journée à la campagne

Une journée à la campagne dans Entités sombres 14061004065917181812304615

Bonjour à tous,

Et voilà, fin des longs weekends.

« Tu as fini la période sur une jolie note, tu as apprécié de passer cette journée à la campagne. », me rappelle Sammael.

Oui beaucoup.

« Tant mieux. Il y aura d’autres bons moments de toute façon, d’accord Sylvie ? »

Lol oui.

« Et tu es contente de tes photos ? »

Elles sont belles oui. 

« Laquelle préfères-tu ? »

La rose. J’adore la rose.

« Tu la feras développer alors, tu la mettras dans un cadre ou dans un album. Quelle est ta fleur préférée ? »

Le lys blanc.

« Tu aimerais qu’on t’offre un bouquet de lys ? »

Pourquoi pas.

« Qui sait, peut-être que quelqu’un y pensera. »

Qui sait ?

« Qu’est-ce qui te ferait plaisir  à cet instant ? »

Là maintenant je n’ai besoin de rien.

« C’est vrai ? »

Oui. La fin de soirée arrive, tout est calme et agréable.

« Tant mieux alors. Fais de beaux rêves. »

Lol, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

 

Vue de l’esprit

Vue de l'esprit dans Entités sombres 14060704481817181812296707

Bonjour à tous,

« Il y a différentes manières de casser vos conditionnements. Pour préserver la personne que tu crois être et en laquelle il importe que tu continues de croire tant que tu es incarnée, nous allons recourir à une méthode relativement douce.

Le bien et le mal n’existent pas, t’avaient également dit tes guides lumineux. Tu as fini par comprendre que le juste varie souvent en fonction du point de vue des uns et des autres.

Le destin ? », me demande Ahiriel.

C’est nous qui le façonnons.

« Ce qui implique ? »

Ce qui implique que l’âme est constamment active, même quand notre ego a tant de force que l’on pourrait la croire confiner dans un petit coin, quelque part.

« Le côté dérangeant ? »

Il y a une part de nous que l’on ne pourra jamais contrôler, gérer. Jamais.

« Mais ? »

Mais c’est notre âme qui entretient en nous la croyance que nous avons notre place sur Terre pour une raison précise. Et qu’il nous faut retrouver cette raison.

« Alors que ? » 

La raison n’est pas si précise, il s’agit d’un cadre d’action assez large en fait.

« En écoutant Lana del Rey tu me confies ne pas avoir la force de continuer à écrire, tu es trop fatiguée. D’accord.

Sache simplement que tes déductions sont encore incomplètes, jeune Sylvie.

Je vais t’aider avant que tu n’ailles te coucher, la faiblesse est une vue de l’esprit. Et une réalité. Tout à la fois. Comme le destin.

Passe une bonne nuit. »

Merci Ahiriel.

Bonne journée à tous ;)

La malédiction du placard vide

La malédiction du placard vide dans Entités sombres 14060604260717181812294181

Bonjour à tous,

Je n’ai rien à me mettre. Sérieusement, plus rien.

« En trois mois qui viennent de s’écouler, personne ne t’a vue porter deux fois la même tenue au travail. », me fait remarquer Roéchel.

Justement, à l’exception d’une ou deux robes…

« Porte-les. »

Je vais voir.

« Tu referas le plein à Nantes. Et ainsi tu vaincras la malédiction du placard vide. Petite fille insouciante. Les malédictions te font rire ? Tu as passé la journée entre les ailes d’un Dragon rouge. Il est rare que tu croises des Dragons ailés.

Encore plus rare de te voir te lamenter au sujet d’une malédiction. Mais tant qu’elles sont de ce type, ce n’est pas bien grave. Mets la robe noire demain. Tu pourrais la mettre avec ton nouveau collier.

Ainsi tu porteras une tenue que personne n’a encore vue. »

Je te déteste.

« Nous te proposons une initiation sombre. »

Non merci. Je ne suis pas intéressée.

« Par contre tu apprécies de te faire draguer par tes collègues. »

De quoi tu me parles !

« Cesse de faire l’enfant. Tu vas suivre une initiation sombre, je serai ton guide principal. »

Tu es froid comme la glace quand tu veux. Je préfère Sammael.

« Nous commençons ce soir. »

Je refuse que tu sois mon guide principal. Je ne veux pas de cette initiation.

« Tu mettras la robe noire demain. »

Je n’en ai pas envie.

« Tu porteras la robe noire et tu décideras si oui ou non tu veux sortir avec l’un des trois comptables. Vois les choses du bon côté, tu as le choix. Il sont tous les trois à attendre un signe de ta part. Alors, si tu décides que finalement aucun ne te plait, fais en sorte qu’ils le comprennent.

Fais en sorte d’éviter d’entendre une nouvelle fois, moi aussi je me laisse désirer. Celui-là est d’ailleurs venu te dire franchement, dans ton bureau, qu’il voudrait sortir avec toi. »

Il m’a prise au dépourvu ce jour-là.

« Tu as eu le temps de te remettre. »

Certes, mais tu vois je ne pensais pas à lui comme ça.

« Et pourquoi ne l’a-t-il toujours pas compris ? Tu as passé l’âge de jouer à la reine des abeilles. Ne sois pas ce genre de femmes, tu vois bien que tu n’es pas capable de l’assumer.

Tu es plutôt douce dans le fond. Les femmes douces ne sont pas des femmes fatales, conduis-toi en adulte.

Si tu n’es pas intéressée ne donne pas de faux espoirs. »

Je n’ai jamais voulu donner de faux espoirs. Je voulais être sympa, c’est tout. 

« … »

Bon d’accord, j’étais contente de voir que je leur plaisais. J’ai bien aimé jouer à la reine des abeilles comme tu dis. Mais, je n’ai pas donné de faux espoirs, je n’ai dit oui à aucun d’eux.

« Leur as-tu dit non ? »

« Bon, tu as suffisamment joué, il est temps d’agir en conscience si tu veux voir ta vie prendre un tour différent. Celui des trois comptables qui te plait le plus est justement la personne la plus aimée de toute l’entreprise. Le plus connu, le plus drôle, le plus amical. Le genre d’individu solaire qui saurait se faire apprécier n’importe où.

Ce n’est pas son sex-appeal qui te trouble. 

Tu as besoin de réaliser ce que tu veux vraiment. 

Tu vas suivre une initiation sombre, je vais te guider. D’accord ? »

Ok.

« Bien, je t’avais dit que nous commencions ce soir. Lors de ta première initiation, lumineuse, l’une des premières choses qui t’avait été enseignée est que le temps n’existait pas. Sans te donner d’explication. Tu avais par la suite compris toute seule.

L’idée était de t’aider à voir au-delà de ton conditionnement. Nous allons creuser dans cette même direction. Le destin n’existe pas. Et afin que tu ne tournes pas en rond trop longtemps, considère le fait qu’en Martinique, une très grande majorité de personnes continuent d’honorer le culte qui avait été imposé à leurs ancêtres esclaves.

Ou plus proche de toi qui a rejeté toute religion, considère le fait qu’une majorité de femmes considèrent qu’être belle c’est éveiller le désir des hommes. 

Ensuite, nous aborderons la notion de pouvoir personnel puis celle de la compréhension de son environnement naturel. Petite fille, il est temps de grandir. 

Tout en restant une femme. Nous aborderons aussi la question du sexe et la nécessité d’accepter le sien. Curieux alors que l’âme n’en a pas ?

A mesure que le deuxième et non pas second, mur de conditionnement tombera, tu verras que ce n’est pas si difficile d’avancer en confiance dans la vie.

Passe une belle soirée. Mais demain il faudra quitter les ailes de ce Dragon. D’accord ? »

Ok. Merci à toi Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

Soleil de janvier

Soleil de janvier dans Entités sombres 1401010146478035711861540

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait bon (un peu frais mais bon) et le réveillon a été parfait, juste ce que j’avais envie de vivre. J’aime quand ça se passe comme ça. Vivement les langoustes de ce midi et la période des fêtes aura été une merveille.

« Il fait frais pour la Martiniquaise que tu es. Il ferait agréablement bon pour beaucoup d’autres. », me fait remarquer Sammael. 

Mais ! Pour nous cette période n’est pas la plus agréable au niveau du climat. Il fait frais et la mer est froide. Du coup les personnes que je connais ne veulent pas organiser de fête sur la plage et j’ai bien hâte que la température remonte parce que moi j’aime bien ces fêtes de temps en temps.

« Et la mer sans les fêtes ? »

C’est très bien aussi, mais l’après-midi alors, pour pouvoir profiter de l’eau.

« Tu rêves d’une journée sur l’ilet Oscar ? »

Plutôt sur l’ilet Chevalier. Ou à l’anse Michel. Ou sur ma plage préférée, les Salines du côté de la table du diable. Mais sans fête alors, j’adore simplement être là, à cet endroit. J’aime me promener dans la savane des pétrifications. Pourquoi un tel nom, je ne sais pas, j’adore cet endroit.

J’aime beaucoup Tartane également.

« Beaucoup préfèrent l’ilet Oscar. »

L’ilet de la fête, comme l’ilet Madame. Je sais pourquoi les gens aiment l’ilet Oscar, mais la plage est inexistante, l’eau est moche et pleine d’algues, la musique joue en continu et on ne peut pas s’éloigner. Je préfère l’ilet Chevalier, on peut s’amuser, se promener, se baigner dans une eau agréable et se faire livrer un bon repas par le resto d’en face.

« On mange aussi sur l’ilet Oscar et tu adores te baigner dans la baignoire de Joséphine. »

C’est juste génial ce lagon en pleine mer, j’adore c’est vrai ! On est là, au milieu de l’eau et on a pieds !

« Tu veux un bain du 1er janvier ? »

Je me tâte, il a beaucoup plu, la mer doit être fraîche.

« Va voir. »

Tu as raison, pourquoi pas ?

« Oui qui sait, quand il a plu vous dîtes que la mer n’est pas belle mais, parfois ce que l’on croit connaître se révèle sous un nouveau jour. Peut-être que 2014 sera une bonne année, avec plein de belles surprise et qu’ainsi en décembre prochain, tes proches arrêteront de te demander de te trouver quelqu’un. Qui sait ? Au fond, arrive toujours le moment où vous récoltez ce que vous avez semé. Tu as beaucoup semé ces dernières années. Peut-être que les blés sont mûrs à présent. Peut-être. Peut-être qu’une journée aux Salines est encore plus agréable avec une personne spéciale. Ma belle et douce  Sylvie. Passe une belle journée.

Merci Sammael.

Bise à tous ;)  

Plus grande joie

Plus grande joie dans Entités sombres 1311200132358035711749301

« Il n’est plus grande joie que la contemplation de soi, dans l’Amour et la paix que permettent un accomplissement personnel. »

Roéchel pour Sylvie

L’armée des ombres

L'armée des ombres dans Entités sombres 1310130211178035711634338

Bonjour à tous,

Mon totem secondaire aussi a changé, c’est un corbeau maintenant. Je l’ai eu mon oiseau lol. Ceci dit celui d’avant était un condor. Mais ce n’est pas ce qui m’interpelle le plus aujourd’hui non.

Ce qui m’interpelle, c’est cette armée bizarre qui est apparue juste ce matin, tandis que je regardais un des derniers épisodes de la première saison de Game of Thrones. Des entités pareilles à des ombres, translucides mais noires et qui viennent des dimensions plus profondes que sombres, je cite. Où se situent de telles dimensions, apparemment pas à ma portée, je ne parviens pas à y accéder malgré toute ma curiosité.

Les entités sont venues m’expliquer que tout est affaire d’équilibre et que soigner est affaire de foi et de compassion. Guérir en revanche, demande intelligence, don de soi et respect de tout ce qui est.

Elle me disent que je vais devoir apprendre à guérir alors que soigner ne me demandera toujours que peu de véritables efforts. Elles me demandent si je crains la mort. Je crains la souffrance, morale ou physique, pas le fait de mourir.

« L’âme seule guérit. Tu ne seras jamais qu’un canal. Comprends cela et accepte-le.

L’âme seule reçoit et choisit d’accepter ou de rejeter. Guérir revient à éradiquer un nœud. Si tu soignes le corps physique seul, le nœud sera toujours là. Il se remanifestera autrement, d’une façon qui ne te permettra pas de soigner deux fois de la même manière.

Pourquoi nous appelles-tu armée des ombres ? »

Vous êtes nombreux et ressemblez à une armée. Et vous m’apparaissez telles des ombres.

« Celles de ceux que tu as tué ? Que tu n’as pas pu sauver ? Des personnes que tu as blessé, ruiné, humilié, méprisé ? »

Comment ?

« Que sont donc des ombres ? Petite fille, tu penses être meilleure que le bourreau qui t’a violée ? Tu penses que tu ne t’es jamais trouvée dans la situation inverse ?

Tu crois que tu as toujours été, la victime ?

Veux-tu revoir l’ensemble de tes existences ? Veux-tu réveiller tous tes squelettes ?

Ton cœur qui saigne, une blessure dont tu ne saisis pas la portée, une enfant immature qui ignore le sens de la vie voilà ce que tu es.

Ton âme a consenti un gros sacrifice pour te permettre une chose, qui t’échappe totalement.

Tu ne comprends même pas ce qui sur le mur de ta salle de bain, est écrit en lettres de sang.

Que sont donc les ombres, tes tourments ?

Le corbeau est le totem des Sages et des messagers. Pas celui des enfants-victimes.

As-tu déjà aimé, dans cette vie ou une autre ? Penses-tu savoir aimer ? Tu t’es suicidée parce que tu aimais, il y a bien longtemps. Veux-tu vivre aujourd’hui ?

Brise tes chaînes, deviens une femme.

Ou pleure, petite fille-victime. Crie et pleure. C’est un choix aussi.

Tant que tu craindras de souffrir il vaut mieux que tu te contentes de pleurer. Car le jour où tu cesseras de craindre des ombres qui n’en sont pas, tu n’auras plus d’excuse pour refuser d’aimer. »

Ce sacrifice dont vous parlez…

« Brise tes chaînes, deviens une femme.  Petite fille qui sourit. Nos mots ne te choquent pas ? »

Non, ils ne me choquent pas.  Je comprends ce que vous me dîtes, je crois. Je crois…

Pourquoi garde-t-on le souvenir d’un Amour différent ? D’une vie à l’autre je veux dire ?

« Parce qu’il ne s’agit pas d’un souvenir. »

Lauviah disait que j’avais le choix.

« C’est vrai, celui de comprendre et d’accepter maintenant ou celui de remettre à plus tard. »

J’ai revu des épisodes de cette vie passée. C’était quand, au XIXème siècle ? On était habillé comme à cette époque je dirais. Je comprends pourquoi, cette situation que je vis est la solution et non pas le problème. 

Je comprends que si c’est aujourd’hui que je dois faire face à tout cela c’est parce que mes capacités spirituelles évoluent en même temps que se dévoile un nouveau chemin pour moi. Je comprends que je peux guérir de mes propres blessures.

Je comprends que je ne suis pas une victime, que je ne l’ai jamais été. Quoiqu’il ait pu m’arriver. Je comprends aussi qu’il n’est nulle raison de craindre la souffrance lorsqu’on a la foi, même si pour l’heure je le comprends surtout avec ma tête.

J’aimerais bien revoir cette personne. Vous croyez qu’elle apprécie Game of Thrones ?

« Nous pensons que tu risques d’avoir très prochainement l’occasion d’utiliser l’énergie de guérison. L’occasion d’expliquer à d’autres qu’ils ne sont pas non plus des victimes. L’occasion de rappeler à certains que c’est la foi qui sauve de manière définitive.

L’occasion de devenir une femme sûre de toi et épanouie aussi peut-être. Utilise tes capacités pour gagner ta vie et ce que tu as reçu comme un don du ciel pour affirmer ta foi et permettre à d’autres de trouver la leur. »

Ce que j’ai reçu ?

« Un don certain pour communiquer. Tu sais t’exprimer et susciter de l’empathie. Avec une personnalité différente, tu aurais fait une brillante femme politique. Sois simplement toi-même.

Tu as compris les deux aspects de la cicatrice ? »

Oui, je pense.

« Alors tu seras très heureuse. »

Merci à vous. Mais qui êtes-vous en fait ?

« Nous voulons bien être ton armée des ombres. »

Lol !

Bonne journée à tous ;)

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause