Archives pour la catégorie Mes poèmes

Nouveau voyage

Nouveau voyage dans Mes poèmes 17111301340717181815367813

Là où se croisent les vents,

Apparait soudain le vent plus chaud,

Le ciel rougit et les arbres rient à son contact,

La mer au loin se calme,

S’élèvent de nouveaux chants,

Fin de l’hiver cyclique,

Nouveau voyage cosmique. 

Nouveau jour

Nouveau jour dans Mes poèmes 17102911502017181815345937

Dans un murmure transporté par le vent,

Est annoncée la grande nouvelle,

L’heure est à la Lumière, enfin,

Meurent la nuit, les ténèbres et le froid.

Nouveau jour.

Le seul, l’Unique

Le seul, l'Unique dans Mes poèmes 17101504005317181815318627

Dans le silence un air résonne,

Seuls l’entendent Un et Une.

Dans ce silence un air résonne,

Seuls l’apprécient Elle et Lui.

Car dans la paix un cœur résonne, 

Le seul, l’Unique. 

Joie éternelle

Joie éternelle dans Mes poèmes 17092401143317181815283105

Si les oiseaux et le ciel chantaient toujours à l’unisson,

Les nuages dans ton univers ne seraient qu’un lointain souvenir,

Soupire, une dernière fois, regarde les étoiles,

Souris.

Seul le bleu du ciel est réel,

Seule la joie est éternelle.

Ramener la vie

Ramener la vie dans Mes poèmes 17091712145217181815272765

Dans le calme du cœur s’élève un jour une voix

Douce, limpide et apaisante, elle chante,

Ses joies, ses rêves, révèle ses mystères,

Mais qui peut l’entendre ? Y arrives-tu ?

Y arriveras-tu ? 

Tu contemples le voile de la nuit et tu te dis,

Jamais.

Pourtant, dans le calme du cœur s’élève un jour une voix,

Et son chant suffit à ramener la vie.

Les bienfaits du pardon

Les bienfaits du pardon dans Mes poèmes 17080704385417181815204793

Bleu comme le dernier jour d’automne,

Au matin de l’hiver.

Sous le ciel qui flamboie une dernière fois pour toi,

Trouve la paix en ton cœur,

Savoure les bienfaits du pardon,

Regarde le printemps qui revient, si vite,

Regarde partir les vents au loin.

La paix

La paix dans Mes poèmes 17052011563817181815052176

Et dans le silence, le calme, enfin,

Je retiens mon souffle un instant,

Comme pour capturer ce moment,

Puis je réalise, la paix, ne demeure rien d’autre,

Je souris et me lève doucement. 

Profite du calme

Profite du calme dans Mes poèmes 17031202201617181814911789

Tu touches le fond de l’eau glacée quelque part au milieu de la nuit,

Ton corps trop lourd t’a entrainé et tu as renoncé à remonter,

Pourtant,

A cet instant tu souris car la chaleur de ton cœur te réchauffe enfin,

Irradie à l’extérieur et l’eau s’évapore tout doucement,

Te revoilà sous le soleil, ton soleil,

Profite du calme. 

Pas de ligne d’arrivée

Pas de ligne d'arrivée dans Mes poèmes 17030509392617181814893953

Un jour en hiver, le vent soufflait trop fort,

La petite fille tomba, se releva, continua d’avancer.

Un jour en hiver, le vent soufflait si fort,

La petite fille tomba, se releva, tomba encore,

Se releva encore.

Un jour d’été le soleil brillait tant,

La petite fille sourit, mais continua d’avancer.

Tant que le cœur bat, il n’y a pas de ligne d’arrivée. 

L’espace d’une vie

L'espace d'une vie dans Mes poèmes 17030507403117181814893728

L’espace d’une vie tu retiendras que l’amour des autres est fondamental,

L’espace d’un cycle tu comprendras que l’amour que tu portes en toi est ton plus grand trésor,

L’espace d’une vie tu te diras que partager est le plus important,

L’espace d’un cycle tu réaliseras que tout ce que tu as c’est ce que tu es,

Tout ce que tu es tu ne peux que l’offrir à qui prendra…

L’espace d’une vie tu souriras en repensant à tes plus beaux souvenirs,

L’espace d’un cycle tu seras heureux de pouvoir encore accueillir avec gratitude.  

12345...25

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause