Archives pour la catégorie Spiritualité

L’affirmation de soi

L'affirmation de soi 17120412453117181815400350

Bonjour à tous,

« Donc ce joli nouveau modèle de sac ne te plait pas ? », me demande Elédahiel.

Ah si, il me plait. Mais il est trop cher. Je ne vais pas l’acheter.

« Il n’a pas crié, Sylvie !!! »

Lol !!! Voilà, c’est exactement ça !

« Il n’y a plus trop de sac qui crie ton nom. »

C’est vrai…

« Et puis tu en as déjà un certain nombre. »

Comme tu dis.

« Tu as plus de sacs ou de bagues ? »

Quelle vilaine question !

« Pourquoi ? Nous ne te faisons pas de reproches. Alors, à ton avis ? »

Je ne sais pas exactement combien j’ai de bagues. Ni de sacs. Je ne tiens pas un livre de comptes. 

« Pourrais-tu passer un mois sans remettre deux fois la même bague ou le même sac ? »

Je dois avoir plus de bagues si on compte de cette façon…

« Tu aimes bien ces trois petites bagues en argent toutes simples. »

Elles sont sympa. Et jolies. Faciles à porter…

« On aurait pu croire que la plus chère de toutes tes bagues serait ta préférée. »

La plus chère, ce n’est pas ce critère que je retiens. Il y en a une en or, toute simple, avec des pierres fines toutes petites, je l’aime beaucoup aussi.

Ce n’est pas le prix qui compte. C’est au coup de cœur que je marche. 

« Tu cherches désespérément une petite bague fine en or justement. »

C’est bizarre que j’aie tant de mal à trouver cela en or 18 carats (en or normal !). Je cherche quelque chose de simple. Joli, élégant…

Je galère vraiment là-dessus. Il n’y en a pas dans les bijouteries ou je vais. J’ai même songé à commander chez Aurélie Bidermann mais j’ai peur de la surprise au niveau de la douane.

Si c’est pour payer deux fois le bijou…

« Tu trouves quand même de jolies choses là où tu vas. »

Oui, c’est vrai.

« Des bagues en or blanc dont tout le monde comprend qu’elles ne sont pas en argent. »

Mais comment ils font les gens ? Comment est-ce qu’ils savent que je n’achète pas du toc ?

« Ce doit être les diamants. »

Je ne m’appelle pas Crésus, je n’ai pas de collection de bagues en diamants, ce n’est pas ça. J’ai deux-trois bagues en or blancs et diamants, tout le monde ne remarque que celles-là !

« Tu en as. D’autres n’en ont pas. Et les gens n’ont pas remarqué que celles-là. « 

Tu as quelque chose de précis à me dire aujourd’hui ?

« Je veux t’aider à te sentir bien comme tu es.  Parce que tes choix sont aussi valables que ceux des autres.

C’est pour cette raison que nous parlons ici de tout ce que tu achètes au lieu d’économiser pour une maison, bien sagement. Bien docilement.

Et tes parents qui ne font absolument rien pour t’encourager à partir. Ou à trouver quelqu’un.

Cette façon que tu as d’arriver avec le sourire et d’agir comme une personne qui n’a jamais de problème.

Et qui change bague, collier et boucles d’oreilles tous les jours.

Nombre de personnes sont loin de se douter que tu es à la recherche d’une petite bague en or fine et simple.

Ou que tes bijoux préférés sont ceux qui t’ont été offerts par des êtres chers.

Les gens ne se doutent pas non plus qu’en réalité tu achètes des pierres par impulsion, quand tu sens que tu as un besoin énergétique particulier.

Tu te demandes pourquoi tu aimes les améthystes, regarde ce que cela apporte.

Il y a des périodes aussi où tu as besoin d’un bijou avec des diamants. Et la vérité est que les bagues sont moins chères que les bracelets ou les colliers.

Tu ne cherches effectivement pas à créer une collection.

En outre, tu ne supportes physiquement plus les bijoux fantaisie. Il te faut un métal précieux.

Les pierres et le métal peuvent vous permettre de filtrer les énergies. Si tu as besoin de diamant c’est que tu recherches de la pureté autour de toi.

Ou que tu souhaites maintenir auprès de toi un certain type d’énergies. Ce serait plutôt la seconde option.

Les bijoux fantaisie n’ont pas une telle résonance énergétique.

Tu as plusieurs pierres bleues également. Je te laisse comprendre seule pourquoi, cela viendra, un jour.

Il y avait une bague en or toute simple dans la vitrine dernièrement… »

La bague Chaumet ? 1 000 €  pour une bague sans pierre, juste en or, il ne faut pas exagérer.  C’est un bijou de créateur, je le conçois mais ce n’est pas non plus cela que je recherche.

Ce n’est pas la marque qui m’intéresse. 

« Ce n’est pas cela en effet. De l’extérieur, vous pouvez vous tromper sur les autres.

Néanmoins, les créateurs font également de jolies choses, n’est-ce pas ? »

Ne m’en parle pas. Parfois je m’arrête devant un modèle, je le trouve beau et c’est ensuite qu’on me dit, c’est telle marque.

J’en ai déjà acheté. C’est vrai qu’on les remarque. Même la petite bague fine.

Mais un bijou de créateur reste exceptionnel pour moi. Et parce que j’ai flashé dessus. Le problème c’est que j’ai toujours envie de les essayer. C’est là l’erreur lol…

  »Les gens savent que ce sont des pièces de créateur. »

Comment est-ce qu’ils savent ?

« Parce que ceux qui les remarquent sur toi, les avaient déjà remarqués ailleurs. Voire s’étaient arrêtés devant. »

Ah…

« Et donc ces personnes savent que tu ne portes pas argent et zirconium. »

Je vais te dire une chose, j’aime bien l’or blanc et les diamants. Alors quand je peux j’y vais. C’est tout.

« Bien, c’est parfait. L’affirmation de soi est un chemin aussi long que surprenant, tu le réaliseras.   

Et quand tu seras en couple avec un beau jeune homme riche, tu pourras aussi t’offrir les bracelets qui vont avec tes bagues. »

Malheureusement le prince Harry vient de se fiancer ! Je sais, je vais aller sur www.trouverunmilliardaire.com voir s’il reste riche et célèbre intéressant.

« Qui sait, peut-être que chacune a droit à son prince. »

Tu parles toujours aussi bien Elédahiel. Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)             

Guérir par soi-même

Guérir par soi-même 17120312561117181815399353

Bonjour à tous,

« Tu entends des acouphènes ? », me demande Elédahiel.

Très faiblement mais oui, on dirait bien.

« C’est à cause de la petite soirée de l’autre jour ? »

Oui. Ce n’est pas grave, je pense que cela passera.

« Tu as mal aux oreilles ? »

Moins qu’hier. Et moins que les autres fois aussi.

« Parce que tu avais les bouchons d’oreille. »

Oui.

« Il y a un spectacle qui t’intéresse. Tu vas y aller ? »

Je réfléchis. Si les acouphènes n’ont pas disparu d’ici là, je n’irai pas.

« Ils disparaissent toujours. »

Oui, si j’en tiens compte lol. J’ai demandé au médecin s’il existe un remède contre l’hyperacousie, elle m’a dit non. Il existe des moyens palliatifs. Je n’en veux pas, je préfère attendre tranquillement que la situation s’arrange.

Tu as vu, ma tante est obligée de porter des appareils auditifs tous les jours.

« La situation peut encore évoluer dans l’autre sens. Tu as toujours souffert d’hyperacousie mais le seuil de tolérance au bruit pourrait remonter au niveau d’il y a un an. »

Comment ?

« Je vais te parler franchement. Tu as une mauvaise gestion de tes émotions et de ta sensibilité. Tu n’es pas encore capable de comprendre ce qu’implique la possibilité de guérir par soi-même.

Nous aurions pu t’encourager à suivre des cours de yoga ou même un art martial. Nous ne le ferons pas. Nous voyons le bénéfice que tu tires à partir te promener au petit bonheur la chance ou même à regarder Younger. »

Lol ! C’est marrant Younger même si c’est très tiré par les cheveux.

« Avec toi la discipline apporte moins de bénéfices que la spontanéité. Tu vas aller à ce concert ? »

Comment je vais supporter lol ? Les concerts c’est du passé. Je te rappelle que même avant, je n’ai jamais supporté la fosse moi. C’était loin des baffes de toute façon.     

Jamais à côté.

« Tu as lu ces témoignages sur internet. Nombre de personnes, soudainement confrontées à l’hyperacousie ont vu leur audition se dégrader en quelques semaines. »

Oui, mais l’hyperacousie qui perturbe l’audition n’apporte pas le silence. J’ai beaucoup de compassion pour ces personnes. Je sais que ce n’est pas le calme qui a envahi leur vie.

Je leur souhaite de trouver des solutions concrètes.

On dit qu’il n’y a pas de maladie pire qu’une autre. Que la souffrance c’est la souffrance. 

Toutefois la souffrance peut prendre bien des formes. Le mal d’oreilles est ce qui passe le plus vite chez moi après une crise. Et à la limite un doliprane…

Les acouphènes ne font pas mal. Mais ma parole, c’est ce qui fait le plus souffrir !

Tu peux péter un câble avec ça. Et tu redoutes le calme, le silence…

Il n’y a pas de bouton off. 

Ceux que j’entends depuis deux jours sont très faibles, ils ne me gênent pas. Seulement je tends l’oreille pour être sure que cela ne s’amplifie pas. Et je sais qu’ils sont apparus suite à la soirée alors je ne suis pas inquiète.

Bref, je n’ai pas de remède pour ça moi non plus. Chez moi, le fait de ménager mes oreilles suite à un traumatisme comme on dit, permet d’atténuer les crises. Et en quelques jours maintenant, tout redevient « normal ».

En outre désormais je ne sors plus sans les bouchons dans mon sac. Je constate que c’est le plus simple.     

Heureusement que je n’ai jamais été accro aux boites de nuit…

« Dans ta vingtaine ton hyperacousie était à un niveau élevé, tu ne pouvais pas y aller. »

C’est vrai, j’avais oublié que j’ai été en boite tard finalement.

« Les médecins ne t’ont pas aidée. Tu as trouvé seule ce dont tu souffrais. En faisant des recherches. Tu aurais pu croire que le souci était d’ordre psychologique. Comme certains médecins te le disaient.

Mais non, tu as cherché. Pourquoi te décourager devant la difficulté à trouver une solution qui n’implique pas d’appareil auditif ?

Le seuil de tolérance aux bruits peut remonter. Seulement sache qu’il diminue quand tu es fatiguée, stressée ou que tu es mal entourée.

Souviens-toi donc que la vie est toujours agréable face à la mer. »

Je n’aurai pas de mal à me souvenir de cela !

« Tant mieux. Tu ne rachètes pas de pâtes de fruits ? »

Mes parents les ont déjà réclamées ! J’avais dit, vers noël ! Bon, je vais aller acheter une nouvelle boite. On verra combien de temps elle nous dure lol !

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)    

La faim et l’appétit

La faim et l'appétit 17120301554417181815399140

Bonjour à tous,

« Tu es tombée sur ce vieil épisode de Buffy. », me dit Elémiah.

Les premiers épisodes datent d’il y a 20 ans, non mais tu le crois ?

« Qu’est-ce que quelques années à l’échelle de votre âme ? »

C’est joliment dit Elémiah, mais nous par moments on les voit !

« Le cœur de l’Incarné est éprouvé par le temps également. Mais le cœur de l’âme sommeille quand il est en attente. Parfois. D’autres fois il réveille la faim et l’appétit.

Or, l’ego se méprend si vite…

Il cherche à combler la faim et à satisfaire l’appétit exactement à la manière de ces vampires de ta série, sans discernement.

Jolie histoire que celle de cet homme hier. Tu ignorais qu’il avait eu une première épouse, n’est-ce pas ? 

Il est si attentionné avec son épouse actuelle et si heureux auprès d’elle.

Pourtant, il te l’a dit, il a connu la faim et l’appétit.

Il semble que l’amitié et la foi lui aient permis de s’en détacher suffisamment pour trouver la patience, la force et le discernement qui remplacent la volonté là où tout ne dépend pas que de vous.

Il l’a trouvée, elle. Ils se sont trouvés. 

La vie, les choix, les résultats…

Ils ont vécu ce qu’ils avaient à vivre et il n’est pas nécessaire de parler plus avant de ce couple. 

Le cœur qui sommeille ne connait ni la faim ni l’appétit.  Et si l’âme l’ignore l’ego lui connait l’attente.

Buffy espérait Angel, fuyait Spike, a laissé partir Riley…

Qui aimait-elle le plus ? Peu importe.

La faim et l’appétit apportent les tourments bien connus de vous. 

Ne pas parvenir à trouver pleine satisfaction, jamais. Les rencontres sentimentales sont faciles, les histoires peuvent s’enchainer mais il manque éternellement quelque chose, cette alchimie particulière, existe-t-elle ?

Je te pose la question. »

A moi ?

« A toi. »

Elle existe. Tous ceux qui ont un Lauviah incarné ou non savent qu’elle existe.

« Il est vrai que la présence d’un Lauviah change la donne. 

L’attente parait bien plus supportable avec un manteau qui couvre le froid mordant.

Sans vent, sans neige qui tombe. Juste l’étendue glacée mais douce, calme, pas d’intrus, juste la neige qui scintille car parfaitement immaculée.

Dans la faim et l’appétit, apparait soudain comme une évidence, le manque, de quoi ?

Comment le combler, le pouvez-vous ?

La porte d’entrée vers le chemin de la découverte de soi et du Soi, voilà où peuvent conduire la faim et l’appétit lorsqu’ils deviennent trop criants.

L’éveil spirituel est parfois désiré, décidé, recherché. Autant de vérités qui ne te parlent pas.

Et pourtant.

L’essentiel est que comme vous dites, tous les chemins mènent à Rome. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

Dernières feuilles d’automne

Dernières feuilles d'automne 17120206093217181815398451

Bonjour,

« Tombent les toutes dernières feuilles de l’automne, arrive l’hiver rude et terrible,

Dans les vents froids et violents, ils tremblent, cherchent des yeux un refuge,

Leurs pieds fatigués refusant d’avancer, de les porter plus loin, plus longtemps,

Sur ton nuage tu ne les vois pas, tu ne sens pas le froid par en bas,

Mais sévère hiver qui s’abat sur ces terres,

Bas les nuages, bas le ciel noir et sans lumière,

Où es-tu espoir, quand le tonnerre gronde et que la pluie se mêle à la grêle ?

Depuis ton nuage tu ne sens pas le froid au-deça mais,

Pourras-tu ne pas entendre les cris et les soupirs ?

Ange du Ciel qui reste muet entend la jeune femme qui pleure,

Entend la demande de celle qui supplie.

Parfois la meilleure manière de trouver un abri est de frapper à une porte connue.

Porte connue, porte connue, porte connue…

Ceux qui souffrent exigent des solutions, 

Ceux qui ont connu les Ténèbres savent où trouver le Ciel, la paix ,

Et connaissent le chant des étoiles…

Lointaines étoiles pour certains, paradis pour d’autres,

Une page se tourne, apparait une nouvelle,

Fin du printemps fade et sans surprise,

Enfin les fruits mûrs et juteux de l’été tandis que pour d’autres,

Tombent les dernières feuilles d’automne… », me chantent les Fées avant de s’éclipser.

Bon. Fichu décalage stupide. Encore que.

Bonne journée à tous ;)  

  

Je peux parce que je veux

Je peux parce que je veux 17120111514717181815396855

Bonjour à tous,

Alors Elédahiel, pourquoi voulais-tu que je publie mes photos de Paris ?

« Pourquoi pas ? Cela change. Des plages, de la lumière éclatante des Caraïbes, du vert lumineux des plantes qui poussent grassement par chez toi, des fleurs gorgées de soleil que tu aimes tant.

Cela change et te rappelle d’autres énergies, moins habituelles et pourtant si familières.

Tu te souviens de la première fois que tu as atteint l’étage le plus élevé de la tour Eiffel ? »

Je me souviens des escaliers ! Pas de la vue. J’étais trop petite pour pouvoir vraiment apprécier. Je devais avoir 4 ans…

« Sylvie au joli blog, tu as souvent dit que tu penses qu’un blog doit être attractif visuellement. D’autres pensaient, au début de ce phénomène, qu’un blog consacré à la spiritualité devait être épuré. »

Je laisse épuré à ceux qui aiment ce style. J’aime les couleurs et les images. Je fais ce que j’aime. Et puis je ne suis pas un gourou (au sens des blogueurs j’entends, comme les gourous de la mode ou de la beauté), je tiens un blog personnel moi.

« Tu n’es pas du genre à suivre les conseils de ces fameux gourous. »

Si j’ai besoin d’infos sur un thème, je vais suivre les indications mais c’est comme avec les recettes de cuisine lol, j’adapte souvent !

« C’est en testant que vous découvrez, apprenez…

Le design du blog a beaucoup évolué depuis le toute premier. »

C’est clair !

« C’est normal lorsque vous restez intéressé par la personne que vous êtes. Tant que vous vous dites, je peux.

Pour toi je peux est conditionné à je veux. Ce n’est pas toujours le cas, ce peut être je dois, j’ai besoin, j’aimerais. Chez toi c’est je veux.

Ce sont des nuances mais elles ont leur importance. Vous avez tendance à encourager les gens en pensant qu’ils sont motivés par les mêmes énergies que celles qui peuvent vous motiver.

Ce n’est pas toujours le cas. J’aimerais ce n’est pas je veux.

Avec un j’aimerais, tu ne vas jamais au bout. Tu n’en es pas capable. Avec je dois, tu ne prends pas de plaisir et t’arrêtes dès que tu peux.

Avec j’ai besoin, tu cherches je veux partout. D’où ce blog. Et son caractère très personnel.

Donc pour toi je peux est conditionné à je veux. Je veux voyager. Je veux prendre des photos. Je veux manger ce que j’aime.

Toujours je veux.

Eh bien, vois ce que tu veux là maintenant. Et souviens-toi que tu peux. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

Ce que je retiens

Ce que je retiens 17112605493517181815387755

Bonjour à tous,

« Il fait beau, il fait chaud, une superbe journée. », me dit Elédahiel.

Exactement, comme j’aime !

« Plus de tracas intestinaux ? »

Non lol, fini !

« Ca ne fait plus glouglou ? »

Lolllll !!!! Non !

« Tu te souviens de cette fois où tu as vomi en pleine rue ? »

Mais pourquoi est-ce que tu me rappelles ce mauvais moment ?

« Parce qu’en fait cette fois tu as vite consulté, mais c’était le même problème. Souviens-toi, le médecin ne savait pas ce qui t’était arrivée. Tu as vécu cela enfant aussi. Tu te souviens de cette nuit difficile où la douleur t’a réveillée ?

Et impossible de te sentir mieux avant d’avoir vomi.

Cette fois, tu es juste allée chez le médecin plus tôt.

Mais ce n’était pas le saumon. »

C’était les petits pois ?

« Ou autre chose. Tu avais vécu cela adolescente aussi. »

D’accord, quel est le problème ?

« Tu chantais à tue-tête tout à l’heure dans la voiture, joyeusement. Tu es contente de tes photos ? »

Je les aime bien !

« Tu ne crains plus de te perdre ? »

Non, parce que chaque fois j’arrive dans des endroits jolis.

« De jolis endroits, c’est bien agréable n’est-ce pas ? »

Oui.

« Des endroits souvent calmes. »

C’est dans la nature.

« Tu n’aimais que la ville. »

C’était avant. Maintenant, je sais aussi apprécier la campagne. Et la mer. Surtout la mer.

Je préfère quand même vivre en ville.

« Tu n’es plus gênée par ta rhinite ? »

Je ne me focalise pas dessus. Et tant que je n’ai pas mal à la tête, je me dis que ça va.

« Tu n’es pas affectée moralement par tous ces ennuis de santé qui se sont enchainés ces derniers mois. »

Je vais te dire la vérité, tant qu’il n’y a pas d’acouphène, c’est qu’il n’y a rien d’insurmontable.

« C’était dur les  acouphènes ? »

Oui, il n’y a plus de calme, plus de silence. Jamais. Oui, c’est dur. C’est vous qui m’aidiez à m’endormir !

« Et en prenant un peu de recul, ce que tu retiens des derniers mois n’est pas que tu as souvent été malade. »

En fait non…

J’ai fait plein de choses sympas. Et j’ai pris plein de photos ! C’est cela que je retiens.

« Voilà ce que tu vas faire, tu vas écrire la liste des corvées à abandonner l’an prochain. Et nous verrons ce que tu y inscris. »

Ok, pourquoi pas.

« C’est bien d’avoir du temps pour soi n’est-ce pas ? »

Oui.

« Mais tu as encore mal au ventre en vérité, n’est-ce pas ? « 

Un petit peu. 

« Bon, fais la liste. Et regarde le soleil devant toi. Parfois, vous avez juste besoin de prendre le temps d’évacuer certaines énergies. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

Le soleil sur la mer

Le soleil sur la mer 17112611235417181815387239

Bonjour à tous,

J’ai fait un drôle de rêve Elémiah. Bien chargé…

« As-tu compris ce rêve ? »

C’était un encouragement à changer de métier. Pour me tourner vers ma vocation.

« Oui. Y a-t-il un souci ? »

Un tout petit, ce stupide rêve était incomplet si tu veux mon avis !

« Il vous faut parfois du temps pour trouver votre vocation. »

C’est la photo.

« Non. »

Si parce que j’ai l’impression d’être exactement à ma place quand je prends une photo qui me plait. C’est comme si j’ouvrais mes ailes !

« C’est ton violon d’Ingres la photo. Tu vas continuer d’en prendre. Mais tu prends des photos que tu aimes. Pour ton plaisir personnel. 

Ta vocation est ailleurs. »

D’accord, tu peux me dire où ?

« Pourquoi aimes-tu tant photographier le soleil au-dessus de la mer ? »

Je n’en sais rien, c’est un spectacle qui me plait et m’apaise à la fois. J’adore les couchers de soleil et encore plus au-dessus de la mer.

Et il n’y en a jamais deux identiques. Je trouve cela magnifique.

J’aime aussi les levers de soleil, je précise. Mais il faut se lever tellement tôt lol !!!

C’est plus facile d’avoir un coucher de soleil.

« Parfois c’est à la faveur d’une opportunité nouvelle que vous découvrez votre vocation. »

Une opportunité ?

« Oui. Vous essayez quelque chose de nouveau et vous accrochez.

Parfois les rêves préparent juste le terrain. C’est tout.

Parfois, il vous est simplement rappelé qu’un virage peut se présenter à tout moment.

Qu’est-ce qui est plus agréable, le coucher de soleil sur la campagne ou sur la mer ? »

Honnêtement, je m’assieds devant les deux et je regarde.

« Alors, regarde les oiseaux passer et profite de la douce journée. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)   

Soirée privée

Soirée privée 17112603291817181815386976

Bonjour à tous,

« Tu n’as pas fait le black friday. », me dit Elédahiel.

Après cette soirée organisée par la bijouterie et où j’ai craqué pour un collier, je me suis dit que j’allais rester chez moi.

« Quelle jolie soirée, n’est-ce pas ? »

Comme tu dis. Et quelle superbe opération commerciale. Ils ont invité tous les clients qui achètent « régulièrement ».

« Tu vas en parler à tes collègues ? Leur raconter ? »

Ce n’est pas nécessaire je pense.

« Ils n’aiment pas le champagne, le foie gras et les présentations de bijoux de créateurs ? »

Je crois que si, seulement ils n’étaient pas présents. J’en conclus qu’ils n’ont pas été invités.

Je me dis que j’en parlerais plus volontiers avec quelqu’un qui se trouvait là également.

« Qu’as-tu pensé de la collection ? »

Magnifique. Il y a une ou deux pièces que j’aurais bien acheté. Toutefois j’ai décidé de conserver mes deux reins. Le collier était plus dans mes moyens.

« Certains clients ont acheté des pièces de la nouvelle collection de ce créateur. »

Oui, ce qui compte c’est de se faire plaisir. 

« Tu t’es demandée pourquoi cette dame te suivait. Tu veux savoir ? »

Dis-moi. Je regardais les bijoux et soudain elle a commencé à me suivre, elle m’a regardé essayé le collier puis l’acheter…

C’était bien une cliente ?

« Tu l’as dit il n’y avait que des clients, aucun badaud. Pour pouvoir accéder au lieu il fallait être sur la liste des vigiles.

Cette femme était une cliente. »

Qui me suivait.

« Elle a aimé le collier que tu as choisi. Elle savait que tu allais acheter quelque chose. Elle t’a suivie pour cette raison, elle voulait savoir ce que tu prendrais. »

Elle n’a rien acheté c’est ça ? Ils ont envoyé des invitations comme ça, je ne m’y attendais pas et je ne devais pas être la seule. Moi non plus je n’achète pas des bijoux au pied levé en réalité. Là j’attends une prime en fait. Sinon je me serais abstenue lol !

Donc elle me suivait car elle ne pouvait pas se faire plaisir ce soir-là ? Les gens ont de drôle de réaction quand même.

« Elle est venue voir la collection. Elle reviendra quand elle pourra. Et du coup, elle s’amusait de voir d’autres se faire plaisir. Elle n’était pas mal intentionnée.

Juste amusée et curieuse. « 

Pourquoi c’est moi qu’elle suivait ? 

« Parce que tu as fait plusieurs essayages. Elle voulait savoir ce que tu choisirais. »

J’aimais bien la bague.

« Combien en as-tu ? »

Un collier c’est bien. Je l’aime vraiment bien en plus.

« Tu parles rarement de ce genre d’achats avec les personnes qu’il y a à côté de toi, n’est-ce pas ? »

Elles ne sont pas très enthousiastes lol. 

« Là aussi, il y a un décalage. »

Comme j’ai moins d’obligations que les autres je dépense mon argent autrement. C’est ça en réalité. Les gens le savent mais ils ont de drôles de réactions…

« Les autres ne sont pas invités à des soirées réservées aux meilleurs clients de bijouteries réputées. »

Voilà.   

« Il n’y avait même pas de promotion. »

Non, c’était une soirée de présentation. Soi-disant lol. De toute façon c’est là que je comptais m’offrir mon cadeau de noël. Comme ça c’est fait.

C’était sympa franchement, j’ai bien aimé cette soirée.

Parfois les choses pourraient être juste légères, mais c’est la croix et la bannière. C’est difficile je trouve.

Alors que même sans dépenser d’argent on peut juste profiter de petites choses sympa, tout prend une dimension…

C’est dommage.

Parfois tout pourrait juste être simple et agréable. Mais il faudrait que tout le monde le veuille.

Si je dis, j’étais à telle soirée, on va me répondre, tu as été invitée !!!

Je n’aurais même pas besoin de parler du collier.

Et pourtant, je ne passe pas ma vie à assister à ce type de présentation. C’était même la première où je me rendais.

C’est plus facile de parler des problèmes qu’on rencontre parce qu’alors les gens sourient et rient avec nous. C’est comique.

Seulement je me retrouve de moins en moins dans cette comédie-là.

La vérité est que je rencontre peu de problèmes directs. 

Et j’en suis contente.

En outre je gère mes problèmes indirects autrement qu’en en parlant autour de moi.

Ou en tout cas, je m’ouvre à peu de monde. Juste à des personnes dont je me sens proche.

Je trouve lourdes toutes ces simagrées. On devrait aussi pouvoir parler facilement des choses agréables qu’on vit.

Pendant des années j’ai été comme totalement bloquée sur le plan matériel. Aujourd’hui c’est moins le cas mais je demeure bloquée d’une autre manière.

Je vais t’avouer une chose, j’ai l’impression que je ne vois pas le bout du coup. Et cela m’amène à réfléchir aux choses que je veux.

Je me dis qu’il est finalement bien important de faire ce que l’on a envie de faire au moment où on peut le faire. Plutôt que de soupirer ou pleurer sur ce qui reste inaccessible.

D’où le collier. En plus j’adore les sautoirs.

« Tu vas acheter les boucles d’oreilles ? »

J’en cherche en or blanc. Mais je ne suis pas pressée. J’attends le coup de cœur.

« Elles t’allaient bien. »

J’ai préféré le collier. 

« Tu as développé un état d’esprit un peu particulier. »

Je sais. 

« Il y a des choses sur lesquelles tu ne t’attardes plus. Nous voyons également que tu ne cherches pas à accumuler les bijoux. 

Tu sauras que lorsque l’âme s’élève, elle laisse voir son éclat.

Cela plait ou non mais ne laisse jamais indifférent. Tu sauras et tu comprendras.

Continue de te faire plaisir. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

    

Cultiver le calme

Cultiver le calme 17112402242117181815385239

Bonjour à tous,

Il fait beau, chaud, le soleil brille et les oiseaux chantent. 

« Dommage que tu doivent composer avec ces soucis digestifs tandis que tu écris ces lignes. », me fait remarquer Astaroth.

Je te jure…

« C’est l’occasion de te reposer. »

C’est ce que je me dis aussi.

« Tu sembles avoir compris qu’il n’y a nulle raison de courir. »

Pour aller où de toute façon ? Je m’en sors mieux quand je prends le temps…

« Comme l’autre jour sur la plage. »

C’était bien sympa.

« Pourquoi aimes-tu le Diamant ? »

C’est grand, il y a toujours de la place tant pour se garer que sur la plage. On n’est pas les uns sur les autres comme à l’ilet Oscar par exemple.

J’aime quand il y a de l’espace.

« Si on veut te croiser par hasard il faut arpenter la plage du Diamant. »

Lol, on peut m’y croiser oui !    

« En short et avec un grand sourire détendu aux lèvres. »

Voilà !

« Tu aimes beaucoup moins certaines plages très courues. »

L’anse Caritan ? Personne ne me verra là. Ni à la Pointe Marin. Je n’y allais déjà pas quand le parking était gratuit…

« Il y a de nombreuses plages en Martinique, tu as le choix. Apparemment certains guides anglophones parlent de la Martinique comme une des iles de la Caraïbe ayant les plus jolies plages. »

C’est ce que j’ai pu voir oui…

« Tu as été ailleurs, qu’en penses-tu ? »

Le sable des plages de la Barbade semble juste irréel, je ne parle même pas de l’azur de l’eau. En Guadeloupe aussi il y a de belles plages. Mais à Sainte Lucie ou à la Dominique, ce n’est pas pareil.

A Antigua aussi les plages sont belles, à Grenade…

Ce qu’il y a c’est que dans les autres iles il n’y a pas la loi littoral. Les plages sont davantage aménagées voire réquisitionnées par des hôtels pour beaucoup. 

A la Barbade notamment la plage publique était minuscule mais il y avait quand même des concessions privées.

La Pointe Marin c’est ça. Beaucoup d’aménagements. Je ne dis pas que ce n’est pas intéressant.  C’est juste que je pense que vous avez déjà compris quel genre de plages je préfère.

« Sauvages, avec de la végétation et pas de béton. »

Voilà !

« Les personnes qui aiment les plans ne vont pas à l’anse Trabaud. »

Ah non, ils vont à l’anse Caritan ! Ou bien à l’ilet Oscar. En plus tu as vu la route pour se rendre à l’anse Trabaud ? Pourtant c’est une plage magnifique.  

« La plage du Diamant est très facile d’accès, vaste et entourée d’une belle végétation sur une belle portion. »

Tout à fait, elle cumule tout ce que j’aime lol !

« En fait tu es une personne calme qui aime cultiver son calme. »

En fait j’en ai besoin, je suis une grande émotive moi. Cela me fait beaucoup de bien d’aller à la plage et de profiter de la nature.

« Tu veux aller à l’anse Céron ? »

Cela fait un moment que je n’y suis pas retournée. Ce sera sympa.

« Va au Vauclin, sur unes des plages que tu aimes. Tu prendras de belles photos. »

A l’anse Céron aussi. Le sable est différent mais j’aime bien l’eau. Elle est peu salée.

« Va au Vauclin. Pour le soleil et le sable clair. 

Il y a des personnes qui font du camping sauvage par là. C’est interdit sur une majorité de plage en Martinique mais les gens n’en tiennent pas compte. »

J’ai vu ça. Tu sais comment ça se passe. A Marseille aussi j’ai vu des gens allumer des feux en soirée sur les plages alors que ce n’est pas permis n’importe où.

Le Vauclin pourquoi pas. 

« Tu pourras acheter du poisson. »

Lol, je ne sais pas le choisir. 

« Vois s’il y a du thon. »

Du thon frais, c’est une bonne idée.

« Il y a plusieurs choses qui te permettent de cultiver ton calme.  La lecture en bord de mer est une de tes activités favorites. Mais tu adores aussi prendre des photos ou contempler de beaux paysages.

Si seulement tu pouvais te décider à laisser une paire de baskets dans la voiture avec des chaussettes propres, tu cesserais enfin d’aller n’importe où en tongs. »

Lol !!!!

« Sur les rochers glissants, dans les herbes hautes en shorts… »

Tu me fais rire !

« Sans eau, sans nourriture… »

Non mais à chaque fois c’est quand j’arrive que je réalise !

« Sans casquette si bien que nous sommes obligés de te rappeler qu’il fait chaud, qu’il ne faudra pas rester longtemps au soleil. Car évidemment ce que tu aimes c’est partir seule à l’aventure, sans préparation. 

Alors que tu es sensible à la chaleur. »

Au moins quand vous me dites, il vaut mieux rentrer, je vous écoute.

« Et quand des gens te disent qu’ils veulent te suivre, tu ne les emmènes pas dans ces endroits pourtant agréables. »

Les gens n’aiment pas tous marcher. Et moi je m’arrête 10 000 fois pour prendre des photos. C’est plus simple pour tout le monde d’aller sur une jolie plage.

Et quand je suis seule je vais dans mes endroits reculés, en exploration.

« … »

D’accord ! Je vais songer aux baskets. Mais la dernière fois j’avais de l’eau non ?

« Non. »

La prochaine fois j’en aurais.

« Va avec cette copine qui aime les randonnées. »

Elle marche mieux que moi.

« Ce n’est pas grave. Et pense à l’eau, comme quand tu vas au Diamant. »

Je te suis, mieux préparée.

« Voilà. Cultiver son calme c’est prendre le temps de bien faire les choses également.

Ce qu’il te faudrait c’est une maison avec un jardin et une piscine. Tu pourrais te ressourcer chez toi. »

Tu ne veux plus que j’aille me promener ?

« Si, mais pour d’autres raisons. Tu comprends ? »

Oui, je comprends.

Merci Astaroth.

Belle journée à tous ;)     

Passe ton chemin

Passe ton chemin  17112401062017181815385173

Bonjour à tous,

« Ce jeune homme qui s’intéresse à toi parce que physiquement tu lui plais, il n’est pas pour toi. Passe ton chemin. », me dit Ammiriah.

Ne t’en fais pas, je le connais, sa copine aussi lol. Il tchatche mais il ne veut pas sérieusement sortir avec moi.

« Tu ne seras pas heureuse avec quelqu’un comme lui. Ce qu’il te faut c’est un homme un peu plus mature, qui sait ce qu’il veut et qui n’a pas envie d’un trophée à son bras. »

Un trophée…

« Il a dit, avec toi je sais que je vais avoir le style. »

Lol !!! Il n’était pas sérieux voyons !

« Non ? »

Non !

« Tu sauras que personne n’insiste par hasard. Il ne parle pas ainsi à toutes les femmes, regarde bien. Passe ton chemin. »

C’est un copain pour moi.

« La seule chose qui lui plait chez toi est que tu es belle. Il n’a jamais cherché à savoir qui tu étais. »

Je te dis qu’il ne m’intéresse pas comme ça. 

« S’il s’intéressait réellement à toi, il voudrait savoir qui tu es. Comme ce charmant jeune homme, tu te souviens. Lui, voulait te connaitre mieux.

Ne t’attarde pas sur les hommes qui recherchent des trophées. Tu vaux mieux que cela. 

Quelqu’un qui s’intéresse réellement à toi voudra toujours savoir qui tu es. 

Et ne te dira pas, avec toi je sais que je vais avoir le style.

La beauté n’est pas l’essentiel. Ce n’est jamais l’essentiel. Elle vous rend attirants. Mais les personnes intéressantes voient au-delà de ça et s’intéressent à vous pour d’autres raisons.

Privilégient ceux qui trouvent intéressantes tes photos, sont interpelés par tes propos ou apprécient tes écrits.

Celui qui ne te demande jamais ce que tu aimes n’est pas intéressant. Celui qui se contente de se dire que tu serais un beau faire-valoir à son bras ne peut rien t’apporter.

Avec toi je sais que je vais avoir le style, n’est pas un compliment. Cela t’avait fait rire, tu n’y avais pas prêté attention, pourtant c’était une phrase révélatrice.

Tu te dis, de toute façon il ne m’intéresse pas. Seulement il va continuer. 

Pour toi ce n’est pas important. Il y a beaucoup de choses qui te passent par-dessus la tête dans le domaine sentimental.

Alors nous te le disons clairement et simplement, même si tu ne saisis pas les enjeux ici, il n’est pas pour toi. Passe ton chemin.

Tu serais une personne tout aussi intéressante si tu étais moins jolie. Il y a des gens qui en ont conscience. Ce sont ces personnes qui sont à privilégier.

Toi tu es quelqu’un d’assez « innocent » dans sa tête. Tout simplement parce que ce qui ne t’intéresse pas ne prend aucune dimension pour toi, tu n’y vois pas d’enjeu.

Pour beaucoup d’autres la réalité est plus complexe.

Passe ton chemin. Il n’est même pas intéressant de discuter avec lui. »

Je vois…

« Non tu ne vois pas et je sais que tu ne vois pas. Seulement un jour, tu te souviendras de ces mots et de ce message. Et cela arrivera au bon moment. Tu comprendras tu verras, plus tard.

Souviens-toi également que les gens peuvent se cacher longtemps. Et un jour, montrer qui ils sont vraiment, juste parce qu’enfin ils ont envie d’être.

Là non plus tu ne comprends pas. Cela viendra. »

Merci Ammiriah.

Et cette semaine on se promène à Sainte-Anne.

Bonne journée à tous ;)    

12345...205

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause